Pourquoi les femmes ne peuvent pas être musclées naturellement ?

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 11/04/2013
Relu par le comité de rédaction

Les femmes peuvent tout à fait rester féminines et ne pas paraître costaudes ou trapues même en faisant de la musculation. Voici pourquoi.

La plupart des femmes qui font du sport régulièrement ont envie d'avoir un corps mince et tonifié. Alors ce n'est pas surprenant de voir beaucoup d'entre elles délaisser la musculation en faveur des exercices cardio.

Après tout, se muscler est habituellement une pratique censée réservée aux bodybuilders et les hommes qui veulent bâtir de gros muscles. Mais la musculation présente une multitude de bienfaits pour les femmes, et l'un d'entre eux est d'aider à perdre du poids plus vite.

Contrairement à une croyance populaire, les femmes ne deviennent pas trapues et costaudes en levant des haltères et en faisant d'autres exercices pour se muscler de façon naturelle (sans prise de produits à base de stéroïdes ni de protéines).


> Pourquoi les femmes ne peuvent pas devenir baraquées en faisant des exercices physiques naturels pour développer leurs muscles ?

Si votre peur de paraître robustes ou d'avoir une apparence masculine vous tient éloignées de la salle de musculation, vous serez soulagées de savoir que le corps féminin N'EST PAS naturellement capable de construire de gros muscles de la façon dont un homme peut.

Les corps des femmes ne possèdent tout simplement pas les niveaux de testostérone (il s'agit de l'hormone sexuelle mâle fondamentale, un stéroïde anabolisant naturel) nécessaires à une prise importante de masse musculaire.

En fait, les hommes possèdent au moins 20 fois plus de testostérone dans leurs corp que les femmes. Cela veut dire que les femmes ne peuvent pas devenir musclées de manière naturelle si elles n'ont pas autant de testostérone que les hommes.

Alors vous allez nous dire "Mais pourquoi je vois des bodybuildeuses réussir à prendre des muscles aussi énormes ?". Certes, ces femmes culturistes ont réussi à avoir une apparence très musclée, mais gardez en tête qu'elles ont utilisé des suppléments de testostérone et de protéines pour obtenir ce look (découvrez par la même occasion notre article sur la protéine whey).

En fait, même les hommes doivent prendre des stéroïdes pour obtenir de très gros muscles, même en faisant beaucoup de musculation.

Evidemment, quand vous rencontrez des personnes très musclées et râblées, et vous leur demandez si elles ont pris des stéroïdes, beaucoup d'entre elles vont le nier. C'est un produit considéré comme dangereux et illégal dans certains pays, qui est vu comme une aide à la "triche" pour être très musclé (lisez également notre article sur la créatine à ce propos).


> Que se passe-t-il quand vous soulevez des poids ?

Si vous êtes une femme, et vous vous musclez sans utiliser des stéroïdes, vous n'allez pas devenir "une armoire à glace". Vous allez ajouter lentement une petite quantité de muscles, tout en perdant de la graisse (à moins de continuer à vous goinfrer, et à excéder de beaucoup vos besoins caloriques quotidiens).

Et c'est ce dont vous voulez ! Le principal objectif d'une musculation normale est d'affecter vos muscles squelettiques directement pour changer votre apparence physique, la composition de votre corps, votre force et votre métabolisme de base.

Vous DEVEZ appliquer autant de poids contre vos muscles qu'ils peuvent le supporter lors d'une série de 10 à 15 répétitions (sans ressentir de douleur aigue et vive) afin de les amener à se raffermir et à changer d'apparence. C'est un fait.

Une femme à l'apparence tout à fait féminine en train de soulever du poids dans le cadre d'un exercice de musculation


> La musculation et la perte de poids

De nombreuses femmes passent des heures à faire du cardio training pour mincir, sans se rendre compte que lever des haltères peut en fait les aider à maigrir plus vite et à obtenir un corps ferme et tonique.

Les muscles brûlent davantage de calories que n'importe quel autre tissu corporel. Cela veut dire que plus vous avez de muscles, plus votre métabolisme sera rapide.

Cela est dû au fait que quand vous soulevez des poids, vous décomposez en réalité les muscles, et votre corps utilise de l'énergie pour les réparer. Non seulement la musculation aide votre perte du poids, mais avoir des muscles plus forts donne à votre corps une apparence plus ferme et plus compacte puisque vous perdez un excès de graisse.


> Légère contre lourde ? Aérobic contre anaérobic ?

La musculation, qui est essentiellement une activité anaérobic, fonctionne d'une façon opposée à l'aérobic. L'accent est mis sur l'augmentation de la résistance (le poids), et pas les répétitions.

Cela oblige les muscles à changer (ayant moins de concentration sur le cœur que l'aérobic, plus d'accent est mis sur les muscles squelettiques), mais il y a toujours un bienfait cardiovasculaire.

En d'autres termes, vous ne pouvez pas changer les muscles avec des poids légers, et si vous ne changez pas les muscles, vous n'allez pas augmenter votre métabolisme.

Or si vous n'accélérez pas votre taux métabolique, vous n'allez pas perdre du poids et stabiliser. Pourquoi ? Parce que le métabolisme accru brûle davantage de calories tous les jours, même pendant ceux où vous ne faites pas de sport.

Les activité aérobic brûlent des calories seulement quand vous êtes en train de faire un entraînement, et pendant une période plus courte après la séance sportive que le ferait la musculation.

Encore une fois, vous ne pouvez pas devenir mastard quand vous essayez de vous muscler de façon naturelle, le recours aux stéroïdes est quasiment obligatoire pour y parvenir.


> A quel point le corps d'une femme change quand elle fait de la musculation ?

  • Si vous êtes une femme maigre (moins de 12% de masse grasse dans le corps), détestez faire de l'exercice et avez des bras décharnés, alors vous allez prendre bien entendu un petit volume sous forme de muscle. Mais c'est l'objectif !

    Vous allez avoir un look plus radieux, améliorer la densité osseuse, être plus fortes tous les jours, et avoir un métabolisme puissant. Globalement, votre corps sera plus ferme.

  • Si vous êtes une femme séduisante qui fait rarement un autre entraînement que des courses à pied ou des leçons d'aérobic (vous avez 20 à 24% en masse grasse), vous allez probablement rester au même poids parce que vous allez vous débarrasser de la graisse et prendre un volume plus petit de muscles.

    Globalement, vous allez perdre des centimètres et raffermir votre corps.

  • Si vous êtes une femme en surpoids et essayez de perdre 7 kilos ou plus, une combinaison de musculation et de réduction calorique en boissons gazeuses, en sucres, en pains et en alcools vous amènera à perdre des centimètres et à vous raffermir.

    Il n'y aura donc pas de muscles visibles, seulement un corps plus ferme et plus aminci.

  • Si vous êtes larges d'épaules, avez une ossature lourde, avez un grand poignet avec un taux de testostérone élevé (comme une nageuse aux Jeux Olympiques), alors vous pouvez être plus musculeuses que ce dont la plupart des femmes désirent en levant les haltères. Toutefois, les femmes de cette catégorie restent rares.


Et vous, saviez-vous que les femmes ne peuvent pas être musclées naturellement ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il y a 7 commentaires sur cet article. Cliquez ici pour lire ces commentaires ou pour donner votre avis sur cet article.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.