Intoxication alimentaire : causes, symptômes, traitement

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 28/03/2011
Relu par le comité de rédaction

Cette maladie est provoquée par une contamination des aliments. Découvrez ses causes, ses symptômes et son traitement.

L'intoxication alimentaire est une maladie infectieuse qui survient quand vous consommez une nourriture (solide ou liquide) contaminée par des bactéries, virus ou autres parasites. La contamination des aliments est la cause principale, et peut se produire même à votre domicile, dans un coin de votre cuisine. En suivant quelques règles de sécurité alimentaire lors de la cuisson et de la conservation des aliments, vous pouvez écarter les bactéries (qui causent davantage d'intoxication alimentaire que les virus ou parasites).

Si vous pensez que les bactéries et parasites n'infestent que des aliments vieux de plusieurs semaines, ou que si un aliment paraît frais au rayonx fruits et légumes vous pouvez le manger en toute sécurité, lisez la suite pour mieux comprendre pourquoi tout n'est pas aussi facile en matière de contamination alimentaire.

En effet, vous ne pouvez malheureusement pas détecter les aliments rongés par des bactéries et germes infectieuses (virus, parasites, prions) simplement en les regardant. Les nourritures peuvent s'abîmer (les viandes peuvent se gâter par exemple) même si elles sont réfrigérées. En fait, elles peuvent s'abîmer plus vite que vous pourriez le croire.

RegimesMaigrir.com vous explique dans cet article comment la contamination alimentaire et l'intoxication qui s'en suit se produisent, et comment chasser les bactéries de votre cuisine et de vos repas afin de conserver la santé. Mieux vous informer sur la contamination des aliments peut aider à réduire le nombre de malades relevé chaque année (entre 250 000 et 750 000 cas en France chaque année). Lisez aussi la liste des aliments qui aident à éviter d'être empoisonnés par la radiation nucléaire.


> Quels types de bactéries en sont responsables ?

Certains types de bactéries pathogènes (pathogène veut dire qui entraîne une maladie) portent la responsabilité de la plupart des contaminations de nourritures dans les pays développés :
  • Clostridium botulinum : cette bactérie cause le botulisme (une maladie paralytique rare mais grave) parce qu'elle sécrète l'une des toxines les plus fortes chez les être-vivants. Si elle contamine un aliment et que cet aliment est consommé ensuite, cette neurotoxine provoque une paralysie généralisée flasque.

    Cette bactérie peut se trouver dans des nourritures en conserve mal stérilisées ou des aliments conservées sous vide, ou dans d'autres nourritures emballées ainsi que dans l'ail conservé dans l'huile.

  • Escherichia coli O157:H7 (aussi appelée colibacille) : il s'agit d'une bactérie intestinale très couramment présente dans le corps humain, mais certaines souches de cette bactérie sont pathogènes (capables d'infecter) et peuvent provoquer la gastro-entérite, l'infection urinaire, la méningite, la septicémie.

    Cette bactérie peut se trouver dans la viande de bœuf hachée crue ou insuffisamment cuite, dans des fruits et légumes crus, dans du lait cru, dans du jus de pomme. Elle peut être transmise par contact humain.

  • Salmonella : ces bactéries sont aussi appelées des samonelles. Il s'agit d'une entérobactérie (l'une des plus grandes familles de bactéries) qui peut se trouver dans la volaille, la viande, le lait cru et les produits laitiers, les œufs crus ou pas assez cuits, et les fruits de mer. La salmonella peut être transmise par les personnes qui préparent les nourritures.

  • Staphylococcus aureus (aussi appelée staphylocoque doré) : cette bactérie fabrique une toxine qui fait vomir violemment et qui provoque des diarrhées dans les trois heures qui suivent la consommation de la nourriture contaminée. Cette intoxication alimentaire se guérit spontanément.

    Le staphylocoque doré peut se trouver dans n'importe quelle nourriture manipulée par une personne infectée (qui touche les aliments avec des mains contaminées par cette bactérie).

  • Shigella : les bactéries du genre Shigella s'appellent des shigelles. Elles sont cousines des colibacilles (Escherichia coli O157:H7), faisant partie de la même famille de bactérie. La Shigella peut se trouver dans toute nourriture maniée par une personne ayant des mains contaminées par de la matière fécale infectée par cette bactérie.

  • Listeria monocytogenes : cette espèce de bactérie est la seule du genre Listeria à pouvoir provoquer une maladie chez l'humain. Cette bactérie peut être présente dans des nourritures transformées comme les charcuteries industrielles (rillettes par exemple), certains sandwiches aux viandes et aux fromages, les hot dogs, certaines sauciesses, le lait cru et les fromages.

  • Clostridium perfringens : cette bactérie produit des toxines impliquées dans d'innombrables cas de gangrène chez l'homme et chez les animaux. Elle peut se trouver dans n'importe quelle nourriture laissée à température ambiante (température de la salle dans laquelle se trouve la nourriture) ou sur un chauffe-plats ou tout simplement sur une table pendant une durée significative.

  • Campylobacter jejuni : dans certains pays comme le Royaume-Uni, cette bactérie est impliquée dans 80% des cas d'intoxication alimentaire. Elle provoque fréquemment la diarrhée. La bactérie Campylobacter jejuni peut se trouver dans du lait cru, de la volaille, des fruits de mer, des viandes crues ou pas assez cuites et de l'eau contaminée.


> Symptômes
  • Contamination par des bactéries : les symptômes habituels sont les crampes abdominales, les vomissements, la diarrhée. Ils peuvent être très désagréables. Ces symptômes débutent entre 1 et 3 jours après avoir consommé une nourriture contaminée.

    Ces symptômes peuvent durer entre quelques jours et plus d'une semaine. Si vous ne cherchez pas un traitement à une intoxication provoquée par certaines bactéries virulentes (comme Clostridium botulinum), vous risquez de mettre votre vie en danger.

  • Contamination par des virus : les symptômes courants sont les vomissements, les diarrhées, les crampes, les maux de tête, les fièvres et les frissons.

    Ces symptômes débutent généralement entre 12 heures et 48 heures après avoir consommé une nourriture contaminée par un virus (surtout si vous aviez mangé des fruits de mer).

  • Contamination par des produits chimiques : les symptômes habituels sont les vomissements, la diarrhée, la transpiration, l'étourdissement, le larmoiement, l'excès de salive, la confusion, la douleur gastrique. Ces symptômes débutent généralement 30 minutes après avoir mangé de la nourriture contaminée.


> Causes : comment la contamination des aliments se produit-elle ?

Les aliments que nous mangeons peuvent être contaminés pendant n'importe laquelle des nombreuses étapes nécessaires pour les emmener de la ferme à notre table.

La contamination alimentaire (qui se produit avant une intoxication des aliments) peut apparaître quand :
Si vous pensez que vous risquez d'avoir mangé une nourriture contaminée par l'une des bactéries listées ci-dessus, ne continuez pas à la manger, jetez la immédiatement.


> Quelles personnes doivent craindre le plus cette maladie ?

Si vous pensez avoir consommé de la nourriture qui était contaminée par des bactéries, vous devriez consulter un médecin, surtout si vous risquez davantage de montrer une réaction sévère ou dangereuse à une maladie d'origine alimentaire.

Les personnes qui risquent davantage de souffrir de cette maladie sont :

> Traitement

Vous n'avez pas besoin d'antibiotique pour traiter la plupart des maladies provoquées par la contamination alimentaire. A la place, vous devez habituellement patienter jusqu'à ce que la (ou les) bactérie(s) quittent votre organisme (via le vomissement et la diarrhée généralement).

Ne cherchez pas à prendre des médicaments qui luttent contre le vomissement et la diarrhée pendant les 24 premières heures qui suivent le début des symptômes, afin de laisser au corps du temps pour évacuer les bactéries et germes pathogènes.

Veillez à boire beaucoup d'eau pour éviter la déshydratation, et à éviter les produits laitiers pour ne pas faire empirer la diarrhée. L'absorption de liquide par intraveineuse pourrait être nécessaire si vous ne pouvez pas garder dans votre système digestif ce que vous buvez.

Les maladies d'origine alimentaire peuvent être extrêmement graves dans certains cas, mais pour la plupart des gens elles ne font que provoquer un grand gêne.

Protégez vous des maladies à transmission alimentaire en achetant des aliments frais, en stockant les aliments correctement, en évitant la contamination alimentaire dans la cuisine et en conservant vos nourritures de manière adéquate dans le réfrigérateur.


> Prévention
  • Vous laver les mains avant de manipuler tout aliment, et également après avoir manipulé les aliments,
  • Laver les ustensiles requis par la préparation de nourritures avec de l'eau chaude et du savon,
  • Eviter de manger certains aliments crus comme les viandes crues, les œufs crus, etc.
  • Ne pas consommer les viandes ou les produits laitiers déjà préparés et qui sont sortis du réfrigérateur depuis plus de 2 heures,
  • Essayer de cuire la viande immédiatement après l'avoir dégelée (vous pouvez dégeler soit au réfrigérateur soit dans le micro-ondes).


Avez-vous déjà connu une intoxication alimentaire ? Quelles étaient les causes ? Comment l'aviez-vous traité ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il y a 26 commentaires sur cet article. Cliquez ici pour lire ces commentaires ou pour donner votre avis sur cet article.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.