Noël : comment éviter de grossir après les 24 et 25 décembre ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 22/12/2013

Voici vingt conseils pour ne pas prendre du poids après avoir passé les fêtes de Noël, sans sacrifier l'ambiance festive pour autant.

Et voilà Noël ! Des publicités sans fin à la télévision, des achats de cadeaux avec des files d'attente interminables, des disputes, les mauvaises humeurs, les prix gonflés, l'épuisement et le stress, les fêtes, les longues heures passées à la cuisine, les comptes bancaires vidés en quelques jours, l'obligation d'être gentil et souriants même avec les gens que vous n'aimez pas beaucoup, et... la quasi inévitable prise de poids.

Vous allez vous dire que RegimesMaigrir.com n'a pas l'esprit festif. Rassurez-vous, une fois que les cadeaux sont achetés, que notre cuisine est pleine de nourritures exubérantes, nous nous résignons aussi à prendre quelques jours de break pour nous plonger avec délice dans le tourbillon du 24 et 25 décembre ! Mais cela ne nous empêche pas de nous demander les jours qui précèdent comment réussir à ne pas prendre du poids pendant ces 2 journées réputées surchargées au niveau calorique.

Nous savons que tout le monde est soumis à une grande pression de la part de l'entourage pour manger et être joyeux les 24/12 et 25/12. Et refuser les propositions de nourritures ou se montrer prudents devant les plats de Noël donne l'impression de ne pas avoir l'esprit de fête.

En tenant compte de cette pression sociale, et parce que nous savons qu'il est très facile de céder à nos obsessions alimentaires quand cela devient socialement acceptable (au moins temporairement), nous essayons de vous offrir ici des conseils réalistes, prenant en compte le contexte.


> Pourquoi est-il si facile de prendre 2 ou 3 kilos pendant Noël ?

Nous pourrions vous conseiller de marcher 5 km après le déjeuner et 5 autres km après le dîner, et de vous limiter à 3 boissons sur 24 heures, et de croquer seulement 1 morceau de chocolat. Mais nous savons que vous ne risquez pas de suivre ce conseil, alors nous vous exposons quelques faits réels et concrets, qui vous aideront à décider de la manière de procéder :

  • La femme moyenne a besoin de 2 000 kcal et l'homme moyen a besoin de 2 500 kcal pour maintenir son poids corporel.
  • La femme moyenne mangera approximativement 6 500 calories (plus de 7 000 pour l'homme moyen) le 24 PUIS la même quantité énergétique le 25 décembre !
  • Chez beaucoup de gens, cette augmentation substantielle d'apport calorique ne se limite pas à ces 2 jours fériés mais commence souvent jusqu'à 2 semaines avant, avec des fêtes et des événements se multipliant progressivement jusqu'au 25/12. La consommation baisse légèrement la semaine qui suit, puis hausse de nouveau lors du Nouvel An.
  • 9 000 kcal = 1 kilogramme de graisse.
  • Un individu moyen (femme ou homme) consomme environ 4 500 calories de nourritures en trop pendant chaque journée d'écart.
  • Très peu de personnes font du sport pendant cette période hivernale, donc toutes les calories superflues sont stockées sous forme graisseuse.
  • Faisons les calculs (avec une moyenne de 5 jours d'écart sr une période de 2 semaines autour de Noël) : 5 x 4500 = 22500 calories superflues ; 22500 / 9000 = 2,5 kg de graisse pure. Et ce n'est que Noël !

Gardez ces informations en tête pour savoir que si vous souhaitez conserver le même poids ou ne prendre que 500 grammes, vous devez être conscients de ce que vous consommez et du nombre de minutes de sport que vous faites. Si vous avez déjà réussi à gérer votre poids jusque là, ne vous laissez pas aller. C'est tellement facile de dire "Je mangerai ce que je veux et me débrouillerai pour tout reperdre en janvier", ou "Je fais une pause dans mon régime et repartirai de zéro après le 01 janvier". Ne vous dites pas cela. Vous allez rendre la perte de poids beaucoup plus difficile.

Un gâteau appétissant mais calorique est très tentant pendant Noël mais aussi à manger en modération si vous voulez éviter de grossir


> Conseils pour éviter de grossir à cause du 24 et 25 décembre


1) Décider d'être plus prudents avec ce que vous consommez
Vous n'êtes pas obligés de manger plein de tartelettes pour passer un bon moment. Appréciez la compagnie de vos amis et des proches que vous ne voyez pas souvent. Dansez souvent. Jouez avec les enfants.


