Aliments à calories négatives : existent-ils vraiment ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 21/03/2011

Les aliments à calories négatives est une expression très utilisée dans le domaine des régimes. Ces aliments existent-ils vraiment ?

L'expression "aliments à calories négatives" semble capable de provoquer beaucoup de confusion parce qu'elle suggère qu'il existe des aliments qui n'apportent pas du tout de calories. Or dans la réalité, tous les aliments apportent une certaine énergie (calories) parce qu'ils incluent tous une quantité variable de glucides, de protéines et de lipides (graisses).

Les glucides, protéines et graisses sont des macronutriments, des sources d'énergie, donc tous les aliments contiennent une certaine énergie (les calories sont simplement des unités d'énergie, elles sont utilisées pour mesurer combien d'énergie est contenue dans tel ou tel aliment).

L'expression "aliments à calories négatives" fait référence à une petite liste d'aliments qui contiennent si peu de calories que l'énergie que le corps doit utiliser pour digérer et absorber leurs nutriments est supérieure à celle que ces aliments fournissent. Autrement dit, le corps est censé devoir brûler encore plus de calories pour traiter ces aliments à calories négatives qu'il en reçoit en les consommant.

La théorie des aliments à calories négatives signifie donc que ces aliments demandent plus d'énergie pour être digérés que l'énergie (calories) qu'ils contiennent. Cette théorie dit donc implicitement qu'en mangeant uniquement ces aliments, vous pouvez brûler davantage de calories que vous n'en consommez, ce qui aide à maigrir plus rapidement et plus efficacement.

En théorie donc, les calories de ces aliments sont beaucoup plus difficiles pour le corps de décomposer et de traiter. En d'autres mots, l'organisme doit travailler plus durement pour extraire des calories de ces aliments à calories négatives. Cela donnerait à ces aliments un énorme avantage vue leur capacité à brûler de la graisse naturellement.

Cela voudrait dire que si vous ne mangez que ces aliments, il y aurait potentiellement une perte nette de calories dans le corps. Ce déficit d'énergie est par ailleurs (même sans aliments à calories négatives, par exemple si vous faites un simple régime amaigrissant) une nécessité biologique pour perdre du poids.

A l'heure actuelle, nous ne savons pas encore si les aliments à calories négatives existent vraiment. Des études scientifiques approfondies sont nécessaires pour prouver ou réfuter la théorie selon laquelle de tels aliments existent.

De plus, le nombre de calories utilisées pour extraire les nutriments des aliments est déjà pris en compte pour calculer l'effet thermique des aliments ("Thermic Effect of Food" en anglais, TEF). Le TEF utilise habituellement 10% des calories apportées, mais pour certains aliments, le TEF peut atteindre 20%. Toutefois, cela veut dire que 100 grammes de céleri (qui apportent 15 calories) utilisent 3 calories (TEF de 20%) pour délivrer 15 calories.

Même si le TEF du céleri était de 50% (nous utilisons ici volontairement un TEF très élevé) et non pas de 20% (ce qui est déjà élevé en soi), 100 g de céleri n'utiliseraient que 8 calories au maximum (mais apportent toujours 7 calories en plus). Il ne s'agit pas d'un aliment à calories négatives. Lisez aussi les douzes habitudes alimentaires qui aident à mincir.

En fait, pour que le céleri soit vraiment un aliment à calories négatives, il faudrait que sa digestion constitue au moins 101% de l'énergie consommée afin de créer un environnement à calories négatives, ce qui est physiquement impossible.


Toutefois, même si la théorie des aliments à calories négatives venait à être fausse, elle aurait au moins eu le mérite d'aider les gens qui croient en elle à consommer moins de calories et à manger des aliments plus sains. Dans ce sens, croire qu'il existe une liste d'aliments à calories négatives peut être un bon départ pour réussir à maigrir définitivement (sans reprendre du poids), à condition de les intégrer à une alimentation équilibrée.

Avant de vous fournir la liste de fruits et légumes qui sont censés produire un effet "calories négatives" sur le corps, nous attirons votre attention sur le fait que le corps a besoin d'une quantité minimale de calories (vous devez satisfaire vos besoins en calories par jour) et de nutriments (vous devez satisfaire les apports nutritionnels recommandés en vitamines et minéraux) pour fonctionner correctement.

Ainsi, manger beaucoup de ces fruits et légumes à calories négatives peut vous aider à perdre du poids, mais vous ne devriez pas oublier d'autres nutriments importants (qui ne se trouvent pas en quantité suffisante dans ces aliments) dans votre alimentation. Cela veut dire que ces "aliments à calories négatives" devraient seulement composer une partie seulement de votre alimentation équilibrée.

