Constipation : alimentation pour ne plus être constipés

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 07/03/2010

Quand vous êtes constipés, savoir adopter l'alimentation adéquate pour combattre ce trouble digestif peut être salvateur.

La constipation est un symptôme classique de toxémie intestinale. S'il vous prend entre 5 et 10 minutes pour compléter une évacuation intestinale, si l'évacuation se passe de manière irrégulière ou douloureuse, ou si vous allez à la selle moins de 3 fois par semaine, vous êtes considérés comme constipés. En effet, dans un corps en bonne santé qui bénéficie d'une alimentation saine, une défécation devrait prendre moins de 2 minutes et demander très peu de papier toilette.

Une alimentation équilibrée peut être fortement utile pour lutter contre la constipation. Bien qu'être constipés soit une mauvaise expérience pour tous, il est heureusement relativement facile de lutter contre ce problème et maintenir des évacuations intestinales régulières.


RegimesMaigrir.com vous offre ces conseils pour connaître l'alimentation à choisir ou à éviter pour lutter contre la constipation :

1) Consommer davantage de fibres

L'une des clés pour combattre cette obstruction intestinale est d'augmenter vos consommations de fibres alimentaires. Les aliments fibreux aident à produire des selles molles et épaisses qui sont faciles à expulser.

Les haricots, les noix, les grains entiers (riz complet, etc.) et les céréales aussi bien que les fruits frais et légumes (chou, chou de Bruxelles, carottes, etc.) constituent une alimentation riche en fibres et facile à trouver. Les fruits et légumes contiennent en outre des substances qui suppriment des toxines et aider à les chasser hors du système digestif.


2) Boire plus d'eau

Pour lutter contre la constipation, votre alimentation devrait voir sa part en eau augmenter. Buvez au moins 8 verres d'eau par jour (que vous ayiez soif ou pas) pour en disposer suffisamment afin de produire des excréments moux qui soient faciles à éliminer.

En effet, la raison pour laquelle les fibres soulagent la constipation est qu'ils absorbent de grandes quantités de fluides, ajoutant du volume à la selle et la rendant plus molle et plus facile à passer.


3) Profiter des merveilles de la papaye

S'il fallait manger un seul fruit riche en fibres et en substances à propriétés antioxydantes lorsque vous êtes constipés, c'est bien la papaye. Ce fruit est une excellente source de soulagement de la constipation. La papaye possède un goût sucré qui augmente aussi la satiété.

Ce fruit peut faire un très bon dessert et peut être manger tel quel, en morceaux dans des salades ou bu en tant que milkshake. Il possède aussi des propriétés anti-cancer donc peut contribuer à protéger les cellules dans le côlon contre ce type de maladie.

Le latex de la papaye contient une enzyme, appelée la papaïne, qui aide à décomposer les protéines (c'est pourquoi la papaye est utilisée comme un attendrisseur de viandes dans plusieurs techniques de cuisine). Ce fruit fait aussi partie des 5 aliments à consommer pour garder une bonne santé féminine.


4) Ne pas oublier les recettes de grande-mère

Les figues et les pruneaux sont toujours considérés comme deux des meilleurs laxatifs naturels. N'utilisez pas les laxatifs pour tenter de perdre du poids en revanche, car cela fait partie des moyens malsains de perdre du poids à éviter.


5) Ne pas sacrifier vos consommations de protéines

Pour continuer à vous régaler de protéines sans craindre la constipation, l'essentiel est de manger des protéines maigres (sans graisse ni peau) avec un aliment riche en fibres. Souffrir de ce problème digestif ou y être prédisposés ne veut pas dire que vous devez abandonner entièrement toute consommation de protéines.

Pour éviter d'être constipés, équilibrez vos ingestions de protéines avec des légumes (ou l'un des aliments riches en fibres alimentaires listés au point n°1 plus haut). Les protéines qui restent très longtemps dans le côlon pourraient mener au cancer alors manger des légumes en accompagnement peut vous aider à éliminer ces protéines dangereuses finalement.


6) Essayer les huiles saines pour lubrifier les tuyaux

Les huiles saines comme l'huile d'olive ou l'huile de colza et d'autres huiles mono-insaturées et poly-insaturées agissent comme lubrifiants digestifs et pourraient aider à faire rouler les choses de nouveau. Essayez d'enrichir votre salade riche en fibres par une cuillère à soupe ou deux de ces huiles saines pour lutter contre la constipation.


