A quelle fréquence se peser : 1 fois par jour, semaine ou mois ?

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 11/06/2009
Relu par le comité de rédaction

Combien de fois devrait-on se peser, et sur quelle intervalle ? RegimesMaigrir.com vous explique à quelle fréquence vous devriez monter sur le pèse-personne.

Se peser ou ne pas se peser, telle est la question. Certains experts recommandent de délaisser le pèse-personne et de mesurer les progrès accomplis par la façon dont vous rentrez dans vos vêtements. Si vous essayez de perdre ou de maintenir votre poids, à quelle fréquence devriez-vous vous peser ? Une fois par jour ? Une fois par semaine ? Une fois par mois ?

Votre poids change de jour en jour. Cela est principalement dû à la quantité d'eau présente dans votre organisme, qui peut varier d'heure en heure. Si vous mangez une grosse salade et buvez un grand verre d'eau, ces consommations impliqueront un gain de poids sur le pèse-personne. Beaucoup de femmes remarquent aussi des changements de poids en raison de leurs cycles mensuels (leurs règles). Là aussi, il s'agit du poids pris par l'eau, pas par les matières grasses.

Regarder l'aiguille du pèse-personne monter d'un matin à l'autre, même après une journée saine sur le plan de l'alimentation, peut être décourageant. Cela peut pousser les suiveurs de régime à abandonner. De nombreux experts estiment que se peser une fois par semaine permet d'obtenir un reflet plus précis (et sage) de vos progrès.

Si les fluctuations de poids ne vous font pas perdre la tête ou saboter vos efforts de régime, une pesée quotidienne reste une option. Quelle que soit la fréquence que vous aurez choisi pour vous peser, gardez les conseils de RegimesMaigrir.com à l'esprit lorsque vous montez sur le pèse-personne :


1) Pesez-vous au réveil
Essayez toujours de vous peser le matin en vous levant. Votre poids va augmenter à cause de votre consommation d'aliments et de liquides. Le poids du matin sera votre "vrai" poids.

N'oubliez pas de prendre le petit-déjeuner ensuite pour perdre du poids.


2) Rappelez-vous de la perte d'eau
Généralement, le poids baisse le plus pendant la première semaine ou les deux premières semaines. Cela est généralement dû à la perte d'eau. Ne vous découragez pas lorsque la perte de poids se ralentit pendant les premières semaines de votre régime. Il est presque impossible de perdre plus de 2 kilogrammes de pure graisse corporelle en une semaine.

Consultez également nos conseils pour diminuer la masse graisseuse du corps.


3) Mémorisez vos évolutions de poids
Tenez un journal hebdomadaire de votre poids. Visez à ne pas perdre plus que 0,5 ou 1 kilogramme par semaine (2 à 4 kilogrammes en un mois). Plus vous perdez du poids lentement, plus ce poids perdu est susceptible de ne pas revenir (pas d'effet yo-yo). Vous êtes également plus susceptibles de perdre de la graisse, pas de l'eau.

Consultez également notre article "Tenir un journal alimentaire aide beaucoup pour perdre du poids".


4) Ne paniquez pas si votre poids "stagne"
Il est normal que votre poids stagne au bout de quelques semaines, puisque votre organisme s'habitue à un nouveau poids. Si vous faites de l'entraînement de la force (musculation), votre poids pourrait rester le même pendant un moment, même si vous êtes toujours en train de réduire la masse graisseuse dans votre corps et d'assainir votre organisme.

Ainsi, si vous vous pesez tous les jours et que vous voyez votre poids stagner pendant un moment, cela risque de vous frustrer, de vous décourager, et de saboter en fin de compte vos efforts d'adopter un bon comportement alimentaire et vos séances d'entraînement.


5) Définissez des objectifs de perte de poids
Après avoir atteint votre objectif de poids, surveillez votre poids. Lorsque votre poids augmente de 1 à 1,5 kilogrammes, prenez cela comme un feu orange. Restez calme toutefois. Il s'agit juste d'un signal de votre corps pour vous faire surveiller votre alimentation et vos activités physiques avec davantage d'attention.

Si vous vous persez une fois par mois, le pesage risque d'être trop espacé dans le temps. Vous risquez alors de "rater" ce feu orange, de ne pas voir le signal d'alerte émis par votre corps pour mieux surveiller votre alimentation et vos exercices physiques.

Se fixer des objectifs réalistes fait partie des 5 règles de base pour réussir à perdre du poids.


6) Rappelez-vous que le succès de perte de poids ne se mesure pas seulement sur le pèse-personne
Ne devenez pas accro aux chiffres donnés par votre pèse-personne. Veillez à baser votre succès sur davantage de choses que ce que vous voyez sur le pèse-personne. Dormez-vous mieux ? Est-ce que vos vêtements deviennent plus amples (alors qu'ils vous serraient auparavant) ? Vous sentez-vous en meilleure santé ? Êtes-vous moins essoufflé(e) ? Ces paramètres sont tous aussi importants, voire plus, pour obtenir une bonne santé et qualité de vie sur le long terme.

A ce propos, saviez-vous que Gillian McKeith ne pèse jamais ses clients ? Elle conseille par ailleurs de ne pas faire une fixation sur le pèse-personne (consultez la fiche du régime McKeith ici).


Alors finalement, devriez vous vous pesez une fois par jour, une fois par semaine, une fois par mois ? La réponse est différente pour chaque personne. Pensez à ce qui vous fera garder votre motivation. Pour la plupart des personnes, se peser une fois par semaine est suffisant pour analyser les progrès, sans devenir esclave de du pèse-personne.


Que pensez-vous de ces conseils à garder en tête avant de se peser ? A quelle fréquence vous pesez-vous ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il y a 9 commentaires sur cet article. Cliquez ici pour lire ces commentaires ou pour donner votre avis sur cet article.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.