Compulsion alimentaire : comment vaincre l'obsession de manger ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 21/11/2010

La compulsion alimentaire a souvent des raisons émotionnelles. Voici nos conseils pour savoir comment vaincre l'obsession de manger.

La compulsion alimentaire (autrement dit l'obsession de manger) est ce qui suscite les besoins maladifs liés à une addiction alimentaire. Donc quand vous êtes en train d'essayer de vaincre une addiction alimentaire, la compulsion est ce qui doit être traitée d'abord.

Vous êtes-vous déjà demandés pourquoi vous voulez manger tout le temps, même quand vous n'avez pas faim ? Ce n'est pas un comportement alimentaire sain, et il doit y avoir une raison derrière cette addiction alimentaire. Certaines personnes se résolvent à manger parce qu'elles veulent oublier certaines choses. Peut-être qu'elles sont stressées et manger est devenu leur exutoire.

D'autres pourraient avoir un complexe d'infériorité qu'ils pensent pouvoir vaincre en mangeant. Quelque soit votre problème, vous ne devez pas laisser les aliments gouverner votre vie. Essayez plutôt d'analyser votre problème et de le détourner en quelque chose de mieux et de plus avantageux pour vous.

Une obsession de manger n'est rarement volontaire. Pour la plupart des gens, il s'agit d'une épine dans la chair. Être impuissants pour arrêter la compulsion alimentaire est terrible et une source de grande frustration.

Il y a des choses que beaucoup de personnes souffrant d'addiction alimentaire ont en commun. Bien que certains accros aux aliments ont rapporté qu'ils sont "nés" avec la compulsion alimentaire, il pourrait y avoir un événement déclencheur qui avait provoqué l'avènement de l'obsession de manger.

Un frère/une soeur qui souffre d'une maladie chronique peut provoquer une compulsion alimentaire chez un frère/une soeur plus âgé(e). Les aliments deviennent une source de réconfort et un substitut à la quantité disproportionnée d'attention que le frère/la soeur plus jeune est en train de recevoir de la part des parents. L'alimentation est alors utilisée comme un modificateur d'humeur.

En compulsion alimentaire, des produits chimiques du cerveau sont déclenchés quand certains aliments sont consommés. Les aliments riches en glucides sont un type d'aliment qui, pour de nombreux personnes obsédées par les aliments, stimule le cerveau pour libérer de la dopamine (un produit chimique du cerveau qui donne une sensation de bonheur et de bien-être). Le beurre d'arachide est un autre aliment déclencheur habituel pour les accros aux aliments, ainsi que le chocolat.

Quand vous traitez votre obsession de manger, il est important de vous engager à changer. Consultez votre médecin pour enquêter sur la possibilité d'une dépression sous-jacente en tant que cause de fond de votre compulsion alimentaire. Cela peut être traitée avec une assistance et une thérapie adéquate, voire de certains médicaments parfois. Rencontrez d'autres personnes qui souffrent aussi de ce trouble pour partager les expériences de vos luttes respectives contre la manie de manger.


L'addiction aux aliments est difficile à vaincre mais vous pouvez y parvenir avec des efforts adéquats. RegimesMaigrir.com vous offre quelques conseils pour vaincre l'obsession de manger :

1) Trouver la vraie raison de la compulsion alimentaire

Il est essentiel d'aller au coeur du problème. Demandez-vous ce qui vous mange. Faites une introspection et vous trouverez que les raisons peuvent être plus ou moins nombreuses. Nous ne pouvons pas réparer ou vaincre quelque chose dont nous ne sommes pas conscients. S'agit-il de la colère ? De la tristesse ? D'une perte que vous cherchez à enfouir dans votre mémoire ? D'une haine contre vous-même après un échec (vous voulez vous punir) ? D'une dépression ? D'un sentiment de culpabilité ?