2) Commencer par être préparés
Il est essentiel que vous soyiez préparés à la fois mentalement et physiquement. Pour vous tenir prêts mentalement, posez-vous ces questions :

Si vos réponses sont Oui, Non et Non (dans l'ordre), alors c'est très bien. Votre attitude est un facteur primordial pour rester en bonne santé et mince après Noël. Ne sous-estimez pas la puissance de l'esprit.

Des pensées comme "Oh, je suis sûr(e) de prendre des kilos vers la fin d'année, j'en ai toujours pris", ou "Je vais me mettre à perdre du poids avec sérieux après Noël" sont toutes négatives. Veillez à ce que vos pensées soient positives. Remplacez "Cette année j'aimerais rester mince après les 24 et 25 décembre" par "Cette année je vais garder ma minceur après Noël".

Développez cette attitude positive, et utilisez le pouvoir d'imagination pour vous voir en train de contrôler ce que vous consommez pendant ces 2 jours festifs. Alors vous pouvez aisément survivre aux tentations qui se présenteront à vous.


3) Apprendre à connaître votre objectif de maintien du poids
C'est la saison des vacances, vous allez manger davantage de nourritures caloriques. Alors fixez vos objectifs pour les prochaines semaines comme par exemple celui de conserver votre poids pré-vacances.

De cette façon, vous ne serez pas déçu(e) si vous ne perdez pas du poids, et tout amincissement sera une source de motivation. Mais sachez que vous voulez suivre strictement un programme alimentaire sain, et vous aurez une meilleure chance de le faire.

Si vous n'avez pas un rêve, comment allez-vous réaliser un rêve ? Sachez ce que vous visez. Décidez maintenant et soyez très positifs sur la manière dont vous êtes déterminé(e) à ne pas grossir à cause des repas de Noël.


4) Garder la détermination
C'est un objectif de maintien du poids pour vous, pas pour votre conjoint, votre famille ou quelqu'un d'autre. Vous voulez vraiment rester mince maintenant que vous avez commencé à prendre soin de votre corps et de votre santé. Soyez égoïste sur ce point. C'est votre but, et les récompenses et bienfaits seront les vôtres.


5) Croire que vous pouvez y arriver
Il est certainement possible de maintenir le même poids entre 2 semaines avant et 2 semaines après Noël. La seule chose qui pourrait vous empêcher de le faire, c'est vous. Croyez en vous, et là vous y arriverez.


6) Ne pas aller aux fêtes en ayant faim
Une erreur courante - qui fait prendre du poids quasi inévitablement - est de se suralimenter en pâtisseries, chips et sauces grasses tout en attendant que les plats principaux arrivent.

Evitez de trop manger lors des cocktails en veillant à ne pas arriver le ventre vide à la soirée. Prenez un encas rassasiant 60 à 90 minutes avant d'y aller (pour éviter l'envie de vous diriger droit vers le buffet). Voici quelques idées : une pomme et du fromage et des biscuits complets ou une poignée de noix ; la moitié d'un avocat et quelques écrevisses.


7) Garder vos habitudes sportives
Faites-en une priorité de suivre votre planning de remise en forme habituel, de garder les RDV avec vos copains de sport, de prendre les enfants à la plage ou au parc pour compenser l'excès de nourriture que vous aurez mangé pour ne pas grossir à cause de Noël.


8) Ne pas faire d'abus alimentaire trop tôt
Pensez-y pour cette année comme pour les prochaines années. Essayez de différenciez les occasions spéciales des soirées où vous prenez un verre avec des connaissances. De cette façon, vous pourrez vous permettre un petit écart quand il y a une occasion vraiment spéciale, mais gardez le cap en gardant de bonnes habitudes dès les semaines précédentes.


9) Acheter juste ce qu'il faut en nourriture
Les armoires garnies de quantités excessives de casse-croûtes, de chocolats, de sucettes sont une recette pour le désastre. N'achetez que ce dont vous avez besoin et essayez d'éviter de grosses boîtes de chocolat et de sucettes.


10) Privilégier les amuse-gueules de bonne qualité
Les fromages, fruits de mer, noix et chocolats de bonne qualité apportent beaucoup de goût et de plaisir au palais, tandis que les biscuits, pâtisseries et chips pas chers ne le font pas. Savourez l'expérience de déguster des nourritures de bonne qualité plutôt que de vous empiffrer des grignotages riches en mauvaises graisses.


11) Ne pas manger tout ce qui vous est proposé
La prochaine fois que vous allez à une fête, faites attention aux fêtards minces par rapport à ceux en surpoids. En général, les personnes minces sont plus pointilleuses quand il s'agit de choix alimentaires. Chaque fois que la nourriture vous est proposée, demandez-vous "Ai-je vraiment envie de manger cela ?" et ne cédez pas à la pression de groupe (qui vous incite à manger parce que "regarde, tous les autres mangent aussi"). C'est souvent tout ce dont vous avez besoin pour garder le contrôle et éviter de grossir.


12) Boire des boissons alcoolisées avec modération
L'alcool contient des calories inutiles qui perturbent votre taux de sucre dans le sang, et augmentent l'appétit. C'est pourquoi vous avez envie de sucre quand vous avez la gueule de bois. Vous n'êtes pas obligés d'être un(e) saint(e) en ne buvant aucun verre pendant les fêtes, mais si vous devez boire avec vos amis ou proches, essayez de limiter votre consommation et prenez un verre d'eau entre chaque boisson alcoolisée.

L'ambiance festive du 24 et 25 décembre ne doivent donc pas être considérée comme une excuse pour oublier vos limites personnelles avec l'alcool. Essayez d'avoir 2 jours sans alcool chaque semaine, buvez plein d'eau et évitez les mélanges caloriques comme les cocktails, les boissons gazeuses et les boissons arômatisées.


13) Ne pas laisser Noël durer jusqu'à fin janvier
Revenez sur la bonne voie avec votre alimentation équilibrée et routines d'entraînement habituelles vers le 02 janvier sinon, avant que vous puissiez vous rendre compte, février sera là et les kilos en trop pris à Noël puis au Nouvel An resteront avec vous pour le reste de l'année (alors que vos bonnes résolutions auront disparu).


14) Ne pas développer une attitude "tout ou rien" vis à vis du régime
Plutôt que de préparer mentalement les 4 prochaines semaines en termes de consommation alimentaire et d'activités sportives, pensez comme une personne mince. Appréciez les gourmandises de bonne qualité et goûteuses en quantités contrôlées, mais équilibrez-les avec des aliments nutritifs y compris les salades, les fruits de mer et les fruits frais.

Revoyez le bon temps pris pendant les fêtes de fin d'année comme une raison de bouger votre corps davantage (pour compenser) et vous serez sur le bon chemin pour retrouver une meilleure forme et une bonne santé l'an prochain !


15) Ne pas sauter le petit-déjeuner
Sauter le premier repas du matin vous donnera des coups de faim qui vous amèneront à chercher du chocolat, des chips et des boissons sucrées pour stimuler un niveau d'énergie affaibli.

Des études menées par l'Université de Leeds (Royaume-Uni) ont trouvé que manger tôt le matin aide les gens à éviter d'avoir faim, de perdre contrôle et de se suralimenter le soir (donc de finir par grossir). Mais que faire si vous n'avez jamais faim le matin ? Il y a des chances pour que, si vous pouvez durer jusqu'à midi sans manger, vous allez trop manger le soir. Or si vous prenez un petit dîner, tôt le soir, vous allez vous réveiller le lendemain matin avec un appétit féroce.

Il faut donc retenir que répartir les repas équitablement sur la journée, et toujours prendre le petit-déjeuner, vous aidera à vous sentir rassasiés plus longtemps, et à éviter de céder aux envies de grignoter. Cela est valable que ce soit les 24 ou 25 décembre ou un autre jour de l'année !


16) Manger lentement
Goûtez un peu de tout ce qui vous est proposé, mais contentez-vous d'une petite bouchée ou gorgée à chaque fois. Ne mangez pas tout le plat/morceau. Votre estomac a besoin de 20 minutes pour dire à votre cerveau qu'il est rassasié, alors mangez un peu, faites une pause de 20 minutes et demandez-vous si vous avez vraiment besoin de continuer à manger.

Vous avez besoin aussi d'être actifs. Pourquoi ne pas faire de la marche après le déjeuner avec votre famille ou avec votre chien pour dépenser une partie des calories en trop déjà consommées ?


17) Etancher votre soif
Avant d'attraper quelque chose à manger les 24 et 25 décembre, vérifiez au cas où vous avez soif au lieu d'avoir faim. Il est facile de confondre la soif avec la faim car ce sont les mêmes signaux qui sont envoyés dans les 2 cas au cerveau. Par conséquent, de nombreuses personnes prennent un encas ou remplissent leur assiette de nouveau quand ce dont elles ont réellement besoin est un verre d'eau.

Mieux encore, l'eau est nécessaire à chaque réaction chimique dans le corps, y compris la combustion des graisses. Et non seulement l'eau va vous aider à vous rassasier et à ne pas prendre du poids, mais elle sera aussi très bénéfique pour votre peau et vos cheveux. Pour maximiser son pouvoir rassasiant, optez pour l'eau gazeuse (les bulles aideront à contrer les coups de faim).


18) Garder les bons ratios
Souvent, la quantité de nourritures consommées constitue le vrai problème (et il faut penser à rééquilibrer). Visez à ce que les légumes soient la portion la plus grande de votre assiette. Une portion de glucides doit aussi être présente et ne doit pas être plus grande qu'une poignée ferme. Les protéines également, de la taille et de l'épaisseur de la paume de votre main.

Les repas traditionnels de Noël incluent souvent de la dinde, ce qui suffit largement pour vos protéines. Si vous ne mangez pas de la viande, le saumon est une excellente alternative et est rempli d'acides gras essentiels.


19) Ne pas manger vos émotions
Vous pensez que c'est le moment parfait pour manger excessivement afin d'éviter l'inconfort émotionnel ? Réfléchissez de nouveau, sinon vous allez grossir inévitablement après Noël.

Peu importe votre niveau de stress ou de déprime, ou comment vous pensez que vous allez mieux vous sentir si vous mangez, ne tombez pas dans le piège de la consommation émotionnelle les 24 et 25 décembre. A la fin, votre santé émotionnelle sera encore pire, par usure. Et bien sûr, vous aurez grossi.

Si vous avez un besoin émotionnel (et beaucoup de gens en ont à cette époque de l'année), essayez de trouver comment mieux le satisfaire. Parlez à quelqu'un de ce qui se passe, écrivez tout, soyez gentils avec vous-même, distrayez-vous.

Rappelez-vous à Noël qu'il faut : manger sainement, manger pour le plaisir dans les bonnes portions, manger des aliments que vous aimez avec parcimonie, mais ne mangez PAS pour fuir la douleur, la tristesse ou le stress.


20) Privilégier le chocolat noir
Il n'est pas nécessaire de vous interdire totalement de manger ces chocolats alléchants. Concentrez-vous sur ceux qui ont le moins de lait, et le plus de cacao (ce qui veut dire sur les chocolats les plus noirs possibles, contenant 85% ou plus de cacao).

Une étude réalisée par l'Université de Copenhague (Danemark) a trouvé que grignoter du chocolat noir deux heures et demie avant un repas réduit l'apport calorique ultérieur de 15% par rapport au chocolat au lait. En outre, une étude publiée dans la revue "Journal of Proteome Research" a trouvé que consommer du chocolat noir aide à aplanir les déséquilibres biologiques qui provoquent le stress.


Notre voeu pour Noël serait que nous pouvons tous manger et boire à volonté tout en perdant 1 kilo par semaine. Malheureusement, cela n'arrivera pas, alors nous pouvons simplement vous souhaiter de continuer à être responsables de votre alimentation et forme physique, et de passer un très joyeux Noël !


Et vous, que faites-vous pour éviter de grossir après les 24 et 25 décembre ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Laurie  |  23 décembre 2013, 15:23
J'ai trouvé dans un site US, un truc pour manger lentement, ce qui est le premier conseil pour perdre du poids : si vous êtes droitière, utilisez votre main gauche pour manger. Plus maladroite, vous mangerez plus lentement et parviendrez plus facilement à la satiété.
laety  |  22 décembre 2013, 22:25
Mercii pour tous ces conseils ;) j'appliquerai
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :