Sodium : bienfaits santé, risques et symptômes d'un manque

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 21/05/2011
Relu par le comité de rédaction

Il s'agit d'un minéral indispensable à la survie du corps. Voici les bienfaits, risques et symptômes d'une carence en cet oligo-élément.

Le sodium est un électrolyte important et un ion essentiel présent dans le liquide extracellulaire (liquide du milieu interne qui entoure les cellules). Un électrolyte est un sel minéral qui est en circulation dans le sang et qui assure une fonction précise dans le corps. La fonction de cet oligoélément consiste à modifier la distribution de l'eau dans l'organisme. Ce minéral collabore étroitement avec d'autres électrolytes comme le potassium et le chlorure.

Les bienfaits santé sodifères (ce terme signifie "du sodium") jouent un rôle crucial dans l'opération des enzymes et dans la contraction des muscles. Ce minéral est important pour l'osmorégulation (régulation de la concentration en sels dissous dans les fluides internes) et pour la maintenance des fluides du corps humain. D'autres bienfaits santé incluent une bonne performance du cœur, le bon fonctionnement du système nerveux et l'absorption du glucose.

Le sodium est l'ion et l'électrolyte prédominant, nécessaire pour la régulation du sang dans le corps humain. Des infirmités graves sont provoquées par un dysfonctionnement brusque de ce minéral. Il s'agit d'un élément versatile qui se présente sous plus de 80 formes. En tant qu'électrolyte, il régule le liquide corporel et transmet des impulsions électriques dans le corps.

Contrairement à d'autres minéraux et vitamines, la chaleur ne produit aucun effet sur cet oligo-élément. Ainsi, ce minéral peut être utilisé dans des processus résistants à la chaleur. Il est aussi un composant important des nerfs et aide les muscles à se contracter.


> Bienfaits santé

Généralement ce minéral est présent en de très petites quantités dans presque n'importe quel aliment naturel. Quand il est ajouté sous forme de sel de table, il ne fait pas qu'augmenter les goûts mais satisfait aussi les besoins journaliers du corps, dans le cadre d'une alimentation équilibrée.

Les vertus pour la santé du sodium incluent :
  • Equilibre hydrique : il s'agit de l'un des minéraux qui aident à maintenir le niveau d'eau dans le corps humain. Cet oligoélément et l'équilibre hydrique sont très interdépendants. Ce minéral injecte l'eau dans les cellules et régule la quantité de liquide extracellulaire dans l'organisme.

  • Insolation : elle est due à la défaillance du système de régulation de la chaleur du corps humain. Cet épuisement dû à la chaleur est provoqué par une exposition ininterrompue à une température très élevée, qui fait que le corps perd sa capacité à maintenir une température normale.

    L'insolation est aggravée par la perte de sel et d'eau du corps. Ainsi, le sodium joue un rôle vital pour prévenir les insolations ou les coups de chaleur en remplaçant la perte des électrolytes essentiels. Outre l'eau, boire des liquides contenant du sel et du sucre permet de lutter favorablement contre l'insolation. Le sel peut également être mélangé à du jus de mangue 100% naturel (sans sucre ajouté) pour diversifier le goût. Consommer ce minéral en quantité suffisante est très important pour les athlètes qui font de l'ultra endurance.

  • Fonctions cérébrales : le cerveau est très sensible au changement en taux sodifère dans l'organisme, qui mène souvent à la confusion et à la léthargie. Ce minéral aide à garder l'esprit aiguisé. Il s'agit d'un élément capital pour le développement du cerveau. Ce minéral favorise l'amélioration des fonctions cérébrales.

  • Crampes (contractures musculaires) : elles s'observent majoritairement pendant les mois chauds d'été, à cause du déséquilibre électrolytique et de la déshydratation. Ainsi, en plus d'une bonne hydratation du corps, il est également important de compléter le corps de jus et de liquides richement en sodium afin de rétablir la quantité d'électrolyte.

  • Anti-vieillissement : ce minéral est un produit hydratant important des crèmes anti-âge. Il combat les radicaux libres qui accélèrent le processus de vieillissement. Il aide à restaurer une peau jeune et saine.

  • Eliminer l'excès de dioxyde de carbone : ce minéral joue un rôle principal dans la suppression de la quantité excessive de dioxyde de carbone accumulé dans l'organisme.

  • Maintenir l'absorption du glucose : ce minéral aide l'absorption du glucose par les cellules grâce au transport sans heurts des nutriments dans les membranes des cellules corporelles.

  • Garder l'équilibre acido-basique : en modifiant les proportions de phosphates alcalins acide-base, cet oligoélément contrôle la réaction de l'urine dans les reins.

  • Régulation des fluides : les bienfaits santé sodifères équilibrent la pression osmotique dans le corps humain grâce à la régulation des fluides dans les cellules du corps.

  • Equilibre des ions : ce minéral partage une association avec le chlorure et le bicarbonate pour maintenir un équilibre sain entre les deux types d'ions, les ions chargés positivement ainsi que les ions chargés négativement.

  • Maintenir une bonne condition du cœur : ce minéral maintient la contraction du cœur. Il joue un rôle primordial pour stabiliser la tension artérielle dans le corps humain. Augmenter le contenu sodifère dans le corps peut élever la tension artérielle de manière spectaculaire.


> Risques et symptômes d'un manque

Ce minéral est un composant vital dans l'alimentation quotidienne des humains pour obtenir une régulation correcte des cellules et des nerfs. Les experts recommandent de ne pas consommer plus de 2 400 mg (2,4 grammes) de sodium par jour (1 g de sel apporte 0,4 g de ce oligo-élément). De nos jours, les nourritures sont tellement chargées en sel que le manque de sodium reste extrêmement rare. Une trop faible concentration de cet oligo-élément dans le sang s'appelle une hyponatrémie et peut être dangereuse.

Généralement le problème d'une surconsommation sodifère se pose beaucoup plus souvent que celui de manquer de cet oligo-élément. Une insuffisance en ce minéral peut être provoquée par : une transpiration excessive, la diarrhée chronique, le vomissement, la prise de diurétiques, des problèmes de glande adrénale, un jeûn, une malnutrition (notamment un manque de sel dans l'alimentation). Prendre des suppléments sodifères peut s'avérer nécessaire en cas de manque de ce minéral.

Le diagnostic d'un manque de sodium reste simple. Un échantillon de sang est prélevé et utilisé pour mesurer le taux sodifère dans le sang. Une interprétation précise peut être réalisée via un échantillon de sang, mais d'autres tests incluent un échantillon d'urine ou un échantillon fécal.

Bien qu'extrêmement rare, la carence en ce minéral peut se produire et être nuisible, puisqu'elle attaque directement le système nerveux du corps humain. En général, les symptômes liés à un manque de sodium sont :
  • Diarrhée,
  • Nausée,
  • Vomissement,
  • Mal de tête,
  • Faiblesse ou léthargie,
  • Hypotension,
  • Perte de poids,
  • Confusion ou désorientation,
  • Vertiges,
  • Irritabilité musculaire ou crampes,
  • Déshydratation,
  • Palpitations cardiaques,
  • Discours inarticulé,
  • Attaques, convulsions ou coma dans les cas extrêmes (manque de sel grave et prolongé sur de longues périodes).

Pour éviter le manque sodifère, consommez les sources alimentaires riches en ce minéral : pomme, sel de table, soupes préparées à la maison, chou, jaune d'œuf, graines de légumineuses, banane, carotte, poudre à lever, raves, légumes à feuilles, pois secs, fromage transformé, poisson fumé, viandes salées, condiments, diverses sauces.

Une salière contenant du sel de table est déversée sur la surface de la table


> Apports nutritionnels recommandés (ANR) pour ce minéral

Les dosages suivants sont le minimum requis par jour pour éviter le manque de sodium. Les ANR quotidiens pour cet oligo-élément sont :
  • Bébés de 0 à 6 mois : 120 mg,
  • Bébés de 7 à 12 mois : 370 mg,
  • Enfants de 1 à 3 ans : 1 000 mg (1 g),
  • Enfants de 4 à 8 ans : 1 200 mg,
  • Enfants de 9 à 18 ans : 1 500 mg,
  • Adultes de 19 à 50 ans : 1 500 mg,
  • Adultes de 50 à 70 ans : 1 300 mg,
  • Adultes de 71 ans et plus : 1 200 mg,
  • Femmes enceintes ou qui allaitent : 1 500 mg.


> Toxicité de cet oligo-élément

Bien que ce minéral soit un nutriment essentiel dans une alimentation équilibrée, une surconsommation sodifère augmente fortement le risque de cancer de l'estomac et d'hypertension, peut provoquer l'enflure des nerfs du cerveau et l'oedème cérébral.

Les personnes qui souffrent de problèmes rénaux et d'oedème, de cirrhose du foie, d'insuffisance cardiaque devraient restreindre strictement la consommation de ce minéral dans leur alimentation quotidienne. Si la surconsommation sodifère est très importante, elle peut même provoquer le coma dans les cas extrêmes. Découvrez aussi nos trucs pour abaisser l'apport en sel dans votre régime alimentaire.

Pour éviter de consommer cet oligoélément en quantité surabondante, consommez moins d'aliments salés et réduisez fortement la consommation de sel de table (qui contient du sodium à 40%). Faites attention également à certains médicaments qui peuvent contenir de grandes quantités sodifères.

Fort heureusement, ce minéral est excrété régulièrement à travers l'urine, donc il ne pose pas de risques qui menacent la survie. La toxicité provoquée par ce minéral reste donc très rare et se produit surtout chez les personnes qui ne peuvent pas le réguler.


Que pensez-vous des bienfaits santé de ce minéral ? Avez-vous déjà souffert d'un manque de sodium ? Si oui, racontez-nous votre expérience. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il y a 49 commentaires sur cet article. Cliquez ici pour lire ces commentaires ou pour donner votre avis sur cet article.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.