Fibromyalgie : aliments réduisant les douleurs des fibromyalgiques

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 03/06/2010

Il s'agit d'une maladie chronique qui provoque des maux physiques. Voici nos conseils pour bien vous nourrir afin de les atténuer.

La fibromyalgie est une affection caractérisée par un état douloureux chronique des muscles. Elle est réputée difficile à traiter. Connaître la bonne alimentation à adopter pour lutter contre les douleurs fibromyalgiques peut les soulager grandement. Les médicaments tendent à diminuer les douleurs musculaires et osseuses, celles des articulations et des tendons, la fatigue physique et psychique, l'irritabilité et les troubles de mémoire, les troubles du sommeil et d'autres symptômes de cette maladie chronique de seulement 30% à 50%. Beaucoup de patients se tournent vers un mode de vie et un régime alimentaire adaptés pour apaiser davantage les souffrances.

Apprendre à connaître les aliments à éviter en cas de fibromyalgie constitue un bon point de départ. En effet, les patients fibromyalgiques présentent souvent des intolérances à certains aliments qui ont pourtant passé les tests d'allergie alimentaire. Une étude a montré que 42% des fibromyalgiques affirmaient (dans le cadre de l'étude) que certains aliments accroissaient leur douleur et leur raideur.


> Comment l'alimentation peut-elle affecter les souffrances provoquées par la fibromyalgie ?

Des experts pensent que les cellules nerveuses trop sensibles de la moelle épinière et du cerveau seraient impliquées dans la manière dont les patients fibromyalgiques réagissent à la douleur. Certains aliments peuvent déclencher une libération de neurotransmetteurs qui augmentent cette sensibilité.


> Alimentation anti-douleurs : que consommer pour lutter contre les souffrances causées par cette pathologie ?

Bien que les recherches sur l'alimentation antalgique pour traiter la fibromyalgie soient encore limitées, RegimesMaigrir.com a examiné pour vous les conseils des experts et vous propose 10 règles à suivre, qui pourraient bien vous aider à faire face aux maux physiques persistants :

1) Consommer davantage d'aliments frais
Environ la moitié des patients fibromyalgiques souffrent également de troubles fonctionnels intestinaux (ou côlon irritable). Vous sustenter de la nourriture fraîche, dépourvue de conservateurs et d'additifs, peut alléger les symptômes de fibromyalgie associés à des troubles fonctionnels intestinaux. Les aliments qui irritent votre côlon provoquent une réaction de votre corps, ce dernier envoie alors un message au cerveau qui lui signale les symptômes fibromyalgiques.

Dans la mesure du possible, nous vous recommandons d'acheter des aliments organiques. Certaines personnes souffrant de cette maladie diminuent les douleurs en évitant les pesticides et les produits chimiques.


2) Limiter la consommation de caféine
La fibromyalgie serait provoquée par un déséquilibre des substances chimiques du cerveau qui contrôlent l'humeur, et cette maladie est souvent accompagnée d'un sommeil peu réparateur et de fatigue.

Les patients fibromyalgiques peuvent essayer de soulager la fatigue avec des stimulants comme la caféine, mais à long terme ils peuvent finir par se faire mal plus qu'autre chose. La caféine vous prête de l'énergie mais en vous imposant des taux d'intérêts très élevés sur la santé. Nous vous recommandons de ne pas en prendre beaucoup.


3) Rester à l'écart de certains légumes
Pour les souffrances articulaires, beaucoup de personnes préconisent d'éviter les légumes de la famille des Solanacées (pommes de terre, tomates, aubergines, poivrons, etc.). En temps normal, les légumes sont pauvres en calories, et sont donc des choix alimentaires très sains, mais les légumes de la famille des Solanacées aggraveraient l'arthrite et la douleur chez certaines personnes. Ces légumes contiendraient des neurotoxines. Pour une petite partie des patients fibromyalgiques, les éviter peut faire toute la différence.


4) Prendre beaucoup d'oméga-3
Les acides gras oméga-3, trouvés entre autres dans le saumon, sont présentés comme des ingrédients bons pour le coeur, et ils font également partie d'une alimentation anti-douleurs. Les acides gras essentiels sont formidables. Ils réduisent les inflammations et stimulent le fonctionnement du cerveau.

Une étude de 2006, menée sur des patients atteints d'arthrite, a montré que les suppléments en huiles de poisson réduisaient les symptômes douloureux chez 60% des malades. Les oméga-3 n'ont toutefois pas été testés spécifiquement sur des patients atteints de fibromyalgie.

Dix aliments capables de diminuer les douleurs liées à la fibromyalgie


5) Utiliser la levure avec modération
La levure, ainsi que son complice le gluten, peuvent se trouver dans divers plats cuits au four. Consommer de la levure peut contribuer à la croissance des champignons microscopiques dans le corps, ce qui peut amplifier la douleur.

Les fibromyalgiques ont tendance à présenter des sensibilités au gluten. L'intolérance au gluten (aussi appelée maladie coeliaque) s'observe en effet dans un sous-groupe de patients. Eviter la levure et le gluten peut aider certains malades à aller mieux.


6) Ne pas surconsommer de produits laitiers
Un certain degré d'intolérance au lactose frappe environ 70% des adultes dans le monde entier. Il n'est donc pas surprenant que beaucoup de patients fibromyalgiques présentent des difficultés à digérer les produits laitiers.

Dans une étude de 1998, des chercheurs ont cherché à savoir si les échantillons de sang prélevés sur 40 patients atteints de fibromyalgie réagissaient à des substances présentes dans divers aliments. Le sang de 25% des sujets analysés ont montré une réponse immunitaire aux produits à base de lait de vache. Par ailleurs, certains fibromyalgiques qui suivent un régime végétalien ont vu leurs symptômes s'améliorer.


7) Réduire les glucides
S'il fallait choisir une alimentation spécifique pour les patients fibromyalgiques, nous choisirions un régime alimentaire pauvre en glucides et en sucres.

Environ 90% des patients atteints de cette maladie présentent une insuffisance surrénalienne (déficit de production de certaines hormones par les glandes surrénales), ce qui affecte le métabolisme des glucides et peut entraîner l'hypoglycémie.

Ces personnes ont envie de sucres, mais elles éprouvent également une chute brutale de leur niveau d'énergie après l'augmentation d'énergie initiale. Si vous êtes hypoglycémiques, vous devez garder votre taux de sucre dans le sang aussi stable que possible. Essayez de prendre des glucides mélangés à des protéines et de bonnes graisses lors de vos repas.


8) Restreindre la consommation d'aspartame
Absorber moins ou arrêter d'ingérer de l'aspartame peut modérer beaucoup les maux physiques de certains patients. Cet édulcorant artificiel retrouvé dans les sodas "sans sucre" et beaucoup de friandises "sans sucre" fait partie des excitotoxines. Ces composés chimiques activent les neurones qui peuvent accroître la sensibilité à la souffrance. Bien que l'aspartame ne soit pas dangereux pour des personnes en bonne santé s'il est consommé avec modération, il peut élever la sensibilité à la douleur des patients fibromyalgiques.

La plupart des autres édulcorants artificiels (sorbitol, xylitol, etc.) peuvent également déclencher des troubles fonctionnels intestinaux.


9) Eviter les additifs
Les additifs alimentaires tel que le glutamate monosodique posent souvent problème aux patients qui souffrent de douleurs rebelles. C'est un exhausteur de goût riche en sodium souvent ajouté dans les plats des fast food, des traiteurs chinois et de la nourriture transformée vendue prête à consommer.

Le glutamate monosodique est un neurotransmetteur excitateur qui peut stimuler les récepteurs de la douleur. Les taux de glutamate dans le liquide cérébro-spinal est en corrélation avec les niveaux de souffrance perçus chez les patients qui souffrent de fibromyalgie.

Une étude de 1995 a déclaré que le glutamate monosodique peut provoquer diverses réactions à court-terme comme les maux de tête. Une étude de 2007 menée sur des animaux a également suggéré que l'augmentation du taux de glutamate dans les muscles peut entraîner une sensibilité à la douleur.


10) Dire non à la malbouffe
Des experts recommandent de limiter ou d'éliminer le sucre raffiné, la caféine raffinée, les aliments frits et la nourriture hautement transformée dans votre alimentation. Concrètement, cela inclue la plupart des plats servis dans les fast food, les friandises et les produits vendus dans les distributeurs. En plus de contribuer à la prise de poids, ce type de nourriture peut irriter les muscles, perturber le sommeil et compromettre le système immunitaire.