7) Eviter la consommation d'aliments pauvres en fibres

Ne pas manger les nourritures dépourvues de fibres est l'une des clés alimentaires pour prévenir et lutter contre la constipation. Pendant vos collations, cherchez plutôt les aliments qui apportent des fibres tels que les céréales ou le pain de blé ainsi que les fruits et légumes. Les jus de fruits, surtout ceux qui sont 100% naturels (sans sucre ajouté), sont également de bonnes sources de fibres qui combattent la constipation, même s'il est préférable de consommer ces mêmes fruits nature (sans presser en jus) pour en retirer encore plus de fibres.


8) Eviter les nourritures transformées

Pour lutter contre la constipation, vous devriez chercher à intégrer le plus d'aliments naturels possible à votre alimentation, et à éviter les nourritures industrielles, déjà préparées prêtes à chauffer pour manger, qui sont remplies de calories vides. Cela veut dire choisir les aliments riches en fibres décrits dans le point n°1 précédemment au lieu des aliments en conserves ou remplis de conservateurs. Les fruits et légumes frais permettent d'obtenir des nutriments et fibres intacts.


9) Eviter les aliments constipants

Les aliments qui peuvent provoquer la constipation et qui devraient être évités sont ceux trop riches en graisse, y compris les aliments frits. Les produits laitiers (contenant de l'acide lactique) sauf le lait écrémé (qui est acceptable à quantité modérée), le sel, la caféine, l'alcool, le sucre, les sodas (et d'autres boissons qui n'apportent que des calories vides), les viandes (contenant des graisses saturées) apportent très peu voire pas du tout de fibres et sont difficiles à digérer. Evitez de les intégrer à votre alimentation si vous souffrez d'une paresse intestinale.

Notez également que certains médicaments peuvent provoquer une irrégularité des évacuations intestinales. Les suppléments en fer, les antidépresseurs et certains analgésiques peuvent mener à des problèmes majeurs d'élimination intestinale. Lisez bien les étiquettes des médicaments pour voir les effets secondaires et consultez votre médecin pour obtenir une alternative si la constipation fait partie des inconvénients listés sur le mode d'emploi d'un médicament.


10) Faire de l'exercice

Si vous faites de l'exercice régulièrement (4 ou 5 fois par semaine), cela peut vous aider à soulager les symptômes d'une constipation et à favoriser les processus réguliers du corps (y compris les évacuations intestinales).


11) Ne pas ignorer la forte envie d'aller à la selle

Ne pas tenir compte de votre envie d'aller à la selle et trop retarder ce moment est clairement déconseillé pour prévenir la constipation. Il faudrait dans l'idéal conditionner votre corps à aller à la selle dès le matin pour éliminer régulièrement des déchets et toxines de votre organisme. Même si vous êtes occupés, si vous sentez une forte envie d'éliminer vos déchets, allez y en ne vous tardant pas, avant de risquer d'avoir des problèmes constipants en ne satisfaisant pas votre besoin naturel de manière systématique.


12) Prendre les laxatifs en dernier recours

Au cas où la constipation s'est déjà installée, le meilleur remède reste de prendre des laxatifs. Il en existe une multitude en vente libre de nos jours mais il vaut mieux consulter votre médecin avant d'en prendre, afin de savoir quel laxatif correspond le mieux à votre cas (cela dépend de la cause de votre état constipant). Il existe des laxatifs plus ou moins naturels, contenant de l'Aloe vera (mélangé aux herbes comme les racines de pissenlit, le séné, le lin, etc.).

Lutter contre la constipation par les laxatifs devrait être fait en modération. Le traitement de ce problème digestif par les laxatifs ne doit plus être poursuivi une fois vos évacuations intestinales redevenues normales. Ils devraient être pris sous la surveillance d'un médecin chez les enfants constipés.


Que pensez-vous de cette alimentation pour lutter contre la constipation ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.


> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
mina  |  30 juin 2014, 21:15
Bonjour je suis souvent constipe kel est le remede
mila  |  04 mars 2014, 19:50
bjr merci pour ces informations;parceque je souffres vraiment se qui me provoque les hemoroides donc je dois faire attention à la constipation;j'aimerais bien rester en contacte avec vous
maeva  |  25 novembre 2012, 00:23
Boujours, je suis constiper presque tt le temps et donc je voulai savoir si cetait a cause du nutella
gassama  |  30 mars 2012, 13:43
bonjour monsieur,
je suis sénégalais je vit au Sénégal je suis souvent atteint de constipation et voudrais savoir comment lutter contre sa.
merci
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (ne cochez pas la case si vous souhaitez qu'on vous contacte)

* Texte :

Recevez gratuitement notre newsletter :