Prendre les laxatifs pour maigrir est-il dangereux ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 30/08/2010

Certaines personnes utilisent les laxatifs pour maigrir, alors qu'ils devaient servir à accélérer les mouvements des intestins. Est-ce dangereux ?

Les laxatifs sont des médicaments qui aident à vider (purger) vos intestins. Certaines personnes les prennent dans le but de maigrir, mais est-ce un moyen sain de perdre du poids ? Prendre ce type de produits pour maigrir est-il dangereux, et si oui pourquoi ? RegimesMaigrir.com fait le point pour vous.

Les laxatifs augmentent le volume et le contenu en eau des matières fécales. Il s'agit des médicaments faciles à obtenir, la plupart du temps vendus sans prescription. Beaucoup de gens en abusent (notamment pour maigrir) alors que ces médicaments sont censés soulager la constipation, et seulement cela, au départ.


> Quand peuvent-ils être utilisés ?

Vous pouvez utiliser ces purgatifs bien entendu pour traiter une constipation, surtout si celle-ci a duré depuis longtemps.

Les substances laxatives sont également nécessaires quand vous prenez des médicaments anti-douleurs parce que ces derniers provoquent la constipation.


> Comment fonctionne ce médicament ?

Le rôle primaire d'un laxatif est d'augmenter l'activité des intestins. La nourriture ingérée est absorbée principalement dans le petit intestin. Et seule l'absorption de l'eau et des minéraux a lieu dans le grand intestin. Ce médicament cible le grand intestin et non le petit intestin.

Un purgatif précipite l'élimination des restes non digérés, passés à partir du petit intestin, hors du corps. C'est pourquoi une personne qui prend ces médicaments connaît la diarrhée, où la matière non digérée s'en va avec beaucoup d'eau.


> Pourquoi prendre un purgatif laisse penser qu'il fait mincir ?

La diarrhée, que nous venons d'évoquer ci-dessus, signifie une perte de grandes quantités d'eau du corps, c'est pourquoi les gens sentent qu'ils ont perdu du poids. Le problème est qu'ils ne se rendent pas compte que tout ce qu'ils ont perdu est le poids de l'eau dans le corps. Cette eau perdue reviendra dans le corps dans les 48 heures (puisque vous allez boire de nouveau), rendant nulle la perte de poids.

Une femme s'affale sur une cuvette après avoir utilisé les laxatifs pour se purger ce qui est un danger


> Pourquoi prendre les laxatifs pour mincir est-il pernicieux ?

L'un des plus grands problèmes avec ces médicaments est que beaucoup de personnes croient qu'ils aident à maigrir. Or cela n'est absolument pas vrai. Les purgatifs sont un moyen risqué de maigrir.

En effet, ce médicament accomplit ses tâches dans votre côlon, pas dans votre estomac. Où est le problème avec cela vous dites-vous ? Au moment où la nourriture atteint le côlon, toutes les calories apportées par les aliments sont déjà absorbés par le corps.

Donc, vous pourriez sentir que vous avez réussi à perdre du poids en passant des heures dans les toilettes après avoir abusé des substances laxatives, mais ce n'est pas vrai. La seule chose que vous aurez réussi à perdre avec ces médicaments est le poids en eau, qui reviendra quoiqu'il arrive plus tard dans l'organisme (puisque vous ne pouvez pas survivre sans boire de l'eau). Dans les 48 heures suivantes la prise laxative le corps retient l'eau pour récupérer la quantité de fluide qu'il a perdu, rendant tous efforts d'amaigrissement inutiles.

Après avoir découvert que les calories ne sont pas vraiment absorbées par la prise de ces médicaments, et que le poids qu'elle voulait réellement perdre (le poids des graisses) ne s'en est pas allé, une personne souffrant de trouble de conduite alimentaire pourrait se dire "Bien, au moins je me sens mieux et je sens que j'ai perdu du poids, alors peu m'importe". Certes, mais il ne faut pas oublier qu'il existe des dangers et risques médicaux qui accompagnent l'abus de laxatifs (qu'ils soient sous forme de pilules, de suppositoires, d'herbes ou de liquides).

