10 fausses croyances en nutrition qui peuvent empêcher de maigrir

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 27/03/2011

Certaines fausses croyances en nutrition ont la vie dure et peuvent vous empêcher de maigrir correctement. En voici une sélection.

Les fausses croyances en nutrition sont légion. La désinformation existe partout en matière d'alimentation. Comment pouvez-vous maigrir sainement et avec succès sans tomber dans les pièges des mythes nutritionnels ? Nous allons tenter de débusquer quelques unes pour vous aider à mincir plus facilement.


RegimesMaigrir.com vous liste 10 fausses croyances en nutrition qui peuvent vous empêcher de maigrir :

1) Manger après 8 heures du soir fait obligatoirement grossir

Il s'agit d'un préjugé. L'heure à laquelle vous mangez dans votre journée (de 24 heures) importe peu.

Les choses qui comptent sont les aliments et les quantités (portions) que vous mangez, ainsi que le volume d'activité physique que vous faites pendant toute la journée.

Peu importe quand vous mangez, votre corps stockera les calories superflues (ce qui arrive quand vous consommez plus de calories que ce dont votre corps a besoin pour fonctionner quotidiennement) sous forme de graisse.

Si vous avez consommé moins de calories que vous n'en brûlez pendant une journée, manger une collation, même à 11 heure du soir, qui ne fait pas dépasser la limite ne fera pas grossir.

Par exemple, si vous avez mangé pour 1 700 calories depuis ce matin, et avez brûlé plus de 2 000 calories jusqu'à 9 h du soir (activités physiques quotidiennes et sport par exemple), vous pouvez encore manger une collation de 300 calories à 11 heures du soir sans grossir.

Alors si vous voulez prendre un encas avant d'aller au lit, pensez d'abord à combien de calories vous avez mangé pendant la journée et combien vous avez dépensé aussi.


2) Les aliments à calories négatives existent et ils aident à fondre la graisse

Il s'agit bel et bien d'une fausse croyance. Vous pourriez avoir entendu que certains aliments, sous prétexte qu'ils sont difficiles à digérer, vous feront perdre du poids.

Ces aliments, attitrés "aliments à calories négatives", sont par exemple les agrumes et le céleri. Le problème est que ce n'est pas vrai, ces aliments sont surtout un appât marketing pour faire vendre certains livres de régime.

Les calories que votre corps brûle pour ravitailler le cycle digestif sont minuscules comparées aux calories apportées par ces "aliments à calories négatives" eux-même.

Bien que mâcher du céleri puisse sembler une activité ardue qui fait dépenser beaucoup de calories, cela brûle la même quantité calorique que quand vous regardez des papillons s'envoler (autrement dit, quasiment rien).


3) Les calories liquides sont négligeables

Il s'agit définitivement d'une idée préconçue. Certaines personnes oublient d'inclure les calories contenues dans les boissons lorsqu'elles font le compte pour écrire dans leur journal alimentaire.

Les canettes de soda, les milk-shakes, les tasses de café, les cocktails, etc. pèsent leur poids tout comme les aliments solides. Les gens ont tendance à engloutir leurs boissons sans faire attention à leurs apports caloriques et pourtant à la fin de la journée, ces boissons s'accumulent vraiment, bien plus qu'ils ne pourraient l'imaginer.

Par exemple, si vous buvez une canette de soda au petit-déjeuner, sachez que vous avez bu autant de calories que si vous aviez mangé un morceau de fruit et une tranche de toast, soit environ 150 calories.

Un milk-shake peut approcher les 500 à 1 000 calories malgré tous les composants sains que vous pourriez essayer d'y ajouter. Un grand verre de café de 25 cl avec du lait entier embarque plus de 130 calories. Un verre de margarita (l'un des cocktails les plus souvent commandés au bar) contient plus de 500 calories.

En outre, le cerveau ne semble pas enregistrer les calories liquides (calories contenues dans des nourritures liquides) avec autant de précision que les calories qui sont mâchées (calories apportées par des nourritures solides). Votre cerveau n'envoie pas toujours les signaux pour vous dire de vous arrêter de manger davantage de nourritures.

Si vous mangez seulement entre 1 200 et 1 500 calories par jour (dans le cadre d'un régime hypocalorique par exemple), réservez ces calories aux nourritures solides. Les calories liquides s'accumulent très vite, alors essayez de boire surtout de l'eau ou des boissons sans calories, et vous pourriez perdre 500 grammes (ou plus) par semaine de plus (ou tournée différemment, vous pourriez éviter de prendre 500 grammes de plus par semaine en évitant les boissons caloriques).


4) Manger un dessert sucré est interdit pendant un régime

Ne pensez plus à cette fausse croyance. Vous pouvez en effet tout à fait manger un dessert sucré durant votre régime amaigrissant (même lors d'un régime pauvre en sucres) à condition que ce dessert reste occasionnel (une fois par semaine ou mieux une fois toutes les deux semaines) et ne devienne pas une habitude (vous ne pouvez pas en manger à tous les repas pendant votre régime).

En fait, l'important reste de ne pas renier en permanence certaines de vos envies de manger. Refouler votre appétit pour certains aliments favoris, que vous pourriez chérir depuis votre tendre enfance, peut faire naître et s'accumuler une frustration qui ne fera que vous donner envie de "rattraper le temps perdu" l'espace d'un grand repas rempli de desserts.

Mangez votre petit plaisir favori pendant un repas de temps en temps et vous risquerez moins de céder aux tentations d'ingurgiter plein de desserts d'un coup.

Beaucoup de personnes qui savent "économiser" leurs quotas de calories et qui les "dépensent" sur des desserts occasionnels (voire consommés à titre exceptionnel pour certaines personnes) parviennent en fait à mieux contrôler leur poids corporel que celles qui s'interdisent de manger coûte que coûte tout dessert pendant toute la durée de leur régime (et qui finissent très souvent par craquer à cause des envies de manger impulsives nées de la frustration liée à cette interdiction auto-infligée).

Un gâteau chocolaté servi sur une assiette blanche en dessert


5) Les enfants en surpoids modéré doivent impérativement faire un régime restrictif

Laissez tomber cette idée reçue. Si vous avez des enfants qui ont 5 à 7 kilos en trop, la pensée actuelle des experts est de vous déconseiller de les faire suivre des régimes restrictifs (hypocaloriques ou interdisant certains groupes alimentaires) pour maigrir.

A la place, les parents ont mieux à faire en aidant ces enfants en surpoids modéré à apporter des améliorations fondamentales à leur alimentation, à augmenter leurs activités physiques, à délaisser partiellement la TV et à réduire le temps passé devant l'ordinateur.

Requinquez l'alimentation de vos enfants (y compris de ceux qui sont légèrement en surpoids) en ajoutant plus de fruits, de légumes et de grains entiers tout en amoindrissant la consommation de malbouffe et d'autres aliments malsains. En prenant cette disposition, vous allez automatiquement contrarier le rythme de prise de poids de vos enfants en surpoids modéré tout en satisfaisant leur besoin de continuer à grandir (en hauteur).

Les enfants traversent des phases dynamiques de croissance, et un régime restrictif n'est assurément pas ce dont ils ont besoin. Vos enfants, même ceux qui sont modérément en surpoids, ont besoin de nutriments et d'activités physiques.


6) Les sodas sans calories ne font pas grossir et peuvent être bus à volonté pendant un régime

Il s'agit clairement d'une fausse croyance. Si vous ne jurez que par l'eau et délaissez les sodas de type "light" (très pauvres en calories), alors vous avez toutes les raisons du monde de vous féliciter de ce choix judicieux. Une étude américaine (menée par l'université "Texas Health Science Center") avait suivi pendant 8 années plus de 600 personnes âgées entre 25 et 64 ans.

Cette étude a trouvé que les personnes qui consommaient du soda sans calories (même une seule canette par jour) ne perdaient pas de poids et avaient clairement plus de risque de devenir en surpoids que celles qui buvaient du soda classique ou pas de soda.

Comment est-ce possible ? Personne ne sait avec certitude comment, mais les chercheurs pensent que les édulcorants artificiels utilisés dans les sodas sans calories, peut-être même le colorant caramel, pourraient semer la pagaille dans les propriétés chimiques du cerveau. En quelque sorte, le cerveau obtient une récompense et le désir de consommer encore plus de sucres est intensifié. Plus vous buvez ou mangez de ces aliments sucrés "pour de faux" et plus vous voulez manger d'aliments sucrés.


7) Les viandes rouges sont à dédaigner pendant un régime pauvre en graisses

Vous tenez là une idée toute faite. Bien qu'il soit vrai que des viandes de parfaite fraîcheur et de qualité soient souvent riches en matières grasses, les morceaux maigres (sans graisse visible ni peau) des mêmes viandes (dont moins de 30% apportent la graisse) sont disponibles, et vous pouvez manger ces viandes maigres même pendant un régime pauvre en graisses.

Quand vous achetez de la viande, cherchez les morceaux maigres de premier choix comme le gîte à la noix ou le filet ou encore du boeuf haché extra-maigre. Ces morceaux font partie de ceux qui apportent le moins de graisse.

Découvrez notre top 8 des pires viandes pour la santé en cliquant ici.


8) Les régimes ne marchent pas, la reprise du poids post-régime est inévitable

Il s'agit d'une belle fausse croyance. L'expression "les régimes ne marchent pas" se trouve dans d'innombrables publications (livres, publicités, journaux, etc.). La vérité est que vous pouvez tout à fait maigrir en suivant n'importe quel régime (sauf les plus restrictifs qui détruisent le métabolisme), mais stabiliser le poids obtenu à la fin du régime en question dépend d'autres paramètres.

Le principal problème qui fait souvent dire à tant de gens que "les régimes ne marchent pas" est qu'à moins que le régime choisi ne convienne vraiment à votre style de vie, il va effectivement échouer et vous reprendrez du poids. Votre problématique est de chercher un régime avec lequel vous pouvez vivre.

Si vous aimez manger des sandwiches au déjeuner par exemple, vous aurez du mal à suivre longtemps un régime pauvre en sucres. Si vous maudissez les comptages de calories et préférez suivre des règles (comme celle qui dit d'éviter les sucres par exemple), vous pourriez aimer le régime Dukan.

Si vous adorez l'huile d'olive par dessus tout, le régime méditerranéen (aussi appelé le régime crétois) peut vous paraître plus captivant qu'un vrai régime pauvre en graisses. Si vous essayez de perdre du poids, vous devez utiliser vos options et peser le pour et le contre avant de clamer à tout va que les régimes ne marchent pas.


9) Il faut éviter les glucides (sucres) quand vous voulez mincir

La science a démontré qu'il s'agit d'une croyance erronée. Une étude publiée dans la revue "New England Journal of Medicine" a établi que peu importe le régime qu'une personne fait, il suffit de faire attention à ce qu'elle mange (mais cela ne veut pas dire éviter les sucres) et à augmenter ses activités physiques pour perdre du poids.

Les chercheurs ont partagé les participants en 4 groupes et leur ont demandé de suivre 4 régimes populaires différents (un régime par groupe). Ces régimes faisaient varier les quantités de protéines, de graisse et de glucides. Les chercheurs ont demandé aux participants de manger 750 calories en moins par jour et de faire 90 minutes de sport (d'intensité moyenne) par semaine.

Le résultat est parlant. Tous les participants ont maigri en moyenne de 9 kilos après 6 mois. Mais ils ont aussi commencé à reprendre du poids au bout d'une année. Toutefois, les participants qui ont continué à manger moins de calories ont stabilisé leur poids même 2 années après.

Les glucides représentent la source d'énergie préférée pour vos muscles. Votre corps a besoin de glucides, surtout quand vous faites du sport. Pour la plupart des gens en bonne santé, une alimentation équilibrée combinée à un programme d'activités physiques modérées sont suffisants pour conserver le poids à un niveau sain, qu'ils mangent des glucides ou pas.


10) Il faut manger seulement quand vous avez faim

Il s'agit d'une croyance populaire inexacte. Les experts recommandent au contraire de manger davantage de petits repas et collations toutes les 3 à 5 heures pour maintenir une bonne énergie et prévenir la suralimentation lors du prochain repas.

Votre corps fonctionne mieux quand il reçoit du ravitaillement de manière stable. Manger régulièrement (même quand vous n'avez pas faim) aide votre corps à réguler le taux de sucre dans le sang et l'aide à brûler les calories au lieu de les amasser. Si vous attendez trop longtemps entre les repas (si vous attendez d'avoir vraiment faim pour manger), votre taux de sucre sanguin pourrait chuter et vous donner envie de manger n'importe quoi pour soulager la fringale.


Voici une vidéo où une diététicienne casse 10 préjugés en matière de nutrition :


Avez-vous d'autres fausses croyances en nutrition qui peuvent empêcher de maigrir à suggérer ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
kiki  |  14 janvier 2016, 22:59
j'ai 25ans et j'ai pas d'apetit, être trop maigre non plus n'est pas agréable
kiki  |  14 janvier 2016, 22:56
moi je veux prendre du poids j'ai 50kg pour 1m70
marieee  |  16 décembre 2011, 23:29
jai 13 ans et je crois que jai un surpoids.mes amies me trouve juste correcte mais moi non. Je ne veux pas me metre en bikini a causse de mon surpoids.
est ce que vous pouvez maider.le problème nest pas que je fait pas dactivité phisique et ses non plus la mal-bouffe . alors ces koi???

merci
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :