Thyroïde : comment maigrir lorsqu'on souffre d'une hypothyroïdie ?

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 06/01/2010
Relu par le comité de rédaction

Une thyroïde pas suffisamment active provoque une hypothyroïdie qui peut faire prendre du poids. Comment maigrir si on en souffre ?

Beaucoup de personnes qui souffrent d'une hyperthyroïdie se demandent comment maigrir. Si vous souffrez d'hypothyroïdie (une thyroïde pas suffisamment active), vous pourriez observer plusieurs des symptômes suivants (provoqués par un ralentissement métabolique général) :
  • prise de poids (malgré un appétit stable ou amoindri),
  • fatigue permanente,
  • cheveux cassants ou perte de cheveux,
  • sauts d'humeur,
  • troubles de la mémoire,
  • dépression,
  • crampes musculaires (surtout le matin),
  • problèmes de peau (points noirs, sécheresse cutanée, etc.),
  • ballonnement,
  • ongles faibles,
  • infertilité,
  • frilosité,
  • éclaircissement des sourcils,
  • fourmillement,
  • insomnies.


Il ne s'agit pas tous de symptômes mineurs, mais heureusement, après quelques mois de prise des médicaments traitant des problèmes de la thyroïde, la majorité des symptômes cesse et vous commencez à vous sentir légèrement en meilleure santé. Toutefois, pour de nombreuses femmes en particulier, les médicaments thyroxine (le médicament le plus utilisé est la lévothyroxine) ne font pas maigrir. Quelles peuvent être vos autres options ?

Il y a plus d'options que vous pourriez l'imaginer. Faire confiance aux médicaments pour redonner à votre corps la forme et le poids qu'il avait auparavant est irréaliste. Un nombre minuscule de personnes parviennent à perdre du poids avec leurs médicaments, mais elles sont habituellement celles qui ne prenaient que 1 ou 2 kilogrammes lorsque leur thyroïde avait cessé de fonctionner correctement. Pour la majorité des autres patients, la perte de poids reste un processus très lent et parfois, le poids peut continuer à augmenter bien qu'ils consomment peu de calories et qu'ils font de l'exercice régulièrement.

Nous devons comprendre le rôle de la thyroïde dans le corps pour savoir pourquoi la thyroïde a un aussi grand impact sur le poids, et pour savoir comment maigrir lorsque nous souffrons d'une hypothyroïdie.


La thyroïde est une glande endocrine qui se trouve en face de votre larynx dans la gorge. Elle sécrète deux hormones différentes, la T4 (thyroxine) et la T3 (triiodothyronine) qui sont responsables de la régulation du métabolisme de votre corps et qui contrôlent la vitesse des réactions se produisant dans votre corps. Ces 2 hormones T4 et T3 sont le centre névralgique en quelque sorte.

C'est à partir de ces 2 hormones que votre corps reçoit des messages pour brûler de l'énergie et pour réguler le métabolisme. Ainsi, la thyroïde, aussi petite soit-elle, est responsable de l'efficacité de votre organisme à brûler les graisses, de votre poids et de la durée de votre sommeil.

Lorsque la thyroïde s'arrête de fonctionner comme elle le devrait, votre métabolisme ralentit, vous commencez à prendre du poids et d'autres symptômes de l'hypothyroïdie commencent à se révéler. Cela peut être un processus lent et certaines personnes peuvent souffrir de l'hypothyroïdie sans même le savoir. Cependant, une fois diagnostiquée par des tests sanguins, des médicaments peuvent être prescrits pour aider la thyroïde à fonctionner correctement.

Les dommages infligés à la façon dont votre métabolisme fonctionne peuvent cependant être de grande portée, et c'est pourquoi un régime hypocalorique ne produit pas nécessairement le même résultat qu'il l'aurait fait dans le passé.

Il existe plusieurs régimes sur Internet proposant d'aider les personnes souffrant d'hypothyroïdie à maigrir et à retrouver leur forme en suivant un simple régime. Il s'agit d'un marché "facile", parce que c'est un marché qui repose sur le désespoir des patients. Mais malheureusement, beaucoup de ces soi-disant "cures magiques" et "solutions instantanées" s'avèrent inefficaces et coûteuses.

Toutefois, la façon d'arrêter la prise de poids et de maigrir pourrait être beaucoup plus simple. La réponse pourrait se trouver dans ce que vous mangez et non dans la quantité que vous mangez. Et il s'agit aussi de la façon dont vous faites de l'exercice et non pas à quelle fréquence. De nombreuses personnes ne mangent pas assez voire pas du tout. Et elles ne prennent pas les suppléments adéquats pour donner un coup de main à leur thyroïde.


> Comment maigrir lorsqu'on souffre de l'hypothyroïdie ?

Les niveaux réduits d'hormones thyroïdiennes entravent la capacité du corps à brûler des calories à un rythme normal. Cela rend la perte des kilos en trop difficile, mais pas impossible.

Perdre du poids peut être une corvée pour quelqu'un qui souffre d'hypothyroïdie. Voici pourquoi : ce problème de santé provoque l'accumulation de graisse, ce qui conduit à une résistance à l'insuline dans le corps, conduisant à une prise de poids et à la susceptibilité au diabète.

Si vous prenez du poids, vous ne souffrez pas obligatoirement d'une hypothyroïdie. Cela étant dit, il est vrai que les personnes qui en souffrent prennent beaucoup de poids avant de savoir qu'elles en sont malades. Mais ce n'est pas toujours la seule raison ! Être fatigués n'aide pas à avoir l'énergie nécessaire pour bien manger et pour faire de l'exercice correctement.

Le moyen le plus efficace de maigrir serait de combiner une alimentation adaptée à des activités physiques fréquentes pour réguler le métabolisme et brûler des calories, en corrigeant si nécessaire quelques fautes dans les choix alimentaires et dans l'entraînement physique.


> Erreurs alimentaires fréquentes


1) L'iode est primordial et pourtant trop souvent négligé
L'iode est indispensable pour fabriquer des hormones thyroïdiennes. Donc lorsque vous prenez des médicaments pour votre thyroïde, vous devez toujours aider plutôt que d'entraver son efficacité.

Essayez de manger moins des aliments qui suppriment l'iode comme le chou, le brocoli, le chou-fleur, les choux de Bruxelles et les épinards.

Évitez également les cacahuètes, les noix de pin et les fruits séchés. De même, évitez les boissons contenant de la caféine comme le café et le Coca Cola. Elles peuvent aggraver les symptômes d'une hypothyroïdie.

Arrêtez de fumer et limitez la consommation d'alcool également. Vous n'êtes pas obligés de supprimer totalement ces aliments de votre alimentation, mais ils n'aident pas votre thyroïde donc il vaut mieux limiter sérieusement leur consommation.

Les aliments qui sont riches en iode et par conséquent utiles à votre thyroïde sont les poissons gras, les noix, les graines, les algues. Le sushi est une meilleure source d'algues que les algues frites que vous pouvez parfois trouver dans les restaurants chinois.

2) Les aliments à IG élevé sont trop présents
Limitez la consommation des aliments à Indice Glycémique (IG) élevé, tels que le maïs, le pain blanc, la farine raffinée, les gâteaux, les desserts riches en sucre, etc. car ils provoquent un excès de glucose dans le sang, qui se transforme ensuite en graisse.

3) Manger les goitrogènes mal cuits est une grande bévue
Ce sont des substances qui inhibent le fonctionnement de la glande thyroïde en interférant et en bloquant les enzymes qui permettent à la thyroïde d'utiliser l'iode.

Cela conduit à l'élargissement de la glande thyroïde (la tumeur s'appelle goitre) parce que la glande commence à produire plus de cellules pour contrer le déficit. Les aliments riches en goitrogènes ne doivent toutefois pas être évités complètement car ils fournissent également beaucoup de nutriments.

Il suffit de surveiller la taille des portions et si ces aliments sont chauffés ou non, car la chaleur désactive les composés goitrigènes. Certains aliments riches en goitrigènes sont le soja et les produits qui en sont dérivés, le brocoli, les choux de Bruxelles, le chou, le chou frisé, la moutarde, le chou-fleur, les radis, les navets, les épinards, les fraises, les pêches, les poires, les arachides, etc.

Quelques aliments à éviter quand vous souffrez d'hypothyroïdie


> Erreurs souvent faites lors de l'exercice physique

Avec des problèmes d'hypothyroïdie vient un métabolisme plus lent. Même après que la thyroïde commence à fonctionner plus efficacement de nouveau, le métabolisme ne se réaccélère pas toujours de nouveau.

Il est important de modifier non seulement l'approche alimentaire, mais aussi l'approche dans les exercices physiques afin de perdre du poids. Auparavant, trois séances d'exercice par semaine pourraient être suffisantes pour perdre du poids et tonifier vos muscles, mais avec la maladie de la thyroïde, la dure réalité est que le corps ne répondra aussi bien avec cette quantité d'exercice.

Au moins 4 ou 5 séances d'exercices physiques par semaine sont nécessaires pour obtenir les résultats souhaités. Mettez l'accent sur les exercices cardio-vasculaires. A la fin, l'exercice physique et une alimentation allégée en matières graisse et à faible teneur en calories produira un impact, mais ils prendront plus de temps qu'ils ne le feraient sur quelqu'un ayant une thyroïde qui fonctionne de manière standard.


> Ce qu'il convient de manger en cas d'hypothyroïdie

  • Consommez des glucides complexes : ils contiennt des fibres qui vous rassasieront même sans avoir mangé beaucoup, et vous empêcheront de trop manger. Il est recommandé d'inclure des grains entiers, des légumes, des légumineuses dans votre alimentation.

  • Ajoutez du sélénium et de l'iode : comme nous l'avons dit plus haut, l'iode joue un rôle important dans la synthèse de l'hormone thyroïdienne. Le sélénium aide quant à lui au recyclage de l'iode par l'organisme.

    Des sources naturelles de sélénium et d'iode comprennent les fruits de mer, les noix du Brésil, les œufs, le thon, le saumon, les graines de tournesol et les plantes cultivées sur un sol riche en sodium, etc.

  • Consommez d'autres nutriments qui stimulent les fonctions thyroïdiennes comme le zinc, la riboflavine, la niacine et la vitamine E. Ils sont disponibles en abondance dans les légumes à feuilles vertes, les fruits, les noix et les céréales complètes.

Les meilleurs aliments à manger en cas d'hypothyroïdie


> Ce qu'il convient de faire lors des entraînements physiques en cas d'hypothyroïdie

Faire de l'exercice et manger équilibré vont de pair pour permettre aux patients hypothyroïdiens de mieux gérer leur poids. Voici quelques avantages procurés par le sport quand vous souffrez d'hypothyroïdie :
  • Combattre la rétention d'eau : l'entraînement vous aide en faisant transpirer l'eau présente excessivement dans votre corps. Lorsque vous vous entraînez, le taux métabolique basal de votre corps augmente, ce qui signifie que la température du corps augmente.
  • En étant plus actifs, votre corps commence à brûler des calories supplémentaires (alors que votre corps les stocke si vous ne vous bougez pas), cela permet d'obtenir une perte de poids.
  • L'exercice physique favorise de meilleures habitudes de sommeil. Lorsque vous faites du sport, votre corps sécrète des hormones "heureuses" qui éliminent le stress accumulé tout au long de la journée et vous aident à mieux dormir la nuit (grâce à la diminution du niveau de stress).

Voici ce qu'il faut faire :
  • Commencez avec une routine d'entraînement de 15 minutes (une combinaison d'exercices cardio) pour aider à augmenter la circulation sanguine dans le corps et le préparer aux exercices de renforcement (comme les pompes sur les genoux, le Superman couché, la torsion russe, les burpees, les Jumping Jacks, etc.). Terminez votre routine avec des exercices d'étirement pour refroidir votre corps et éviter les blessures musculaires.

  • Un facteur clé lors de la combustion des calories excédentaires est de vous concentrer sur les exercices de renforcement, car les muscles brûlent plus de calories que la même quantité de graisse. Par conséquent, la construction de muscles maigres aidera à maigrir davantage, même lorsque vous ne faites pas d'exercice.

  • Avec une alimentation équilibrée, faire de l'exercice régulièrement contribue non seulement à la construction de la force, mais augmente également le métabolisme et améliore la sensibilité à l'insuline. Vous pouvez aussi chercher à obtenir de bons conseils d'un expert en ce qui concerne l'alimentation adaptée et la routine d'entraînement adéquate pour atteindre plus facilement votre objectif de perte de poids tout en contrôlant l'hypothyroïdie.


Voici d'autres conseils naturels pour aller mieux quand vous souffrez de cette maladie :


Que pensez-vous de ces conseils pour savoir comment maigrir lorsqu'on souffre d'une hypothyroïdie ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez la première personne à donner un avis en cliquant ici.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.