Il existe une alimentation saine contre les maux provoqués par la fibromyalgie. Expérimentez avec cette liste, éliminez totalement un ou plusieurs ingrédients suggérés de votre alimentation pendant plusieurs semaines. Vous pourrez ainsi décider lesquels de ces aliments affectent les souffrances liées à vos symptômes fibromyalgiques.


Si vous êtes atteints de cette pathologie, comment mangez-vous pour lutter contre les douleurs liées à la fibromyalgie ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
francoise  |  16 novembre 2016, 13:38
Bonjour

Je me reconnais dans vos commentaires, je suis reconnu fibromalgique depuis 2 ans .Je voudrait savoir si le régime sans gluten et sans lactose peut vraiment m aider à diminuer les douleurs constantes.
Je vous remercie pour votre aide.
Carole  |  30 octobre 2016, 11:34
Je souffre de douleurs multiples au corps depuis un accident de voiture (Cervicales,lumbagos,nerf sciatique,yeux sensibles a la lumiere,fatigué,troubles musculaires,sécheresse peau et yeux).j'ai des hauts et des bas.ON ne m'a pas identifié cas fibromyalgie mais je sais que ce peut être cela... j'ai fini par consulter en ayurveda et régulièrement je suis un traitement. De plus j'ai changé mon alimentation (sans gluten,sans lactose) comme beaucoup d'entre vous.je vais mieux.j'ai ajouté épices et herbes aromatiques dans mon alimentation.actuellement je souffre des yeux et en particulier oeil gauche blessé a l'accident de 1982
!sensibilité a la lumiere' au vent, climatiseur ... et mon ophtalmologiste m'a parlé d'enucleation si cela persiste (inflammation,infection de l'oeil). J'AI RECONSULTE EN AYURVEDA et reprends une alimentation en cas de fibromyalgie.j'ai confiance en attendant d'être d'un diagnostic vrai ! Je confirme que l'alimentation est lenumero 1 dans le soulagement de la douleur.bon courage a tous et prenons soin de nous.
Sue  |  12 septembre 2016, 12:49
Bonjour,

Je souffre également de fibromyalgie depuis trois ans.
Rien n'a pu arrêter les douleurs qu'un traitement donné par un neurologue joignant un comprimé de cymbalta de 60.mg à midi et un comprimé de lirica de 75 mg le soir.
Avec tout cela ce n'est qu'au bout de 6 mois que les douleurs ont diminué et non disparu défini e ment.
Auparavant personne ne m avait parlé du régime alimentaire.
Il y a quelques temps une diététicienne m' a demandé de suivre le régime dont tout le monde parle sans gluten et sans lactose sans aspartame et dérivés. ..
Il y a uniquement quelques jours ou je me sens vraiment rétablie.
Mais ce n'est pas l'avis de mon neurologue.
Il tient à me garder encore sous traitement quelques temps pour être sûr et il m' a promis qu'il commencera par diminuer les doses du cymbalta en premier et par la suite le lirica.
Quant au régime alimentaire ce sera une contrainte à vie.
Je l accepte tant que les douleurs ne réaparaitront pas.
Finalement un petit conseil, pour ceux qui sont atteints lourdement de la fibromyalgie n ayez pas peur des médicaments mais à conditions de être suivis par un neurologue.
Courage à tous.
Coraline  |  24 juillet 2016, 23:42
Bonsoir,
J'ai lu tous vos commentaires et comme vous souffre je pense de la fibromyalgie. Suite à 4 décès de proche dans ma famille la première chose à s'être présenté en premier ont été les crises dangoises.et cela fait maintenant 8 a 10 mois que que ressent des douleurs diffuses dans tt le corps et de très nombreux symptômes. J'en est donc parler à mon médecin qui ma tt de suite dirigée vers un rhumatologue afin qu'il puisse diagnostiquer ou pas...la en ce moment c douleur epaule et bras.ainsi que douleur intercoscale qui me font très mal et m'empêche de bien respirer peut être l'angoisse y est pour beaucoup aussi...je suis également tout le temp épuisé. J'ai vu que beaucoup avait changer leurs alimentations. Est ce que certains aurais des menus a faire partager. ..?moi qui ' adore le lait 😢 merci de m'avoir lue
phoenix  |  04 mai 2016, 20:37
Bonsoir,

Après des années de désolation , l'espoir est de retour...

L'alimentation y est pour Beaucoup,

Aujourdh'ui j'ai adopté un régime tout simple

Au lever 1 ou 2 verres d'eau(sans vouloir citer de marque,

celle qui me convient est la VOL...

Puis petit déj fortifiant:un yaourt au lait de brebis+
une cuillère a soup d' huile de sésame+des céréales(mélange naturel) +une banane coupée en rondelles ,a manger doucement.

Le déj et le diner se compose principalement de bonnes lentilles.

j'ajoute des sardines ou foie de morue ;

je m'autorise le boudin noir et les oeufs que j'ai sur place

par ailleurs ,j'ai complètement retiré la viande ( douleurs)

et je prépare du gingembre confit, que je consomme régulièrement....

aussi ,dans la cuisson des lentilles,j'ajoute aromates et épices un +

Il est important de s'étirer en douceur ce qu 'on oublie souvent...

Chacun étant différent,quelle sera votre réaction.

Bonne réception
bibib84  |  20 avril 2016, 22:23
Bonjour, dans un premier temps on m'a diagnostiquée le candida albican dans le sang et des intolerances alimentaires puis on a découvert que j'étais atteinte de fibromyalgie et intoxiquée aux métaux lourds. J'ai été prise en charge par une naturopathe : régime cétogéne couplé au régime contre candida + chélation avec chlorella et complément alimentaire. Après 4 mois de régime strict sans écarts, depuis 3 mois je fais de nombreux écarts, je n'arrive plus à respecter tous ces interdits alimentaires car ils sont trop nombreux : plus de lait ou fromage, aucun glucides, aucun sucre, 50 g de fruits /jour, plus de poisson, pas d'oeufs et restriction au niveau légumes. Du coup après un grand mieux, je suis de nouveau au plus bas. Je ne sais plus quel régime adopter à l'heure actuelle et me suis ruinée en consultation naturo et homeopathe sans compter kes compléments alimentaires. J'ai besoin de vos témoignages et conseils. Merci d'avance.
gab  |  21 mars 2016, 19:08
Également au "club" depuis peu, je me maintiens avec un mélange Q10/ carnitine / magnesium/ mélange de vitamines B/ vitamine D. En réduisant le gluten et en augmentant le bio, j'ai effectivement constaté du mieux. Faut recommencer tous les matins à se dérouiller, mais j'arrive à peu près à finir la journée avec mes loulous. Si ça peut aider. ...bon courage, on y croit !
Mag  |  28 novembre 2015, 12:32
Je suis atteinte de fibromyalgie depuis 2 ans et le diagnostic a été par chance rapidement posé grace a la réactivité de mon médecin et de mon médecin ostéopathe. Après avoir pris de la cortisone a chaque crise afin de pouvoir aller travailler, mon organisme a été considérablement affaibli et immunodeprimé: candidoses multiples, infections à répétition...
Encore une fois par chance, une amie faisait ses études de naturopathie, et elle m a prise en main: regime anticandida et alcalin durant 6 mois puis protocole spécifique avec des compléments alimentaires de chez nutergia. Depuis je suis toujours un regime de type segnalet , c est a dire pour faire simple, sans gluten, sans lait de vache, sans additifs chimiques, et en privilégiant une alimentation bio et "maison". Ma vie a changé! Je me suis retrouvée, je suis redevenue celle que j étais avant l apparition de la maladie. J ai retrouvé ma forme physique, mon entrain , ma joie de vivre. Je ne me réveille plus "rouillée" et douloureuse. Je n ai plus mal. Certes quand je fais des écarts alimentaires, des petites douleurs apparaissent mais disparaissent dans la journée et ne s accompagnent pas de l asthénie que je connaissais avant.
Il y a 10 jours j ai fait une grosse laryngite et bronchite et mon médecin m a exceptionnellement mise sous cortisone a faible dose et antibiotiques. Certes mon affection a guérie mais au bout de 6 jours une grosse crise de fibromyalgie (avec son lot de douleurs insupportables, de migraines, de névralgie cervicale et d extrême fatigue) est survenue. J avais oublié la difficulté à faire face à ce genre de symptômes, la pénibilité de la douleur, et la peine à s en remettre. Cela fait 4jours que je tente de remonter la pente mais cela est laborieux malgre toutes les mesures mises en place avec l aide de mon amie naturopathe.
Ceci est la preuve que nos organismes de fibromyalgiques sont fragiles, sensibles et n ont nul besoin d être " encrassés" par quelques substances chimiques que ce soit.
Carole  |  27 août 2015, 16:34
Très interesent l'article,conseil pertinent merci
Verlaine  |  14 juillet 2015, 22:00
Bonjour à tous, je souffre de fibromyalgie depuis 9ans . Apres moulte traitements, j'ai été suivie pas le centre de la douleur à Marseille, appareillée, pour finalement, grâce à une amie, découvrir le silicium enrichi à la glucosamine et chondroitine,. En cure de deux mois et repos 2 mois, et accompagné d'une nouvelle hygiène alimentaire , moins de gluten et mois de lactose, mes douleurs se sont considérablement espacées . Depuis 1 an j'ai repris une activité sportive et repris goût à la vie ! Parlez en à votre médecin avant de tester. Il faut être patient car les effets se font sentir au bout d'un mois environ. Bon courage à tous et à toutes, j'ai réussi à l'apprivoiser pour retrouver une vie normale, je vous souhaite la même victoire sur cette maladie souvent incomprise. Bonne soirée à tous
liane  |  06 juillet 2015, 11:45
je suis atteinte de fibromyalgie ét de syndrome myofacial pélvien.
Je prends du Laroxyl 13 gouttes le soir depuis 6 ans qui m a bien soulagé
Quelques annèes et depuis 2 ans je prends aussi du lyrica 75 mg par jour
Car douleurs myofacial agravé.
Je prends de l ixprim pour les douleurs qui me soulage bien heureusement.
J ai aussi des douleurs dyspareunies qui n arrange pas ma vie de couple.
C est sans doute ce qui me démoralise le plus.
J ai un époux conciliant, comprèhensif aussi. Mais je sais qu il souffre de cette situation.
J aimerai savoir si d autres personnes sont dans ma situation.

Bon courage a tous
sandrine  |  25 juin 2015, 08:53
Bonjour, je prends du lyrica depuis de nombreuses années, à dire vrai je ne sais même plus si c'est efficace contre les douleurs car elles sont toujours plus ou moins présentes. En ce qui concerne l'alimentation, il est difficile de changer son mode de vie bien ancré depuis de très longues années. Toutefois, j'ai accentué mon alimentation sur les légumes et fruits frais. Je ne mange presque plus de viande et de temps en temps un peu de poisson. J'ai encore du mal à limiter les sucres lents (pâtes, pain). Depuis que je fais des efforts mes douleurs me semblent moins intenses et cela m'a permis de sortir un peu de la maison. Chose que je ne faisais plus. Ne pas perdre espoir et courage sont 2 atouts essentiels à notre survie. Avec les régimes, il faut être extrêmement vigilant à ne pas se créer de carences, qui accentueraient notre mal. Bon courage à vous tous
Susan  |  23 juin 2015, 20:18
Bonjour !

Je m'appelle Susane et je suis argentine.

Je voudrais savoir comment avoir un bon régime alimentaire dans le cas d'une fibromyalgie. Actuellement, je suis en train de connaitre la pathologie et je prends les traitements actuels à base de protéines, Mais je me sens très faible, je ne sais pas comment me sentir bien, parce que j´ai besoin de conseils plus spécifiques.

Merci Beaucoup!
grisard pseudo : cathell  |  24 mai 2015, 10:01
Je rentre tout juste de ma deuxième cure fibro à Bagnères de Luchon, dans le forfait fibro à 80€ il y a le vaporarium (unique en Europe) la piscine à jets plus ou moins forts, les bains bouillonnants, un groupe de parole avec des conseils : alimentation, posture, etc... et sophrologie.
Je précise que je ne suis jamais allée dans un centre anti-douleurs car je tiens absolument à éviter les traitements chimiques qui nous empoisonnent sans vraiment calmer les douleurs. Je mise donc sur le changement alimentaire et j'avoue que ça marche. Depuis un an et demi je suis suivie par une Rhumatologue très connue (elle a même écrit un livre) à Grenoble, qui dès la première visite m'a conseillé de changer mon mode de nutrition.

J'ai supprimé le lactose, (en bio je trouve du lait sans lactose), je ne mange que des yaourts de brebis (je ne digère pas le chèvre), mon corps ne tolère plus le poisson depuis très longtemps (avant que l'on découvre la fibro) et c'est tant mieux, ils contiennent beaucoup de métaux lourds.
Je mange plus de légumes verts(important: ils participent à la chélation (évacuation naturelle des métaux de notre corps)).
J'évite au maximum la viande rouge, ainsi que le gluten.
Il faut savoir que les très vieilles variétés de blé ne contiennent pratiquement pas de gluten c'est à dire le petit épautre, le grand épautre. Je fais des gâteaux et des pizzas avec et ça lève très bien, avec la farine de quinoa aussi.
Pour les pâtes non levées : farine de riz, de manioc, de chataigne, de sarrasin etc...
Je ne mange jamais de plats tous prêts du commerce, ils sont garnis d'adjuvants qui peuvent nous déchancher des crises.
J'évite le beurre que je remplace par de la purée d'amande (au petit déjeuner).

Ma Rhumatologue me fait une ordonnance pour la vitamine D à prendre tous les 2 mois, ainsi que du magnésium, c'est naturel et ça évite les douleurs musculaires.

J'avoue que se nourrir de cette façon a un coût. Mais je préfère me soigner comme cela plutôt que d'avaler du chimique.

Je vous souhaite bon courage pour supporter cette désagréable maladie. n'ésitez pas à poster un mail, je vous répondrais.

Amicalement
salam  |  12 mai 2015, 10:38
salut à tous.Je crois bien que certain aliments augmentent nos douleurs.je conseille une alimentaion saine,sans café et sels.Donc tous légumes et fruits riches en sucres et sels sont à éviter.j'ai commençé une cure de medicament "cymbalta 60 mg" depuis deux moi après avoir éviter ceçi 6 années douleureuses.effect magique.super mood.aissayez le
M-Ch  |  04 mai 2015, 10:44
Bonjour,
Est-ce que quelqu’un peut expliquer, témoigner ou confirmer mes observations concernant le café comme substance analgésique pour certains types de migraines ou des douleurs dus à la fibromyalgie.
Avant la ménopause j’étais sujet des migraines, parfois vraiment très fortes. Après la situation s’est améliorée. Je me suis dit que forcement les migraines ont été lies avec mes hormone. Jusqu’à une série des observations. Dès que j’avais le début de migraine et je prenais 1-2 cafés bien forts (faits maison à flirte) au bout de 30-40 minutes les douleurs disparaissait. J’ai réalisé que la consommation du café fort coïncide avec le début de ma ménopause.
Depuis une quinzaines d’années je suis sujet des douleurs partout. Après toutes les vérifications les médecins ont déduit qu’il s’agit probablement de fibromyalgie. Et depuis peu de nouveau la grande surprise. Mêmes observations comme pour les migraines. Je retrouve une mobilité surprenante presque sans douleurs après 1-2 cafés forts.
cracotte687  |  06 avril 2015, 02:26
Bonjour, Cataloguée fibromyalgique depuis 2000 environ; cette affection s'est ajoutée a de l'arthrose étagée, des becs de perroquet et en plus je fais pas mal de lumbago depuis quelque temps.
je bannis de mon alimentation toute farine de blé, (j'utilise les farines de riz ou de sarrasin) je mange par contre du pain de seigle : bon je vais esayer de le bannir. J'ai supprimé depuis plusieurs années les oeufs, le lait de vache (j'utilise quand j'en trouve du lait de chèvre avec lequel je fais mes yaourts)les tomates, vinaigre, moutarde, cornichon, citrons (sauf rares exceptions), tous les légumes provoquant des gaz intestinaux.Pour les douleurs musculaires : je pose au dessus et en dessous des points douloureux des aimants anti douleurs (maison AURIS sur internet) : pur oi c'et un vrai effet "coupe circuit a la douleur) ; j'utilise depuis pus de deux un appareil a basse electricité (TENS ECO2) je suis suivie en effet au centre anti douleurs chez moi (Nouvelle Caledonie) ; je dors assez souvent avec une ceinture lombaire souple dans laquelle sont incorporés plein de ces aimants ; dans des huiles de massage anti inflammatoire et anti douleur (millepertuis, arnica et tamanu appelé aussi huile de calophile) je mets des gouttes d'huile essentielle de gaulthérie, de menthe poivrée, d'eucalyptus citronné, d'helicryse) ; En e moment, en sus, un gros lumbago au niveau de la L3 m'a coincé le tronc sciatique et j'ai des douleurs + pointes de feu tout le long du nerf poplité externe et le crural antérieure sur cuisse et jambe : et la depuis près d'un mois rien n'y fait : acupuncture, mésotherapie, kiné (je suis chez le kine depuis 30ans environ), homéopathie, mon melange d'huile + HE ne fait pas d'effet ; je fais mêe du magnétisme qui m'apporte environ 36h de "mieux" et impossible de voir l'ostéo tant que la protusion lombaire sévère n'est pas en voie d'amélioration.Pour venir a bout de l'épuisement (je n'ai presque pas de sommeil profond dixit des polysomnographie) : pas grand chose; Si quelqu'un avait un remède miracle pour mes douleurs tous le long du circuit du nerf crural, je suis preneur. Bon courage a tous
lynda  |  16 mars 2015, 14:14
je vais mieux avec les legumes de mon jardin,mes 3 enfants fait les meme symptomes que moi au debut de la fibromyalgie, moi plus 30ans,les medecin dise pas hereditaire mais familiale!!!ou est la veriter!et peut-etre mon petit fils de 16 ans..et je suis sensible a la medication.un jour a la fois et avoir project ca aide le moral.
Diane  |  15 mars 2015, 19:38
J'ai réduit la Moitier des plus pénible symptômes fibrommialgie .
En coupant les anti douleurs qui rendaient rigide les muscles et empirait ma détresse psychologique, Les muscles des épaules brûlaient pendant effort......pour réduire l'épuisement j'ai coupé les laitages sur toute ses formes ,les charcutries , Pour réduire l'excitation nerveuse couper les sucre trop riche ..comme le chocolat et cremage a gâteau,....pour coupé les douleurs au ventre gonflement jusqu'au dos et intestin Je prend des enzymes digestive car je crois que mon organisme n'en fonctionne pas ..depuis quand je consomme des fruits et légumes le ventre va bien mieu, pour couper l'acidité gastrique ,,,couper le citron pamplemousse et Orange,,ainsi que les vinaigrette trop acide. ...ne pas abuser de ses forces .....si vous suivre a 80% ces recomdations vous aurez un contrôle certain sur votre corp et votre esprit...
manuela  |  03 février 2015, 20:45
Bonjour,

Je pense être atteinte de fibro. J ai beaucoup d hypotension. Avez vous une solution ? Merci
isa Malot Garcia  |  28 novembre 2014, 15:01
Bonjour,
Je suis atteinte de fibromyalgie qui s'est déclenché suite à un dérèglement hormonal qui m'a provoqué une ostéoporose à 30 ans ,et il s'avère que depuis un an on a découvert que j'étais intolérante au gluten,dire que ceci explique cela il n'y a qu'un pas.Donc éviction du gluten et le lait de vache ,ça n'a pas été dur,j'ai toujours eut une alimentation très saine;il est vrai que je suis moins fatigué ,déprimé et que j'ai moins de douleurs musculaires .Je pratique de la marche rapide ,à mon rythme,suite à une rééducation avec un kiné du sport et je positive .J'adhère à 100 pour cent à votre article car il est très important dans cette maladie d'écouter son corps (le contraire de ce que nous disent beaucoup de médecins ).
lalique  |  23 novembre 2014, 12:47
Bonjour tout le monde,
Je suis tombée sur cet article car hier j'ai assisté à une conférence et j'ai discuté avec une nutritionniste anglaise et en lui demandant que faut il faire pour réduire les douleurs, elle m'a préconisé de retirer de mon alimentation les solanacées pendant un mois pour voir ce que cela donne.
Et donc je me suis mise à chercher ce matin le pourquoi du comment et suis tombée sur ces témoignages!
Perso je gère très bien avec d'abord une prise en charge nutritionnelle, ensuite sports doux( marche, natation..., reiki...etc)et beaucoup de méditation car le stress augmente les douleurs!
je prends des omégas 3 , un mélange de minéraux et calcium ensemble (très important car notre corps fonctionne en symbiose, c'est une cascade biochimique),et pareil un mélange de minéraux et antioxydants,
j'avoue que ma vie est transformée, plus obligée de dormir tt le tps ..etc! je gère mieux mes crises et biensur parfois comme tout le monde j'en ai marre :-)!
je suis prête à partager toutes mes astuces si cela peut rendre service!
à très bientôt
mado  |  18 novembre 2014, 15:52
Bonjourà vous.
Ma vie devient de plus en plus difficile je dois bientôt voir la rhumatologue. La syringomyélie peut amener les mêmes douleurs que la fibro à part la perte de mémoire. Je suis si fatiguée j'étais hyperactive personne ne vous croit même les médecins à part les antidépresseurs et la morphine qui peuvent atténuer un peu les douleurs. La neurochirurgienne propose de m'opérer aux cervicales et si je me faisais opérer pour rien et que j'aurai une fibro en paralléle. Je viens de lire tous les témoignages si on veut écouter tout le monde il faudrait me faire à nouveau. Je crois que je deviens encore plus dingue en vous lisant. Bon courage

Diane  |  12 novembre 2014, 23:34
Tout ce qui est écrit c'est ce que j'aurais écrit , ce qui m'occasionnait les pires symptômes physique et psychologique a été la prise d'acétaménophene ,, quand je prend pendant plus de 10 jours des antidouleurs Je ressent la fibromyalgie sévère , ça me prend environ le même temps pour évacuer les effets en arrêtant la consommation, ce n'est pas surprenant que ça arrive plus au femmes ,,elles ont des menstruations parfois douloureuse ,des accouchements ,des opérations probleme vaginal, etc. Plus souvent elles doivent prendrent des antidouleurs, les hommes qui se blessent en forçant trops qui ont mal au dos aussi finissent par souffrir de fibro Mon conjoint lui il consommait trop de soupe contenant glutamate et vinaigrette citron glutamate En cessant ses genoux et ensemble physique s'est grandement amélioré.
Vahé/ Mado  |  19 octobre 2014, 20:01
Bonjour
Je viens de lire les derniers témoignages je suis atteinte de syringomyélie (cavité à la moëlle épiniére)*J'ai des pertes de mémoire et manque de concentration des maux de ventre maux de tête et perte de sommeil j'ai aussi énormément d'arthrose je suis sous morphine mon médecin me dit que je ne suis pas fibromyalgique vu l'état de ma colonne vertébrale et du reste je n'en peu plus. Merci de m'avoir lu
marilyne0401  |  11 juillet 2014, 04:28
bonjour je suivi pour fibro de deux ans pluseur traitement non toléré par mon corps qui a commencé par les main les bras et suivi par le bas du dos douleur atrose perte de mémoire bouffé de chaleur j'ai pris 12k depuis cette maladie avec les enti dépresseur je vais faire un régimes j'éspére avoir des résulta rapidement peux de gent arrive pas à nous conprendre mon mari dis que je suis fole parque je perd la mémoire sil pouvé étre à ma place alor il conprendré mais je ne souétè s'étè douleur a personnes gros bissous a tous et batton nous ensenble


marilyne 34
pasthie  |  11 juin 2014, 03:35
Déclarée fibromyalgique très sévère depuis 7 ans j'ai vraiment tout essayé. SMT, perf de kératine 2/3 fois l' année,morphine, et toutes sortes de médicaments. Il y environ 2 mois je suis tombé sur um article qui conseillait de vérifier par une prise de sang certains manques. Donc j'ai descidé de prendre des omega 3 (3/j) puis de la vitamine D3 (1/j) et de la vitamine B12 (1/j)puis du bifidus en gélules pour refaire la flaure intestinale. Je ne me suis jamais sentie aussi bien depuis très longtemps,j'ai vraiment une sacrée forme..j'en ai parlé à mon médecin traitant qui lui aussi n'en revient pas!!!.et je pense supprimer mes anti depresseurs par du griffonia, j'ai réduit de moitié ma dose de morphine et j espère pouvoir faire plus.
caro  |  27 mai 2014, 17:56
Bonjour à tous,
Je viens de lire tous vos commentaires et je dois avouer que je m'y retrouve. Depuis fin 2011, je suis fatiguée, épuisée même, mais à ce moment là j'ai mis cela sur le compte de la période hivernale, les intestins douloureux, mal de dos terrible. En septembre 2012, j'ai fait une grosse crise articulaire, musculaire, les intestins douloureux, fatigue, très mauvais sommeil,très souvent réveillée par les douleurs musculaires comme des coups d'électricité, et articulaires avec des raideurs partout à ne plus supporter l'oreiller ergonomique ou le poids de la couette. Quant au lever, cela durait 10 bonnes minutes avant le pouvoir faire un pas et remettre toutes les articulations en route pour la journée de travail. Cet état étant devenu trop difficile, j'ai consulté mon médecin et une batterie d'examens à faire: arrêt pendant 8 mois pendant lesquels j'ai avalé bons nombres de traitements d'anti inflammatoires et myo relaxant: sans résultat. La fibro a été évoquée: peut être,oui,non(????) J'ai repris le travail en mi temps thérapeutique (droit d'un an qui se termine bientôt) et je ne suis toujours pas guérie. Je ne sais plus quoi faire, mon médecin me prolonge à chaque fois à grand coup d'injections ou médicaments parfois des coktails explosifs... et depuis peu des anti dépresseurs: mais rien n'y fait depuis 1an 1/2 et toujours pas diagnostiquée fibromialgique ou autre. Avec tout cela, je perds la tête, je ne retiens rien, suis très distraite, pas concentrée, pfff galère!!! J'étais très active, bricolais beaucoup, sportive, je ne peux plus rien faire même la piscine, cela me fait mal dans les articulations (29°= trop froid)Je ne supporte plus cet état de demi femme. Et aussi, je ne suis pas sûre d'être bien comprise par mon entourage (collègues et mari) car extérieurement, on ne fait pas "malade". C'est devenu compliqué au travail, comme dans la vie privée. Je garde pourtant le moral, mais je suis encore dans le flou artistique!
Merci pour tous vos conseils, alimentaires notamment, je n'aurais pas penser au rapport et aux conséquences sur ce type de maladie. Cela m'a fait du bien de vous lire et de vous parler de mon ressenti
Amaroli  |  22 mai 2014, 08:12
jai de fibromyalgie grâve suite à une intoxycation6 médicamenteuse et d empoisonnement provoqué par des inconnu(e)s, j étais hospitalisé dans un hopital à Paris pendant une periode de 3 mois, je dois prendre de medicament anti stress durant des années, tous ces medicaments contenant de produit chimique ne fait que m affaiblir avec ses effets secondaires

13 ans après, je pratique l Amaroli et je trouve la joie de vivre, moins de douleur, tou va mieux car l amaroli (pipi) vous aide à vous desyntoxiquer plus vite, ma santé va beacoup mieux pour le moment je ne prends plus de medicament inutile, plus de douleur et moins de fatigue, cest une pratique miraculeuse mais le medecin n ose pas vous dire car ca va reduire ses gains
Verte  |  15 mai 2014, 20:40
Bonjour, Je suis epileptique et j'ai des douleurs depuis 3 mois et demi . pour l'instant je ne suis pas diagnostiqué fibromyalgique, mais les médecins que j'ai vu ( generaliste, rhumato, neurologue et le kiné ) pour la plupart pensent que c'est une fibro mais bien sur ne veulent pas se prononcer... du coup! je souffre! et chacun ason tour me renvoie vers un autre confrere. a present la rhumato m'envoie vers le centre anti douleur. Tout ce que je recherche c'est un traitement qui atténuerait mes douleurs car ces temps ci je dors maxi 5h par nuit, je mange peu ... depuis que j'ai les symptomes j'ai deja perdu 5kg. Merci pour vos conseils
ginie  |  29 avril 2014, 15:29
depuis 4 ans on m'a reconnu atteinte de fybryomalgie, douleurs, fatigue, irritabillté, les cures me font beaucoup de bien, mais maintena t depuis 1mois je souffre de l'estomac des intestins, jn'ai plus faim, ptout à du mal à passer, je suis obliger de changer mon alimentation, mais je ne pratiquement rien à ce sujet, j'ai arrêter les yaourts au lait de vache, plus de pain , que pui-je manger pour moins souffir ? MERCI D4AVANCE et j'espère des réponses 55 ANS ET JE ne travaille plus
Chris35  |  04 mars 2014, 09:51
Bonjour,
Ma maman est atteinte de fibro et moi de spondylarthrite après plusieurs traitements dont les anti tnf, nous avons fait une cure de cryothérapie (10 séances ) au bout. D'un mois plus de douleurs, donc plus de médoc. On a repris le sport , cela fait 3 mois maintenant, si il faut refaire cette cure 1 ou 2 fois par an, on le refera
louph'oc  |  03 février 2014, 00:43
je suis ostéopathe. Beaucoup ignorerons ce conseil dommage pour eux. J'ai constaté que nombre de maladies comme la fibromyalgie, la sclérose en plaque, la polymalfoutose chronique évolutive "sans causes connues", peuvent être du:d'une part à l'hydroxyde d'aluminium dans les vaccins, aux antibiotiques dans les laitages industriels, mais surtout et majeurement à la pollution dentaire (mercure des amalgames,couronnes et implants tout type confondu à part peut-être les couronnes provisoires en résine).C'est la source de troubles neuro-hormonaux... conseil donc:
retirer tout soins sur les molaires essentiellement et si les dents sont dévitaliser extraire au moins les molaires n°6.Si toutes les molaires sont dévitalisées et donc potentiellement à extraire c'est malheureux, mais je conseillerais alors le stelite (appareil dentaire le mieux toléré par les patients)après avoir testé pendant au moins 3 mois les effets d'une dépollution dentaire (ça ne plaira pas du tout à votre dentiste c'est garanti car c'est lui demander de se tirer une balle dans le pied...)
Bon courage et bonne recherche à tous !
PS: Laissez vos témoignages si je reviens sur ce site je serais content d'avoir des retours je laisserais alors peut-être mon e-mail. A+
jojo  |  14 janvier 2014, 10:45
En reponse a Olivier : j'ai de la fibromyalgie selon des medecins et selon d'autres non , alors assumons que oui :) J'ai aussi une douleur chronique au bas du sternum, jai eu 2 crises ou la douleur etais insupportable ... jai pris beaucoup de codeine et apres 3 mois la douleur a baissé mais es toujours presente. Certaine position l'aggrave et de forcer du haut du corps l'aggrave aussi. J'ai passer un scanneur et ras. Alors je te confirme que tu n'es pas le seul bonne journee
Olivier  |  05 janvier 2014, 04:45
Bonjour,
une petite question, qui ressent des douleurs ou sensibilités au niveau du sternum?
Je suis un jeune homme de 32 ans atteint de cette fichu fibromyalgie mais une douleur chronique est située dans le bas de mon sternum.
Irm, Scintigraphie osseuse, cardiologie, etc... RAS.
Je me demande donc si d'autres personnes ayant la fibromyalgie ont aussi une hyper sensibilité dans le bas du sternum.

Sinon pour en revenir à l'article pour ma part dès que je consomme des laitages et ou produits contenant du Lactose, mes douleurs sont plus forte et plus présente.
Le lait c'est un vrai poison, fatigue,apparition d'eczéma, peau qui gratte a certain endroit, lourdeur, période de douleur plus intense et donc fatigue chronique.
Évitez le lactose en 1 mois la vie devient vite plus agréable.
Il existe des fromages, gruyère, yaourt etc..sans lactose la marque Valio (en Belgique).
J'ai aussi la chance d'avoir une Femme qui a su adapter sa cuisine sans lactose pour faire des béchamel, gratins, sauce carbonara, et autres donc je ne me sens pas "privé".


Courage à tous, soyez fort.
ma14  |  12 septembre 2013, 14:06
Bonjour, beaucoup de choses me sont arrivées : accident de voiture (1991), plusieurs opérations (sur une durée de 4 ans), AVC en 2010, puis en 2011 on m'a diagnostiqué fibromyalgique. Au début gro coup de déprime, j'étais seule face à mon entourage qui ne me comprenait pas. Maladie inconnue autour de moi (même les médecins...). J'ai beaucoup lu, chercher sur internet etc... Aujourd'hui pour faire court je vais bien. J'ai entrepris un régime sans gluten (je suis intolérante mais pas de maladie coeliaque), sans lactose (je mange que du fromage de brebis) et j'ai remplacé les yaourts par des crèmes soja), beaucoup de fruits et légumes, je fais le tri sur les additifs, les sulfites et les pecticides.
Je fais du "gi gong" (renseignez-vous sur cette pratique, c'est que du plus !!!!)(on y apprend à respirer, à ce concentrer, à s'écouter, les postures....)).
Ce soir, j'essais la zOUMBA (je sais cela ne va pas être facile, j'ai du mal à lever les bras, les jambes, je ne peux pas sauter..., mais c'est pas grave, je vais faire à mon rythme suivant mes possibilités.
Si vous êtes fibromyalgique, stop au anti-dépresseur (ça vous détruit), rencontrez une micronutritionniste, prenez des oméga 3, des probiotiques si vous avez des problèmes avec les intestins et occupez-vous de vous, profitez de la vie, rencontrez des gens, sortir de chez soi. Ce n'est pas la guérison complète, mais cela s'y rapproche. Courage.
muriel8217  |  12 septembre 2013, 08:55
Bonjour beaucoup de bla bla pour rien dire oui je suis atteinte de cette maladie un seul truc qui marche bien faire une perfusion de magnésium dans centre hospitalier ne pas se laisser aller jeter tous les antidépresseurs ect et surtout il faut dire non aux multiples médicaments qui ne vous apportera rien.
eiram  |  27 août 2013, 01:04
Depuis longtemps par l'alimentation des gaz au duodénum étaient chronique. Cette semaine j'ai testé le végétalien. un peut extrême vous penserez..mais c'est le meilleur effet ressenti depuis longtemps...
les protéines animal et les fruits et légumes trop sucré..étaient la cause à 90% de mes maux de gaz que l'on confond avec spammes

Comme un nouveau né ..j'ai recommencé tranquillement mon alimentation avec des aliments simple .doux et en petite quantité ..5 à 6 petites goûté par jour.en ne buvant que de l'eau de source tiède ou un peut chaude.mes maux de ventre se sont endormi.je ne ferai rien pour les réveillé.
zepha  |  09 mai 2013, 00:30
Je suis fibro depuis l'enfance, diagnostiquée depuis 1 an 1/2. Nous sommes pour la plupart intoxiquées aux métaux lourds de par les vaccins et/ou les amalgames dentaires. Pour le savoir il y a des analyses à faire faire en Allemagne, non remboursées sécu.
Les chélations sont d'une grande aide, mais pas n'importe lesquelles. Enlever les amalgames dentaires par des spécialistes sinon plus dangereux que de les garder !
La cure thermale à Allevard les bains avec prise en charge en rhumato, spécificité fibro où vraiment l'équipe est à l'écoute de chacun fait vraiment du bien. Il y a entre autre 6 séances de sophrologie qui vous apprennent à faire tomber le stress qui est alimente notre problématique.
co66  |  08 mai 2013, 17:38
Bonjour, j'ai tous les symptômes de la fibro depuis qques mois mais on me fait des tas d'examens qui sont tous négatifs (prises de sang, irm , radios, scanner ... je coûte cher à la sécu ) mais les docteurs me disent qu''il faut éliminer tout avant de parler de fibromyalgie. Bref, je souhaiterais juste revenir au départ de ces douleurs. Je me suis fait piquer par une araignée et un bouton violacé prenant toute la joue est apparu. On m'a diagnostiqué un zona puis un staphilo ce qui m' a valu un antibiotique costaud. C'est là que les douleurs ont commencées. Vives pendant quelques semaines elles se sont un peu atténuées jusqu'à ce qu'on m'arrache une dent et donc anesthésie. Et là de nouveaux des douleurs vives... je me demande juste si on ne s'empoisonne pas avec tous ces médicaments et existe t'il des boissons bio pour se desintoxiquer ?
stan  |  19 avril 2013, 14:42
bonjour ,
je suis fibromyalqique depuis des années et le traitement sans gluten, sucre et laitages ne peut me convenir car j ai aussi une hémochromatose (soigné par saignée) .2 maladies pour lesquelles les régimes sont contradictoires.
si quelqu un a aussi ses 2 maladies je suis preneuse de conseils . merci
jess  |  19 mars 2013, 21:46
bonjour ma maman et actuellement atteinte de cette maladie car elle se fait trop de souci pour ses enfant e arrive pas a penser un peu a elle. elle et actuellement patcher a la morphine (chose que jaimerai quel arret vite ) car cela la bouf !!!
qui pourrai maider pour savoir quoi fair pour laider a enlever ses douleurs pour quel aie mieux merci
Inaya42  |  12 mars 2013, 11:00
Bonjour

Depuis 18 mois je souffre de douleurs au niveau des hanches
dues à un rétricissement du canal rachidien et une discopathie.

En plus souffrant de douleurs aux épaules tout au long des bras, le kiné m'a dit hier que ce devait etre de la fibromyalgie. C la première que j'entends ce mot. Les médecins ne trouvent pas ce que j'ai. Merci de m'indiquer
une alimentation adequate.

Je vais toujours essayer ; on verra bien.
Merci pour vos conseils.
bisounours  |  24 février 2013, 12:52
bonjour
je suis atteinte de fibromyalgie depuis 2 ans j'ai essayer la balneo sans succes. je suis sous antidepresseur et antalgique qui ne font pas grand chose.je ne dort pas beaucoup la nuit et je doit me lever tous les matins pour mes enfants en me disant qu'ils ne doivent pas voir une maman malade qui ne peut pas s'occuper d'eux.
mes enfants et mon mari ses ma force de combattre cette maladie chaque jour.
je ne s'avait pas qu'il y avait un régime alimentaire a faire
je l'ai apprit en lisant tous vos conseil
je vais commencer un régime en esperant que sa va reduire un peut mes douleurs , pour pouvoir faire plus de chose avec mes enfants. je suis en arret maladie depuis plus 1 ans et demi et j'attend une reponse pour l'invaliditer 1 ere categorie ; je vous remercie de m'avoir ecouter .
bon courage a toute et a tous amicalement sandrine

FABY  |  22 janvier 2013, 15:01
diagnostiquée fibromyalgique depuis plus de 20 ans
avec une très grosse fatigue par moments et des douleurs dans tous les muscles je me bat au quotidien pour pouvoir travailler encore et avoir une vie sociale.Deux choses me soulage outre les différents traitement médicamenteux.LES cures thermales une fois par an à ST PAUL LES DAX,et une alimentation sans gluten.Après on sait que chaque fibromyalgiques est un cas à part donc a chacun de trouver le traitement medicamenteux ou non qui lui convient.Mon DR qui est très à l'écoute est tout à fait d'accord avec cela.Il me dit toujours que si cela me soulage il ne faut pas s'en priver.Bon courage à vous toutes et tous .Amicalement.FABY
nanou  |  26 septembre 2012, 10:25
j'ai 55 ans et suis atteinte de fibromialgie depuis plus de 22 ans, je fais tout ce que vous dites depuis tout ce temps mais j'aimerais savoir d'ou viennent ces douleurs qu'elles en sont les causes : vaccins, péridurales, métaux lourds, forme d'allergie aux produits laitier et gluten, dysfonctionnement neurologique, appartenance au gène HLA27.
Je suis sous antidepresseur EFFEXOR il m'aide à tenir le coup car je travaille encore et il me reste encore 5 ans à faire, le matin c'est terrible de me lever j'ai des douleurs atroces partout avec des endroits plus forts d'un jour à l'autre par exemple je ne peux pas mettre mon bras en arrière sans avoir une atroce douleur ou j'ai les épaules vermoulues comme si on m'avait battue. Il faudrait faire des statistiques et voir tous les dénominateurs communs que les fibromyalgiques ont entre eux et je suis sure que l'on arriverai à trouver la cause de cette sale maladie.
Fati  |  05 août 2012, 18:55
Bonjour je suis atteinte de la fibro depuis plus de 20 ans diagnostiquee depuis 9ans et aucunne aide de la part de medecin ou rhumatologue on est livree a nous meme, je suis epuisee sans cesse je travail et je n ai plus gout a rien je culpabilise d etre toujours fatiguee je viens de perdre mom papa qu j qimqis tellement et depuis je me renferme encore plus dans la solitude je souhaiterais connaitre les régimes alimentaire pour ne pas souffrir et surtout pour perdre les 25 kilos que j ai pris en 2ans merci
ahia  |  01 juillet 2012, 17:44
Bonjour,

Fibromyalgique, (depuis 19 ans) j'ai trouvé toute une série de "choses" qui ont amélioré mon état.

