Alicaments : bienfaits et risques des aliments fonctionnels

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 08/04/2013

Les médicaliments sont des produits censés réduire votre risque de souffrir de diverses maladies. Voici ce qu'il faut savoir sur eux.

Ce mot-valise est une contraction de deux mots : aliments et médicaments. Alicament est un néologisme surtout utilisé en France. D'autres synonymes sont "médicaliments", "nutraceptiques" ou encore "nutriceptiques". Dans d'autres pays francophones comme le Canada, l'expression "aliments fonctionnels" est employée à la place.

Sa définition est simple. Les alicaments sont des produits alimentaires qui offrent des bienfaits médicaux (prouvés par la science) afin de combattre et prévenir des maladies chroniques.

Les produits considérés comme médicaliments sont soit des compléments alimentaires (produits à base de plantes compris) soit des aliments enrichis soit des alimentations spécifiques. Par exemple, les pilules d'oméga-3 sont des nutraceptiques parce qu'elles contiennent un nutriment isolé qui est dérivé d'une source alimentaire (du foie de morue en l'occurrence).


> 1ère catégorie d'alicaments : les compléments alimentaires

Ces produits se trouvent habituellement sous forme de pilule ou de poudre, et sont un outil utile utilisé pour traiter les carences nutritionnelles. Cependant, il existe de nombreux avantages revendiqués sur l'amélioration générale de la qualité de vie.

Beaucoup d'entre nous ont pris des vitamines ou autres compléments alimentaires à un certain moment de notre vie, mais généralement, ces produits sont surtout utiles aux enfants et aux personnes âgées.

Pendant l'enfance, le corps se développe très rapidement et consome beaucoup d'énergie et de nutriments surtout essentiels pour la solidité des os et le développement du cerveau.

En vieillissant, les tissus du corps commencent à se dégrader. Cela nous expose au risque d'être malades de diverses façons. Après les blessures, les processus de réparation dans le corps sont beaucoup plus lents. Donc une nutrition adéquate est essentielle pendant cette étape de vie.

D'autres personnes connaissent également des risques élevés de manque nutritionnel : les gens qui souffrent d'allergies, les végétaliens, les personnes à très faibles revenus, les personnes venant de subir une opération chirurgicale, les individus souffrant de troubles de comportement alimentaire.

Dans le monde occidental, il s'agit d'un problème moins fréquent, car il y a une variété d'aliments disponibles contenant la même base nutritive.


> Comment choisir et utiliser les compléments alimentaires ?

Le meilleur moyen est de consulter quelqu'un qui connaît exactement votre problème et peut réellement faire des calculs sur la quantité d'un nutriment dont vous avez besoin quotidiennement, et conseiller le meilleur produit en fonction de vos besoins personnels.

Ne vous fiez pas systématiquement aux magazines, à la connaissance d'un vendeur dans le magasin de produits santé, ou d'un ami. Visitez un diététicien ou un physiologiste sportif si vous êtes un athlète.

Choisissez le produit soigneusement si vous le faites tout seul. Il y a beaucoup de gens qui ont une mauvaise expérience avec des compléments donc beaucoup d'informations sur Internet sont disponibles sur les "mauvais" produits.

Essayez d'étudier la pertinence clinique des avantages allégués du supplément. Même si vous pouvez parfois lire "cliniquement prouvé", cela ne veut pas dire que la substance a été étudiée pour chercher ses effets à long terme. Lisez des analyses issues de sources indépendantes et objectives. Cherchez les aliments qui sont riches en tel ou tel nutriment et essayez de les ajouter à votre alimentation.

L'emballage devrait montrer la quantité exacte de substance qui se trouve à l'intérieur du produit. Habituellement la quantité est approximativement la même que les doses autorisées quotidiennement, et parfois même plus. Cependant, pas 100% du complément seront absorbés (c'est l'un des soucis par ailleurs) donc prendre une seule gélule pourrait ne pas suffire à vos exigences.

Rappelez-vous que ce que vous mangez peut aussi contenir le même nutriment que ce dont vous êtes en train de prendre en complément, alors veillez à ne pas dépasser le dosage.

Si un expert vous dit de prendre une capsule chaque jour, alors prenez-en une seule. Les compléments sont similaires aux médicaments. En prendre trop peut causer des effets totalement opposés à ce que vous voulez.

Prenez le supplément pendant la période exacte qu'un spécialiste vous a conseillé, et pas plus longtemps. Toutefois, si vous ressentez des effets indésirables avant d'atteindre la fin de cette période de supplémentation, consultez un expert immédiatement.

