Chirurgie bariatrique : top 10 des questions sur la bariatrie

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 06/01/2009
Relu par le comité de rédaction

La chirurgie bariatrique reste réservée aux cas d'obésité extrême, à choisir avec grandes précautions.

Vous vous posez des questions sur la chirurgie bariatrique ? Pour savoir si ce genre d'opérations vous convient, lisez les réponses aux 10 questions qui nous sont les plus souvent posées sur la bariatrie :


1) Qu'est-ce que la chirurgie bariatrique ?

Ce type de chirurgie est une opération qui modifie la façon dont le corps absorbe la nourriture.

Les personnes qui subissent une bariatrie perdent généralement une grande quantité de poids (entre 40 et 75% de l'excès de poids corporel en fonction de la procédure) dans les deux à trois ans après l'intervention chirurgicale.


2) Suis-je un candidat pour la chirurgie bariatrique ?

Elle peut être une option si au moins l'une des conditions suivantes s'applique à vous :

a) Votre indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 40.
b) Vous avez un IMC de 35 ou plus ET vous avez en plus des problèmes médicaux comme l'hypertension artérielle, le diabète, l'hypertension, l'apnée du sommeil, l'arthrite ou les maladies du cœur.
c) Vous avez des problèmes liés à l'obésité qui interfèrent avec le travail, la vie familiale ou vos déplacements à pied (grandes difficultés à marcher).
d) Vous ne parvenez pas à maigrir ou à maintenir la perte de poids avec les méthodes traditionnelles comme les régiems et les exercices physiques.


3) Qu'est-ce que l'anneau gastrique ?

Il s'agit d'une procédure se voulant la moins lourde possible, qui implique de placer un anneau ajustable de silicone autour de la partie supérieure de l'estomac, en permanence. Cet anneau rend l'ouverture par laquelle les aliments voyagent plus étroite. L'anneau restreint la quantité de nourriture qu'une personne peut facilement consommer autrement. L'anneau gastrique est la procédure la plus appropriée pour les patients avec un IMC inférieur à 50 et qui sont physiquement actifs. Il y a peu de rejet.

En France, la sécurité sociale prend en charge cette opération pour les indices de masse corporelle (IMC) supérieur à 40 kg/m². Un encadrement psychologique personnalisé est nécessaire après une pose d'anneau gastrique car cet anneau modifie les comportements alimentaires très rapidement et de manière importante, cela peut bouleverser le patient. Découvrez par la même occasion la sleeve gastrique (agrafage), qui est une gastroplastie au même titre que l'anneau gastrique.


4) Qu'est-ce que le by-pass gastrique ?

Le court-circuit gastrique est une chirurgie de perte de poids habituellement effectuée par laparoscopie (durée de l'opération : 2 à 4 heures). Au cours du bypass, l'estomac du patient est divisé en deux sections, la petite poche gastrique supérieure (qui devient le "nouveau" estomac) et la plus grande partie inférieure de l'estomac qui ne sera plus utilisée.

Quand un patient possédant un court-circuit gastrique mange un repas, la nourriture est avalée dans la petite poche gastrique et se verse ensuite lentement dans un membre de l'intestin grêle, de façon permanente, sans passer par le reste de l'estomac et la première partie de l'intestin grêle. Découvrez aussi ce qui se passe avant, pendant et après cette opération, ainsi que les objets à prendre avec vous à l'hôpital pour un bypass.

En diminuant la taille de l'estomac et réorientant la voie digestive, le chirurgien limite la quantité de nourriture que le patient peut consommer en une seule fois et réduit le nombre de calories que son corps peut absorber.

Les résultats apportés par un by-pass gastrique sont meilleurs que ceux de l'anneau gastrique. Toutefois, il faut savoir qu'il s'agit d'une intervention définitive et très rarement réversible. Les personnes qui grignotent compulsivement, les personnes obèses morbides, les personnes qui ont essuyé un échec de l'anneau gastrique peuvent considérer le bypass, après consultations de leur médecin.


5) Mon assurance va-t-elle couvrir mon opération de chirurgie bariatrique ?

La couverture de la chirurgie bariatrique varie d'un assureur à un autre, il est important que vous vérifiez auprès de votre compagnie d'assurance avant de chercher à vous faire opérer. Découvrez les différents types de chirurgie destinée à faire perdre une quantité importante de kilos en trop.

En France, la sécurité sociale prend en charge l'opération de pose d'un anneau gastrique pour les indices de masse corporelle (IMC) supérieur à 40 kg/m².


6) Comment puis-je savoir quel hôpital choisir ?

Lorsque vous décidez du choix d'un programme de chirurgie bariatrique, il est important que vous sélectionniez celui qui a démontré un bilan favorable de résultats et qui a achevé un grand nombre d'interventions chirurgicales.

Il est important de noter que certaines compagnies d'assurance ne rembourseront pas pour la bariatrie, sauf si (appelez votre assureur pour vérifier) cela est effectuée dans un hôpital accrédité.


7) A quoi devriez-vous vous attendre avant la chirurgie ?

Au fur et à mesure que la chirurgie avance, les patients subissent généralement un certain nombre de tests et d'examens physiques pour exclure tout problème sous-jacent qui compromettrait leur récupération.

En plus des tests de sang, un patient peut voir un pneumologue ou un cardiologue. Certains patients peuvent également avoir besoin d'avoir un examen de leurs jambes pour écarter tous les caillots sanguins.

Les patients devraient voir aussi un psychologue et un diététicien spécialisé en chirurgie bariatrique. Le psychologue travaille avec le patient pour s'assurer qu'il (ou elle) est prêt et peut s'adapter aux changements psychologiques qui vont de pair avec la bariatrie. Le patient travaille avec le diététicien pour mettre au point un mode d'alimentation sain qu'il (ou elle) peut maintenir après l'opération.

Une équipe chirurgicale responsable s'attendra également à des patients qui se sont mis en bonne forme avant la chirurgie en suivant un régime, en augmentant leur activité physique et en abandonnant tout comportement alimentaire malsain comme le tabagisme. De nombreux programmes de chirurgie s'attendront également à ce que le patient assiste à un séminaire pré-opératoire où il (ou elle) apprend ce qu'un by-pass gastrique implique pour lui avant et après l'opération.


8) Qu'arrive-t-il après l'opération chirurgicale ?

La décharge du by-pass gastrique survient un ou deux jours après l'opération chirurgicale.

Les patients qui se font poser l'anneau gastrique ajustable sont généralement prêts à rentrer à la maison en moins d'un jour.

Le retour au travail devrait être évalué selon les exigences du travail.

La plupart des patients sont en mesure de revenir au travail (s'il s'agit d'un travail ne nécessitant pas d'efforts physiques particuliers) une semaine après la pose de l'anneau. Ils peuvent retourner au travail deux à trois semaines après une opération de by-pass gastrique.

Le temps et la patience sont indispensables à un rétablissement complet. La chirurgie bariatrique exige un engagement tout au long du reste de la vie pour suivre les directives diététiques, les modes alimentaires corrects en apports de vitamines et de minéraux, pour changer de mode de vie afin de maintenir la perte de poids. En outre, les patients doivent suivre avec leur équipe chirurgicale fréquemment la première année et au moins une fois par an par la suite pour vérifier le circuit sanguin et d'autres paramètres de santé.


9) Quels sont les risques de la bariatrie ?

Certains des risques de la chirurgie bariatrique comprennent :
a) les carences nutritionnelles,
b) le saignement,
c) les fuites, les infections,
d) la mortalité associées à l'échec de respiration, de caillots de sang ou des problèmes avec la procédure de by-pass,
e) intolérance de l'anneau,
f) embolie pulmonaire.

En plus de l'intervention chirurgicale en elle-même, votre conditions physique et votre état de santé influent sur le risque. Environ 10 à 20 % des patients qui ont subi une opération pour perdre du poids peuvent nécessiter de nouvelles opérations. Discutez des risques potentiels de l'opération avec votre chirurgien.

Le syndrome de dumping est l'un des inconvénients majeurs souvent observés après une chirurgie bariatrique.


10) Quels sont les avantages de la bariatrie ?

La plupart des complications médicales liées à l'obésité, telles que le diabète, l'hypertension artérielle, l'asthme, l'apnée du sommeil, les maux de dos, l'incontinence urinaire liée au stress, les brûlures d'estomac, reflux, etc. s'améliorent souvent après une opération de chirurgie bariatrique.

Beaucoup de patients maintiennent la perte de poids sur du long terme s'ils sont en mesure de faire le changement de mode de vie nécessaire et s'engagent à suivre leur plan de la nutrition et l'activité physique de routine.

Le bypass gastrique procure une perte de poids plus rapide et un degré plus élevé de résolution des problèmes de santé liés à l'obésité.

L'anneau gastrique ajustable offre une perte de poids plus lente, plus contrôlée sur une plus longue période de temps, et est réglable pour tenir compte du rythme de perte de poids désiré par chaque patient.

De nombreux patients ont rapporté une amélioration sensible de leur qualité de vie après la perte de poids importante suivant une opération gastrique. Ces patients ont l'impression de faire partie intégrante de la société et de ne ne plus souffrir de la honte et de l'opprobre nées de la discrimination de l'obésité.


Consultez également ces fiches en rapport avec le sujet :

Pour en savoir plus :

1) Palmarès des hôpitaux et cliniques spécialisés en chirurgie de l'obésité

2) La prise en charge chirurgicale chez l’adulte (recommandations de bonnes pratiques).


Que pensez-vous de ces 10 questions et réponses sur la bariatrie ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il y a 33 commentaires sur cet article. Cliquez ici pour lire ces commentaires ou pour donner votre avis sur cet article.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.