Si votre objectif est de maigrir, alors vous pourriez combiner des aliments dits "à calories négatives" avec de bonnes sources de protéines. Cela vous aiderait non seulement à contrôler votre appétit mais aussi à maintenir le métabolisme parce que le nombre total de calories n'est pas trop réduit, et parce que la réserve en acides aminés reste constante (ce qui limite la perte de la masse musculaire).


RegimesMaigrir.com vous liste (par ordre alphabétique) les aliments à calories négatives, en vous rappelant qu'aucune étude scientifique ne permet à l'heure actuelle ne permet de confirmer que de tels aliments existent vraiment :



Les abricots, ananas, cantaloup et compagnie sont des fruits pauvres en calories

  • Abricot,
  • Ananas,
  • Canneberge,
  • Cantaloup,
  • Cassis,
  • Citron,
  • Clémentine,
  • Fraise,
  • Framboise,
  • Goyave,
  • Mandarine,
  • Mangue,
  • Melon,
  • Mûre,
  • Orange,
  • Pamplemousse,
  • Papaye,
  • Pastèque,
  • Pêche,
  • Pomme,
  • Prune,
  • Rhubarbe.



  • Ail,
  • Asperge,
  • Aubergine,
  • Bette,
  • Brocoli,
  • Carotte,
  • Céleri,
  • Champignon,
  • Chou,
  • Chou-fleur,
  • Chou frisé,
  • Concombre,
  • Courge,
  • Courgette,
  • Cresson,
  • Endive,
  • Epinard,
  • Fenouil,
  • Laitue,
  • Navet,
  • Oignon,
  • Poireau,
  • Poivron,
  • Radis,
  • Tomate.


Prenons un exemple concret : un dessert apportant 400 calories pourrait nécessiter seulement 150 calories pour être digéré par le corps, ce qui provoque un gain net de 250 calories, qui sont normalement ajoutées à votre masse grasse.

Donc selon cette théorie, si par exemple vous mangez 100 calories d'un aliment à calories négatives qui nécessite 150 calories pour être digéré, alors vous pourriez avoir brûlé 50 calories en bonus simplement en mangeant cet aliment (cela ne vous semble-t-il pas trop beau pour être vrai ?). Typiquement, 100 grammes de brocoli apportent 25 calories et auraient besoin de 80 calories pour être digérés, ce qui permettrait d'obtenir une perte nette de 55 calories dans la masse grasse.


Que vous soyiez convaincus ou non que les aliments à calories négatives existent (que la théorie est valable), vous pouvez toujours être certains d'une chose : les aliments qui composent la liste des aliments à calories négatives sont parmi les plus sains que vous puissiez consommer.

Nous pouvons critiquer le bien fondé scientifique de la théorie des aliments à calories négatives, mais nous ne pouvons pas nier qu'il s'agit des aliments très sains mais consommés dans le cadre d'une alimentation variée et équilibrée (donc pas basée uniquement sur cette liste d'aliments). Alors même si vous ne perdez pas de poids en les ajoutant à votre alimentation (dans le cas où leur capacité "calories négatives" ne fonctionnerait pas) vous faites malgré tout du bien à votre corps.


> Origine de la notion "calories négatives"

Le concept des aliments à calories négatives existe depuis plus d'une décennie. Il a été popularisé par les forums sur Internet et par le livre publié initialement en 1999 appelé "Aliments qui vous font perdre du poids : l'effet calories négatives", écrit par le docteur Neal Barnard.

Il faut savoir que le docteur N. Barnard est le fondateur d'une association qui milite pour le végétarisme (Physicians Committee for Responsible Medicine). Les personnes qui ont lu le livre du docteur Neal Barnard remarqueront que son oeuvre est moins un livre sur les aliments à calories négatives qu'un hymne à une alimentation végétarienne/végétalienne très pauvre en matières grasses.

Le végétarisme/végétalisme n'est pas nécessairement un mode alimentaire plus mauvais qu'un autre à condition d'apporter au corps tous les nutriments dont il a besoin, sauf que le docteur Barnard masque sa croisade pour le végétarisme dans une constellation de mots sonnant scientifiques qui peut faire croire aux gens que les légumes produisent un effet magique à "calories négatives" dans le corps.

Le régime alimentaire que le docteur Neal Barnard préconise dans son livre est en fait assez extrême, et vous demande d'arrêter de manger des produits laitiers, des viandes, des noix, des poissons et même de bonnes graisses comme l'huile d'olive.

Bien qu'intégrer beaucoup de fruits, de légumes et de grains entiers à votre alimentation est un objectif parfaitement louable, le conseil du docteur Neal Barnard d'éviter même les bonnes graisses peut prêter à sourire depuis que d'innombrables études scientifiques (à sa décharge, la plupart de ces études ont été publiées après la parution de son livre) prouvent les bienfaits apportés par les graisses insaturées et les acides gras oméga-3, qui se trouvent notamment dans des sources comme l'huile de poissons. Le conseil alimentaire du docteur N. Barnard semble donc totalement dépassé.

Encore plus intéressant est le fait qu'à part le titre, la mention "calories négatives" se trouve rarement dans le livre du docteur Barnard. Il est donc aisé de conclure que l'inclusion de cette mention dans le titre du livre fût effectuée dans un but uniquement marketing, puisque appeler le livre "Fruits et légumes qui vous font perdre du poids" aurait nettement moins attiré les acheteurs potentiels.

Toutefois, le docteur Barnard aura au moins eu le mérite d'inventer les termes "calories négatives", même si ce qu'il veut vraiment est que vous mangiez davantage de légumes et de fruits après avoir vu son livre.


> Qu'en pense la FDA ?

En 2007, Coca-Cola et Nestlé avaient dû payer une amende de 450 000 euros pour avoir affirmé que leur boisson au thé vert Enviga brûlait 20 à 33 calories de plus qu'il apporte de calories (dans une canette de 33 cl). Ces entreprises disaient que cette perte de calories s'expliquait par les "calories négatives" mais la FDA a dit qu'aucune preuve scientifique ne peut soutenir cela.

Certains remarqueront qu'en fait, cette boisson Enviga contenait de la caféine et de l'EGCG, qui sont des stimulants. L'appellation "calories négatives" était donc bel et bien utilisée abusivement.


Et vous, pensez-vous que la théorie des aliments à calories négatives est bien fondée ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Plouf  |  15 avril 2016, 10:18
La calorie est une unité d'énergie.
On ne brûle pas des calories, ça n'a aucun sens, on ne brûle pas de l'énergie.
On consomme des calories ou on "brûle" de la graisse.
moune maurin  |  11 juin 2014, 12:19
Ouf une explication qui n'est pas pseudo scientifique!! Merci
Marc  |  05 avril 2014, 18:59
Ha! Ouf. Au temps pour moi, Jean-François ne conseille pas 1000-1200Kcal.

Bref, utilisez le calculateur et retranchez 200 Kcal au nombre nécessaire pour maintenir votre poids, en ignorant le métabolisme de base.
Marc  |  05 avril 2014, 18:54
1000 à 1200Kcal ? C'est irresponsable.

Utilisez un calculateur pour personnaliser vos besoins:
www.régimesmaigrir.com/calcul/besoins-calories-par-jour.php#calculateur

Vous allez voir, basé sur votre activité physique, le nombre de KCal nécessaires pour maintenir votre poids.

Enlevez environ 200 pour maigrir sainement - pas plus ! Au delà, vous vous exposez à des fringales contre-productives voire même un risque de déviance progressive vers un mode de pensée anorexique.

Une fois votre poids souhaité atteint, relancez le calculateur et augmentez votre consommation jusqu'au chiffre indiqué.


Dans tous les cas, restez toujours bien au dessus du chiffre minimal: C'est le métabolisme de base, le minimum vital! Ce chiffre est instructif mais ne pensez même pas à vous en approcher. Et plus vous êtes sportif, plus il faut vous en tenir éloigné.

A titre d'exemple, celui d'une femme de 20 ans mesurant 1m65 et pesant 60 kg est de 1434 Kcal. Comparez ça aux 1000-1200Kcal conseillés par ce merveilleux "docteur" au dessus. Ne suivez surtout pas ses conseils.
Docteur Jean François  |  21 juin 2013, 03:43
Les calories negatives....encore de belles salades!

Le seul secret pour maigrir c'est manger moins de kcal qu'on en dépense, sans pour autant descendre au dessous des 1000 à 1200 Kcal qui sont un minimum pour maintenir le metabolisme.

(Et contrairement a ce que vous lisez dans les articles, aucune baisse de metabolisme n'est possible en restant dans une fourchette de 1000 à 1200kcal par jour, votre perte de poids sera durable)

Cela est basée sur des études scientifiques a double aveugle irréfutable.

C'est tout ce que j'avais a dire.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :