Taux de cortisol élevé, stress et prise de poids

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 28/02/2011
Relu par le comité de rédaction

Le cortisol est une hormone du stress. Si son taux dans l'organisme est élevé, la prise de poids survient très souvent. Voici pourquoi.

Le cortisol est aussi appelé hydro-cortisone, et plus familièrement l'hormone du stress. Il est transformé en cortisone par une enzyme. Nous allons voir dans cet article les liens entre un fort niveau de cette hormone et la prise de poids. La plupart des gens admettent que quand ils sont soumis aux tensions psychologiques, ils ont du mal à maintenir des comportements alimentaires sains. Qu'il s'agisse de manger pour satisfaire un besoin émotionnel ou d'attraper une nourriture de fast food simplement parce qu'il n'y a pas de temps de préparer un plat sain, un style de vie stressant est rarement sain.

Mais le grossissement survenu pendant une période de stress peut aussi s'expliquer en partie par le système de contrôle et d'équilibrage hormonal, qui peut en fait favoriser une accumulation de kilos en trop quand vous êtes stressés. Quand nous subissons des tensions, une réaction de type "combattre ou s'enfuir" est déclenchée dans notre organisme, provoquant la sécrétion de diverses hormones.

Que nous soyions stressés par des exigences intenses au travail, à l'école ou en famille ou que nous soyions réellement en danger, notre corps réagit comme si nous allions être blessés et avions besoin de combattre pour notre survie (ou de nous enfuir pour survivre). Pour répondre à ce besoin, nous ressentons un accès d'énergie, des changements de métabolisme et de flux sanguin, ainsi que d'autres changements. Découvrez par la même occasion si la prise d'hormones thyroidiennes peut aider à perdre du poids.

Si vous restez dans cet état (avec une réaction de type "combattre ou s'enfuir") pendant une longue période de temps à cause du stress chronique, votre santé s'expose à divers risques. En plus d'être un hôte pour d'autres dangers, l'état stressant chronique peut aussi provoquer la prise de poids.


Le cortisol est une hormone essentielle, qui remplit plusieurs fonctions dans l'organisme. Il s'agit d'une hormone stéroïde secrétée par la partie externe de la glande surrénale dans un mode appelé variation diurne.

Cette variation signifie que la proportion de cette hormone dans le sang varient en fonction de l'heure dans la journée (normalement, le taux de cortisol est le plus grand tôt le matin et est le plus petit vers minuit). Découvrez également le traitement hormonal substitutif pour les femmes en ménopause.

L'hydro-cortisone est important pour le maintien de la tension artérielle ainsi que pour l'approvisionnement de l'énergie aux différentes parties du corps. Il stimule le métabolisme de la graisse et des glucides pour obtenir de l'énergie rapidement. Il stimule la libération de l'insuline et le maintien de la glycémie. Le résultat final de ces actions peut être une augmentation de l'appétit.

Le cortisol est parfois appelé l'hormone du stress parce qu'un surplus de cette hormone est sécrété pendant les périodes de tensions physiques ou psychologiques, et son mode normal de sécrétion (avec une quantité la plus grande tôt le matin et la plus petite à minuit) peut alors être changé.

Cette perturbation de sécrétion hormonale peut non seulement favoriser le grossissement, mais elle peut aussi affecter où vous allez prendre du poids. Certaines études ont montré que le stress et le taux de cortisol élevé ont tendance à causer des dépôts de graisse dans la zone abdominale plutôt que dans les hanches. Ce dépôt de graisse est souvent évoqué comme de la "graisse toxique" puisque le dépôt de graisse dans l'abdomen est fortement associé au développement des maladies cardio-vasculaires y compris les crises cardiaques et les congestions cérébrales.

Le stress n'est certainement pas la seule raison qui explique une proportion d'hydro-cortisone anormalement forte. Un certain nombre de maladies et d'autres problèmes de santé peut provoquer un niveau anormal de cette hormone dans le sang.

Le syndrome de Cushing en constitue un exemple. Il s'agit d'une maladie où divers problèmes médicaux provoquent un taux de cortisol très élevé, menant à des changements dans l'apparence du corps et dans le fonctionnement de l'organisme. Découvrez par la même occasion si la DHEA peut contribuer à faire maigrir ?

La prise ou la perte de poids dépend d'un certain nombre de facteurs comme le métabolisme basal (au repos), la consommation alimentaire, le degré d'activité physique, les types d'aliments consommés, l'heure à laquelle les nourritures sont mangées, etc. Aussi, les facteurs génétiques influencent probablement notre métabolisme et pourraient expliquer la tendance chez certaines personnes à prendre du poids ou à maigrir plus rapidement que d'autres.

Pour le moment, les experts ne savent pas encore prévoir facilement si l'état de tensions psychologiques d'une personne provoquera ou pas une haute proportion d'hydro-cortisone et le grossissement. La quantité de cette hormone qui est sécrétée en réaction au stress peut varier d'une personne à l'autre.

Certaines personnes sont plus réactives aux événements stressants, de façon innée. Des études menées sur des femmes qui ont tendance à réagir aux tensions par une sécrétion d'un taux d'hydro-cortisone ample. Ces études ont montré que ces femmes ont également tendance à manger davantage quand elles sont soumises à une situation stressante que les femmes qui sécrétaient moins de cortisol.

D'autres études ont démontré que les femmes qui stockent leur excédent de graisse dans la région abdominale ont un niveau d'hydro-cortisone plus grand et subissent davantage d'agressions psychiques avec leur style de vie que les femmes qui stockent la graisse surtout sur les hanches.

L'industrie agro-alimentaire a tenté de capitaliser sur les conclusions de ces études en favorisant les compléments alimentaires (comme Cortislim) censés réduire un taux de cortisol élevé et améliorer la perte de poids. Aucune étude scientifique indépendante n'a montré que ces compléments présentent un quelconque intérêt dans la réduction de la quantité d'hydro-cortisone et dans la lutte contre l'accumulation de kilos superflus.

En fait, faire de l'exercice reste la meilleure méthode pour réduire un niveau d'hydro-cortisone devenu haut en réaction aux situations stressantes. De plus, faire de l'exercice permet de brûler plus de calories afin d'éviter de prendre du poids.


> Comment le stress chronique et l'hydro-cortisone peuvent faire grossir ?



> Autres liens entre le stress et la prise de poids
  • Manger les émotions : une proportion d'hydro-cortisone plus importante peut non seulement vous donner envie de manger des aliments malsains, mais un surplus d'énergie nerveuse peut souvent vous amener à manger plus que vous ne le feriez en temps normal. Combien de fois vous êtes-vous retrouvés à fouiller la cuisine pour trouver quelque chose à grignoter ou à dévorer de la malbouffe quand vous êtes stressés, sans avoir faim ?,

  • Nourritures de fast-food : les experts pensent que l'une des principales raisons pour lesquelles nous observons un développement de l'obésité de nos jours est que les gens sont trop stressés et occupés pour préparer à dîner à la maison, choisissant souvent de chercher de la nourriture de fast-food pour gagner du temps,

  • Trop occupés pour faire du sport : avec toutes les demandes stressantes imposées par notre emploi du temps, faire de l'exercice devient souvent la dernière de nos priorités. Un style de vie de plus en plus sédentaire par rapport à celui d'il y a plusieurs décennies. Nous devons faire plus de choses et plus vite de nos jours. Or la sédentarité, accompagnée d'une alimentation qui intègre souvent de la nourriture de fast-food, empire l'accumulation de kilos inutiles.


> Comment l'hormone du stress mène-t-elle à l'augmentation de la production et du stockage de la graisse, ainsi qu'à la prise de poids ?

Ces hormones, surtout le cortisol et l'adrénaline, jouent un rôle important dans l'augmentation de la production et du stockage de la graisse ainsi que dans la prise de poids et le développement de l'obésité :
  • Le cortisol aide le corps à gérer les agressions psychiques. Donc quand l'état stressant augmente, le niveau d'hydro-cortisone devient aussi plus grand. L'hydro-cortisone stimule le métabolisme de la graisse et des glucides pendant les situations stressantes. Cela mène à un plus grand niveau de sucre dans le sang du corps, qui est nécessaire pour obtenir de l'énergie rapidement. A son tour, cela stimule la libération d'insuline qui peut provoquer une augmentation de l'appétit,

  • L'adrénaline augmente la vivacité et le métabolisme en aidant les cellules de graisse à libérer de l'énergie.

Quand le stress immédiat est terminé, le taux d'adrénaline revient à la normale. Mais le cortisol persiste afin d'aider le corps à retrouver son équilibre après les agressions psychiques. L'une des façons que l'hydro-cortisone utilise pour ramener les choses à l'équilibre dans le corps consiste à augmenter l'appétit afin de remplacer les glucides et graisses utilisés pour la réaction de "combattre ou s'enfuir" (réaction au stress).

Le problème est que dans notre société moderne, les situations susceptibles de causer des tensions (comme les embouteillages, les dysfonctionnements de l'ordinateur ou des logiciels, etc.) n'ont pas besoin que le corps utilise beaucoup d'énergie. Alors l'hydro-cortisone finit par forcer le corps à se ravitailler après les agressions psychiques même s'il n'a pas besoin d'être ravitaillé. Ce ravitaillement superflu (glucose) est converti en graisse, provoquant un plus grand stockage de graisse.

Ce qui empire les choses est que le taux d'insuline augmenté à cause du cortisol mène aussi à une plus grande production et un plus grand stockage de graisse. Alors, l'exposition à des niveaux supérieurs d'hydro-cortisone et d'insuline causé par le cortisol sont les principales raisons pour lesquelles le stress peut faire grossir et mener à l'obésité.

L'hydro-cortisone et l'insuline sont importants dans le développement de l'obésité liée aux périodes stressantes, mais ils ne sont pas les seuls facteurs physiologiques impliqués. Ils font très vraisemblablement partie d'une chaîne de signaux biochimiques qui provoque l'obésité.


En comprenant mieux le lien puissant entre le cortisol (et une grande proportion de cette hormone dans le sang), la prise de poids, l'augmentation de production et de stockage de la graisse, vous pouvez effectuer quelques changements dans votre style de vie afin d'éviter de grossir liée aux agressions psychiques ou pour maigrir plus efficacement.

Faites-vous attention à l'hydro-cortisone ? Pensez-vous qu'un taux de cortisol élevé puisse expliquer votre accumulation de kilos en trop ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il y a 41 commentaires sur cet article. Cliquez ici pour lire ces commentaires ou pour donner votre avis sur cet article.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.