Bouée au ventre : pourquoi avons-nous de la graisse ventrale ?

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 04/10/2009
Relu par le comité de rédaction

Lorsque nous avons un bidon gras et dodu, une bouée devient visible dans cet endroit. Mais pourquoi y avons-nous souvent de la graisse ?

De nombreuses personnes, hommes et femmes, luttent constamment avec une bouée autour du ventre. Elles essaient de nombreux régimes qui promettent de faire partir le bedon. Elles dépensent beaucoup d'argent sur les équipements sportifs pour tenter de dégonfler ce qu'elles appellent leur "grosse panse". Ou alors elles finissent par abandonner l'idée de vouloir perdre la graisse abdominale, et acceptent de vivre avec leur bedaine corpulente.

Avant de chercher à brûler la masse graisse superflue de votre bouée ventrale et tonifier les abdominaux, nous devrions comprendre comment fonctionne notre corps, et découvrir pourquoi nous devons lutter autant contre les kilos en trop au niveau de l'abdomen.

Certaines personnes pensent que les couches graisseuses dans la région ventrale provient de mauvaises habitudes alimentaires ou d'un mode de vie sédentaire. Bien que ce soient des causes courantes, il peut y avoir d'autres raisons pour expliquer une bouée du ventre.


RegimesMaigrir.com vous liste les raisons pour lesquelles vous pouvez avoir de la graisse dans la zone ventrale :

1) Ménopause

Après la ménopause, les organismes de nombreuses femmes commencent à stocker du gras dans différents endroits, et souvent les cellules adipeuses ciblent le giron. Les femmes ménopausées et post-ménopausées prennent souvent du poids sans raison apparente, et ont parfois une bouée au ventre avant qu'elles puissent s'en rendre compte.


2) Génétique

Avoir une petite bouée dans la région ventrale n'est guère amusant
Il existe couramment deux formes de corps : celui en forme de pomme et celui en forme de poire. Les graisses stockées dans la partie inférieure du corps vont créer une forme de poire. Et si le corps emmagasine plus de matières grasses dans sa section centrale, une forme de pomme sera créée.

Jetez un œil à vos proches, en particulier ceux qui sont en surpoids. Si beaucoup d'entre eux ont des kilogrammes en trop autour de la section du milieu du corps, il est possible que les mêmes gènes soient dans votre corps, et alors quand vous prenez du poids votre coprs aura une forme de pomme. Ne soyez alors pas étonnés de voir une bouée abdominale s'installer.


3) Stress

Le stress ne rend pas la panse plus épaisse, mais quand vous êtes dans des conditions stressantes, votre corps produit du cortisol, et votre silhouette s'agrandit à son tour.

Cette hormone du stress provoque un excès de production de sucre par le foie, vous commencez à avoir faim, mangez plus souvent et en excès. Le cortisol peut donc contribuer à la formation des poignées d'amour et autres bouées ventrales.


4) Digestion

Une mauvaise digestion, notamment en raison d'un état stressé, peut causer des problèmes gastro-intestinaux qui vous laissent flatulents et ballonnés. Le gaz provoque des ballonnements, et cela peut conduire à l'installation d'une masse grasse persistante au niveau ventral.


5) Métabolisme

En vieillissant, le métabolisme ralentit. Quand cela arrive, vous brûlez moins de calories que vous le faisiez quand vous étiez plus jeune. Un métabolisme lent peut entraîner un excès graisseux, en particulier autour de la région ventrale. Cet excès de gras dans la partie abdominale explique en partie la bouée ventrale.


6) Mauvaise posture

Les personnes ayant une mauvaise posture ont tendance à avoir une bouée autour du ventre bien visible. Restez courbés devant un miroir, et regardez vos abdominaux. Puis tenez vous debout. Une bouée autour de la taille est facilement perceptible lorsque nous nou tenons dans une mauvaise posture.

Même s'il y a un peu de graisse non désirée à la bedaine, la posture peut faire une grande différence dans l'apparence de votre région ventrale.


7) Manger des plats caloriques tard le soir

Si vous avez un petit bidon gonflé et souhaitez contrôler l'accumulation graisseuse dans cette zone du corps, vous ne devriez pas manger (surtout pas les aliments caloriques) durant les trois heures qui suivent votre coucher. En effet, si vous mangez pendant cette période, vous auriez tendance à consommer des aliments caloriques.

Aller au lit l'estomac plein d'aliments caloriques (alors que vous aviez suffisamment mangé au dîner) peut augmenter le risque de stocker de la graisse autour de la région abdominale (parce que vous auriez surconsommé). Si vous ne pouvez pas faire autrement que de manger tard la nuit, consommez quelque chose de sain comme une banane ou quelques amandes.


> Que faire comme exercices physiques pour vous débarrasser d'une bouée sur le ventre ?

L'exercice physique est considéré comme une bonne chose pour tonifier votre abdomen, mais il y a des exercices qui ciblent cette partie du corps et qui ne sont pas bénéfiques. Faire de l'exercice de la mauvaise façon peut ne pas fournir de résultat voire vous blesser :
  • Abdos : n'oubliez pas de garder les genoux pliés et les pieds à plat sur le plancher, de sorte que vos genoux soient centrés, lorsque vous faites des abdos. Déposer les genoux d'un côté peut compresser les vertèbres et causer de graves blessures au dos,

  • Pompes : en fait, les pompes traditionnelles apportent peu de résultats visibles aux muscles ventraux. Même si ce type d'exercices est bien fait, la plus grande partie de l'effort est mise sur les muscles de la hanche,

  • Extension de jambes : cet exercice fonctionne sur le bas du dos davantage que sur les muscles abdominaux (par ailleurs il fait partie des bons exercices physiques pour tonifier les muscles fessiers), et peut mettre une tension excessive sur le dos qui peut entraîner des blessures,

  • Répétitions : vous ne devriez pas faire plus de 50 répétitions d'exercices du ventre. Si vous ne voyez pas de résultats, ajouter plus de répétitions n'aidera pas. Au lieu de faire trop de répétitions, essayez un exercice plus difficile, comme une sorte de défi alternatif,

  • Sommeil : diverses études indiquent que la façon dont vous dormez peut produire des effets sur votre routine d'entraînement des muscles abdominaux. Par exemple, si vous dormez dans une position qui peut provoquer des douleurs dorsales, il vous sera plus difficile de poursuivre votre programme d'exercice.

    Dormir sur le ventre peut provoquer des douleurs dorsales parce que votre corps est forcé de faire un arc. Dormir sur le dos peut exercer une pression supplémentaire sur la colonne vertébrale inférieure, et là aussi, causer des maux de dos. Beaucoup de gens préfèrent dormir dans la position foetale avec un oreiller entre les genoux. La position du foetus enlève l'excès de pression exercée sur la colonne vertébrale et peut atténuer la raideur matinale.

  • Résistance : tous les exercices capables de raffermir la panse ont besoin d'avoir une certaine résistance pour être efficaces. Les bandes de résistance, les ballons d'exercice, les haltères, et tout autre objet qui impose la gravité peuvent fournir la force opposante nécessaire pour rendre votre routine efficace.


Que pensez-vous de ces raisons expliquant pourquoi nous avons beaucoup de graisse formant une petite bouée autour ventre ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il y a 6 commentaires sur cet article. Cliquez ici pour lire ces commentaires ou pour donner votre avis sur cet article.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.