La compulsion alimentaire est souvent un symptôme d'un grand problème émotionnel. Ce qui laisse un trou dans votre coeur laisse un trou encore plus grand dans votre ventre. Remplir votre estomac n'est qu'une solution temporaire. Il s'agit bien du coeur qui a besoin d'être réparé avant que vous ne puissiez vaincre l'addiction alimentaire.


2) Garder la discipline

L'une des meilleures choses pour vaincre n'importe quel élément désagréable dans la vie reste la discipline. Apprenez à garder le contrôle des aliments que vous consommez. Si vous sentez l'envie de manger venir, ayez la force de dire non. Vous vaincrez cette compulsion alimentaire si vous vous forcez à oublier les aliments à chaque fois que vous les croisez. Ne laissez pas vos problèmes quotidiens devenir une raison pour céder aux aliments.


3) Trouver des occupations

Restez tout le temps occupés afin de ne pas avoir de temps à penser aux aliments. Trouvez des choses à faire et remplissez votre emploi du temps, et vous ne penserez plus aux nourritures tout le temps. Il est important que vous appreniez à oublier de manger. Cette compulsion alimentaire a une raison derrière et il est important que vous vous trouvez des occupations afin d'oublier le problème et de rester à l'écart des aliments.

Les passe-temps sont des activités que vous adorez faire. Si vous avez des passe-temps, vous aurez moins de temps de penser aux aliments. Veillez à ce que le passe-temps que vous choisissez soit une activité qui consommera la plus grande part de votre temps libre afin que vous n'ayiez plus de temps de penser à manger. Cela vous aidera à oublier ce qui vous tracasse.


4) Ne pas emmener des aliments partout

N'emportez pas de la nourriture avec vous partout où vous allez. Si vous êtes au bureau, il vous serait impossible de manger continuellement parce que vous devriez être occupés par votre travail. Si vous allez ailleurs, n'emmenez pas des aliments avec vous. Vous allez manger seulement quand vous avez faim, parce que vous ne passerez pas votre temps à aller à un magasin pour acheter des aliments.


5) Manger des aliments rassasiants

Adoptez une alimentation qui rassasie avec peu de calories, afin de ne pas avoir envie de manger tout le temps (sous-entendu parce que vous avez faim). Si vous êtes tout le temps rassasiés alors il n'y a pas de raison pour que vous ayiez envie de manger davantage d'aliments. Ne consommez pas de malbouffe qui ne feront que vous donner faim après quelques minutes. Mangez des fruits et légumes afin de ne ressentir la faim qu'au bout d'une longue période de temps.


6) Sortir avec des amis et proches

Les amis sont les meilleures personnes avec qui vous pourriez parler de vos problèmes. Ils vous diront toujours ce qu'ils pensent être bon pour vous. Si vous utilisez les aliments pour oublier vos problèmes, alors vous devriez leur en parler afin qu'ils puissent vous aider. Si vous avez fait part de votre problème face à l'alimentation, vous vous sentirez mieux et vous pourriez bien vaincre l'obsession de manger plus facilement et plus vite.


La compulsion alimentaire n'est pas obligée de ruiner votre vie. Avec une assistance médicale, des rencontres avec d'autres personnes partageant la même expérience sur l'alimentation que vous, de la discipline, une bonne gestion du temps libre, etc. vous pouvez vaincre la manie de manger et vous libérer des chaînes de l'addiction liée à l'alimentation.


Et vous, que faites-vous contre la compulsion alimentaire ? Que pensez-vous de ces conseils pour vaincre l'obsession de manger ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
catherine  |  06 décembre 2016, 15:38
Bonjour

Article vraiment intéressant et bien des témoignages sont émouvants - j'ai 59 ans, supporte très mal mon problème de sur poids (prise de 12 kg en 5 ans) et de compulsion alimentaire - je n'étais pas du tout habituée à cette addiction qui me rappelle vraiment celle de la cigarette (j'ai arrêté depuis 30 ans mais étais grande fumeuse et résiste encore parfois à l'attrait du tabac)

N'aurions-nous pas, pour certains d'entre nous, un marqueur cérébral qui se réveille lors d'évènements de la vie, de changement du métabolisme ? qui fait que nous avons le besoin de nous doper (aliments, douceurs, cigarette, alcool, drogue... )pour éviter le vide, la détresse, la lassitude ? les bonnes résolutions, les contraintes en sont d'autant plus difficiles.

Peut-être accordons-nous trop d'importance à notre image ? ou au regard des autres ? notre société, qui développe le culte du corps parfait et du refus de la vieillesse ne nous aide pas il est vrai...

Faire une introspection sur les origines exactes du problème est certes indispensable, mais comment trouver la solution pour enfin échapper à cette compulsion sans l'angoisse de replonger ?



Giulia  |  25 novembre 2016, 12:50
Cet article est très interessant. J'ai 22 ans, j'ai fais annorexie, boulimie, hyperphagie et le probleme reste le meme les emotions. Il y a des phases ou tout va bien et meme si il y a des problemes j'arrive a gerer en faisant autre chose mais parfois je perd totalement le controle... ca m'obsède je ne pense qu'a ca et il n'y a plus rien a faire je m'empifre de tout et n'importe quoi. :( ET APRES CA ME REND SI TRISTE JE PENSAIS QUE TOUT CA éTAIT DERIERE MOI MAIS EN FAIT CA REVIENT
celino666  |  18 octobre 2016, 09:52
Moi je suis addictive aux aliments. Je suis une hyperphage. Je commence à m'empifrer dès que je me couche pour la nuit. Je me lève aussitôt pour manger. Je retourne me coucher et je me relève pour manger. Cela peut durer toute la nuit. J'outremange la plus part du temps et je me couche la bédaine bien pleine sinon je n'arrive pas à dormir. Le lendemain je ne suis plus levable. Je suis en train de ruiner ma vie qui était déjà plate à mourir.Je m'empêche de me faire des chums même si je suis attirée par un gars par ce que j'ai une trop grosse bédaine. Je suis laide, je suis mal faite, je suis seule et je suis sans potentiel. Je devrais mettre fin à ma vie prématurément!Je ne sers à rien. Je ne suis pas une bonne exemple pour mon fils et sa fille. J'ai constamment honte de moi. Je suis obsédée par le corps des autres, je ne fais que regarder les bédaines.Ça me prends mon chum, mon vrai chum que je n'ai pas vu depuis 11 ans. Lorsqu'il m'aura marié : je serai enfin guérie. Ne dis qu'une seule parole et je serais guérie...
Elocin  |  13 juin 2016, 05:24
Remplir son vide affectif par un amoureux est malsain car rien sur terre ne peut nous satisfaire et nous donner le bonheur. C'est par notre spirituel que nous sommes heureux. Vivre humainement d'une façon spirituel est la clé du bonheur. On doit y tendre mais humainement parlant c'est impossible 24h/24. La prière de la sérénité est la directive à vivre
mae  |  20 mai 2016, 11:09
Bonjour ,
Je mange des que je peux , et ce depuis ma separation d avec mon ami , cela fait presque 2ans ;
cela a coincidé avec la ménopause et je me suis sentie vieille et moche , plus du tout desirable tout à coup ;j ai rempli mon emploi du temps pour eviter de penser et souffrir , j ai fait du sport et des sorties dansantes sans cesse ;avec les desequilibres de sommeil et nourriture qui vont avec;
j ai pris du poids petit à petit, pourtant je me depense, mais je mange des gateaux et sucreries à toute heure, surtout à partir de 17h.je mange aussi des aliments que je n aime pas et des legumes pour me remplir, pour eviter de trop grossir...manger me calme mais ne me fait meme pas plaisir , je n apprecie pas ce que je mange.
la moindre contrariété est un pretexte pour manger , je me le dis consciemment, et je m en veux aussitot apres, et je culpabilise , et je remange, jusquau moment de dormir;c est un engrenage; je n arrive pas à contrôler; ma vie m 'échappe
je precise que mon apparence compte beaucoup pour moi,mon changement m angoisse terriblement .
que je suis loin de ma famille et que je sens que je ne controle plus rien ....pas top le moral
Nicole  |  16 mai 2016, 10:16
Ce texte m'a fait pleurer...mais tous, nous avons vécu des épreuves de tout acabit, et devons les gérer, se pardonner, etc. etc.; j'ai 72 ans, et j'ai des compulsions alimentaires depuis l'âge de 12 ans, je suis successivement passée de la boulimie `a l'anorexie à au moins 3 reprises dans ma vie, et ce, sur de très longues périodes (10 ans et +).
Cependant, j'ai une bonne raison de croire que la "génétique" à également une influence sur les troubles alimentaires.
Mon Grand-Père paternel n'a jamais pesé moins de 400 kilos, mais aucun de ses enfants n'a connu de problèmes alimentaires (il a eut 13 enfants). Par contre, mes trois enfants pèsent + de 400 kilos chacun (j'ai une fille et 2 fils)et moi, j'ai des troubles alimentaires depuis mon enfance.
Si j'étais dotée d'un gène défectueux (hypothèse) cela expliquerait-il une partie du problème?
Serait-ce détectable?
Serait-ce corrigible?

Une bonne santé, c'est également le bonheur d'une vie!
Mimie  |  02 janvier 2016, 13:59
Moi jai 22ans et des que je suis seule ou que j'ai plus rien a faire je penses qu'a manger.... Sa me soule
Je me dit c'est mon plaisir de manger et puis on a qu'une vie dc je mange mais une fois sur la balance ou quand jai fini de manger je culpabilise... Je penses que sa viens du fait que je n'ai pas confiance en moi donc cette année je me prends en mains je vais voir un pychologue qui je penses pourra m'aider ( jai pourtant tout pour etre heureuse) mais on ne controle pas ses émotions...
rimix  |  02 août 2015, 23:29
salut je suis une accro au chocolat , depuis que j'ai arrête mon régime j'en mange quotidiennement du chocolat, peut importe quel type tant que c'est une barre . j'ai remarque que lorsque j'essaye de l’éviter c'est comme si au fond j'ai mal or j'ai fini par remplir mon placard avec des friandises que je mange pas mais passe mon temps a les regarder ! j'arrive plus a contrôler ces désirs !
mais mtn je sais pk je trouve du plaisir dans le chocolat c'est parceque j'ai des troubles emotionels
Candoo  |  22 juin 2015, 22:50
Article à prendre avec des pincettes pour celui qui souffre de vrais compulsions alimentaires je n adhère pas aux messages comme contrôle, manger des aliments rassasiants..... Ça me fait penser aux régimes et se sortir des compulsions alimentaires c'est tout rentrer dans cet engrenage de contrôle.freak. Parlons maintenant des amis généralement c'est un sujet méconnu et tous tes conseils ne sont pas bons à prendre, j'ai entendu des conseils très maladroits, à choisir ,il faut mieux se tourner vers des spécialistes..... C est mon avis à Moi,mes 2 ans de thérapie et à ce combat que je mène depuis 20 ans et que je n ai t'oujours pas réglé...
liara  |  24 avril 2015, 09:31
même si on est ocupè tout le temps il arrive un moment que tu dois rentrer chez toi et c'est lá que tout se declanche tout ce qu'on as pas manger pendant la journèe tu le mange le soir, moi je vois pas de sorti..
riala  |  24 avril 2015, 09:27
je pense qe tout est dans la tête et surtout faut être motivèe et pas seule car tôt ou tard on retombe.. et quand on as pas d'amis ni famille on peut en parler a personne c'est difficile de se dire non quand on as des compulsions de manger..
riala  |  18 avril 2015, 23:13
C'est á cause de la societè qu'on mange mal parce elle nous traite mal
anita  |  16 août 2014, 09:38
oui mais quand ton travail c'est chef que tu es 15 heure par jour en cuisine ,que tu y trouves beaucoup de plaisir que les heures de travailles te rendent heureuses MAIS tu es addicte à la nourriture quelle est la solution?Comment faire pour ne pas etre en contact avec les aliments .je précise que beaucoup de personnes mangent mac do et ne sont pas adictes ! c 'est leurs façon de manger mac do n'est pas gratuit notre façon de manger c' est juste nous et nous !!!
Petite Fleur  |  11 mars 2014, 21:54
Est ce que je suis seule à trouver le numéro 5 completement ridicule? ca fait des années que je suis prise avec ca et honnêtement, je ne sais jamais quand jai vraiment faim, ou encore quand je n'ai plus faim.... alors sérieusement ce truc d'aliment rassasiant...on repassera.
Oui sortir avec des amies, faire des activités agréables, ca enlève l'envie de manger... mais une fois qu'on est seule.. que tout le monde est partie.. suffit d'une petite seconde..et on s'appercois qu'on est encore en train de manger.
lou  |  28 février 2014, 21:17
N'importe quoi ! ça va être la faute de la société de consommation selon manouchhka. Qu'est ce qu'on doit pas lire ! Mais non les compulsions alimentaires ont des origines différentes : traumatisme, frustration, mal-être ou dépression, régime trop restrictifs... mais faut arrêter de mettre ça sur le compte de la société de consommation !
claire  |  18 février 2014, 17:24
Non pas du tout, ce n'est pas la société qui fabrique des personnes obèses puis qui les rejette.
Il y a un moment ou il faut arrêter d'accuser cette société de consommation de tous les maux. Elle a bon dos, vous y participez et c'est grâce/a cause de vous qu'elle existe. C'est tellement facile de cracher sur mcdo mais on n'a jamais poussé les gens à y aller au mcdo. Si vous êtes tant révolté par cela et bien c'est simple n'y allez pas et laissez les gens qui veulent y aller en paix.

Rien à voir avec le sujet que je trouve bien traité et qui apporte certaines réponses.
manouchhka  |  01 juin 2011, 11:58
Malheureusement je suis entièrement d'accord avec vous et c'est totalement vrai... nous vivons dans une société de surconsommation, d'abondance et l'être humain n'est pas adapté physiquement et émotionnellement pour ça. D'où les nombreux problèmes de santé, de surpoids, d'obésité, de problèmes émotionnels liés à l'alimentation et à bien d'autres domaines. Mais nous vivons aussi dans une société basée sur l'apparence, extrêmement superficielle. Il faut sincèrement se libérer de l'emprise de la société. Elle crée les maladies, notamment l'obésité, et elle ensuite elle traite et diabolise les malades. Il faut absolument se protéger de toute cette influence néfaste. Il faut comprendre pourquoi on souhaite maigrir et comment on compte parvenir à perdre du poids. Si c'est dans un but superficiel, il vous sera impossible de perdre votre poids et de guérir.
Il faut vraiment et urgemment prendre son indépendance par rapport à l société - qui est elle même MALADE et changer son hygiène de vie radicalement en vue d'être en bonne santé (car c'est ce qui compte réellement!).
marianne  |  03 mai 2011, 14:51
Il est vrai qu'on est en surpoids pour des tas de raison ( dont l'ennui aussi ou l'habitude , ex: l'habitude de regarder la télé le soir en meangeant......).

CE QUI EST TERRIBLE , C'EST QU'EN FIN DU COMPTE C'EST LA SOCIETE QUI GENERE DES "GROS" ET C'EST ELLE-MEME QUI LES DIABOLISE , LES REJETTE .

VOUS N'ETES PAS D'ACCORD ?
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :