Rétention d'eau : que faire ?

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 28/09/2009
Relu par le comité de rédaction

En cas de rétention d'eau, à savoir si votre corps retient trop de fluides, voici 16 façons de la combattre et d'éviter ses inconvénients.

Pour comprendre le phénomène de rétention d'eau à l'intérieur de l'organisme et mieux le combattre, commençons par parler de la façon dont ce liquide indispensable à la vie est présent dans le corps humain. Généralement ce liquide entre à hauteur de 70% de votre poids corporel total. 75% des tissus musculaires et 50% des tissus graisseux en contiennent.

L'excès de fluides dans le corps vient du fait que ce dernier les retient en surplus. Ces fluides s'accumulent de manière anormale dans la circulation sanguine, ou à l'intérieur des tissus ou cavités de l'organisme, provoquant ce souci.


> Que faire pour combattre ce phénomène ?

RegimesMaigrir.com vous suggère 16 façons de lutter contre une accumulation excessive de fluides dans le corps :

1) Boire davantage de ce liquide
L'excès de fluides dans le corps est habituellement un signe montrant que votre corps craint d'en perdre encore plus, et donc tente d'en retenir en contre-mesure. Alors le meilleur moyen de vaincre cette rétention d'eau consiste à en boire davantage. Cela peut paraître paradoxal, et pourtant cela marche.

En effet, aussi ironique que cela puisse paraître, plus votre corps consomme d'eau plus il voudra s'en débarrasser. Lorsque l'organisme ne reçoit pas suffisamment de liquides, il aura tendance à en économiser, et à s'accrocher à n'importe quel fluide qu'il trouve, ce qui provoque le ballonnement.

Buvez donc au moins 8 verres d'eau (de 25 cl) par jour.. Veillez seulement à ne pas en boire trop pendant une période de temps courte, ce qui pourrait amener à l'intoxication par l'eau (aussi appelée l'hyperhydratation).

Buvez si possible de l'eau distillée quotidiennement (en complément des eaux minérales) afin de faire partir l'excès de liquide que vous portez dans le corps. L'eau distillée est simplement une eau qui a subi une distillation et qui est théoriquement de l'eau pure, sans sel ni minéraux à l'intérieur. L'eau de pluie en fait partie si elle est captée directement du ciel (et non après avoir coulé sur les toits). Vous pouvez sinon essayez de filtrer avec un distillateur. L'inconvénient de l'eau distillée est qu'elle a un goût très fade.

ATTENTION : nous ne parlons pas ici de l'eau déminéralisée industrielle vendue dans les magasins pour mettre dans les fers à repasser, ne faites pas la confusion entre les deux et ne buvez pas ce type d'eau bien évidemment. L'ancien président américain Barack Obama boit aussi de l'eau pure après ses séances d'entraînement.


2) Réduire les apports en sel
Exemple de boursouflure au niveau des pieds due à une rétention hydrique
Vous seriez surpris de savoir que votre alimentation contribue à un emmagasinement considérable d'eaux inutiles dans le corps. Les facteurs alimentaires contribuant à la rétention d'eau incluent le sel, le sucre, le manque d'acides aminés ou de vitamines du complexe B (notamment la B6), le calcium, la carence en protéines.

L'excès de sel dans votre organisme l'amène à retenir des fluides. En plus de mettre les salières à l'écart, il y a plusieurs aliments qui contiennent une grande quantité de sel que vous devriez éviter : noix salées, cornichons, hot dogs, nourritures congelées, sauce de soja, charcuterie, légumes en conserve, nourritures transformées, fast food, etc. Alors que les légumes sont normalement bons pour vous, la variété en conserve contient beaucoup de sel, alors choisissez les légumes frais et naturels à la place.

Plus précisément, tentez de réduire vos apports en sel à 0,5 gramme pendant seulement quelques jours (normalement pas plus de 2 jours) pour vous débarrasser de cette rétention d'eau rapidement. Vous pouvez remplacer le sel pendant ces jours par les herbes et épices dans vos plats par exemple.


3) Diminuer les apports en sucre
Comme le sel, consommer trop de sucre est un facteur alimentaire contribuant à l'accumulation hydrique excessive. Le sucre est connu pour causer un excès hydrique dans le corps parce qu'il peut augmenter les niveaux d'insuline, qui diminuent la capacité du corps à se débarrasser du sodium (sel).

Essayez d'éviter les aliments abusivement sucrés comme les céréales sucrées, les biscuits, les gâteaux et les sodas.

Pour les femmes qui connaissent ce problème de rétention d'eau dans les jours qui précèdent la menstruation, les diététiciens recommandent souvent de prendre de petits repas ou collations toutes les 3 heures environ. Ce rythme de repas devrait stabiliser la glycémie et empêcher l'organisme de prendre du sucre stocké dans les cellules puis de le remplacer par l'eau excédentaire.


4) Manger des aliments naturellement riches en eau
Manger les aliments à haute teneur hydrique est une autre façon d'éliminer plus vite le problème de conservation excessive d'eau. Heureusement, il existe plusieurs légumes consommables qui disposent d'une teneur naturellement élevée en liquide.

Plus vous consommez ces types d'aliments plus votre corps sera prompt à se séparer de l'eau en excès et superflue. Voici quelques aliments naturellement riches en eau : pastèques, tomates, laitues, concombres, carottes, artichauts, avoine, cresson, choux, asperges et choux de Bruxelles.


5) Eviter l'alcool
Même si au premier abord, boire de l'alcool pourrait agir en tant que diurétique, il change ensuite et provoque la déshydratation, ce qui empire la rétention d'eau.

Faites de votre mieux pour éviter l'alcool et remplacer les boissons alcoolisées par des tisanes ou du thé vert, qui sont connus pour avoir des propriétés diurétiques saines et naturelles.


6) Faire de l'exercice
L'exercice physique est une autre excellente manière pour se débarrasser du poids d'eau en excès. Rien n'est plus rapide pour débarrasser votre corps de l'amas de fluide excédentaire, des sels et des toxines que de transpirer pendant des bonnes séances d'entraînement (à raison de 3 ou 4 fois par semaine).

Les exercices comme la marche, la course, le vélo ou le tennis peuvent aider votre corps à chasser la rétention d'eau au niveau des jambes et des chevilles. Si vous êtes enceinte et commencez à retenir des liquides déraisonnablement, consultez votre médecin immédiatement et ne faites pas d'exercice bien entendu.


7) Essayer un diurétique naturel
Les diurétiques sont souvent prescrits pour aider ceux qui souffrent de rétention d'eau (aussi appelé oedème). Si vous cherchez un moyen naturel et sans danger pour combattre un emmagasinement d'eau exagéré, il existe des aliments et herbes naturels qui offrent des propriétés diurétiques.

Certains aliments et herbes naturellement diurétiques sont : le vinaigre de cidre de pomme (nous en parlons ici), le céleri, les graines de céleri, jus de canneberge, le pissenlit, le thé vert, le thé en feuilles de pissenlit, la fenouil, les baies de genièvre, l'ortie, le persil. Le thé vert fait également partie des aliments qui augmentent le métabolisme.

L'ail est également bénéfique ici. Des études ont montré que l'ail est non seulement un aliment diurétique naturel, mais contribue également à la décomposition des graisses.


8) Essayer un diurétique en vente libre en pharmacie
Si vous avez besoin d'enlever l'eau de votre corps rapidement avant un événement important, il existe des diurétiques en vente sans ordonnance qui pourraient vous aider. Généralement, il s'agit de produits non naturels.

Cependant, il est important de garder en tête que ce n'est pas une solution permanente. Prendre ces diurétiques en vente libre pendant une longue période de temps peut causer plus de tort que de bien.

En effet, les diurétiques non naturels vendus sans prescription pourraient clamer haut et fort qu'ils offrent un traitement rapide au problème de rétention d'eau, mais notez que la prise de ces produits peut aussi provoquer une perte de potassium, ce qui déclenche une série d'effets indésirables.

Ce genre de diurétiques est également connu pour causer de la diarrhée, donc gardez cela à l'esprit avant de les prendre. Si vous sentez que vous n'avez pas d'autre choix que de les utiliser, alors essayez d'aller chercher les pilules diurétiques à base de plantes naturelles de préférence (revoir le conseil n°7 plus haut).


9) Tenter un enveloppement en institut de beauté (body wrap ou wrapping pour les spécialistes)
Faire un enveloppement du corps dans un institut de beauté est un autre moyen de vous débarrasser rapidement (au moins temporairement) de la rétention d'eau avant une occasion spéciale (mariage, anniversaire, repas d'affaire, etc.).

Des bandages sont trempés dans une solution minérale spéciale et ensuite serrés autour de votre corps. Vous vous asseyez avec cet enveloppement (une sorte de pellicule) pendant au moins une heure (et dans certains instituts, vous êtes invités à faire des exercices à faible impact pour élever la chaleur du corps).

Ensuite, lorsque la pellicule se détache, vous pourriez bien avoir perdu quelques centimètres sur tout le corps. Faites attention toutefois, l'enveloppement n'est qu'une solution temporaire. Une alimentation saine accompagnée d'exercices physiques réguliers est un meilleur moyen de vous débarrasser de l'accumulation excessive d'eau sur le long terme.

REMARQUE : il s'agit d'un produit que vous trouverez dans les instituts de beauté. Il ne s'agit PAS DU TOUT du "Body Wrap d'It Works".


10) Tester le sauna
Prendre un sauna (dans un spa par exemple) est une autre façon de transpirer l'excédent hydrique et des toxines. Le sauna a également l'avantage supplémentaire de vous détendre. Là encore, prendre un sauna ne devrait pas devenir pour vous une pratique régulière et exclusive pour chasser l'eau du corps.

Combiné avec une consommation adéquate de liquides, une régularité dans les séances d'exercices physiques et une alimentation équilibrée, prendre un sauna devrait vous permettre de maîtriser le problème de rétention d'eau en un rien de temps.


11) Changer vos médicaments sur ordonnance
Des médicaments comme les pilules contraceptives et les stéroïdes sur ordonnance peuvent provoquer une rétention d'eau dans le corps. Si votre excès de fluides devient un problème, parlez-en à votre médecin pour tenter de trouver un autre médicament. Passer à un médicament alternatif peut réduire le ballonnement et l'enflure. Si ce n'est pas possible, essayez de maintenir votre poids en testant les suggestions précédentes.


12) Repositionner les extrémités
L'emmagasinement surabondant de liquides observé dans les pieds, les chevilles, les jambes peut être amélioré en élevant les jambes au-dessus du niveau du cœur pendant 30 minutes, 4 fois par jour.

Ce type d'élévation des jambes peut être suffisant pour traiter les patients qui présentent une insuffisance veineuse légère, mais pas les formes les plus graves.


13) Porter des bas de contention
La rétention d'eau et l'enflure dans les jambes peuvent également être améliorées en portant des bas de compression (aussi appelés des bas de contention). Les bas qui appliquent divers degrés de pression sont les plus appropriés. La plus grande pression est généralement appliquée à la cheville.


14) Ne pas mettre de vêtements serrés
Si votre sang circule moins bien à cause de vêtements trop resserrés, cela risque de faciliter la rétention d'eau au niveau des pieds, des chevilles et des jambes.

Pour prévenir une mauvaise circulation sanguine (notamment vers les extrémités), évitez de porter des bas, chaussettes, vêtements trop compacts. Pensez aux bas de contention (voir le point précédent) et soulevez vos jambes souvent afin d'optimiser le retour veineux.


15) Utiliser des sachets de glace
Lorsque les chevilles gonflent, l'application d'un pack de glace peut aider à les ramener à leur taille normale. Placez les cubes de glace dans un sac en plastique avec une fermeture à glissière, enroulez une serviette mince autour du sac, et appliquez pendant cinq à dix minutes.

Un sac de légumes surgelés fonctionne aussi très bien pour combattre une rétention d'eau. En été, trempez les jambes (jusqu'au niveau des chevilles) dans un bain d'eau glacée. Les gens qui souffrent de diabète ou d'une mauvaise circulation dans les pieds devraient éviter ce bain de glace toutefois, à moins que leur médecin le leur autorise.


16) Ne pas oublier les protéines
Quand vous ne consommez pas suffisamment de protéines, votre sang en contiendra une quantité trop faible. Il faut savoir que les milieux concentrés attirent les fluides. L'eau passe alors du sang vers les tissus sans être réabsorbée. Vous pourriez alors observer des oedèmes, la plupart du temps au niveau des jambes.

Pour éviter ce problème menant à la rétention d'eau, il faut simplement penser à manger assez de protéines. Si vous pesez 80 kilos, vous avez besoin d'environ 64 grammes chaque jour (0,8 g de protéine par kilogramme de poids corporel). Si vous êtes végétariens ou végétaliens (et ne consommez donc pas de viandes), cherchez des sources de protéines végétales.


> Comment concevoir un plan pour perdre les kilos hydriques en trop ?

Si vous souffrez de symptômes du syndrome prémenstruel comme le ballonnement et les maux de tête, et si vous souhaitez combattre la rétention d'eau rapidement tout en évitant les diurétiques, faites un plan alimentaire qui suit les lignes directrices suivantes :
L'ajout de ces herbes et aliments à votre alimentation peut aider à soulager la rétention hydrique, mais si vous décidez de prendre un diurétique en vente libre en supplément, il est important de comprendre que ce genre de diurétique ne doit pas être pris pendant plus de quelques jours.

En effet, les minéraux et les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de votre organisme pourraient être rincés et expulsés de votre corps en même temps que l'eau en excès. Au lieu de cela, faites un plan alimentaire sain qui intègre ces aliments et veillez à ajouter de l'exercice à votre routine quotidienne.


> A propos de la perte de poids et le gain en poids d'eau

N'oubliez pas qu'il y a quelques cas où la prise de poids hydrique est inévitable et absolument normale.

Ainsi, dans les derniers stades de la grossesse et pendant quelques semaines après la naissance, les femmes peuvent s'attendre à subir un emmagasinement d'eau déréglé. Elles ne peuvent souvent pas faire grande chose pour éviter ce problème.

Certains disent qu'une perte de poids corporel implique automatiquement une augmentation de rétention d'eau. Ceci est partiellement vrai. Si vous perdez du poids lentement, vous allez prendre seulement peu de poids en eau, mais si vous vous affamez ou si vous suivez des régimes à la mode souvent trop hypocaloriques, vous allez inévitablement prendre beaucoup plus de poids d'eau excédentaire.

Cela arrive parce que votre corps est à la recherche frénétique de sources d'énergie, déchirant les protéines et traversant les stocks de glucides. Ces glucides et protéines étaient en train de retenir de l'eau avant votre perte de poids, et donc le corps réagit en rechargeant d'eau les cellules (ce qui provoque la rétention d'eau). Ne vous inquiétez pas, cette action oscillant sera arrangée lorsque votre organisme se stabilise (puisque au bout d'un moment, vous ne pouvez plus perdre du poids malgré toutes les volontés du monde, vous allez obligatoirement stagner, avant de reprendre du poids si vous ne prenez pas les précautions adéquates ou de stabiliser).


> Pourquoi le corps retient-il trop de liquide ?

Des fluides se trouvent à la fois à l'intérieur et à l'extérieur des cellules corporelles. Ces liquides forment une partie du sang, aident à transporter les cellules sanguines (globules rouges et blancs) partout dans l'organisme. Ils gardent l'oxygène ainsi que d'importants nutriments en solution afin qu'ils puissent être utilisés par des tissus tels que les glandes, les os et les muscles. Même les organes et les muscles sont composés principalement d'eau.

Le corps utilise un système complexe d'hormones et de substances similaires aux hormones appelées prostaglandines pour garder son volume de liquide à un niveau constant. Alors si un jour vous buvez beaucoup plus de liquides que d'habitude, vous ne devriez pas finir par prendre du poids. Normalement, vos reins excréteront rapidement l'excès d'eau sous forme d'urine. De même, si vous ne buvez pas assez, votre corps s'accrochera à ses liquides, et vous urinerez moins que d'habitude.

Un liquide riche en oxygène, vitamines et d'autres nutriments passe en permanence des capillaires (les plus petits des vaisseaux sanguins) aux tissus environnants, où il est connu sous le nom de "liquide tissulaire" ou "liquide interstitiel". Ce dernier nourrit les cellules et retourne à la fin aux capillaires sanguins.

Un stockage abusif d'eau survient comme le résultat de changements dans la pression produite à l'intérieur des capillaires sanguins, ou des changements qui rendent les parois de ces capillaires trop perméables (perméabilité vasculaire). Si la pression est erronée, ou si les capillaires sanguins sont trop perméables, alors trop de liquide sera libéré dans les espaces tissulaires entre les cellules. Parfois, il y a tant de liquide de relâché que la plupart ne peut pas revenir aux capillaires sanguins, et restent dans les tissus corporels, où il provoque l'enflure et de la saturation de liquide, phénomène connu plus simplement sous le nom de rétention d'eau (ou oedème qui est le terme médical).

Un autre ensemble de vaisseaux connu sous le nom de système lymphatique agit comme un "déversoir" et peut retourner beaucoup d'excès de liquide vers la circulation sanguine. Mais même le système lymphatique peut être inondé. Et s'il y a tout simplement trop de liquide, ou si le système lymphatique est congestionné, alors l'excès d'eau restera dans les tissus de l'organisme, causant des enflures dans les jambes, genoux, pieds, ventre ou toute autre partie du corps.

Habituellement, un organisme retient l'eau à cause d'une alimentation déséquilibrée et d'un manque d'exercices physiques. Toutefois, certains médicaments peuvent aussi faire stocker l'eau inutilement dans l'organisme.

La rétention d'eau peut même être causée par la déshydratation, puisque le corps déshydraté essaie alors de garder tout liquide en supplément. Et une présence hydrique en trop grande quantité dans le corps peut parfois survenir après la ménopause chez certaines femmes également.

Retenir du liquide en excès peut vous faire sentir ballonnés, inconfortables et bouffis. Le liquide retenu en surnombre peut faire gonfler vos poignets, chevilles, mains et pieds, et rendre votre visage bouffi. Perdre du fluide excédentaire est la première étape pour améliorer votre apparence et mieux vous sentir. Avant de vouloir lutter contre un stockage d'eau abusif, veillez à consulter un médecin pour vous assurer que votre corps subit réellement ce problème.


Voici une vidéo du coach sportif Sébastien Pernot qui vous permettra d'en savoir plus sur ce souci et de le combattre :


Que pensez-vous de ces 16 manières de lutter contre la rétention d'eau ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il y a 73 commentaires sur cet article. Cliquez ici pour lire ces commentaires ou pour donner votre avis sur cet article.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.