Prébiotiques et probiotiques : définition, aliments les contenant

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 16/06/2011
Relu par le comité de rédaction

Notre tube digestif contient beaucoup de bactéries, certaines sont mauvaises, d'autres bénéfiques. Découvrez les bonnes bactéries.

Les prébiotiques et les probiotiques peuvent restaurer l'équilibre des bactéries dans votre tube digestif. Vous avez certainement entendu parler davantage de probiotiques que de prébiotiques, et pourtant tous les deux présentent de bienfaits pour la santé. Dans cet article, RegimesMaigrir.com va définir ce que sont ces deux notions et aborder succintement les aliments qui en contiennent. Lisez aussi comment fonctionne votre tube digestif.

Mais avant d'entrer dans le vif du sujet, rappelons que vous avez des bactéries qui vivent dans votre intestin. Certaines d'entre elles peuvent vous rendre malades. Cependant, il existe aussi des bactéries qui sont bénéfiques. Ces bactéries "amicales" aident à empêcher la croissance des "mauvaises bactéries" et de la levure dans votre tube digestif. Les bactéries aident aussi à fabriquer de la vitamine K et à garder un fonctionnement correct du système immunitaire.

Normalement, vous disposez d'une abondance de "bonnes bactéries" dans votre corps. Toutefois, la thérapie antibiotique, le stress et les mauvais choix alimentaires peuvent causer la dysbiose intestinale (un déséquilibre bactérienne qui provoque une surcroissance de mauvaises bactéries et de levure). La dysbiose est associée à des maladies comme la candidose, le syndrome de l'intestin irritable et l'arthrite rhumatoïde. Une des causes courantes de dysbiose est la thérapie antibiotique. En effet, les antibiotiques que vous prenez pour exterminer une infection extermineront aussi malheureusement les bactéries bénéfiques dans votre tube digestif. Lisez aussi : Syndrome du côlon irritable : aliments à manger et à éviter.


> Définition des prébiotiques et leurs bienfaits
Les prébiotiques sont des aliments/nutriments non digestibles qui traversent notre système digestif. Ils sont utilisés comme une source d'énergie par certaines bactéries bénéfiques qui se trouvent à l'état naturel dans votre intestin (la microflore, c'est-à-dire les probiotiques). Les prébiotiques aident les bonnes bactéries à croître et à prospérer. Ils sont parfois appelés "fibres fermentables". Lisez aussi : Côlon : comment garder votre côlon en bonne santé.

Les prébiotiques qui nourrissent les bactéries bénéfiques dans votre intestin proviennent en grande partie des fibres glucidiques appelés oligosaccharides (aussi nommés oligoholosides ou oligosides). Vous ne les digérez pas, alors les oligosaccharides restent dans le tractus intestinal et stimulent la croissance des bactéries bonnes pour la santé.

Le rôle des prébiotiques dans le traitement de maladies reste controversé, et les experts estiment que davantage de grandes études sont nécessaires pour déterminer leur utilité. Mais des études préliminaires sont montré que les prébiotiques pourraient jouer un rôle pour :
  • Renforcer la santé du cœur (des études préliminaires ont montré que les prébiotiques modèrent le taux de cholestérol et le taux de triglycérides, soit deux indicateurs de maladies cardiaques),
  • Améliorer la diarrhée associée aux antibiotiques,
  • Améliorer la diarrhée du voyageur (turista),
  • Améliorer la gastroentérite,
  • Normaliser la fonction intestinale,
  • Améliorer la colite (inflammation du côlon),
  • Réduire les problèmes de l'intestin irritable et de la maladie de Crohn,
  • Aider l'absorption du calcium,
  • Stimuler votre système immunitaire (de petites études ont montré que les prébiotiques augmentent le nombre de globules blancs et de cellules tueuses lymphocytes T, et pourraient même améliorer la réaction de votre organisme aux vaccinations).

Lisez aussi : "Aliments bénéfiques pour le cœur" et "Maladie de Crohn : quelle alimentation pour les patients ?"


> Définition des probiotiques et leurs bienfaits
Les probiotiques sont des bactéries bénéfiques qui peuvent se trouver dans divers aliments. Ils utilisent les prébiotiques comme une source d'énergie (pour se nourrir et croître). Ils créent d'ailleurs 10% de notre énergie quotidienne à partir des prébiotiques. Quand vous consommez des probiotiques, vous ajouterez ces bactéries saines à votre tube digestif. Les probiotiques populaires sont les familles de bactéries Lactobacilles (lactobacillus) et Bifidobacterium ("bifidus"). Lisez aussi : Consommer les probiotiques pour maigrir après avoir accouché.

Les probiotiques peuvent présenter plusieurs bienfaits santé :
  • Aider la digestion,
  • Renforcer le système immunitaire pour combattre les infections et les mauvaises bactéries,
  • Traiter certaines maladies comme la diarrhée, l'intolérance au lactose, le syndrome de l'intestin irritable, la maladie de Crohn, la candidose.

Mais le stress, une alimentation déséquilibrée, certaines maladies, certains médicaments ainsi que d'autres facteurs peuvent réduire le nombre de ces bonnes bactéries. Adopter une alimentation qui inclut des prébiotiques et des probioques peut aider à restaurer ces bactéries amicales. Lisez aussi : Diarrhee : aliments à manger et à éviter en cas de diarrhée.


> Prebiotiques : quels aliments en contiennent ?
Les sources d'oligosaccharides (qui apportent la plupart des prébiotiques) incluent les fruits, légumes et grains entiers. Les fructo-oligosaccharides pourraient être pris en tant que complément alimentaire ou ajoutés aux nourritures. Les yaourts faits avec les bifidobactéries ("bifidus") contiennent également des oligosaccharides.

Les prébiotiques se trouvent naturellement dans une variété d'aliments, surtout ceux qui sont riches en fibres, y compris certains fruits, légumes et grains entiers. Les principales sources de prébiotiques sont :
Les prébiotiques sont également ajoutés à certains compléments alimentaires et à certaines nourritures transformées (comme les yaourts, les breuvages, les substituts de repas en barres). Lisez les étiquettes alimentaires et publicités ou cherchez sur les sites Internet des fabricants pour identifier les produits qui contiennent les prébiotiques.

Gardez toutefois en tête que pas tous les produits alimentaires qui contiennent des prébiotiques à l'état naturel ne l'indique sur leur étiquette. Les suppléments de prébiotiques peuvent être saupoudrés sur vos plats, incorporés aux boissons, ou pris sous forme de pilules ou de comprimés que vous avalez ou mâchez. Lisez aussi : Choses à retenir sur les compléments alimentaires.

Il n'y a pas de conseil précis sur la quantité de grammes de prébiotiques à consommer chaque jour. Certaines études suggèrent que vous devriez obtenir entre 3 et 8 grammes de prébiotiques par jour pour profiter au mieux de leurs bienfaits santé. Dans certains cas, l'usage des prébiotiques pourrait causer du gaz intestinal. Comme toujours, consultez votre médecin avant de prendre n'importe quel complément alimentaire, afin de vous assurer qu'il soit inoffensif pour votre organisme. Lisez aussi : Flatulence : causes et traitement, aliments contre les flatulences.


> Probiotiques : quels aliments en contiennent ?
Les bactéries probiotiques comme les lactobacilles (Lactobacillus) se trouvent à l'état naturel dans des aliments fermentés comme la choucroute (chou fermenté), le tempeh (un produit de soja fermenté) et le yaourt.

Le kéfir est une boisson crémeuse à base de lait similaire au yaourt. Il contient des probiotiques qui ne se trouvent généralement pas dans les yaourts, comme la Lactobacillus caucasus.

Certains fromages contiennent aussi des probiotiques. Les fromage à pâte persillée (comme le Roquefort et le Stilton) et d'autres fromages âgés en sont de bonnes sources.

D'autres produits laitiers riches en probiotiques comprennent le lait fermenté et le lait de beurre. Comme le yaourt, le kéfir et le fromage, le lait fermenté et le lait de beurre sont produits par fermentation (un processus dans lequel les bactéries d'acide lactique décomposent le lactose en acide lactique. Le lait fermenté contient surtout la bonne bactérie Lactobacillus acidophilus, tandis que le lait de beurre contient souvent la bonne bactérie Streptococcus lactis.

Certaines nourritures contiennent des probiotiques ajoutés en tant qu'ingrédients nutritionnels sains, ce qui sera mis bien en évidence sur leur étiquette.


Et vous, prenez-vous soin de consommer régulièrement des aliments contenant des prébiotiques et des probiotiques ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez la première personne à donner un avis en cliquant ici.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.