Régime Shelton

> Principe et méthode

Il s'agit d'un régime dissocié fondé sur la séparation de catégories alimentaires. Chaque repas (ou tous les repas du jour) doit se consacrer à une seule et unique catégorie d'aliments, puisque le principe du régime Shelton dit que chaque aliment consommé isolément ne fait pas grossir. L'aliment consommé n'est pas important, c'est le moment et la manière dont il est consommé qui l'est.

Interdictions : cette méthode de perte de poids respecte une classification des aliments, distinguant par exemple le groupe de melons, le groupe de fruits acides, etc.

Ne mélangez donc jamais dans le cadre d'un régime Shelton les aliments de type alcalins (exemple : légumes frais, produits laitiers, fruits, etc.) avec les aliments de type acides (exemple : pain, céréales, viande, poisson, légumes secs, etc.).

En règle générale, certaines combinaisons alimentaires sont donc interdites lors d'un même repas de ce programme minceur : acides et amidon, acides et protéines, sucres et amidon, graisses et protéines, sucre et protéines, etc. Le lait se boit toujours seul. Les fruits se mangent également toujours seuls. Certains repas sont totalement protéiques, d'autres ne proposent que des fruits ou de l'amidon.


LES 7 RÈGLES DU RÉGIME SHELTON

1) Règle des combinaisons alimentaires

  • Les protéines se combinent avec les légumes, et jamais avec les féculents (glucides).
  • Les féculents se combinent avec les légumes, et jamais avec les protéines.
  • Les matières grasses font retarder la digestion.
  • Les fruits ne se combinent qu'avec d'autres fruits.

Selon l'inventeur du régime, pour absorber les protéines il faut des enzymes en milieu acide, et pour absorber les glucides (contenus dans les féculents entre autres) il faut un milieu basique. Comme nous ne disposons qu'un seul chemin pour faire passer les aliments, cette combinaison provoquerait une menace de neutralisation chimique.

Cette menace entraîne une mauvaise digestion donc une mauvaise assimilation par l'organisme et la suppression d'une partie conséquente des aliments ingérés. Si on ne respecte pas cette règle, le corps se fatigue à fabriquer des acides et des bases pour essayer de digérer, simultanément et au même lieu dans le corps, des aliments incompatibles. Les effets secondaires de cette combinaison alimentaire erronée (protéines avec féculents) sont : endormissement, lourdeur, gaz.


2) Règle du temps

  • Après un repas de protéines, patienter 4 heures avant de consommer féculents ou fruits.
  • Après un repas de féculents, patienter 4 heures avant de consommer protéines ou fruits.
  • Après un repas de fruits, patienter 2 heures avant de consommer protéines, féculents ou légumes.

Si les plats de féculents ou de protéines contenaient plus de 30% de matières grasses, patienter 7 heures avant de consommer un autre aliment.

Comprendre le cycle normal du corps qui sépare une journée en 3 phases : 4h - 12h : phase d'élimination ; 12h - 20h : phase de consommation ; 20h - 4h : phase d'assimilation.


3) Règle des fruits



4) Règle des jus

  • Les jus de fruits s'accommodent avec les fruits.
  • Les jus de légumes s'accommodent avec les protéines, légumes et féculents.


5) Règle des légumes
Les légumes s'accommodent avec les protéines et les féculents. Les féculents ne s'accommodent qu'avec des légumes et d'autres féculents.


6) Règle du lait
Le lait se consomme seul, il ne s'accommode avec aucun autre aliment. L'auteur de la méthode recommande de ne pas consommer du lait.

Les produits laitiers sont à éviter si possible. En effet, si les enfants de moins de 5 ans peuvent consommer des produits laitiers, les adultes ne devraient pas en consommer, selon le concepteur du programme. L'espèce humaine est la seule à consommer le lait nutritif d'une autre espèce même en étant adulte. Par ailleurs, le lait est pénible à assimiler pour les gens qui ne tolèrent pas le lactose.


7) Règle des boissons
Il faut boire dès que la sensation de la soif se manifeste. On peut boire à volonté.


CONSEILS

  • Boire beaucoup d'eau (ce conseil vaut pour tous les régimes),
  • Ne pas assaisonner beaucoup les salades (utiliser par exemple un spray de cuisine pour assaisonner en 2 ou 3 pulvérisations),
  • Essayer de manger un repas végétarien par jour,
  • Préparer les menus en avance et acheter les aliments en fonction,
  • Manger un jour par semaine uniquement  une famille d'aliments (soit des fruits soit des légumes),
  • Consommer les fruits entre les repas, pas pendant ou juste après. Il faut manger des fruits, mais avec un estomac vide. Si on mange les fruits à la fin d'un repas, on risque de les faire fermenter dans l'estomac. On peut donc manger les fruits au petit déjeuner, mais sans aucun autre aliment (l'énergie dont le corps a besoin vient déjà suffisamment des repas de la veille),
  • Si vous avez une fringale entre deux repas, vous pouvez consommer ce qu'il vous plaît à condition de respecter les 7 règles du régime (énoncées précédemment). Ne pas prendre les mauvaises habitudes de mal manger en grignotant, en mangeant divers aliments sans cesse pendant toute la journée,
  • Remplacer le sucre classique (saccharose) par d'autres sucres (le père de ce plan minceur recommande le fructose, le miel ou les féculents). Le saccharose reste un sucre rapide. En le consommant, on fait accroître la glycémie très vite (surtout à jeun). Les cellules périraient si l'organisme ne faisait pas descendre vite ce taux (mécanisme de régulation de la glycémie). Toutefois, l'initiateur de cette méthode pense que l'organisme se fatigue à réguler la glycémie. Après ces grands changements de glycémie, l'organisme développe une sensation de privation qui incite à manger du sucre de nouveau,
  • Tester l'alimentation dissociée prônée par ce programme amaigrissant en faisant des essais,
  • Ne pas penser que "bien manger" équivaut à "ventre rempli",
  • S'alimenter sur des bases saines, pas dans le but de vivre plus longtemps, mais avec l'objectif de vivre mieux,
  • S'autoriser de légers écarts lors d'un repas chez les amis, au restaurant, etc. à condition que cette méthode pour mincir soit suivi majoritairement (dans ses règles).

Aliments consommables à volonté : volailles et œufs fermiers, poissons et fruits de mer, yaourts, fromages maigres, légumes, céréales, aromates, épices, fruits, tisanes, produits naturels.

Aliments à manger moins : fromages gras, viandes, beurre, huiles, lait, crèmes, conserves, sel, produits industriels ou transformés, champagne, vin et autres liqueurs.

Aliments à éviter : pâtisseries, sucre, thé, café, viandes, poulet, chocolat, oeufs aux hormones, boissons sucrées ou gazeuses.


EXEMPLE DE MENU

  • Petit déjeuner : laitages exclusivement,
  • Déjeuner : viandes ou poissons,
  • Dîner : fruits ou légumes.


Couverture du livre sur lequel repose le régime Shelton
Le livre phare du régime

EXEMPLES DE REPAS

  • Un repas de fruits : une pomme en petit déjeuner,
  • Un repas de farineux et de légumes verts en dîner : endives, pommes de terre, choux de Bruxelles , laitue,
  • Un repas de protéines et de légumes verts en souper : escarole, noisettes, poireau, céleri.

HISTORIQUE

Cette méthode amaigrissante fût inventée par le docteur Shelton en 1951, date à laquelle il publie la méthode dans son ouvrage "Food Combining Made Easy" ("Combiner les aliments devient facile" en français). Il a probablement fondé les principes de sa méthode sur les travaux du docteur Howard Hay datant des années 1930.

Ses promoteurs soutiennent que cette méthode est en adéquation avec les capacités biologiques de digestion et d'assimilation de notre corps. Elle a pour ambition le respect du fonctionnement des enzymes (milieu acide ou basique).




> Avantages

Ce plan minceur convient aux personnes qui aiment constater que leur assiette est pleine afin de maigrir sans dépression.

Les gens pressés qui n'arrivent pas à rester plus de 15 minutes dans leur cuisine vont également aimer ce programme minceur.

Cette méthode minceur consistant à manger les aliments isolément pour les absorber chacun leur tour reste inoffensive si on la suit pendant seulement une semaine.

Le régime Shelton permet une alimentation abondante, équilibrée et variée. Cette alimentation n'entraîne ni sensation de faim, ni insuffisances, ni frustration. Les 7 règles peuvent être suivies toute la vie. Le fondateur de ce plan minceur l'a en effet conçu suivant des études sur la digestion. En le suivant, vous aiderez votre digestion et échapperez aux gonflements et ballonnements. Ce programme minceur présente également des impacts positifs sur le plan nerveux et psychologique.

Selon le docteur Shelton, sa méthode apporte :

  • davantage d'énergie,
  • un état d'éveil pendant toute la journée (fini l'endormissement après un repas),
  • une sensation de bien-être (légèreté),
  • un poids plus ajusté à sa taille et à sa personnalité,
  • une prévention contre diverses maladies provoquées par l'alimentation moderne, dont les maladies cardiovasculaires.

Comme les menus concoctés par l'auteur du programme restent hypocaloriques, ils ont trouvé un accueil favorable d'une catégorie de gens qui voulaient mincir. Certains sportifs apprécient également cette méthode amincissante.


> Inconvénients

Le régime de Shelton ne reçoit pas l'appui ni la validation de la communauté scientifique. En effet, il ne repose sur aucun fondement scientifique. Consommés ensemble ou isolément, graisses, féculents ou protéines endurent quoiqu'il arrive des mêmes processus digestifs.

Ce régime pour perdre du poids peut entraîner de sérieuses carences nutritionnelles. D'abord en protéines, puisqu'une seule consommation de protéines par jour reste insuffisante. Puis en vitamine B12 (contenue dans les rognons, la viande, le foie, les œufs, le lait) et en zinc (contenu dans les crustacés, le foie, les produits laitiers), dont un apport en dessous des besoins journaliers peut entraîner l'anémie et problèmes de peau. Par ailleurs, en ne consommant pas de produits laitiers, les risques d'ostéoporose augmentent. La "dissociation alimentaire" peut même provoquer des retards de croissance chez l'enfant.

Ce régime peut sembler trop compliqué pour être suivi à la lettre. On ne peut que le suivre de manière très condensée, ce qui équivaut à suivre un régime hypocalorique traditionnel.

Changer son alimentation et renoncer à certaines combinaisons alimentaires ainsi qu'aux charcuteries, alcools, cafés et desserts peut provoquer des frustrations chez certaines personnes. Les 7 premiers jours, censés purifier, peuvent aussi sembler trop pénibles à suivre pour certains gens.

Suivre ce plan minceur impose la limitation des activités physiques pour éviter une fatigue intense. Il est donc peu adapté à une personne en activité. En général, il faut faire attention à tous les régimes hypocaloriques pour échapper aux problèmes. Consommer 1,5 litre d'eau par jour reste un minimum afin de s'hydrater régulièrement et éliminer les toxines.

Les menus concoctés par le créateur du plan peuvent sembler lassants et peu attirants (les salades doivent être consommées sans sauce ; il déconseille sucre, café, alcool, charcuteries et desserts).

S'agissant d'un régime strict et hypocalorique, on risque l'effet yo-yo. Cet effet yo-yo s'accentuera si l'on ne respecte pas une phase de stabilisation graduelle après la fin de ce programme amaigrissant.

Le régime Shelton n'est pas efficace pour tout le monde. Il peut faire grossir certaines personnes.

Ce régime ne propose pas d'éducation alimentaire logique. Il ne permet pas d'accéder à une vie sociale normale.

Les 2 formes de dissociations de cette méthode ne permettent pas de maigrir grâce à la facilité de digestion (ce dont son créateur prétendait), mais grâce à une consommation moindre en calories.

Après avoir étudié les aliments, le concepteur de ce plan minceur avait conclu à juste titre que les protéines, les graisses et les glucides enclenchaient des mécanismes de digestion différents censés s'influencer. Ces conclusions restent exactes actuellement. Toutefois, il a fait fausse route en disant que consommer des sources de protéines, de graisses et de glucides au cours d'un même repas était mauvais pour la santé.

Les combinaisons alimentaires prônées par le créateur du régime (règle n°1 de sa méthode) restent très strictes. Par exemple, la viande se consomme seulement avec des légumes verts, et surtout pas avec du lait, des pâtes, des fruits, du beurre, etc. Autre exemple contraignant, les céréales et le pain se combinent seulement avec les légumes verts, on ne peut pas verser du lait dans les céréales ni mettre du fromage sur le pain.

Dans le régime Shelton, on ne peut manger les fruits que seuls, avec d'autres fruits ou avec des noix, mais pas avec un autre aliment. Et pourtant, le fer de la viande ou des céréales est mieux absorbé s'il est accompagné de vitamine C. Cette vitamine augmente jusqu'à 200% l'aptitude d'absorption du fer par l'organisme. Ainsi, une orange ou un kiwi accompagne idéalement de la crème de blé ou du foie.

Les dernières études scientifiques ne proposent pas les mêmes conclusions que celles énoncées par le concepteur de ce programme. Elles démontrent au contraire qu'une consommation des aliments variés au cours d'un même repas reste judicieuse. De la sorte, une consommation combinée des protéines et des glucides (exemple : poisson, bœuf ou poulet combinés aux pommes de terre ou du riz) permet à chacun de ces deux éléments nutritifs de mieux jouer son rôle dans l'organisme.

Quant aux produits laitiers, le fondateur de la méthode interdisait d'en consommer lors des repas quotidiens. Certains autres promoteurs du régime Shelton essaient aussi de répandre l'idée que le lait ne peut être bu par l'adulte et que d'en boire signifie "faire un écart". Toutefois, les dernières études démontrent les dommages causés par de telles privations. En effet, le lait et les produits laitiers contiennent du calcium, qui reste mieux absorbé s'il est réparti sur les trois repas de la journée.


> Le saviez-vous ?

1) Historiquement, cette méthode amaigrissante est le premier régime dissocié. Son inventeur, monsieur Herbert Mc Golphin Shelton (1895-1985), est un naturopathe hygiéniste américain. Il s'opposa à diverses méthodes naturopathes (exemple : hydrothérapie du colon, médicaments homéopathiques ou à base de plantes). Ce docteur a créé la notion d'Hygiène Naturelle, en puisant son inspiration dans les travaux du docteur Isaac Jennings (1788-1874). Isaac Jennings avait quant à lui abandonné l'utilisation des médicaments, il préconisa le jeûne thérapeutique.

2) Biographie synthétisée : Herbert Mc Golphin Shelton était lacto-végétarien. Diplômé en naturopathie et chiropraxie, il a écrit plus d'une quarantaine de livres et créé plusieurs revues ("How-to-Live" en 1928, "Hygienic Review" en 1939). Il s'opposait aux médicaments et au système médical officiel. Il eut affaire une trentaine de fois avec la justice américaine.

Il créa en 1948 la Société Américaine d'Hygiène Naturelle ("American Natural Hygiene Society", ANHS), qui est devenue en 2003 la "International Natural Hygiene Society" (INHS).

En 1955, il recommandait la loi des "combinaisons alimentaires" ou "menus dissociés". Ces règles très strictes et compliquées visaient à normaliser la digestion et ainsi protéger ou restaurer la santé. Cette théorie a provoqué un engouement immédiat et durable.

Le régime Shelton fit école. De nos jours, on estime à 1% (en France) à 8% (en Suisse) le pourcentage de végétariens dans la population générale (ces chiffres incluent les personnes qui suivent un régime dissocié similaire).

3) Dans les années 1960, certains athlètes commencèrent à pratiquer la version scandinave de cette méthode amaigrissante.

4) Depuis les années 1980, ce plan minceur a connu un vrai décollage, entre autres grâce à la promotion faite par certaines stars. Par exemple,  le régime Demis Roussos est un régime dissocié. Le régime Shelton et ses 7 principales règles  fit perdre près de 63 kilogrammes en 12 mois au chanteur Demis Roussos. Enthousiasmé, ce dernier s'inspira de ce programme minceur pour en faire le sien et le promouvoir sous son nom).

5) Le régime Antoine et la méthode Montignac sont des méthodes d'alimentation relativement similaires.


> Notez ce régime

 
Note moyenne actuelle : 3.80/5 (nombre de votes : 124)

> À voir aussi

Recevez gratuitement notre newsletter :