Ballon intra gastrique : avantages et risques

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 06/02/2011
Relu par le comité de rédaction

Un patient ayant fait poser un ballon gastrique pour maigrir stabilisera son poids seulement s'il change son comportement alimentaire.

En quoi le ballon gastrique peut-il être utile ? Un régime qui fait maigrir avec réussite devrait pouvoir vous aider à perdre les kilos en trop tout en stabilisant le poids (après la fin du régime). La pose d'un tel dispositif dans votre estomac est une méthode pour réduire la faim (méthode cliniquement démontrée). Il s'agit d'une opération réversible et ne nécessitant aucune chirurgie (aucune incision).


> Avant et pendant la pose : que se passe-t-il ?

Avant d'envisager la pose d'un ballon intra gastrique, vous commencez par consulter un gastro-entérologue. Il vous dira plus sur les détails du programme puis vous conseillera un chirurgien bariatrique pour réaliser la pose. Un coordinateur vous assistera alors à chaque étape dans le processus, il vous fournira des conseils appropriés lorsque vous en avez besoin.

La procédure de pose se passe sous calmants ou sous anesthésie générale (pas souvent). Votre chirurgien bariatrique va insensibiliser votre gorge avec un vaporisateur anesthésiant afin de faciliter l'insertion du ballon dégonflé via la bouche. Le ballon gastrique (une sorte de sac rond et mou, fait en silicone) est inséré en utilisant des instruments minuscules et endoscopiques (pas d'incisions donc). Concrètement, le chirurgien utilise un tube optique muni d'un système d'éclairage qui, couplé à une caméra vidéo, peut retransmettre l'image sur un écran (afin d'aider le chirurgien à mieux visualiser l'endroit de la pose).

Le chirurgien fait ensuite passer ce ballon (encore mou et dégonflé) dans votre estomac. Un petit tube (cathéter) est attaché au ballon. Votre chirurgien va remplir le ballon avec environ 40 à 70 cl d'une solution de sérum physiologique ou d'air. Il retire ensuite le cathéter. Le ballon possède une valve autocollante. Il flotte librement à l'intérieur de l'estomac. Quand il est gonflé, le ballon gastrique est trop grand pour passer dans l'intestin.

Schéma de pose du ballon gastrique
Ballon gastrique


La pose du ballon intragastrique prend au total entre 20 et 30 minutes. Une fois gonflé, le ballon diminue la quantité de nourriture que l'estomac peut supporter. Cette diminution fait que le patient se sentira rassasié plus vite.



Le ballon gastrique reste à l'intérieur de votre estomac pendant six mois (au maximum) pour vous aider à vous habituer à un comportement alimentaire sain et pour faire démarrer votre programme de perte de poids.


> A qui est destiné ce dispositif ?

Cette procédure peut convenir à une personne qui a besoin de perdre du poids avant un événement important à venir, comme son mariage ou une réunion des anciens élèves. Elle peut aussi aider les gens à mieux suivre divers régimes.

A l'inverse d'autres chirurgies anti-obésité (comme la sleeve gastrique, l'anneau gastrique ou encore le bypass gastrique) qui convient seulement aux personnes présentant un IMC de 40 ou plus, le ballon intra gastrique convient aux patients possédant un IMC de 27 ou plus. En conséquence, il s'agit d'un choix pour maigrir destiné aux personnes en surpoids ou obèses mais pas suffisamment pour pouvoir demander d'autres types de chirurgie bariatrique.

Le ballon gastrique peut aussi aider les personnes souffrant d'obésité sévère à démarrer une perte de poids importante. Dans ces cas, ce ballon peut aussi être utile avant de subir une opération chirurgicale plus lourde pour combattre l'obésité (comme le bypass gastrique) si une personne est jugée trop obèse pour pouvoir subir une chirurgie invasive.


> Après la pose : Que se passe-t-il ? Que manger ?

Après avoir fini de poser le ballon, vous serez transférés dans une salle de réveil où vous serez accompagnés jusqu'à ce que vous pouvez rentrer à la maison (dans la même journée). Vous n'êtes pas du tout obligés de rester une nuit à l'hôpital. En fait, vous pouvez habituellement rentrer chez vous 3 heures à peine après que le ballon gastrique ait été inséré puis gonflé. Certains chirurgiens préfèrent toutefois que le patient ayant subi l'opération reste une nuit à l'hôpital pour bien se rétablir et être suivi.

Après la pose d'un ballon intragastrique, les changements de style de vie les plus importants tournent autour de votre alimentation. Vous allez vous sentir rassasiés plus tôt, alors vous mangerez de plus petites portions de nourriture.

Toutefois, à l'inverse d'autres chirurgies bariatriques (sleeve, anneau, bypass) qui peuvent déclencher des effets secondaires après la consommation de certains aliments riches en matières grasses, vous pouvez manger toutes sortes de nourritures après avoir fait poser un ballon intra-gastrique, seulement il faut manger en plus petites portions.

Pendant la première semaine qui suit la pose du ballon, vous devrez adopter une alimentation à base de liquides. Votre médecin vous dira d'augmenter votre consommation en eau.

Après une semaine, un diététicien qualifié peut vous aider à concevoir un régime alimentaire sain et équilibré riche en vitamines et minéraux dont votre organisme aura besoin. Ce programme alimentaire vous permet de manger des aliments solides (et non plus uniquement liquides). De plus, vous allez apprendre avec le diététicien les principes nécessaires pour changer votre manière de manger et de penser aux nourriture.

