7 choses à ne pas faire juste après un repas

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 14/04/2009
Relu par le comité de rédaction

Il y a des choses que les experts en santé déconseillent de faire immédiatement après un repas, un temps qui doit être pleinement consacré à la digestion.

RegimesMaigrir.com liste pour vous les 7 choses à ne pas faire juste après avoir consommé votre repas :

1) Fumer dans les minutes qui suivent le repas

Des expériences menées par des experts ont démontré que fumer une cigarette après le repas est comparable à fumer plusieurs cigarettes en temps normal (le risque de cancer devient à ce moment nettement plus élevé).

A noter que si vous voulez perdre du poids de la bonne manière, arrêter de fumer est vivement conseillé (même si vous risquez de prendre un peu de poids au début juste après l'arrêt). Si vous ne pouvez vous en passer, fumez le moins possible, et 1 à 2 heures après le dernier repas.


2) Manger des fruits immédiatement après les repas

Manger des fruits est certes recommandé par les professionnels de la santé. Mais parmi tous ceux qui vous conseillent de consommer des fruits, peu sont ceux qui parlent du bon moment d'en manger.

En fait, les fruits sont parmi les aliments les plus faciles à digérer. Ils ne contiennent que des sucres simples. La plupart des fruits, sauf la banane et les dattes, passent de l'estomac à l'intestin en moins de 20 minutes après l'ingestion. C'est dans l'intestin qu'ils sont décomposés.

Et quand vous consommez vos fruits juste après un repas, le fruit est bloqué dans l'estomac avec la nourriture consommée lors du repas, et ne peut pas atteindre l'intestin dans les temps. Restés là, ils s'avarient et gâtent également la nourriture restante dans l'estomac.

La consommation de fruits immédiatement après les repas provoquera du coup (à cause de cette avarie) un ballonnement de l'estomac avec l'air.

Par conséquent, prenez des fruits 1 à 2 heures après le repas (ou 1 heure avant le repas), de préférence le matin quand l'estomac est vide. C'est par ailleurs lors de la matinée que le corps peut utiliser le mieux les nutriments apportés par le fruit et obtenir l'énergie nécessaire à un bon démarrage de la journée.


3) Boire du thé juste après un repas

Les feuilles de thé contiennent une teneur élevée en acide. Cette substance peut durcir les protéines contenues dans la nourriture que vous mangez, les rendant plus difficiles à digérer.

De plus, boire du thé pendant ou juste après un repas diminue votre capacité à absorber le fer contenu dans les aliments (les tanins contenus dans le thé diminuent l'absorption du fer de 70%). Or le fer est l'un des minéraux qui composent l'hémoglobine. Il est donc indispensable à votre organisme.

Les femmes de jeune âge sont particulièrement concernées, parce qu'elles manquent souvent de fer (règles mensuelles, consommation insuffisante de viande, etc.). Mais les enfants sont également concernés par ce souci.

En revanche, vous pouvez tout à fait boire du thé (par exemple le thé saupoudré de cannelle, qui contient des dizaines d'éléments nutritifs) mais 1 heure après la fin de votre repas (si vous voulez boire avant, évitez d'en boire dans les 60 minutes qui précèdent le repas).


4) Desserrer la ceinture après le repas

Beaucoup d'entre nous pensons que généralement, un bon repas est celui qui nous oblige à desserrer la ceinture.

Cependant, relâcher la ceinture est mauvais, non pas parce qu'il amène les intestins à se tordre ou à se bloquer, mais parce que cela signifie que vous avez trop mangé, pour atteindre un niveau où vous ne pouvez être à l'aise que si vous desserrez la ceinture. Le relâchement de la ceinture peut aussi vous faire sentir à l'aise une fois de plus, ce qui risque de vous donner l'impression de pouvoir poursuivre la suralimentation.

Desserrer votre ceinture est essentiellement le fait de détendre vos muscles abdominaux, ce qui signifie avoir un ventre flasque sur le long terme. Au lieu de cela, si vous rentrez votre ventre, vous contractez vos muscles abdominaux et les entraînerez à être tendus et fermes. Par la même occasion, essayez de faire le stomach vacuum.

Alors mangez seulement dans la mesure où vous pouvez être à l'aise sans desserrer votre ceinture !

Un homme est en train de relâcher sa ceinture


5) Se baigner (surtout dans l'eau froide) immédiatement après les repas

La baignade va provoquer une augmentation de la circulation sanguine vers les mains, les jambes et alors la quantité de sang autour de l'estomac va diminuer. Cela affaiblit le système digestif dans notre estomac.

De plus, l'organisme doit dépenser de l'énergie pour 3 choses lors d'une baignade qui suit immédiatement un repas : la digestion, les mouvements de natation, le maintien de la température corporelle. Cela peut représenter beaucoup de dépenses énergétiques. Or lorsque l'on dépense beaucoup d'énergie dans un court laps de temps, on risque les malaises (coups de fatigue, évanouissement, etc.). Dans l'eau, un malaise représente un très grand risque.

Certes, on peut risquer tout autant les malaises lorsqu'on se baigne dans l'eau froide après avoir bronzé pendant des heures par exemple. Il existe le risque d'hydrocution, provoqué par un trop grand écart de température entre celle du corps et celle de l'eau. Et ce risque d'hydrocution existe qu'on se baigne tout de suite après un repas ou plusieurs heures après. Toutefois, la digestion augmente la température du corps, donc élève encore plus l'écart de température entre le corps et l'eau et le risque d'hydrocution.

Que faut-il faire dans ce cas ?
Il faut attendre 2 à 3 heures après le dernier repas pour aller se baigner (l'estomac aura presque terminé sa digestion). Entrer dans l'eau de manière graduelle et ne pas sauter dedans d'un coup (pour ne pas provoquer une contraction trop rapide des vaisseaux sanguins, ce qui augmente la pression artérielle). Ne pas faire l'inverse et rester à jeun avant de se baigner, car il existe alors un risque d'hypoglycémie.


Quid de la douche chaude ? La digestion exige beaucoup d'énergie donc une bonne circulation du sang vers l'estomac. Et quand nous prenons une douche chaude, la température de notre corps augmente. Afin de le refroidir, davantage de sang est pompé vers les zones à proximité de la peau afin de permettre à la chaleur d'être libérée.

Ainsi, le sang requis par l'estomac (pour digérer les nourritures ingérées) n'est pas disponible, et le processus de digestion en souffre. En résumé, il est conseillé d'attendre au moins 30 minutes après les repas pour prendre une douche ou un bain, et au moins 2 heures pour aller nager.


6) Marcher une longue distance juste après un repas

La marche (pas celle pour revenir de la boulangerie en bas de votre bureau, nous parlons ici d'une marche longue) rendra le système digestif beaucoup moins apte à absorber les éléments nutritifs de la nourriture que vous avez consommée.

De plus, marcher juste après avoir terminé de manger peut provoquer un reflux acide et de l'indigestion.

Bien entendu, vous pouvez faire une longue ballade avec votre famille après un repas, mais à partir de 1 heure après dans l'idéal. Vous vous épargnerez alors des reflux acides et des maux d'estomac.

En effet, des chercheurs de l'Université de Caroline du Sud (Etats-Unis) ont trouvé que faire une balade post-repas est une bonne façon de dépenser de l'énergie, à condition de marcher seulement pendant environ 10 minutes, et d'attendre au moins 30 minutes (si possible 60 minutes) après avoir mis vos assiettes dans la lave-vaisselle.

Une bonne mais courte promenade après avoir fini de manger aide à régler le métabolisme à un bon niveau, donne à vos muscles une occasion de s'étirer et est définitivement un meilleur choix que de vous affaler sur le canapé afin de regarder la TV.

Plusieurs études ont confirmé que marcher correctement (en respectant les instructions ci-dessus) après avoir pris vos repas vous aidera à dormir plus vite et plus profondément lors du prochain sommeil.


7) Dormir tout de suite après les repas

Les aliments que vous consommez ne pourront pas être digérés correctement si vous dormez immédiatement après un repas. Cela peut mener à l'indigestion et à l'infection de l'intestin.

En effet, dormir directement après avoir terminé de déguster vos plats implique de vous allonger. Or en le faisant, une certaine quantité de sucs digestifs de l'estomac reflue vers l'oesophage et vers le pharynx à cause de la force gravitationnelle. Et en raison de leur nature acide, ces sucs digestifs brûlent la paroi interne de l'oesophage. Ainsi, les gens risquent d'avoir une sensation de brûlure dans la bouche et la gorge s'ils se couchent juste après un repas.

Une autre raison d'éviter de vous endormir directement après avoir reposé pour de bon vos couverts sur la table est que, quand nous le faisons, il y a des pressions excessives qui seront exercées sur le diaphragme. En effet, la nourriture se trouve toujours dans l'estomac, et cela provoque le ronflement voire l'apnée du sommeil (suspension momentanée de la respiration, ce qui peut perturber votre routine de sommeil).

Toutefois, sachez que dormir ne ralentit pas le métabolisme. Vous pouvez tout à faire dormir après un repas, mais 2 à 3 heures après.

Inutile non plus de veiller jusqu'à 3 heures du matin pour aller dormir. Il faut dormir suffisamment pour entretenir votre ligne. Si vous finissez de dîner vers 21h30, vous pouvez aller au lit vers 22h30 ou 23h00. Par ailleurs, ne pas dormir suffisamment est l'une des erreurs qui empêchent de perdre du poids.


Que pensez-vous de ces 7 choses à ne pas faire immédiatement après un repas ? Que ne faites-vous pas non plus après un repas ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il y a 24 commentaires sur cet article. Cliquez ici pour lire ces commentaires ou pour donner votre avis sur cet article.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.