RegimesMaigrir.com vous liste les problèmes que vous pouvez rencontrer si vous commencez à abuser des purgatifs :
  • Augmentation très nette des aller-retours aux toilettes (ce qui peut dérégler votre emploi du temps habituel, par exemple au travail),
  • Douleur abdominale sévère, crampes d'estomac (pouvant obliger une ablation du côlon par chirurgie dans les cas extrêmes),
  • Endommagement du système gastro-intestinal (difficile à réparer),
  • Diarrhée chronique (après avoir pris de manière répétée les laxatifs vous risquez de finir par perdre le contrôle de votre rectum et trouver parfois un tas de déjections dans votre lit ou sous-vêtement quand vous vous réveillez),
  • Ballonnement,
  • Déshydratation (le corps est incapable d'absorber la quantité requise en eau),
  • Gaz,
  • Nausée voire vomissement,
  • Saignement rectal,
  • Affaiblissement et ramollissement des os (ostéomalacie, décalcification osseuse induite par un défaut de minéralisation),
  • Irrégularités des cycles menstruels,
  • Désordres des électrolytes (qui peuvent provoquer des arythmies et des attaques cardiaques),
  • Constipation chronique (certaines personnes ont témoigné d'une constipation pouvant durer jusqu'à un mois après l'arrêt de prise de ces médicaments),
  • Addiction du corps aux substances laxatives (rendant tout l'organisme dépendant de ces médicaments pour fonctionner correctement).

Un autre péril de ces produits est que les personnes qui les prennent croient souvent que les calories sortent du corps en même temps que de l'eau (sous l'effet de ces médicaments), ce qui les aiderait à maigrir. Or cela reste tout à fait faux. Nous vous rappelons qu'au moment où la nourriture arrive dans le côlon (situé dans le grand intestin), l'organisme a déjà absorbé toutes les calories présentes dans cette nourriture. De plus, ce qui sort du corps est les minéraux, la nourriture non digérée et l'eau. Ainsi les laxatifs n'aident pas le corps à perdre le bon poids (le poids de la graisse corporelle).

Veillez à utiliser les herbes laxatives avec précautions. Certaines personnes utilisent ces médicaments fréquemment parce qu'elles veulent aller à la selle tous les jours. Mais à long terme, les purgatifs peuvent produire un effet contraire sur le corps et commencer à provoquer la constipation, parce qu'ils affaiblissent les muscles intestinaux.

Une autre raison courante d'une utilisation abusive de ces médicaments est la peur de prendre du poids. Pourtant, ils ne constituent pas une façon efficace et saine de perdre des kilos superflus puisqu'ils enlèvent seulement une petite fraction des apports caloriques.

Prendre trop de ces médicaments et/ou trop souvent peut aussi priver l'organisme des vitamines et d'autres nutriments essentiels. Cela peut avoir pour résultat un épuisement de sodium, de potassium et d'eau. Les gens qui souffrent de troubles des conduites alimentaires et d'addictions aux médicaments sont vulnérables à l'abus des laxatifs.

Certes, ces médicaments ne rendent pas défoncés, mais ils peuvent mener à une dépendance psychologique. Certaines personnes qui souffrent d'anorexie mentale amassent les substances laxatives et font croire aux proches et amis qu'elles souffrent de constipation, alors qu'elles ne visent qu'à maigrir en abusant de ces médicaments.

Quand les femmes anorexiques commencent à manger, elles sentent souvent des ballonnements abdominaux et des pressions au niveau de l'abdomen inconfortables. Les personnes qui souffrent de ce trouble de conduite alimentaire et qui reçoivent un traitement souffrent souvent par ailleurs d'anémie à cause des laxatifs.

Certains de ces médicaments, qui sont faits avec la phénolphtaléine pour augmenter leurs effets, peuvent supprimer la moelle osseuse et détruire des globules rouges. De nombreuses personnes souhaitent faire appliquer des réglementations rigoureuses sur les laxatifs en vente libre afin d'empêcher les personnes souffrant de boulimie et d'anorexie mentale d'abuser de ces médicaments.

Si vous êtes dépendants des substances laxatives, vous aurez besoin d'une supervision médicale parce que des symptômes sérieux peuvent survenir quand vous arrêtez de les prendre.


> Si vous essayez d'arrêter de prendre ces médicaments

Les personnes qui veulent se débarrasser de l'addiction aux purgatifs peuvent connaître la nausée, la constipation et le gaz. Elles peuvent tenter de diminuer la prise de ces médicaments progressivement afin de diminuer la sévérité de l'état de manque ressenti par le corps.

Prendre des suppléments aux fibres pendant et après le sevrage peut également aider à réduire tout stress sur votre estomac et côlon, bien qu'avant d'essayer quoique ce soit, vous devriez consulter votre médecin pour évaluer les dégâts potentiels causés par l'abus de laxatifs à votre organisme. Si vous êtes impliqués sérieusement dans l'abus de ces médicaments, une aide médicale sera grandement nécessaire pour aider votre côlon à bien fonctionner à nouveau.


> Par quelles herbes remplacer les purgatifs chimiques ?

Dans le seul but de lutter contre une constipation (donc pas pour maigrir), vous pouvez utiliser des remontants aux herbes à la place des laxatifs non naturels. Les recommandations les plus courantes faites par les herboristes sont le pissenlit, la Langue de Vache (Rumex Crispus), le cascara, le séné, l'aloe vera, l'argousier, l'huile de ricin. Mais la Rheum officinale (rhubarbe officinale) reste l'herbe la plus puissante et devrait être utilisée en petites quantités et pendant 2 semaines au maximum. La bardane est souvent conseillée comme une herbe laxative, mais il n'y a aucune preuve qu'elle fonctionne.


> Pourquoi faut-il arrêter de prendre les laxatifs pour perdre les kilos en trop ?

Il faut comprendre qu'utiliser un tel médicament pour perdre du poids est nuisible, et savoir que certains fabricants masquent sans gêne le nom de laxatifs par "produits de nettoyage des intestins". Vous ne verrez parfois jamais la mention "laxatif" sur l'étiquette d'un médicament qui en contient pourtant, alors faites bien attention lors de l'achat d'un médicament de "nettoyage des intestins" en vente libre.

Prendre les substances laxatives pour maigrir est nocif. Pour perdre du poids de manière durable et sans endommager votre santé, essayez de le faire plutôt en adoptant une alimentation équilibrée et saine, en plus de faire régulièrement de l'exercice physique.


Saviez-vous que pendre les laxatifs pour maigrir était dangereux ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.


> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
clarisse motho  |  04 décembre 2014, 11:02
Je suis clarisse motho chanteuse congolaise,j'ai besoin de 30 kilos rapidement
Yosemite  |  21 août 2014, 14:41
Je prends du bisacodyl depuis 15 ans.d abord pour maigrir,ensuite pour évacuer car j'ai été sous morphine 2 ans.j'ai eu un by pass gastrique et j'ai perdu 50 kg.il m'en reste encore 10 de trop.je ne PEUX PAS arrêter ce laxatif,sinon je reste constipée jusqu a 20 jours.je n'ai plus de mouvements intestinaux et évidemment le médecin ne le sait pas.je prends maintenant du colopeg tous les 5 joirs( pour préparation rectale).je ne mange que 300 calories/ jour mais je ne maigris plus depuis longtemps pourtant j'ai encore du gras.je suis perdue...
sam  |  04 décembre 2013, 19:50
Bonjour
Votre article me fait peur !
En effet je ne suis pas arrivé sur votre site par hasard. Je pense que inconsciemment je savais que ce que je faisais n'était pas sain.
Je prends depuis plusieurs mois des laxatifs. J'ai commencé juste après un gros repas.ha oui j'ai oublié de dire que je suis devenue anorexique par le biais d'un manque de revenus et ensuite par un mal être ...revenons à ce gros repas. Il me pèse sur l'estomac. Me fait mal au ventre. Donc je prends un laxatif. Et ce sera le début d'une longue série ...aujourd'hui j'en prends 2 tous les soirs voir 1 en prime le matin à jeun . Et comme je ne mange pas beaucoup. Parfois j'ai vraiment très mal sans aller aux toilettes.
Et je me retrouve dans beaucoup de symptômes que vous décrivez.
Maintenant je pense que j'en suis dépendante. Et ça me fait peur d'arrêter vu les choses que vous racontez dans votre article.
Je voulais savoir si c'est dangereux d'en prendre sans trop manger ?
Mais je vous dis merci car je pense avoir trouvé la force de le dire à mon docteur. Enfin je pense
iz  |  21 mai 2013, 08:04
c'est vrai que cela devient une addiction par contre je ne savais pas que lorsque l'on voulais arrêter cela pouvait être dangereux
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (ne cochez pas la case si vous souhaitez qu'on vous contacte)

* Texte :

Recevez gratuitement notre newsletter :