- Alimentation bio
- Alimentation sans gluten (lire toutes les étiquettes) et sans aucun produit laitier
- Essentiellement des légumes frais et secs, très peu de protéines animales. Des fruits secs.
- Suppression du sucre blanc, remplacé par du sirop d'agave ou du sucre intégral bio, et en très petite quantité.
- Suppression du soja et du maïs,du chocolat.
- Plus aucun médicaments, (sauf urgence):Tout produit chimique ayant des conséquences "annexes" très douloureuses pour moi.
- Cure de "Lactospectrum" (pré et pro biotiques adaptés àla fibro).
- Arrêt du geste dès la première sensation de douleur, sinon, elle s'installe pour des semaines.(ne surtout pas écouter les avis contraires. Les efforts physiques ne sont plus pour nous)
- Marche, chaque fois que cela est possible, à mon rythme.

On trouve du gluten dans le blé, l'orge (bière), le seigle, le kamut, l'épeautre, le petit épeautre (et tous leurs dérivés: glucose, dextrose...)

Cela fonctionne (douleurs diminuées de 80°/°) uniquement si on n'absorbe plus du tout de gluten, pas une seule trace, ni de sucre raffiné.
(Ex:les chrétiens pratiquants ne peuvent plus communier avec une hostie)

Le gluten de l'avoine est toléré.

Je ne me soigne qu'avec l'homéopathie, les huiles essentielles, les plantes, quand cela est indispensable.

On trouve sur le NET, des indications sur le site "maladie coeliaque" "allergie au gluten".(symptômes TRÈS voisins)

C'est ça ou me retrouver, à nouveau, clouée sur un lit de douleurs, piquée chaque jour aux anti-douleurs et corticoïdes.
J'ai choisi.

Un site très sympa, où on peut s'exprimer, être conseillé, trouver des recettes adaptées... il suffit de taper, tel quel, dans le moteur de recherche:

"l'appart des spasmos et des autres"

Aucun médicament n'est adapté à la fibromyalgie.

Si un anti-dépresseur vous soulage, tant mieux! Mais alors vous n'êtes pas fibromyalgique, mais dépressive. (certains syptômes sont communs, d'autres voisins).Et c'est une bonne nouvelle: On peut guérir de la dépression, pas de la fibro (actuellement).
En cas de dépression, le même régime donne d'excellents résultats itou.

Dans les 2 cas, éliminer au maximum le stress. Facile à dire? Plus facile à faire qu'on ne le croit. Le monde continue de marcher sans nous. Chacun s'adapte.

Un bon bain chaud, lumière tamisée (on éteint la lampe et on place une bougie sur le rebord de la baignoire), petite musique douce si possible...Une poignée de gros sel de Guérande dans l'eau (défatiguant) OU un verre de vinaigre de cidre (peau de bébé en sortant) - surtout pas les 2 ensemble...on n'est pas de la salade!


Ah oui, un tout bête nouvel oreiller (à mémoire de forme) me permet de me lever sans trop de mal, sans attendre d'avoir débloqué chaque muscle.

Trouver un médecin qui connaisse et reconnaissse cette maladie (pour moi c'en est une à part entière) et qui tiendra compte de l'état de votre systême immunitaire et digestif. Indispensable.
Il est autorisé et simple de changer de médecin.

C'est souvent le premier pas vers un mieux être.

Prenez soin de vous.
Courage, pour vivre cette épreuve que je connais bien.






Nath  |  13 avril 2012, 11:39
Bonjour,

J'ai vu tous vos commentaires. J'ai été voir un endrocrinologue qui fait de la médecine anti-âge pour la fybro et il m'a fait tous les tests de la thiroïde et en effet celle-ci ne fonctionne pas bien. Pour lui la fybromyalgie est un disfonctionnement de la thiroïde. En effet, les symptômes sont exactement les même!
mone  |  05 avril 2012, 08:20
fibromyalgique depuis des années, je n'en vois pas l'issue
j'ai aussi une double scoliose et plein d'arthrose
je suis l'ombre de moi-même
j'ai essayé des régimes sans résultat.
verobec  |  29 mars 2012, 22:29
Bonsoir, à tous les amis atteints de fibromyalgie, moi aussi je le suis depuis plus de dix mais reconnu que depuis 3 ans !!! par moment c'est gérable et d'autres moins ! il faut faire avec !
Depuis deux semaines j'ai adhéré sur facebook à "fibromyalgiesos.fr" et pour ceux qui serait intéressé, venez nous rejoindre car vous trouverez des personnes comme vous et moi qui et ensemble on est plus fort !
soleil  |  18 mars 2012, 18:59
Pour quelle raison principale partez vous en cure? Moi je pars pour une fibromyalgie à St Laurent les bains En Ardéche J'en suis satisfaite C'est tres familial t'pas usine du tout) Si vous voulez plus de renseignements nous pourrions nous téléphoner Cordialement !
popo  |  15 mars 2012, 17:30
on me conseille de faire une cure thermale à lamalou pour soulager mes douleurs.qui a essayé?quels resultats? merci
popo
jackpot  |  16 février 2012, 16:17
bonjour , je fais malheureusement partie du " club " Outre tt ce qui a été dit , j ai essayé la méthode de Solère , avec une bonne amélioration des mois . La période glaciale m a remise au lit , je compte bien recommencer à aller mieux . Essayez aussi les produits nikken dont le " système sommeil avec champ magnétique " .
N hesitez p
nad  |  15 février 2012, 19:33
bonsoir

en invalidité depuis 2006 pour fibromyalgie aggravée (sans le savoir j'en souffrais depuis l'âge de 10 ans et j'en ai 58), j'ai vu que quelqu'un parle d'un centre fibro sur Lyon. Pourrais-je avoir l'adresse ? Merci
J'ai déjà essayé régime sans vache, sans gluten, kiné, osthéo,acupuncture, balnéo........ sans parler de cachets. Actuellement, je prends des anti douleurs que lors des crises mais impossible de dormir.....
mamina1960  |  14 février 2012, 11:46
Je suis tombée par hasard sur ce site et dans vos commentaires je me retrouve.Moi aussi parcours du combatant,je souffre depuis 7 ans de cette foutue maladie et reconnue seulement depuis 2 ans.J'ai servi de cobbaye aussi ,mais je suis qq'un de déterminée.Le plus dure c'est depuis le cancer de mon mari(tumeur au cerveau évolutive) je suis obligée de tenir encore plus le coup...Je viens de voir un homéopathe car tout ces antidépresseurs me faisais ,il faut que j'ai l'esprit assez vif pour être là a ses cotés .J'ai fais une crise samedi car je réagie surtout a l'humiditée,je suis un vrai baromètre qu'il pleuve ou neige et 48 h avant je commence a me bloquée,c'est fou..Mias quand je vois tous ces gens qui souffrent du cancer je n'ose pas me plaindre.Bon courage a tous.
claudie  |  25 janvier 2012, 01:20
fibro depuis 24 ans, reconnue en 2005, soignée par petite chimio + régime sans gluten et produit laitier. Le régime m'a beaucoup apporté au niveau de la douleur mais la fatigue est restée la même je suis constament épuisée.
careli  |  16 janvier 2012, 03:22
fibro depuis 5 ans: toutes les informations de ce site sont excellentes: la maniere de manger est primordiale, et peut reduire les douleurs et tous les symptômes. Bon courage! on peut s'en sortir, ne baissez pas les bras!
bea  |  29 novembre 2011, 14:22
fibro mon quotidien depuis 15 ans.diagnosttiquée depuis 5 ans. je me rend compte à travers tous les commentaires que l'alimentation est peut etre une partie de la solution. soit, mais que peut on encore manger? Sans gluten, lait ,sucre,certains légumes et fruit que reste t il existe t il il livre pour m aider a y voir plus clair
Fifi  |  20 novembre 2011, 22:32
Je souffre de fibro depuis deux deces successifs dans ma famille. Je vis dans une partie du Canada tres conservatrice, les medecins vous regardent comme si vous etiez folle lorsque vous parlez des symptomes de fibro, je travaille mais des fois, j'ai le feeling que le jour ou je ne pourrais plus rien faire est proche. J'essaie de faire un régime sans gluten sans vraiment beaucoup de succes du moins pour l'instant, quelqu'un l'aurait-il deja essaye? Merci et bon courage a tous les fibromyalgiques.
joss49  |  02 novembre 2011, 13:15
bonjour à tous , je souffre depuis peu de fibromyalgie, avec des douleurs atroces dans les jambes , les muscles qui se contractes , moi qui était très active et sportive du jour au lendemain plus possible , fatigue intense comme ci j avais fait du sport 20h d affiler sans m arreter , jamais de repos , c est épuisant et démoralisant parfois , tout les examens inimaginables ont été fait , rien trouvé , mon médecin me dit '' désolé on ne peut rien pour vous , je vais vous envoyer vers le centre anti douleur '' à ce jour j attend toujours !! c est un combat au quotidient , je travail , je suis assistante maternelle , il y a des jours ou j ai l impréssion que je ne n y arriverai jamais , mais je n ai surtout pas envie de baisser les bras et encore moins de prendre des anti déprésseur , garder la bonne humeur malgrés tout est ma thérapie , je souhaite bon courage à tout ceux et toutes celles qui se battent chaque jour avec cette saleté !!!!!
mijosy1623  |  18 octobre 2011, 12:24
bonjour à tous!

je n'ai toujours pas trouvé le centre specialisé contre la fibro
mais j
aujourd'hui je vais u n peu mieux
plus de sucre ,gateaux plus de raisin,de bananres ou de poirese.t;c,plus de lait de vache ,des yaourts au soja et du fromage de chevre mais cet été j'ai pu manger tous les fruits de saison sans probleme.
j'attends toujours des nouvelles du centre anti-douleurs et de l'infirmiere qui doivent me prescrire le régime
j'attends, et vous tiendrais informé d'ici là battez vous aussi bien que vous le pouvez, on y arrivera
mad  |  21 septembre 2011, 23:46
Bonsoir, diagnostiquée fibro depuis 11 ans mais en souffrant depuis bien plus longtemps, j'ai évidemment eu le temps de tester beaucoup de choses.

Si ça peut aider : le miel et le jus d'orange sont de véritables poisons pour moi, par contre tous les légumes très verts (brocolis, courgettes, haricots verts) passent bien. La levure et les pâtes levées aggravent mon état. Je prends des compléments alimentaires sous la forme de sels basiques qui m'ont fait énormément de bien. Je règle le dosage de ces sels en mesurant le PH urinaire (bande réactive en pharmacie ou droguerie).

Une autre chose m'a fait beaucoup de bien, depuis 4 ans je suis des cours de MLC, autrefois appelée anti-gymnastique, méthode Mézières, méthode Bertherat, etc.. Cette "gymnastique" très douce a fait relâcher les tensions articulaires à tous les niveaux (mains, pieds, hanches, dos, etc.) et c'est vraiment génial, mais il faut de la patience car les résultats, en tout cas pour moi, ont mis du temps à se faire remarquer.

Bizarrement, l'autre amélioration est venue du fait que j'ai envoyer balader tous les anti-douleurs excepté lors de méchantes crises comme ces jours-ci. En fait, après coup, j'ai compris pourquoi. J'ai servi de cobaye au CHU de Genève pour une étude et à part des tortures diverses (je vous rassure rien de méchant) du genre mains dans la glace, secousse électriques dans les muscles, etc. ils ont également fait une analyse adn de certaines enzymes et là, surprise, je découvre que je suis un "métabolisatrice lente" et qu'un bonne partie des médicaments qu'on m'a donnés, eh bien mon corps était incapable de les métaboliser ou de s'en servir .... un véritable empoisonnement quoi ....

Bonne soirée à tous

Mad
jalons  |  14 septembre 2011, 00:39
bon jour je suis fibro depuis 7 ans il faut se battre chaque jour contre ses douleurs et sa fatigue.Je dors très mal depuis30 ans somnifères chaque soir et malgré cela beaucoup de nuits blanches.
Jai tout essayé mais rien sinon l’ostéopathie qui me font du bien.
Je mange la nuit depuis des années et çà je voudrais tellement que çà cesse; ça me rassure et soulage mes angoisses mais pourquoi?Je prend aussi un antidépresseur le protiaden.
voilà j'aimerais beaucoup avoir qq réponses. Merci de m'avoir écoutée.
flo  |  04 août 2011, 15:22
je souffre de fibromyalgie depuis 7 ans je sis suivie par un centre anti douleur dont le medecin a fait une demande d'invaliditée 1 er cathegorie qui m'a ete refusé , le medecin de la secu mayant dit que la fibromyalgie c'etait comme la tetanie ce n'etait pas une maladie! que faire quand il est devenue difficile de travailler pour vivre si vous n'avez pasde travail pas de revenue.......
si vous savez comment faire pour avoir une reconnaissance dites le moi merci
nadia  |  21 juillet 2011, 15:26
je suis atteinte de la fibromyalgie depuis 4ans j'ai tout essayé massage, accupuncture, kiné, mais je marche tous les matins 30 minutes je me nourris bien et depuis je me sens mieux j'étais suivis par un centre de douleurs il me donne des antidépresseurs j'ai tout arrêté il faut être actif. bon courage à tous
mijosy 1623  |  12 juillet 2011, 14:59
je reponds à toutes et tous ceux qui souffre comme moi d'une fibro
cette maladie n'est pas une maladie comme les autres , c'est une maladie auto-immune impossible à guerir actuellement mais beaucoup de balneo de massages et autant que possible le moins de stress possible ,une force de caractere sans relache un moral(souvent mis à l'epreuve) d'acier une aide quotidienne de son entourage et le courage d'en parler va vvous aider
aujourd'hui je suis allée voir une psy qui m'a conseillée le centre pour les fibro" sur lyon et egalement il semble qu'un régime alimentaire peut nous aider des que je le trouve je vous le fairai savoir
courage à btoutes et tous (je veux bien correspondre avec jacqueline si je peux l'aider...)
coco31  |  06 juillet 2011, 23:01
bonjour, apres deux ans d anti depresseur devenue une zombie avec les effets secondaires je me suis tournee vers les plantes, detoxifier par des plantes peitit à petit on va mieux et on decide de reduire sensiblement les traitements lourds et on vit mieux, actuellement je fais du sport trois fois par semaine, qui enleve les douleurs, de l euphytose pour calmer et un traitement de plantes pour premenopause, je vais beaucoup mieux et des qu on peut la marche et sortir voir des gens ameiliore le moral
annick  |  07 mai 2011, 15:57
je suis atteinte de fybromialgie depuis 14 ans actuellement je fais des scéances de kiné (rééducation et massages) ce depuis 2 mois cela me fais beaucoup de bien un antidépresseur et antalgiques. depuis peu le fais un régime sans farine et sans lait que je remplace par le soja voilà j'atend maintenant le sésultat bon courage avous toutes
Corinne  |  01 mai 2011, 11:16
Je suis atteinte de fybromyalgie depuis 5 ans et malheureusement il faut gérer au quotidien avec des hauts et des bas...... Jai essayer l'osthéopathie (méthode Poyet) très efficace la première fois je suis resté 5 mois sans douleurs (que du bonheur....) et la je suis suivie en micro-kinésitérapie.... De toute façon il faut essayer et bon courage à tous........
VALES  |  22 janvier 2011, 19:53
bonjour je suis atteinte de fibromyalgie depuis un an et demi avec paralysie des jambes cherche des informations pour reduire mes douleurs amicalement marie
gege  |  18 janvier 2011, 08:10
j'ai mal partout que faire ,je pense que je souffre de fibromalgye
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :