Régime alcalin : avantages et faiblesses de la diète alcalinisante

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 08/02/2013

Ce mode d'alimentation est le chouchou des stars d'Hollywood. Découvrez les risques potentiels et bienfaits du régime acido-basique.

De nos jours, essayer la dernière diète à la mode est presque un passe-temps pour beaucoup de personnes. Plus un programme minceur est censé apporter d'avantages, mieux c'est. Nous ne voulons pas simplement perdre du poids, nous voulons aussi guérir ou prévenir l'arthrite, le diabète et le cancer, en plus de ralentir le vieillissement. Certains experts affirment que le régime alcalin permet toutes ces choses et bien plus encore.

Est-ce vrai ? Pourquoi est-ce que ce plan minceur a convaincu Victoria Beckham, Jennifer Aniston, Gwyneth Paltrow, Kirsten Dunst ? RegimesMaigrir.com s'est renseigné auprès des spécialistes sur ce que vous devriez savoir sur la fameuse "alkaline diet" (son nom en anglais).


> Les fondamentaux à garder en tête avant de commencer

Tout d'abord, voici quelques informations de base. Notre pH est la mesure exacte de la manière dont notre organisme est acide ou alcalin.

Un pH de 0 (zéro) est complètement acide, et un pH de 14 est complètement alcalin. Un pH de 7 est neutre. A titre d'exemple, le pH d'un soda est de 1,5.

Le sigle pH est l'abréviation de "potentiel hydrogène". Il mesure l'acidité ou la basicité d'une solution. Plus le pH d'un liquide augmente en s'éloignant de 7, plus ce liquide est basique. A l'inverse, plus le pH d'un liquide diminue pour se rapprocher de zéro, plus celui-ci est acide.

Vous n'avez pas un seul niveau de pH. Par exemple, l'estomac possède un pH variant de 1,35 à 3,5. Il doit être acide afin d'aider la digestion. Cependant, le sang doit toujours être légèrement alcalin, avec un pH allant de 7,35 à 7,45.

La théorie du régime alcalinisant est que consommer certains aliments peut aider à maintenir un pH idéalement équilibré dans l'organisme afin d'améliorer la santé globale. Mais le corps conserve son équilibre acido-basique peu importe l'alimentation adoptée.

Par exemple, votre consommation alimentaire pourrait affecter le niveau du pH de votre urine. Mais ce que vous mangez ne détermine pas le niveau du pH dans votre sang.


> Qu'est-ce qu'il y a dans le régime alcalin ?

Beaucoup de fruits et légumes influencent l'équilibre acido-basique dans l'organisme
Ce mode d'alimentation est essentiellement végétarien. En plus des légumes frais et de certains fruits frais, les aliments qui favorisent l'équilibre acido-basique incluent des produits à base de soja et certaines noix, céréales et légumineuses.

Les sites Web qui font la promotion du régime alcalinisant découragent la consommation d'aliments augmentant l'acidité : les viandes, les poissons, les volailles, les produits laitiers, les nourritures transformées, le sucre blanc, la farine blanche, la caféine.

Le régime "sans acidité" est fondamentalement sain selon beaucoup de diététiciens dont RegimesMaigrir.com a consulté l'avis.

Il s'agit d'une alimentation remplie de fruits et légumes frais, de plein d'eau. Il faut éviter les aliments transformés, le café et l'alcool. Il s'agit toutes de recommandations pour une alimentation saine en général de toutes les façons. Toutefois, notre corps régule son pH entre 7,35 et 7,45 peu importe la manière dont nous mangeons.


> Avantages potentiels

Les solutions minceur qui incluent un grand nombre de protéines animales peuvent réduire le pH de l'urine et augmenter le risque de calculs rénaux. Ainsi, adopter une alimentation riche en légumes, comme vous le feriez avec un régime alcalin, peut élever le pH urique et diminuer le risque de calculs rénaux.

Des chercheurs ont émis l'hypothèse qu'un régime alcalinisant pourrait ralentir la perte osseuse et les déchets musculaires, augmenter la quantité d'hormones de croissance, rendre certaines maladies chroniques moins probables, et soulager la douleur au bas du dos. Toutefois, cet hypothèse n'a pas encore été prouvé donc ces points forts ne sont pas certains.

Il n'y a aucune preuve concrète non plus qu'une alimentation alcaline ou végétarienne peut prévenir le cancer. Certaines études ont montré que les végétariens ont des taux de cancer plus faibles (surtout le cancer du côlon). Mais les végétariens ont souvent d'autres habitudes de vie saines, comme faire de l'exercice et ne pas boire ni fumer, il est donc difficile de déterminer les effets de l'alimentation seule.

Des études cliniques ont prouvé, sans l'ombre d'un doute, que les personnes qui mangent davantage de fruits et de légumes frais en plus de s'hydrater correctement ont moins de risques de souffrir du cancer et d'autres maladies. En revanche, cela n'a probablement rien à voir avec le pH du sang.

Les fruits et légumes sont à la base d'une diète alcaline, et tous ces produits pourraient vous aider à conserver la masse musculaire (qui brûle des calories). Nous perdons du muscle au fur et à mesure que nous vieillissons, mais une étude récente a trouvé que les seniors qui consomment beaucoup d'aliments qui sont métabolisés en résidus alcalins (surtout des fruits et légumes), et peu d'aliments qui sont métabolisés en résidus acides (c'est-à-dire peu de protéines et de céréales raffinées) conservaient davantage de masse musculaire.

L'effet était presque suffisant pour compenser les 2 kilos de tissu maigre que les personnes âgées perdent chaque décennie (imaginez l'équivalent de 2 kilogrammes d'aloyau maigre). En perdant moins de muscles, cela a un impact positif sur la puissance, le risque de blessure et le métabolisme.

L'un des principes majeurs d'une alimentation alcaline consiste à éviter le sucre raffiné. Suivre cette simple règle peut aider votre peau à rester plus jeune. Dans une étude, des chercheurs néerlandais ont demandé à des volontaires de regarder des photos et de deviner les âges de plus de 600 personnes. Les scientifiques ont constaté que les photos de ceux qui ont des taux de sucre sanguins plus élevés ont été perçus comme étant plus âgés.

C'est peut-être en raison du lien entre le sucre et la formation d'une substance appelée produits terminaux de glycation (AGEs), dont des études ont démontré qu'ils étaient capables de réduire l'élasticité de la peau (pensez affaissement). Ce n'est donc pas une mauvaise raison d'abandonner (ou de manger beaucoup moins souvent) un petit-déjeuner sucré au profit d'un milkshake au fruits.


> Pourquoi certaines personnes essaient le régime alcalin ?

Selon certains spécialistes de la médecine alternative, passer à une alimentation qui produit des acides est la cause d'un certain nombre de maladies chroniques. Certains praticiens recommandent la diète alcalinisante si une personne présente les symptômes suivants (tout en étant sûre qu'il ne s'agit pas de maladies) :
  • Manque d'énergie,
  • Production excessive de mucus,
  • Congestion nasale,
  • Rhumes et grippes,
  • Anxiété, nervosité, irritabilité,
  • Kystes ovariens, ovaires polykystiques, kystes mammaires bénignes,
  • Mal de tête.

Bien que les médecins conventionnels pensent que la consommation croissante de fruits et de légumes (en plus de réduire les apports en viandes, sel, et céréales raffinées) soit bénéfique pour la santé, la plupart de médecins conventionnels ne croient pas qu'une alimentation produisant de l'acide puisse être la base d'une maladie chronique.

En médecine conventionnelle, il existe toutefois des preuves que les régimes alcalins peuvent aider à prévenir la formation de calculs rénaux de calcium, l'ostéoporose et l'atrophie musculaire liée à l'âge.

> Le régime alcalin fait-il perdre du poids ?

Beaucoup de personnes qui sont devenues végétaliennes ou qui ont adopté une alimentation très "propre" n'ont pas maigri pour autant.

Cela est généralement dû au fait qu'elles consomment trop d'aliments "sains". Et malheureusement, à chaque fois que vous consommez plus de calories que ce dont votre corps a besoin pour conserver votre poids idéal (même les calories provenant des aliments super sains donc), les calories excédentaires finissent par nourrir vos cellules de graisse.

La perte de poids nécessite non seulement de consommer en grande modération les aliments "malsains" (trop gras, trop sucrés, etc.), mais aussi de consommer les portions adéquates vus les besoins de votre organisme.

Les gens qui suivent le régime alcalinisant et qui surconsomment, même s'il s'agit d'aliments très sains, ne perdent pas de poids. En revanche, s'ils parviennent à ne pas excéder les portions recommandées, ce style d'alimentation peut leur aider à réussir une perte de poids.

En effet, suivre une alimentation (strictement ou majoritairement) végétalienne ET en respectant les bonnes tailles de portions est souvent associé à une minceur.

Divers fruits et légumes qui produisent un impact soit sur l'acidité soit sur la basicité du corps
Une étude menée par l'Université d'Oxford sur 38 000 adultes a trouvé que les mangeurs de viandes avaient les IMC les plus élevés pour leurs âges tandis que les végétaliens avaient les plus faibles. Les végétariens et les semi-végétariens se trouvaient entre les deux.

Quelques autres études fascinantes ont également trouvé qu'au même niveau de consommation calorique, les gens qui consomment davantage d'aliments d'origine végétale et qui obtiennent davantage d'antioxydants avaient un IMC plus faible, un tour de taille plus petit, et un IMG (Indice de Masse Grasse) moins élevé que ceux qui en consomment peu.

Toutefois, il convient de remarquer que cette diète acido-basique n'est pas conçue uniquement pour tenter de faire perdre les kilos en trop. Elle est aussi pensée pour aider à garder une bonne santé.


> Faiblesses

Il n'existe pour le moment aucune étude suffisamment grande et bien réalisée, portant sur l'efficacité de l'équilibre acido-basique pour la santé générale.

Comme il n'y a aucune preuves qu'une alimentation puisse modifier significativement le pH sanguin, un pH du sang très irrégulier est un signe d'un souci plus général (probablement une insuffisance rénale) et non d'un problème alimentaire.

Les personnes atteintes de maladies du rein ou de problèmes médicaux, nécessitant le suivi d'un médecin (comme le diabète sévère), ne doivent pas tenter le régime alcalin sans surveillance médicale.

Les patients qui souffrent de maladies cardiaques, ainsi que ceux qui suivent un traitement affectant le taux de potassium dans l'organisme devraient vérifier avec leur médecin d'abord avant d'envisager de suivre cette diète.

Si la glycémie d'un individu n'est pas surveillé correctement (surtout si elle prend de l'insuline), il court le risque de faire chuter son taux de sucre sanguin de manière importante après un repas s'il ne sait pas ce qu'il est en train de faire.

Le tout se résume à garder une harmonie. Or le régime alcalinisant pourrait éventuellement trop restreindre la consommation de protéines et de calcium. C'est un point faible significatif puisqu'en matière de nutrition, les experts recommandent de consommer de manière équilibrée les protéines, les glucides et les lipides.

Les végétariens peuvent être tout à fait en bonne santé avec leur alimentation, tant qu'ils s'assurent d'obtenir les approvisionnements adéquats en composants alimentaires essentiels. Mais il est également vrai que beaucoup de gens surconsomment de protéines (ils en mangent bien trop par rapport à ce dont ils ont réellement besoin).

Les listes d'aliments qui sont alcalins par rapport à ceux qui sont acides ne sont pas intuitives. Par exemple, les citrons et le vinaigre de cidre (qui sont acides par nature) sont listés comme "alcalinisants" (à cause de la façon dont ils sont métabolisés dans le corps). De plus, la liste des aliments "acidifiants" incluent quelques uns qui peuvent être chers à beaucoup de gens (canneberge, grenade, pois chiches, noix, thé).


> Un peu d'histoire

Nos ancêtres chasseurs-cueilleurs adoptèrent une alimentation très différente de celle qui est typique de nos jours. Leur alimentation fût basée sur des plantes et aliments de source animale très peu transformés. Mais avec l'avènement de l'agriculture, l'alimentation occidentale standard a beaucoup changé :
  • Les céréales furent introduits dans les nourritures après l'apparition des outils de pierre. Les céréales raffinées furent disponibles après l'invention de dispositifs de laminage et de criblage automatisés.
  • Le lait et les produits laitiers, le fromage et d'autres produits à base de lait furent introduits avec la domestication du bétail.
  • La consommation de sel augmenta quand la technologie pour l'extraire, le transformer, le transporter devint disponible.
  • La consommation de viandes augmenta avec l'élevage. Elle devint encore supérieure avec l'avènement de la technologie qui permit aux céréales de nourrir le bétail plus efficacement, ce qui rendit possible l'engraissage rapide des bêtes.
  • La consommation de sucre augmenta depuis le début de la révolution industrielle.

Presque tous les aliments que nous mangeons libèrent (après avoir été digérés et métabolisés) soit un acide soit un alcalin (bicarbonate) dans le sang.

Les céréales, les poissons, les viandes, la volaille, les fruits de mer, le fromage, le lait, le sel produisent tous de l'acide. Donc l'introduction et la montée spectaculaire de notre consommation de ces aliments signifia que l'alimentation occidentale typique devint plus productrice d'acides. Lisez par la même occasion pourquoi il est conseillé de manger les fruits de mer 2 fois par semaine en cliquant ici.

La consommation de fruits et légumes frais diminua, ce qui fit produire encore plus d'acides à l'alimentation occidentale.

Notre sang est légèrement alcalin, avec un niveau de pH normal variant entre 7,35 et 7,45. La théorie derrière le régime alcalinisant est que notre alimentation devrait refléter ce niveau de pH (comme elle le fit dans le passé) et devrait être légèrement alcalin.

Les partisans du régime acido-basique croient qu'une alimentation riche en aliments producteurs d'acide perturbe cette harmonie et favorise la perte de minéraux essentiels (comme le potassium, le magnésium, le calcium, le sodium) puisque le corps essaie de rétablir la stabilité. Selon ces partisans, ce déséquilibre pourrait augmenter le risque de maladies chez certaines catégories de personnes.


Que pensez-vous de cette actualité ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Etienne  |  07 octobre 2016, 07:46
ce que dit sly69 est vrai, je pense, même si quelquefois des gens vont vous pousser vers des solutions médicamenteuses alors qu'un changement de régime suffirait. Il se pourrait que certaines personnes du domaine médical officiel le fassent de bonne foi et en toute ignorance: et là est le gros danger.
Par contre, ce que je ne comprends pas, pourquoi ne pas essayer tout de suite si ce régime convient? et du coup pouvoir en parler avec l'expérience. et surtout ne me répondez pas que cela pourrait être dangereux de risquer sa santé en essayant un régime alors que tout le monde "accepte" et paie pour bénéficier de vaccins qui contiennent notamment du mercure et du formol ( déguisés sous des noms scientifiques sur l'étiquette ) . Or tout le monde sans exception sait que ces produits sont toxiques et difficile à éliminer du corps...... va comprendre la logique humaine.
Bref, un petit essai alcalin va donner très rapidement des signes de guérison en passant par une phase d'élimination massive de l'acide car le corps sera trop heureux de se débarrasser des déchets accumulés: donc une diarrhée ou des douleurs diverses dans un premier temps sont le signe que vous êtes sur la bonne piste du nettoyage du corps. dernier point il faut aussi boire de l'eau alcaline, très important.
sly69  |  17 janvier 2016, 10:19
être neutre dans son discours est bien seulement si toutes les recherches sont publiées. Hors, ce n'est pas le cas, dès qu'une recherche ne va pas dans le sens du lobby puissant qui contrôle la médecine actuelle, celle ci n'est pas rendu publique.
Exemple; depuis 1913 nous savons que mettre son corps en acidose, notamment grâce au jeûne, permet de détruire les cellules cancéreuse qui se nourrissent de sucre.
Exemple type que la médecine occidentale fait semblant de ne pas savoir et raye les professionnels de l'ordre des médecins si ces derniers œuvrent pour le bien de tous.
Si l'industrie pharmaceutique ne vendait plus de médicaments parceque l'on dirait qu'il suffit de bien manger et de faire des choses naturelle (que le monde à fait pendant des siècles comme le jeûne), le bénéfice financier ne permettrait plus d'enrichir nos oligarques...
Rappelez vous du serment d’Hippocrate que faisaient les médecins jusqu'il y à peu...Et renseignez vous sur se que disait ce dernier pour être en bonne santé !!
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :