Contrave de Orexigen : cette pilule fait maigrir entre 10% et 15%

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 27/10/2009
Relu par le comité de rédaction

La pilule Contrave du laboratoire Orexigen peut faire perdre de 10 à 15% du poids corporel de départ selon une étude.

> Détails de l'étude qui confirme le pouvoir minceur de Contrave

Il n'y a pas de médicament anti-obésité miracle pour maigrir mais la pilule amaigrissante Contrave, fabriquée par le laboratoire Orexigen, a donné de bons résultats puisqu'elle peut faire perdre 10 à 15% du poids coporel de départ sans effets secondaires graves, vient d'annoncer une étude.

Dans cette étude menée sur 56 semaines, près de la moitié des participants ont perdu au moins 10% de leur poids corporel de départ grâce à la prise de la pilule Contrave.

Le laboratoire Orexigen n'a tenu compte que des résultats des participants qui ont vraiment suivi les 56 semaines d'étude, et non les résultats des patients qui ont arrêté le traitement avant la fin des 56 semaines, pour fournir des chiffres plus pertinents.

La pilule Contrave mélange deux principes actifs bien connus et utilisés depuis plus de 20 années : bupropion (un antidépresseur également prescrit aux personnes qui veulent arrêter de fumer) avec naltrexone (un médicament utilisé pour traiter l'alcoolisme et d'autres addictions comme les toxicomanies aux opiacés par exemple). Bupropion est notamment le principe actif du célèbre antidépresseur Wellbutrin.

Cette combinaison se fait en formule de libération soutenue. En combinant ainsi, la pilule Contrave se concentre sur deux des plus grands contributeurs à l'obésité : la dépression et l'addiction aux aliments. Bupropion est censé initier la perte de poids tandis que la naltrexone est censée soutenir la perte de poids en empêchant la tendance naturelle du corps à contrarier les efforts pour maigrir.

Le laboratoire Orexigen qui développe la pilule Contrave précise qu'avec son mécanisme d'action unique, Contrave possède le potentiel de changer la manière dont est traitée l'obésité en :


"Nous sommes vraiment encouragés par tous ces bons résultats qui signifient que Orexigen va dans la bonne direction avec Contrave", a déclaré Dennis Kim le responsable des relations médicales de Orexigen, qui a présenté les résultats de l'étude à Washington (Etats-Unis).


Non seulement la pilule Contrave a montré qu'elle peut aider à lutter contre l'obésité, mais elle a également permis d'obtenir d'autres avantages pour la santé non liés à la perte de poids.

Les participants à l'étude ont diminué leur taux de triglycérides. Les participants diabétiques avaient réduit leur taux d'hémoglobine A1c (HbA1c). Les participants ayant de grands risques de maladies cardiaques avaient augmenté leur taux de bon cholestérol (cholestérol HDL) de 6,2 mg/dl.

Voici quelques chiffres à retenir de l'étude :
  • 48,2% des patients ont perdu au moins 10% de leur poids corporel de départ,
  • 23% des patients ont perdu au moins 15% de leur poids corporel initial,
  • Les patients obèses qui avaient de grands risques de développer une maladie cardio-vasculaire et/ou un diabète ont démontré des améliorations significatifs en marqueurs de risque cardiométabolique (telle que le tour de taille, le cholestérol HDL et les triglycérides),
  • Les patients souffrant de diabète de type 2 qui avaient pris la pilule Contrave et qui avaient un taux d'hémoglobine A1c (HbA1c) supérieur à 8% ont constaté une légère diminution de leur taux A1c de 1,1% (ce qui était statistiquement nettement supérieur comparé aux patients sous placebo),
  • Les patients ont rapporté une capacité accrue de contrôler leur alimentation et à résister aux envies de manger,
  • Il n'y avait pas d'effets secondaires graves.

"Ces excellents résultats démontrent l'efficacité incroyable de la pilule Contrave et sauront impressionner les patients et prescripteurs. Les bons chiffres de la pilule Contrave surpassent un grand nombre de médicaments anti-diabète existants, en faisant perdre du poids en plus", a ajouté Dennis Kim.

Il faudra toutefois tempérer les vives attentes suscitées par la pilule Contrave en gardant en tête que les pilules amaigrissantes ne constituent pas un traitement à long terme de l'obésité (tous les fabricants de médicaments anti-obésité vous recommanderont de ne pas suivre leur traitement plus de 6 mois en continue).

De plus, les pilules amaigrissantes, aussi efficaces soient-elles, ne peuvent pas remplacer un style de vie sain, pourvue d'une alimentation saine et équilibrée, accompagnée d'exercices réguliers. Elles ne devraient constituer qu'une aide temporaire au démarrage (en cas d'IMC élevé) d'un régime pour maigrir.


Les mots "en surpoids" et "obèse" (vus dans cet article) se définissent en effectuant un calcul de l'IMC.


> Cette pilule combat aussi la dépression et le diabète

Orexigen Therapeutics, le fabricant de la pilule anti-obésité Contrave, vient de déclarer que des essais cliniques (tests contrôlés) ont montré que son comprimé amaigrissant réduit également les symptômes dépressifs.

30 patients obèses ont participé à cette étude, et dans l'ensemble, leurs scores (méthode de sondage) indiquaient une dépression modérée au début de l'étude (avant la prise de Contrave). Après 12 semaines de prise de cette granule pour maigrir, leurs symptômes dépressifs devenaient plus légers. Au bout de 24 semaines de traitement, le sondage révélait que la déprime des patients était en rémission.

Orexigen dit que grâce à Contrave, les patients qui ont terminé complètement les essais cliniques ont perdu 9,2% de leur poids corporel en moyenne, et qu'ils ont aussi connu des réductions significatives de faim et d'envies de manger, en plus de pouvoir mieux contrôler leurs comportements alimentaires.

Les effets secondaires les plus observés pendant ces essais cliniques étaient la nausée, la constipation, les maux de tête et l'insomnie. Une commission de la FDA a planifié une analyse de Contrave le 07 décembre 2010, et la FDA rendra la décision finale quant à l'autorisation de la commercialisation de ce produit médicamenteux sur le marché américain avant le 31 janvier 2011.

Les conclusions de cette étude ne sont guère surprenantes pour les experts, mais elles visaient surtout à rappeler aux investisseurs (Orexigen est côté en bourse aux Etats-Unis) que Contrave est un médicament amaigrissant efficace qui peut être compétitif dans un grand marché.

Orexigen Therapeutics se trouve en compétition avec Arena Pharmaceuticals (avec sa gélule Lorcaserin) et Vivus (avec son produit Qnexa) pour développer les nouveaux traitements anti-obésité et prendre une place dans l'énorme marché des pilules amaigrissantes ciblant entre autres les patients en surpoids et obèses américains. Les experts en médicaments amaigrissants estiment que les ventes de Contrave devraient atteindre au moins 300 millions d'euros en 2014 rien que sur le marché américain.


En plus d'aider les patients obèses à maigrir et à diminuer les symptômes de dépression, une autre étude publiée par Orexigen fin juin 2010 a confirmé que Contrave aide aussi les patients diabétiques à perdre du poids et à contrôler leur taux de sucre dans le sang mieux qu'un placebo.

Cette étude axée sur l'analyse des patients diabétiques a duré plus d'une année. A la fin de l'étude, deux fois plus de patients ayant pris du Contrave ont perdu 5% de leur poids initial que ceux ayant pris un placebo.

Les patients prenant cette pilule avaient également un meilleur contrôle glycémique, attesté par leur niveau de A1C, un type d'hémoglobine utilisé pour déterminer la concentration de glucose sur le temps. Orexigen indique que 44% des utilisateurs de Contrave ont atteint l'objectif d'amener le taux de A1C à moins de 7%.

Orexigen espère pouvoir faire ajouter sur l'étiquette de son médicament amaigrissant une mention "médicament anti-diabétique" (faisant de lui un concurrent potentiel de Victoza). La FDA décidera de cette possibilité après analyse des essais cliniques et autres études présentées par Orexigen. Les experts pensent que la polyvalence de Contrave (pilule pour maigrir, médicament anti-diabétique pareillement capable de diminuer les symptômes dépressifs) aidera beaucoup Orexigen à obtenir l'approbation de la FDA en janvier 2011.


Que pensez-vous de cette pilule Contrave de Orexigen qui fait perdre 10 à 15% de poids ? Que vous inspire le fait que cette future gélule anti-obésité puisse aussi réduire les symptômes d'un état dépressif et lutter contre le diabète ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez la première personne à donner un avis en cliquant ici.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.