Un bol de céréales dans lequel se trouvent des compléments alimentaires sous forme de pilules


> 2ème catégorie d'alicaments : les aliments enrichis

Cette partie de l'industrie nutraceptique fonctionne avec l'ajout de vitamines et de minéraux essentiels aux aliments. L'enrichissement rajoute des micronutriments aux nourritures, micronutriments qui seraient perdus autrement pendant la transformation alimentaire.

L'enrichissement des aliments est également associé au terme "aliments fonctionnels". Il s'agit de produits qui contiennent des micronutriments qui n'y seraient pas présents à l'état naturel, donc une nouvelle fonction ou avantage est introduit.

Les aliments fonctionnels sont en fait des alicaments naturels : des aliments ordinaires auxquels on ajoute des composants/ingrédients pour leur donner un bienfait médical ou physiologique précis, différent d'un effet purement nutritionnel.

Au Japon, tous les aliments fonctionnels doivent satisfaire trois exigences : ils doivent être présents sous leur forme naturelle (plutôt qu'en gélule, tablette ou poudre), ils sont consommés de manière quotidienne, ils régulent un processus biologique dans l'espoir de prévenir ou de contrôler une maladie.

Voici quelques denrées alimentaires communément enrichis, qui ont fait leur preuve pour être utiles dans la lutte contre les carences courantes :

  • Sel iodé : l'insuffisance en iode est la plus grande menace pour la santé mentale et le système endocrinien. Dans les régions en haute altitude, il y a davantage de risques de souffrir d'un manque en cet oligo-élément puisque le sol ne contient pas des quantités appropriées d'iode, qui aurait pu être absorbé par les plantes et les animaux. Certains fruits de mer et algues marines sont naturellement riches en iode (parmi d'autres aliments).

    L'ajout d'iode au sel est un enrichissement couramment effectué pour parer à ce type de carence.

  • Ajout d'acide folique à la farine : particulièrement recommandé aux futures mamans, l'acide folique est un composant essentiel dans les réactions de la croissance et de la division cellulaire. La carence en vitamine B9 peut provoquer l'anémie et des effets sur le tube neural chez le foetus en train de se développer.

    Le pain enrichi en acide folique est en train de devenir de plus en plus populaire. Les sources naturelles de vitamine B9 sont les légume-feuilles (épinards, asperges), les oeufs, le foie, les légumineuses, etc.

  • Pain enrichi en niacine (vitamine B3) : la pellagre est une conséquence de la carence en niacine. Les personnes à risque peuvent être les alcooliques, les patients du SIDA, les personnes souffrant de cancer. Les symptômes les plus courants sont la dermatite, la diarrhée et la démence. Les aliments riches en niacine sont le foie, le tofu, les dattes, les tomates, etc.

  • Produits laitiers enrichis en vitamine D : cette vitamine est couramment ajouté aux produits laitiers et huiles afin de prévenir le rachitisme. C'est un micronutriment très important pour les enfants, les personnes âgées et les gens qui sont généralement peu exposés au soleil. Cependant, vous pouvez également la trouver dans le saumon, les champignons, les oeufs, le foie de boeuf, etc.

  • Aliments enrichis en oméga-3.

  • Aliments conçus pour rendre le transit intestinal plus régulier (comme le "bifidus actif" par exemple).


> Exemples de composants d'aliments fonctionnels

Composants fonctionnels
Source
Bienfaits potentiels
Caroténoïdes
Alpha-carotène/Bêta-carotèneCarottes, Fruits, LégumesNeutraliser les radicaux libres, qui peuvent endommager les cellules
LutéineLégumes vertsRéduire le risque de dégénérescence maculaire
LycopèneProduits à base de tomate (ketchup, sauces)Réduire le risque de cancer de la prostate
Fibres alimentaires
Fibres insolublesSon de bléRéduire le risque de cancer du sein ou du côlon
Bêta-glucaneAvoine, orgeDiminuer le risque de maladie cardiovasculaire. Protéger des maladies du coeur et de certains cancers ; baisser le taux de LDL (le "mauvais" cholestérol) et la cholestérolémie totale
Fibres solublesPsylliumAtténuer le risque de maladies cardiovasculaires. Protéger contre les maladies du coeur et certains cancers ; amoindrir le niveau de LDL et le taux de cholestérol global
Acides gras
Acides gras oméga-3 à chaîne longue DHA/EPASaumon et autres huiles de poissonDécroître le risque de maladie cardiovasculaire. Améliorer les fonctions mentales et visuelles.
Acide Linoléique ConjuguéFromage, produits à base de viandeAméliorer la composition du corps. Alléger le risque de certains types de cancer
Composés phénoliques
AnthocyanidinesFruitsNeutraliser les radicaux libres ; diminuer le risque de cancer
CatéchinesThéStopper les radicaux libres ; abaisser le risque de cancer
FlavanonesAgrumesEnrayer les radicaux libres ; réduire le risque de cancer
FlavonesFruits/légumesJuguler les radicaux libres ; amoindrir le risque de cancer
LignanesLin, seigle, légumesPrévention du cancer, insuffisance rénale
Tanins (proanthocyanidines)Canneberges, produits à base de canneberge, cacao, chocolatAméliorer la santé des voies urinaires. Baisser le risque de maladies cardiovasculaires
Ester de stanolMaïs, soja, blé, huiles de boisDiminuer la cholestérolémie sanguine en inhibant l'absorption de cholestérol
Prébiotiques/Probiotiques
Fructo-oligosaccharidesTopinambours, échalotes, poudre d'oignonAméliorer la qualité de la flore intestinale ; de la santé gastrointestinale
LactobacillesYaourt, autres produits laitiersAméliorer la qualité de la flore intestinale ; de la santé gastrointestinale
Phytoestrogènes de soja
Isoflavones (daidzéine, génistéine, etc.)Soja et aliments à base de sojaSoulager certains symptômes de ménopause, telles que les bouffées de chaleur. Protéger de la maladie cardiaque et de certains cancers. Réduire le taux de LDL et la cholestérolémie totale


> Catégories d'aliments fonctionnels et exemples

  • Aliments de base : carottes (contenant le niveau naturel de l'antioxydant bêta-carotène), aliments transformés comme des céréales à base de son d'avoine (contenant le niveau naturel de bêta-glucane).
  • Aliments transformés avec ingrédients ajoutés : des jus de fruits enrichis en calcium.
  • Aliments améliorés pour proposer plutôt un composant fonctionnel (via l'élevage traditionnel, l'alimentation spéciale du bétail ou l'ingénierie génétique) : des tomates avec des niveaux plus élevés de lycopène (un antioxydant caroténoïde), du son d'avoine avec des niveaux de bêta-glucane supérieurs, des oeufs avec des oméga-3 extraits du lin.
  • Les préparations isolées ou purifiées d'ingrédients alimentaires actifs (sous forme de dosage) : isoflavones du soja, oméga-3 des huiles de poisson (DHA et ALA).


> Risques des alicaments

1) Une moindre régulation des compléments alimentaires
L'industrie des nutraceptiques est moins régulée que l'industrie pharmaceutique, ce qui signifie que moins d'essais cliniques et de preuves scientifiques sont nécessaires pour mettre un nouveau produit sur le marché. Les compléments sont librement disponibles à l'achat dans n'importe quelle pharmacie sans prescription.

Les allégations santé sont issues des fabricants agro-alimentaires, et beaucoup d'experts doutent de leur fiabilité (entre autres sur le caractère supérieur - nutritionnellement parlant - de ces alicaments sur la version classique : comme un simple yaourt ou un fromage).

2) Les sources naturelles sont à préférer aux compléments alimentaires
Du point de vue d'un nutritionniste, les compléments alimentaires ne sont pas une façon idéale pour vous fournir en nutriments essentiels.

Si un patient d'une dose urgente de nutriments pendant une courte période de temps, il est acceptable d'utiliser des pilules. Cependant, avec la supplémentation, la dose devrait être réduite tout en augmentant les apports en nourritures naturelles.

3) Les effets indésirables potentiels des compléments alimentaires
Nous avons tous entendu parler des effets secondaires des médicaments. Qu'en est-il des compléments alimentaires ? Les effets indésirables sont habituellement la conséquence d'un surdosage et d'un emploi prolongé.

Contrairement à la pharmacologie, les compléments alimentaires échappent au processus crucial de développement pendant 10 ans qui impliquent une recherche plus ou moins approfondie sur les effets à long terme.

Les effets secondaires des compléments nutritionnels sont à la même échelle que ceux des médicaments. Pour être exact, les nutriments sont fortement impliqués dans le mécanisme du corps, principalement en tant que coenzymes et matériaux de construction de l'organisme.

Est-ce que en consommer trop peut être dangereux ? En fait, cela peut être le cas. Des effets légers comme la constipation à la toxicité grave en passant par l'insuffisance hépatique, ce sont des façons similaires au préjudice lié à la surutilisation de médicaments.


Avez-vous l'habitude de consommer des alicaments ? Que pensez-vous des bienfaits et risques des aliments fonctionnels ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :