Asthme et alimentation : quels aliments pour les asthmatiques ?

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 17/07/2010
Relu par le comité de rédaction

Les symptômes de cette affection respiratoire peuvent être soulagés avec une nutrition adéquate. Voici les denrées à manger et à éviter.

La prévalence de l'asthme a augmenté spectaculairement dans de nombreux pays sur les 10 dernières années, montrant que l'environnement ainsi que l'alimentation joue un rôle important dans l'étiologie de cette maladie. Des changements alimentaires font partie de l'un des facteurs communs de la montée de la quantité des personnes asthmatiques. Dans cet article, RegimesMaigrir.com va vous expliquer comment un changement nutritionnel adéquat peut aider à prévenir et à réduire les symptômes de cette difficulté à respirer.

Adopter une alimentation saine si vous souffrez d'asthme peut être très avantageux et réduire les symptômes. Une nutrition plus saine peut aider à diminuer l'hyperactivité des cellules immunitaires afin qu'elles soient moins réactives à la pollution de l'air et aux allergènes. Certains nutriments et vitamines peuvent aussi aider à réduire les radicaux libres produits, réduisant la sévérité ou la fréquence des attaques d'asthme, tout en améliorant le fonctionnement des poumons.

L'alimentation d'un asthmatique devrait aussi inclure de grandes quantités de légumes verts et de fruits, ainsi que d'autres nutriments. RegimesMaigrir.com vous offre quelques astuces et suggestions sur ce qui faudrait inclure et éliminer dans le régime alimentaire d'une personne asthmatique.


> Aliments à consommer si vous souffrez d'asthme

Les légumes tels que les tomates, les betteraves, la laitue et les légumes à feuilles vertes (comme le brocoli) sont bénéfiques aux personnes souffrant de ce problème de santé. Ils contiennent plein de bio-flavonoïdes qui aident à réduire la quantité de radicaux libres dans l'organisme.

Les fruits frais comme les pommes, les oranges, les fraises, les bananes, etc. sont riches en nutriments antioxydants qui aident à protéger des effets nocifs de la pollution. Le fruit est également riche en éléments nutritifs et en nombreux bêta-carotènes, ce qui est bon pour les poumons.

Un autre aliment qu'une personne asthmatique devrait inclure dans son alimentation est le poisson. Il s'agit d'une très bonne source d'acides gras oméga-3. Pourquoi avoir besoin de cette bonne graisse ? Les acides gras oméga-3 ont d'étonnants composants anti-inflammatoires qui peuvent réduire le risque d'une crise d'asthme et soulager ses symptômes.

D'autres aliments riches en acides gras incluent les noix, les graines de lin, les morues, le soja et les maquereaux. Certains aliments comme l'ail, le piment, les oignons, les gingembres, le curcuma, possèdent aussi des propriétés anti-inflammatoires qui stimulent les cellules nerveuses dans les poumons, soulageant l'irritation due à l'asthme.

Enfin, les gens qui consomment beaucoup de vitamine E et qui ne fument pas ont moins de risque de développer cette difficulté respiratoire avec dyspnée.


> Aliments déconseillés si vous souffrez d'asthme

Un patient asthmatique devrait éviter les nourritures qui peuvent produire une réaction allergique. Ces aliments capables de provoquer des allergies sont le mungo, les aliments épicés (surtout s'ils sont consommés vers l'heure de dîner). Veillez également à éviter (ou à manger en grande modération) le lait et les produits laitiers, les chocolats, le pain, le sucre blanc, les œufs, le blé, les fruits de mer.

Tous ces aliments produisent excessivement de muqueuses qui peuvent bloquer les voies respiratoires et aggraver l'état d'un asthmatique. Essayez aussi d'éviter de consommer trop de sel dans vos nourritures. Des études ont montré que l'incident d'asthme est étroitement lié à la consommation de sodium.

En effet, manger trop salé produit un effet néfaste sur les poumons, où le sel peut provoquer une réponse oedémateuse qui attire davantage de liquide dans les tissus pulmonaires. Le sel peut aussi augmenter la production de mucus, qui en combinaison avec le gonflement qu'il provoque, peut entraîner une obstruction par mucus dans les poumons.

Évitez également les nourritures contenant des sulfites, qui peuvent causer une réaction asthmatique. Les sulfites sont utilisés pour conserver les nourritures et se trouvent généralement dans des aliments transformés (comme les condiments, marinades, légumes secs, fruits secs, crevettes, bières et vins).

Si vous voulez éviter les sulfites, cherchez les mentions de bisulfite de potassium, sulfite de sodium, le dioxyde de soufre, métabisulfite de sodium, bisulfate de sodium et le métabisulfite de potassium sur l'étiquette des aliments.

D'autres additifs alimentaires, comme le glutamate monosodique et l'aspartame, sont aussi soupçonnés de nuire aux personnes souffrant d'asthme, mais aucune étude approfondie n'a pu conclure avec certitude qu'ils en constituent une cause.


Que pensez-vous de ces liens entre l'asthme et l'alimentation ? Si vous êtes asthmatique, quels autres aliments évitez-vous de manger ou privilégiez-vous ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez la première personne à donner un avis en cliquant ici.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.