Pendant les 6 mois suivants (période où vous gardez le ballon gastrique dans l'estomac) vous devrez bien suivre le régime qui a été conçu pour vous. Vous aurez aussi besoin de rencontrer l'équipe qui gère votre cas afin de surveiller vos progrès et vous fournir suffisamment d'entraînement et d'enseignement pour obtenir une perte de poids correcte.

Ce type de programme nutritionnel continuera après l'enlèvement du ballon intra gastrique (après 6 mois au plus tard), afin que vous puissiez continuer à maigrir ou à ne pas reprendre le poids que vous avez perdu. Vous allez conserver l'habitude d'adopter une nutrition adéquate, de faire suffisamment d'activité physique, d'améliorer votre comportement alimentaire, de ne plus souffrir de problèmes psychologiques engendrés par votre consommation alimentaire.

Une fois le ballon enlevé de l'estomac (au bout de 6 mois au plus tard), l'estomac du patient retrouve sa forme normale. L'appétit du patient peut aussi parfois continuer à être réduit même après l'enlèvement du ballon (le patient peut parfois continuer à manger de petites portions de nourriture comme s'il avait encore un ballon dans l'estomac, parce qu'il s'est habitué à un nouveau comportement alimentaire).


> Avantages

Ce type de procédure peut réduire les risques liés à une opération chirurgicale anti-obésité plus lourde (comme la sleeve ou le bypass gastrique). En effet, les risques de chirurgie bariatrique augmentent chez les gens qui ont un IMC supérieur à 60 et/ou ceux qui souffrent de certains problèmes de santé associés à l'obésité. La pose du ballon peut aider un patient à atteindre un poids corporel plus raisonnable avant de subir une chirurgie plus lourde.

Certains problèmes de santé liés à l'obésité (comme l'hypertension, le diabète, l'apnée du sommeil, etc.) peuvent aussi s'améliorer grâce à la perte de poids obtenue après la pose d'un ballon gastrique, augmentant encore plus les chances de réussir une chirurgie anti-obésité plus lourde.

La perte de poids est réelle (et cliniquement démontrée) avec la présence d'un ballon intragastrique dans l'estomac. Diverses études suggèrent que le patient peut s'attendre à perdre environ 35% du poids excédentaire (les kilos en trop portés sur le corps avant la pose) grâce à un ballon en 6 mois.

Cet amaigrissement, bien que suffisamment important, reste toutefois inférieur à celui obtenable grâce à l'anneau gastrique (50% du poids excédentaire) ou au bypass gastrique (65% du poids excédentaire).

L'anesthésie générale n'est pas souvent appliquée pour cette pose, donc le patient s'expose moins aux complications souvent liées à une telle anesthésie.


> Inconvénients et risques

Si vous mangez trop avec un ballon gastrique présent à l'intérieur de votre estomac, vous pourriez vous sentir écœurés (sensations de nausées) ou vomir. Ces inconvénients surviennent surtout pendant les 10 à 21 premiers jours qui suivent l'insertion du ballon.

Cette opération n'est pas dépourvue de risques. Certaines personnes peuvent ressentir une douleur excessive et des vomissements à répétition après la pose du ballon gastrique. Vous devriez bien suivre les recommandations de votre chirurgien pour augmenter la consommation en eau afin de minimiser ces effets secondaires. Votre chirurgie ou médecin pourrait également prescrire des médicaments pour soulager le sentiment de gêne si nécessaire.

Le ballon intragastrique n'est pas du tout un produit miracle pour faire maigrir facilement. Il s'agit simplement d'une technique qui aide à adopter un style de vie plus sain tout en faisant perdre du poids.

Si vous êtes enceinte ou envisagez de tomber enceinte, vous devez impérativement discuter avec votre médecin ou chirurgien afin de peser le pour et le contre avant de subir cette procédure.

Vous pourriez ressentir un peu de gêne en sentant la présence du ballon gastrique dans votre estomac dans les premiers temps (mais ensuite vous allez simplement vous sentir rassasiés et satisfaits plus vite lors des repas grâce au ballon).


> Prix de la pose du ballon gastrique

Le tarif de la pose d'un tel dispositif varie de 1 500 à 3 000 euros en France. Le prix du ballon (environ 900 euros) est inclus dans ce tarif.

En ce qui concerne le remboursement du ballon gastrique, la Sécurité Sociale (française) ne rembourse pas le ballon en lui-même (que vous faites la pose dans une clinique privée ou un hôpital public, cela ne change rien, elle ne rembourse pas). Très peu de mutuelles complémentaires acceptent de rembourser ce type d'intervention.

La Sécurité Sociale ne rembourse pas non plus les consultations chez le chirurgien qui vous a posé le ballon (vous effectuerez de 5 à 10 consultations, facturées à 100 euros la consultation en général).

Vous devez donc quoiqu'il arrive payer au moins 1 500 euros (900 euros pour le ballon et de 600 à 1 000 euros pour les consultations chez le chirurgien).

En revanche, la Sécurité Sociale effectue le remboursement de la pose puis de l'enlèvement du ballon si l'IMC du patient dépasse 30 mais ne lui permet pas de subir une gastroplastie (sleeve ou anneau gastrique) ou un bypass gastrique. Contactez votre centre de Sécurité Sociale pour lui demander plus d'informations.


Si vous avez déjà fait poser un ballon gastrique, suggérez votre témoignage ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez la première personne à donner un avis en cliquant ici.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.