Comment maigrir des mollets ?

Un nombre croissant de personnes (surtout les femmes) ne sont pas satisfaites de la taille de leurs mollets, qu'elles jugent pas assez fins. Une partie envisage sérieusement la chirurgie esthétique pour réduire cette partie charnue en saillie située sur le derrière de la jambe (entre le jarret et le tendon d'Achille).

Il existe pourtant des techniques moins invasives (que la chirurgie) pour perdre de gros mollets. Dans cet article, nous vous expliquerons ce qui provoque le grossissement de cet endroit corporel (parfois appelé "le gras de la jambe"), et ce que vous pouvez faire pour les faire maigrir.

Cela étant dit, que vos jambes aient "gonflé" à cause d'exercices de musculation, de graisse superflue ou de volume, la première étape pour atteindre votre objectif est de comprendre qu'il n'y a aucune façon de faire maigrir spécifiquement vos mollets/cuisses/jambes. La clé pour rendre ces endroits plus fins consiste à réduire la masse grasse globale du corps ET de raffermir les muscles en faisant des exercices tonifiants.


> Divers conseils pour affiner des mollets

1) Améliorer la qualité de votre alimentation
Evitez de manger du sucre ajouté, trop de sel, trop de graisse trans et de graisse saturée. Faites de sorte à ce que la majorité de votre alimentation soit composée d'aliments naturels comme les protéines maigres (viandes sans gras visible ni peau), les fruits et légumes frais, les céréales complètes. Privilégiez des produits laitiers écrémés.


2) Marcher d'une manière adéquate
Gardez vos talons vers le bas (donc ne portez pas de talons aiguilles), et évitez de marcher sur la demi-pointe du pied.


3) Courir (mais pas trop vite)
La course à pied est un outil puissant pour l'amincissement sural (le terme "sural" signifie "du mollet") et remodeler les jambes en les raffermissant. Pensez au physique des coureurs de courte ou de longue distance. Les coureurs d'endurance ont généralement des jambes minces, par opposition aux sprinteurs qui ont des mollets très bien développés et des cuisses musculeux.

Le sprint développe les mollets (en les "gonflant"), mais la course d'endurance ne le fait pas. Elle va plutôt les affiner. Courez donc plus lentement, mais sur de plus longues distances (faites une course d'endurance en fait).

Vous pourriez remarquer ce qui ressemble à une augmentation de la taille surale après une longue course. Elle est due au "pompage" crée par l'accroissement du flux sanguin vers vos muscles suraux pendant que vous couriez, et ce phénomène n'est pas du tout permanent.

Afin de réduire la taille de vos jambes, de vos cuisses et des muscles suraux (qui sont les muscles jumeaux et soléaire), faites du cardio sur une longue durée avec peu voire aucune résistance. Cela veut dire courir sur un terrain plat en plein air, ou courir sur une pente très faiblement inclinée sur les tapis roulants dans les salles de sport.

Cela va faire perdre de la graisse au niveau jambier et sural, tout en raffermissant ces zones de forte belle manière. La course d'endurance peut diminuer la taille actuelle des muscles suraux, et rétrécir le tissu adipeux autour (et partout ailleurs sur le corps). Or c'est ce dernier qui donne aux mollets une apparence volumineuse. En d'autres termes, ce type de course à pied vous aide à perdre de la graisse au niveau sural et contribue à réduire la masse musculaire.

Paire de très beaux mollets bien fins et fuselés


4) Éluder certaines activités
Ne faites pas les activités qui font principalement appel à la force, la puissance et la vitesse musculaire de vos jambes, puisqu'elles vont créer des muscles plus volumineux.

Si vous tenez à perdre vos gros mollets, évitez par exemple de faire :

  • Des séances d'entraînement cardiovasculaires courtes mais intenses,
  • Des sessions sportives qui exigent de la force et des exercices qui impliquent une résistance,
  • Monter des collines/pentes, vous pencher.

Marcher ou faire du jogging en pente raide sur le tapis roulant et courir sur des collines sont des exercices qui développeront particulièrement les mollets, et qui les feront grossir encore plus.


5) Esquiver les mouvements de saut à fort impact
Nous parlons des mouvements imposés par des exercices comme le saut à la corde, qui sont donc à proscrire. La natation, la marche, l'entraînement croisé et le vélo elliptique sont quant à eux excellents pour amincir les muscles suraux. Le vélo elliptique est un très bon outil cardio à faible impact. Vous pouvez pratiquer ces exercices 3 à 4 fois par semaine pendant 30 minutes à chaque séance.

En règle générale, gardez la résistance faible. Au lieu de brûler des calories en augmentant la résistance, faites du sport pendant des périodes plus longues et à faible intensité. La marche à pied amincit les parties inférieures des jambes puisqu'elle allonge les muscles entre l'arrière du genou et la cheville (mais ne la faites pas en pente/colline).


6) Eviter de faire du step et d'autres types d'exercices impliquant l'escalade
En effet, ces activités fitness ciblent les muscles suraux et font augmenter leur taille (voir le n°2 ici pour comprendre le step). Souvenez-vous, votre objectif est de perdre les muscles volumineux du mollet, pas de les rendre encore plus imposants.


7) Vous abstenir de l'entraînement de la résistance
Vous pouvez soit vous épargner ce type d'entraînement totalement, soit préférer utiliser des haltères légers tout en augmentant le nombre de répétitions. Les exercices de résistance qui ciblent les muscles suraux ont tendance à augmenter la taille de cette partie du corps et n'aident évidemment pas à les affiner. En d'autres termes, l'entraînement de la résistance est plus susceptible de vous procurer de gros mollets.

Rappelez-vous que vous ne pouvez pas faire maigrir un endroit particulier du corps. Si vous avez besoin de perdre du gras autour des muscles suraux, vous pouvez seulement y arriver grâce à une alimentation plus équilibrée ou un régime, à l'entraînement cardio voire à la liposuccion au niveau sural. Mais vous ne pouvez pas faire des exercices qui réduisent précisément la masse grasse située autour des muscles suraux.


8) Faire des étirements
Vous étirer fait paraître les muscles opulents plus longilignes. L'étirement allonge les muscles gonflés et volumineux. Vous pouvez essayer de prendre des cours d'étirement, de yoga ou de Pilates par exemple. Il faut pratiquer ensuite pendant longtemps, car en faire seulement quelques mois peut ne pas suffire pour affiner les mollets.

Le Pilates est une série d'exercices visant à renforcer les muscles du tronc et de techniques d'étirement qui peuvent être utilisées pour obtenir des jambes minces et tonifiées. Tout comme la marche, le cyclisme et la natation, le Pilates n'implique pas d'exercices de résistance, donc il ne va pas vous muscler les mollets. Vous pouvez utiliser les livres, DVD ou un instructeur de Pilates pour apprendre à effectuer ces exercices correctement. Il s'agit d'un excellent outil pour façonner et étendre le corps et surtout les jambes.

Un excellent exercice pour distendre les musles suraux est le push-up contre le mur. Tenez-vous debout avec le pied de devant à environ 30 cm d'un mur, et votre pied de derrière à environ 100 cm du mur. Votre jambe de derrière devrait être droite, la jambe de devant pliée et vos mains reposant contre le mur pendant que vous vous penchez en avant (comme si vous poussiez le mur).

Vos pieds doivent être pointés droits vers l'avant et les talons posés sur le sol. Tenez entre 15 et 30 secondes, puis inversez les jambes et répétez. Vous devriez sentir l'étirement dans la partie postérieure de vos jambes. Cet exercice d'étirement devrait aider à allonger les mollets (ce qui les affinera).

Illustration expliquant l'exercice de push up contre le mur




9) Mouvoir la cheville en cercle
Asseyez-vous sur une chaise, le dos droit et fermement appuyé contre le dossier de la chaise. Faites un cercle avec votre jambe gauche lentement, dans le sens des aiguilles d'une montre. Faites cela 6 fois. Puis répétez dans le sens inverse des aiguilles d'une montre 6 fois. Répétez l'exercice avec la jambe droite.


10) Apprendre à mincir des cuisses
Atténuer la taille des cuisses bouffies permettra de décroître celle des mollets par la même occasion. Voici la méthode expliquant comment réduire le volume des cuisses, ainsi que les exercices qui ciblent les muscles de cette zone.


11) Faire d'autres exercices appropriés
Cliquez ici pour connaître une liste d'exercices qui contribuent à faire maigrir vos gros mollets >>> Article à paraître très prochainement sur RegimesMaigrir.com.


12) Trouver les causes
Découvrez pourquoi vous avez des mollets empâtés, et traitez la cause (lire ci-dessous).


> Causes des gros mollets (gras ou musculeux)

Les raisons pouvant expliquer de grands muscles suraux (muscles jumeaux et soléaire) peuvent inclure les suivantes :

1) La génétique
Si c'est génétique (observer cette partie chez vos parents ou proches peut vous mettre sur la piste), il n'y a pas grande chose que vous puissiez faire pour minimiser vos muscles suraux. Vous pouvez modifier certaines variables de votre anatomie (en fonction de votre morphotype), mais pas d'autres.

Par exemple, si vous avez un tendon d'Achille court (le tendon qui relie l'arrière du talon aux muscles du mollet), vos muscles suraux paraîtront plus volumineux. Pourquoi ? Parce qu'ils doivent s'étendre vers le bas de votre jambe pour rencontrer le court tendon.

Cependant, si vous avez un long tendon, ce dernier monte plus haut dans la jambe, permettant aux muscles suraux de ne pas devoir s'étendre trop vers le bas. Cela leur donne une apparence plus petite et plus affinée.

Il est impossible de rallonger vos tendons. Toutefois, vous pouvez veiller à éviter les mouvements/exercices qui rendent vos mollets plus épais.


Porter trop souvent les chaussures à talons hauts dessine des mollets trop musclés voire volumineux

2) L'exercice physique
Des activités répétitives impliquant la marche sur l'éminence métatarsienne (l'extrémité des 5 os parallèles faisant partie de l'avant-pied ; ce qui veut dire porter votre poids sur le devant des pieds) peut mener à la consolidation des muscles suraux. Esquivez donc toute activité qui force un usage intensif de la pointe de vos pieds (cela inclut le fait de marcher avec des talons hauts/aiguilles).


3) La démarche
Vous pouvez faire analyser votre manière de marcher, puisque c'est possible que vous utilisez excessivement vos muscles suraux en marchant. Cela s'explique peut-être par une surcompensation des muscles environnants qui seraient trop faibles.

Si le muscle à l'avant de la partie inférieure de votre jambe, à savoir les tibias (muscle tibial antérieur, qui a la fonction inverse des muscles suraux), est faible ou trop tendu, les renforcer vous aidera à allonger et tonifier le muscle sural.


4) Le tissu adipeux
Une autre raison pour laquelle vous avez de gros mollets est qu'il peut y avoir tout simplement trop de graisse dans cet endroit, gonflant les parties surales et les faisant paraître plus grands.

Tout le monde a des endroits à problèmes sur leur corps, même quand il est mince. Malheureusement, ces zones troubles ont tendance à être les derniers endroits où la graisse persiste quand vous perdez du poids. Cela veut dire que vous devez être patients, mais aussi que puisqu'il s'agit des derniers endroits où subsistent la graisse quand vous maigrissez, quand vous obtenez des jambes minces et des cuisses longilignes, le reste de votre corps devrait paraître déjà beau.

Beaucoup de femmes ont des mollets empâtés. Bien qu'il s'agisse d'un problème légèrement différent, des stars comme Misha Barton et Katie Holmes ont des jambes en poteau et ont pourtant fière allure. Ainsi, même si vous êtes incapable d'obtenir des mollets fuselés, n'oubliez pas de mettre l'accent sur les belles parties de votre corps, et mettez-les en valeur.

Selon la raison de vos gros mollets, si vous ne parvenez pas à réduire leur taille, vous pouvez les empêcher de s'agrandir en évitant certains exercices/mouvements (comme nous l'avons expliqué plus haut).


Voici une vidéo qui montre comment sculpter cette partie du corps à la maison :


Recevez gratuitement notre newsletter :