Système gastro-intestinal : comment fonctionne le tube digestif ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 19/08/2010

Un appareil de digestion qui marche bien aide l'organisme à extraire au mieux les nutriments des aliments. Voici son fonctionnement.

Un système gastro-intestinal qui fonctionne bien est essentiel à une bonne santé. En effet, le corps humain obtient de l'énergie (calories) et les nutriments dont il a besoin à partir des aliments. Toutefois, nos cellules ne peuvent pas absorber ces avantages nutritionnels tant que la nourriture n'a pas été "digérée" par les voies aérodigestives, ce qui veut dire "transformée et convertie en une forme utilisable".

Ainsi, la digestion est le processus complexe de décomposition des molécules des aliments en énergie et autres composés utiles, qui peuvent ensuite être absorbés dans la circulation sanguine et distribuée dans tout le corps pour conserver la bonne santé. Les restes des aliments qui ne sont pas absorbés pendant le processus de la digestion sont expulsés du tube digestif en tant que déchets sous forme de matières fécales.


> Où digérons-nous nos aliments ?

La digestion des aliments chez les humains a lieu dans le système gastro-intestinal (aussi appelé appareil digestif), une série d'organes creux (bouche, oesophage, estomac, grand intestin, petit intestin) qui sont connectés pour former un tube long d'environ 7 mètres qui s'étend de la bouche à l'anus. Découvrez également les relations entre les viandes et les risques de problèmes inflammatoires intestinaux.

Ce tube s'appelle aussi le canal alimentaire, le tube digestif, ou le bide (en langage familier). Au-dessus du grand intestin, le système digestif est parfois appelé le tractus gastro-intestinal supérieur, tandis que tout ce qui se trouve en-dessous appartient au tractus gastro-intestinal inférieur.

Le tractus possède des parois musculaires qui propulsent la nourriture le long du tube digestif (un processus appelé péristaltisme), la décomposant et la mélangeant avec les sucs digestifs pour une absorption optimale.

Schéma du système gastro-intestinal


> Les fonctions des voies aérodigestives

Organe essentiel de la digestion, le tube digestif possède 4 fonctions principales :
  • Il ingère la nourriture que nous mangeons,
  • Il décompose cette nourriture en des composés chimiques simples pour obtenir de l'énergie et des nutriments,
  • Il extrait les nutriments à partir de ces composés (les macronutriments comme les glucides, les lipides et les protéines ; ainsi que les micronutriments comme les vitamines et les minéraux),
  • Il expulse les restes des nourritures sous forme de déchets.


> Comment la nourriture passe à travers le tube digestif ?

Pendant que vous mangez, la nourriture passe de la bouche à l'oesophage, puis entre dans l'estomac. A partir de là, elle entre dans le petit intestin (qui comprend le duodenum, le jéjunum et l'iléon).

La plupart, voire la totalité, des nutriments sont absorbés dans l'estomac et le petit intestin. L'eau et les produits déchets restants passent ensuite dans le grand intestin (qui comprend le caecum, le côlon et le rectum). A partir de là, ils quittent le corps via l'anus.

D'autres organes qui contribuent à une digestion saine incluent le foie, le pancréas et la vésicule biliaire. Un nombre important d'hormones et d'enzymes digestives aident à réguler la digestion, surtout dans le tractus gastro-intestinal supérieur.

Le mouvement des aliments à travers les principaux tubes digestifs (oesophage, petit intestin et grand intestin) est maintenu grâce à une série de contractions musculaires appelée le péristaltisme. Les contractions musculaires sont appelées les mouvements péristaltiques.

Plusieurs valvules (petites valves) musculaires contrôlent le passage de la nourriture et l'empêche de revenir en arrière. En moyenne, cela prend entre 40 et 45 heures pour que les restes des aliments passent à travers tout le système gastro-intestinal (avant de sortir du corps). Lisez également sept trucs déconseillés juste après avoir terminé votre repas en cliquant ici.


> Appareil digestif : guide pour comprendre le processus de digestion

1) La bouche
La digestion commence à la bouche, qui reste le début des voies aérodigestives. Les odeurs de la nourriture amènent les glandes salivaires situées dans la bouche à sécréter la salive. Alors même avant que nous ne commencions à manger, notre digestion est amorcée et prêt à agir.

La salive contient des composés antibactériens et diverses enzymes pour aider la décomposition des molécules des nourritures consommées. La salive ramollit aussi la nourriture, permettant à la langue de la modeler en un bol alimentaire pour avaler.

La langue, les dents et la salive collaborent pour commencer la digestion et aider la déglutition. Les dents hachent et écrasent la nourriture, la décomposant en morceaux suffisamment petits pour être digérés, augmentant la surface sur laquelle les enzymes digestives contenus dans la salive peuvent agir.

2) Le pharynx et l'oesophage
La nourriture est alors avalée et passe dans le pharynx (gorge). Quand nous avalons (déglutition), les passages aux poumons (trachée-artère) et la cavité nasale sont automatiquement fermés, et la nourriture va dans l'oesophage (un tube musculaire s'étendant du pharynx à l'estomac).

La nourriture est propulsée à travers l'oesophage et entre dans l'estomac grâce à des contractions musculaires. Le processus s'appelle le péristaltisme. Au fond de l'oesophage, juste avant l'ouverture vers l'estomac se trouve un muscle en forme d'anneau connu sous le nom de sphincter oesophagien inférieur.

Ce muscle se détend (s'ouvre) pour laisser la nourriture passer dans l'estomac avant de se resserrer (ferme) pour empêcher le liquide gastrique de remonter dans l'oesophage (régurgitation). Si le sphincter oesophagien inférieur remplit mal sa fonction et permet à la nourriture située dans l'estomac de revenir dans l'oesophage, cela peut créer une maladie appelée le reflux gastro-oesophagien (RGO), dont les symptômes sont les brûlures d'estomac et la régurgitation.

3) L'estomac
Une grande poche pourvue de parois musculaires puissants, l'estomac sert de station de détention et de robot ménager pour les aliments mâchés et avalés. Elle a la capacité d'étendre ou de contracter selon la quantité de nourriture qu'elle contient.

L'estomac aide la digestion de deux manières. Ses parois musculaires puissants barattent la nourriture en chyme (qui a une texture proche de celle de la colle) tandis que les glandes situées à l'intérieur des parois sécrètent du suc gastrique (un mélange d'acide hydrochlorique et de diverses enzymes digestives) aident à digérer les aliments comme les protéines, les lipides, les glucides et les alcools.

Pour empêcher l'estomac de digérer lui-même, ses parois sont doublés d'une membrane appelée la muqueuse qui sécrète une substance protectrice gluante appelée le mucus. Les liquides passent à travers l'estomac en quelques minutes, tandis que les aliments solides peuvent rester dans l'estomac jusqu'à 5 heures. Le chyme quitte lentement l'estomac et passe dans le petit intestin.

4) Le petit intestin
Long d'environ 5 mètres, le petit intestin est un tube enroulé composé de 3 sections : le duodénum, le jéjunum et l'iléon. Lorsque l'aliment semi-digéré (chyme) entre le duodénum à partir de l'estomac, la doublure duodénale libère les hormones intestinales qui stimulent la vésicule biliaire et le pancréas pour libérer les sucs digestifs spéciaux (bile et le jus pancréatique) qui aident à décomposer davantage les molécules dans le chyme.

C'est dans le petit intestin que la plupart des nutriments sont digérés et absorbés, bienque différents nutriments sont absorbés à des vitesses différentes. Typiquement, les glucides sont digérés assez vite, suivis par les protéines et enfin les lipides. Les micronutriments (vitamines et minéraux) se composent de molécules suffisamment minuscules pour que le corps puisse absorber sans les décomposer d'abord. Les vitamines solubles dans l'eau sont absorbées plus vite que celles solubles dans les matières grasses.

Le chyme est décomposé dans le duodénum et le jéjunum. L'iléon est responsable de l'absorption des nutriments dans la circulation sanguine. Les nutriments absorbés passent à travers la circulation sanguine pour aller vers le foie où ils sont traités et soit stockés soit distribués vers d'autres parties du corps. Après que chaque ingrédient utile et digestible autre que l'eau ait été essoré du chyme, les déchets restants passent dans le grand intestin.

Notons qu'en plus de décomposer et d'absorber les nutriments, le système gastro-intestinal convertit aussi la nourriture en énergie pour faire marcher les muscles et ravitailler les millions de réactions chimiques nécessaires pour garder une bonne santé. Après que les exigences immédiates en énergie aient été satisfaites, tout surplus restant est stocké sous forme de glycogène (une petite réserve d'énergie liquie stockée dans le foie et les muscles) ou sous forme de graisse corporelle.

5) Le grand intestin
Cette partie du système gastro-intestinal comprend 3 sections : le caecum, le côlon et le rectum. Le grand intestin est long d'environ 1,5 mètre et a deux fonctions principales : absorber toute l'eau restante des déchets alimentaires, compresser les restes en un paquet compact (matières fécales ou selle) afin que la défécation (excrétion des déchets) soit facile et pratique.

Le caecum est une petite poche contenant une valve qui s'ouvre pour recevoir le chyme de l'iléon. Le côlon absorbe l'eau et diminue grâce à son action bactérienne la masse de fibres dans les matières fécales. Le rectum est le segment terminal du tube digestif, dans lequel les selles s'accumulent juste avant d'être déchargées via l'anus, qui contient deux muscles importants : le sphincter interne et le sphincter externe.

Le sphincter interne est toujours tendu, sauf quand les selles entrent dans le rectum, afin de nous laisser garder le contrôle (par exemple) quand nous dormons. Quand nous avons un besoin urgent de déféquer, nous dépendons du sphincter externe pour garder la selle à l'intérieur du corps jusqu'à ce que nous atteignions les toilettes.

En tout, cela prend entre 36 et 48 heures voire plus pour que les déchets passent à travers le grand intestin. Tout comme dans l'oesophage et le petit intestin, les contenus du grand intestin sont poussés vers l'avant grâce à une séquence de contractions musculaires (processus appelé le péristaltisme). Le péristaltisme est régulé par un grand réseau de nerfs, d'hormones et de muscles. Le dysfonctionnement de n'importe lequel de ces composants peut mener à divers problèmes intestinaux, y compris l'indigestion et la constipation.


> Indigestion et autres troubles de digestion

Les mauvaises habitudes alimentaires (comme la surconsommation de glucides raffinés ou le manque de fibres alimentaires) peuvent provoquer la constipation, l'indigestion, la dyspepsie non ulcéreuse, ou peuvent mener à certaines maladies liées à la digestion comme la diverticulose et le syndrome du côlon irritable, ou des carences nutritionnelles.

D'autres troubles digestifs comprennent la candidose, la maladie coeliaque et l'intolérance au lactose. Les infections virales peuvent provoquer la diarhée et la gastro-entérite pour lesquelles des traitements alimentaires anti-diarhée peuvent être requis en urgence. Enfin, les toxines alimentaires ingérées peuvent provoquer un grand nombre de problèmes de digestion désagréables ou même l'intoxication alimentaire.


Quelle importance accordez-vous au système gastro-intestinal ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
monica  |  27 novembre 2016, 18:36
Bonsoir,
Je voudrais savoir quels aliments je dois éviter dans mon régime alimentaire car j'ai un caillout de 2 cm de diametre,merci
olgadu 54  |  25 mars 2016, 11:08
Bonjour
on m a découvert le diverticulose sigmoidienne mais pas d’inflammation ni d'infection,voila je voudrai savoir pourquoi au moment d'aller a la selles je me sent mal, j'ai des frissons, froid aux mains, mal a la tète et les selles sont très malodorantes

merci de votre reponse
dirk  |  17 février 2016, 07:59
bonjour j'aimerais savoir ques ques je peux manger quel regime suivre j'ai des diverticules
merci d'avance.

claude  |  19 septembre 2014, 18:54
bonjour....
pouvez vous m'aider ? j'ai une diverticulose sigmoidienne...cela me gache la vie !!!! et une antrite banale ......
quelle nourriture prendre ?
j'ai souvent mal au ventre ...pas d'appetit ! parfois des nausées...j'ai perdu 4 kgs de mon poids normal !
merci de repondre !!!!
yannick  |  22 mai 2014, 14:52
bonjour . pouriez vous me dire ce que je dois eviter de manger car je n'ai plus de vesicule . merci

Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :