Avant et après une sleeve : Que se passe-t-il ? Que manger ?

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 11/12/2010
Relu par le comité de rédaction

Avant et après une sleeve, savez-vous ce qui se passe et ce que vous devriez manger ? Voici les réponses.

La sleeve est une opération chirurgicale que certaines personnes très obèses (IMC supérieur à 35) voient comme celle de la dernière chance. RegimesMaigrir.com a déjà traité de ce qui se passe pendant une cette chirurgie anti-obésité dans un précédent article. Nous allons traiter dans cet article de ce qui se passe avant et après elle, notamment de ce qu'il faudrait manger. Si vous ne voyez pas ce qu'est la gastroplastie, cliquez ici.


> Avant une sleeve : que se passe-t-il ?

Votre chirurgien vous demandera de faire des examens et de passer des visites médicales avec d'autres médecins avant de vouloir subir cette chirurgie :
  • Un examen physique complet,
  • Des tests sanguins, un ultrason de votre vésicule biliaire afin de vous assurer que votre santé est capable de supporter cette opération chirurgicale,
  • Des visites chez votre médecin pour certifier que les problèmes médicaux que vous pourriez avoir (comme le diabète, l'hypertension, les problèmes du cœur ou des poumons) soient bien gérés,
  • Une assistance nutritionnelle,
  • Des cours pour vous aider à savoir ce qui se passe pendant que vous vous faites opérer, ce à quoi vous devriez vous attendre derrière la chirurgie, les risques ou problèmes qui pourraient survenir ultérieurement,
  • Des visites chez un psychologue pour vous assurer que vous êtes prêts émotionnellement pour une opération chirurgicale majeure. Vous devez être capable de faire des changements de style de vie importants après cette intervention.

Consultez par la même occasion les avantages et inconvénients du bypass gastrique en cliquant ici, et à quels patients est destiné le bypass en cliquant ici.

Si vous fumez, vous devez arrêter de fumer plusieurs semaines avant de vous faire opérer, et ne plus fumer subséquemment. Le tabagisme ralentit la guérison et augmente vos risques de complications post-opératoires. Parlez à votre médecin si vous avez besoin d'aide afin d'arrêter de fumer.

Dites toujours à votre médecin :
Pendant la semaine qui précède votre sleeve :
  • Votre médecin pourrait vous demander d'arrêter de prendre l'aspirine, l'ibuprofène, la vitamine E, la warfarine, ou tout autre médicament qui rend la coagulation de votre sang plus difficile,
  • Demandez à votre médecin quels médicaments vous devriez continuer à prendre le jour de votre intervention.

Le jour même de votre chirurgie :
  • La nuit d'avant votre opération, ne mangez/buvez rien après minuit,
  • Prenez les médicaments que votre médecin vous a dit de prendre avec une petite gorgée d'eau,
  • Votre médecin vous dira quand il faut arriver à l'hôpital.

Lisez par la même occasion ce qu'il convient d'emmener à l'hôpital pour un bypass gastrique en cliquant ici, et ce qui se passe avant, pendant et après un bypass en cliquant ici.


> Avant une sleeve : que manger ?

Certains chirurgiens exigent que les patients qui veulent subir cette chirurgie suivent un régime alimentaire adapté avant le jour J. Ils vont demander aux patients de consommer des aliments pauvres en matières grasses et d'éviter les aliments frits.

En outre, ils peuvent demander aux patients d'arrêter de manger du sucre et de le remplacer par des succédanés de sucre. Arrêter complètement de boire les boissons gazeuses et alcoolisées est également demandé avant de subir l'acte chirurgical.

Un schéma expliquant ce qu'est une sleeve gastrectomie


> Après une sleeve : que se passe-t-il ?

Vous devriez rentrer chez vous 2 jours après avoir été opérés. Vous devriez pouvoir boire de l'eau claire le jour qui suit l'opération, avant d'adopter une alimentation de type purée une fois rentrés chez vous. La forme de l'estomac a changé d'une courbure ronde à une forme de tube fine. Découvrez aussi les différents types de chirurgie anti-obésité, cliquez ici.

Quand vous êtes à domicile, vous devriez prendre - sur instructions de votre chirurgien et de votre médecin - des médicaments ou liquides analgésiques (médicament qui prévient ou réduit la sensation de douleur), ainsi qu'un médicament appelé "inhibiteurs de la pompe à protons" (IPP).

Des exemples de médicaments IPP sont : Oméprazole, Lansoprazole, Ésoméprazole, Pantoprazole, Rabéprazole.

Votre médecin ou diététicien vous recommandera une alimentation adaptée. Vos repas devraient être petits pour éviter d'étirer l'estomac restant (qui a une taille équivalente à 15% de celle de l'estomac initial).


> Après une sleeve : que manger ?

Parce que l'estomac est beaucoup plus petit après l'acte chirurgical (il aura perdu 80 à 85% de sa taille initiale), la quantité de nourriture qui peut être consommée est fortement réduite. Vous serez rassasiés après avoir mangé à peine une petite quantité de nourriture. De plus, cette chirurgie a amené des changements hormonaux qui réduisent les coups de faim.

Contrairement aux régimes hyper restrictifs/à la mode ou à d'autres programmes de perte de poids malsains, la sleeve gastrectomie ne provoque pas de malabsorption ou de reroutage intestinal. Pourtant, il existe plusieurs changements de style de vie auxquels vous devez recourir après une sleeve. Ces changements concernent l'exercice physique et les habitudes alimentaires.

Une fois l'opération terminée, le chirurgien dira au patient de limiter sa consommation de nourritures. Le patient ne pourra plus jamais manger beaucoup de toutes les façons.

Il n'y a pas de régime alimentaire spécifique à suivre après avoir été opérés. Toutefois, pendant le premier temps qui suit la chirurgie, il existe des restrictions à respecter.


Juste après l'opération : immédiatement derrière l'acte chirurgical, le patient devra suivre une alimentation liquide, pauvre en glucides pendant une semaine. L'eau, le thé, le bouillon, les boissons de sport, la gelée de fruits sans sucre peuvent être consommés.


Une semaine après l'opération : le patient ne peut pas encore manger des nourritures molles ni solides, parce que les aliments solides peuvent décomposer les lignes d'agrafes chirurgicales posées pendant l'intervention, conduisant à une fuite. Il faut veiller à consommer au moins 3 litres de liquide par jour (si possible de l'eau froide).

Les aliments liquides comme le bouillon, le thé, l'eau, les jus de fruits (non acides), les soupes crémeuses pauvres en matières grasses, le lait écrémé, le yaourt léger, les gélatines sans sucre, les boissons fruitées protéinées peuvent être consommés. Les liquides pauvres en matières grasses et pauvres en sucre sont donnés au patient.


2 à 5 semaines après l'opération : à cause du risque de perturbation de la ligne agrafée, le patient doit consommer uniquement des nourritures en purée, c'est-à-dire celles qui peuvent être écrasées ou réduites en purée facilement et qui contiennent de petites quantités de sucre.

Des morceaux de nourriture peuvent rester coincés dans l'ouverture de l'estomac et peuvent provoquer des douleurs fulgurantes et des vomissements, c'est pourquoi seule la nourriture parfaitement écrasée et mise en purée est donnée à ce stade.

La volaille et la viande en purée, les pommes de terre écrasées, la compote de pomme sans sucre ajoutée, etc. sont donnés. La consommation de boissons gazeuses reste strictement interdite pendant un mois après avoir été opérés. En outre, les sucres transformés et les jus de fruits concentrés sont prohibés.


6 à 12 semaines après l'opération : le patient est désormais prêt pour les nourritures molles. Presque tous les aliments moux sont autorisés à condition qu'ils soient pauvres en glucides et en matières grasses.

Le patient peut donc consommer bananes, compotes de pomme, avocats, tomates, pommes de terre écrasées, asperges, potirons écrasés, haricots cuits, bouillie d'avoine, macaroni, thon cuit sans os, œufs brouillés, yaourts, tofu, lait écrémé, café, thé, jus de fruits naturels sans sucre ajouté, bouillons, soupes, gélatine non sucrée, etc.

Les aliments protéinés sont recommandés. En outre, les repas doivent être espacés de 4 à 5 heures entre eux. Le patient doit aussi manger son repas très lentement, prenant au moins 30 minutes pour finir chaque repas.


16 semaines après l'opération : le patient est progressivement dirigé vers une alimentation normale. Les viandes maigres, œufs pochés, fruits, légumes, grains entiers, etc. peuvent être consommés. Toutefois, le riz, les pâtes et le pain devraient être consommés seulement à partir de 24 semaines après avoir été opérés (voire plus tard).


Pendant les deux premières années après l'opération de sleeve, le régime alimentaire du patient est limité à entre 600 et 800 calories par jour. C'est pendant la première année que la plus grande perte de poids se produit (entre 50 et 80% du surpoids initial du patient). Une fois la plupart du poids excédentaire perdue, la consommation calorique est augmentée à entre 1 000 et 1 200 calories par jour.

Après une sleeve gastrique, le régime alimentaire varie d'une personne à l'autre en fonction du niveau de tolérance. Selon les niveaux de tolérance montrés, des aliments seront ajoutés ou enlevés de l'alimentation post-opératoire. Le patient doit en outre suivre un programme d'entraînement physique régulier afin de maigrir au mieux et d'éviter de prendre plus de poids.

Les personnes qui ont subi une opération de sleeve gastrectomie peuvent seulement manger de petites quantités de nourriture pendant tout le reste de leur vie. Elles doivent aussi bien mâcher leur nourriture et avaler des aliments complètement mâchés. L'alimentation qui suit une sleeve ne fixe pas de restrictions particulières sur les aliments à consommer, même si les boissons gazeuses et riches en calories doivent être évitées. De plus, ces personnes ne peuvent pas consommer des aliments liquides et solides en même temps (parce que leur nouvel estomac a une capacité réduite et ne peut plus tenir les aliments solides et liquides simultanément).

Les patients déjà "sleevés" ne doivent pas boire un liquide dans les 15 minutes qui précèdent un repas ou dans les 30 à 40 minutes qui suivent un repas. Boire pendant cette intervalle risque d'agrandir la taille de l'estomac de nouveau et de rendre ses sucs digestifs trop dilués, rendant la digestion moins correcte.

Après cette opération, vous ne devez jamais vous coucher trop tôt suite à un repas. Faire ainsi fera rester votre nourriture trop longtemps dans l'oesophage (partie située avant l'estomac) et provoquer une accumulation inconfortable de mucus. Vous augmentez clairement vos risques de souffrir de reflux gastro-oesophagien (RGO) si vous vous couchez trop vite après avoir mangé (alors que vous avez subi cette chirurgie).


Voici une vidéo où une jeune femme fait le bilan 1 an avant et après son opération :


Si vous avez déjà subi cette chirurgie, racontez-nous comment vous avez vécu l'avant et l'après sleeve. Comment mangiez-vous ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il y a 352 commentaires sur cet article. Cliquez ici pour lire ces commentaires ou pour donner votre avis sur cet article.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.