Ballonnement : quels aliments éviter en cas de ventre ballonné ?

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 15/07/2010
Relu par le comité de rédaction

Le ballonnement du ventre gêne beaucoup de personnes. Voici 10 aliments à ne pas manger pour éviter d'avoir un ventre ballonné.

Pour réduire le gonflement du ventre par les gaz et commencer à l'aplatir, nous vous conseillons d'éviter de consommer les aliments suivants. Pour lutter contre ce problème esthétique, vous pouvez non seulement chercher à ne pas manger ces aliments favorisant le ballonnement du ventre mais aussi à voir comment lutter contre la rétention d'eau.


RegimesMaigrir.com vous liste les 10 aliments à éviter pour combattre les ballonnements intestinaux :

1) Eviter le sel pour lutter contre la ventosité de l'estomac

Évitez la salière, les assaisonnements à base de sel, et les aliments hautement transformés (comme les nourritures industrielles prêtes-à-manger). L'eau est attirée par le sodium, alors quand vous consommez davantage de sel que d'habitude, vous allez retenir temporairement davantage de fluides dans l'estomac, ce qui contribue à augmenter la sensation d'être lents/endormis, l'apparence bouffie/boursouflée, et le poids en eau dans l'organisme.


2) Ne pas consommer trop de glucides

Pour stocker de l'énergie en cas de besoin (énergie de secours), vos muscles conservent un type de glucide appelé glycogène. Chaque gramme de glycogène est stocké avec environ 3 grammes d'eau. Mais à moins que vous couriez un marathon demain, vous n'avez pas besoin de la totalité de cette énergie en réserve.

Pour s'opposer au gaz du ballonnement, diminuez vos apports en glucides pour entraîner temporairement votre corps à accéder à ce stock d'énergie et à le brûler. En même temps, vous vous débarrasserez des liquides stockés en excès (puisque 1 gramme de glycogène conservé dans ce stock va avec 3 grammes d'eau).


3) Manger moins d'aliments crus et volumineux

100 grammes de carottes cuites apportent le même contenu nutritionnel que 100 grammes de carottes crues, mais les carottes cuites prennent moins de place dans votre système gastro-intestinal. Mangez seulement les légumes cuits, de plus petites portions de fruits secs sans sucre ajouté, et des fruits en conserve plongés dans du jus de fruit naturel (sans sucre ajouté). Cela vous permettra de satisfaire vos besoins nutritionnels sans gonfler votre système gastro-intestinal avec du volume superflu, en plus de pouvoir batailler contre un ventre ballonné plus facilement.


4) Réduire la consommation d'aliments flatulents/gazeux pour contrer l'enflure du ventre

Certains aliments créent simplement davantage de gaz dans votre système gastro-intestinal que d'autres. Ces aliments flatulents/gazeux incluent : les légumineuses, le chou-fleur, le brocoli, le choux de Bruxelles, le chou, les oignons, les poivrons et les agrumes. Faites aussi ces cinq exercices pour raffermir votre ventre et consolider vos abdos avant cet été. Pour résumer, évitez les aliments qui provoquent la flatulence quand vous souhaitez résister au ballonnement du ventre.


5) Mâcher moins de chewing-gum pour vous défendre contre la flatuosité et le gaz

Vous ne vous en rendez probablement pas compte, mais quand vous mâchez votre chewing-gum, vous avalez de l'air. Tout cet air reste emprisonné dans votre tube digestif et provoque la pression, le ballonnement et l'expansion de la panse. A ce propos, connaissez-vous les aliments à manger pour décrocher des abdos en béton ?


6) Consommer moins de polyalcools (sucres alcoolisés)

Ces succédanés de sucre (du nom de xylitol, maltitol, etc.) se trouvent souvent dans les produits alimentaires à faible teneur en calories ou allégés en glucides (comme les biscuits, bonbons et barres énergétiques) car elles ont un goût sucré. Tout comme les fibres, votre tube digestif ne peut pas absorber la plupart de ces sucres alcoolisés. C'est peut-être bon pour votre comptage de calories, mais pas vraiment pour votre ventre. Les sucres alcoolisés provoquent le gaz, la distension abdominale, le ballonnement du ventre et la diarrhée.


7) Réduire les apports en aliments frits

Les aliments gras, surtout les aliments frits, sont digérés plus lentement, vous donnant la sensation d'être lourds et ballonnés. Ils sont vos ennemis quand il s'agit de vous battre contre le ballonnement intestinal. Tentez de manger surtout les bonnes graisses (les acides gras mono-insaturés), qui ciblent la graisse viscérale du ventre (la plus dure à perdre). Les acides gras mono-insaturés se trouvent dans les huiles (exemple : huile d'olive), les olives, les noix, les graines, les avocats, les chocolats noirs, etc.


8) Manger moins d'aliments épicés

Les nourritures assaisonnées avec du poivre noir, de la noix de muscade, des clous de girofle, la poudre de chili, les sauces piquantes, les oignons, l'ail, la moutarde, la sauce barbecue, la sauce au raifort, le ketchup, la sauce tomate, le vinaigre, etc. peuvent toutes stimuler la libération de l'acide gastrique, ce qui peut provoquer de l'irritation dans le bidon et un ventre ballonné.


9) Boire moins de boissons gazeuses

Où pensez-vous que ces bulles de gaz finissent ? Elles se rassemblent dans votre ventre, et vous ne serez plus capables d'éviter le ballonnement de l'estomac ! Remplacez les boissons gazeuses par de l'eau minérale non gazeuse ou de l'eau plate, ou encore par de l'eau arômatisée sans gaz. Découvrez par la même occasion les méthodes qui permettent de détecter si vous faites de la rétention d'eau.


10) Absorber moins de boissons acides

L'alcool, le café, le thé, le chocolat chaud et les jus de fruits acides : chacune de ces boissons à forte acidité peut irriter votre tube digestif, provoquant un gonflement du ventre. Vous pouvez consommer ces boissons avec modération, mais évitez les si possible lorsque vous souhaitez réduire le ballonnement du ventre.


Que pensez-vous de ces aliments à ne pas manger en cas de ventre ballonné ? Quels autres aliments évitez-vous pour vaincre le ballonnement ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il y a 31 commentaires sur cet article. Cliquez ici pour lire ces commentaires ou pour donner votre avis sur cet article.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.