Tenir un journal alimentaire aide beaucoup pour perdre du poids

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 03/04/2009
Relu par le comité de rédaction

Beaucoup de choses peuvent vous surprendre rien qu'en notant par exemple vos sentiments à chaque fois que vous mangez, et en les analysant plus tard.

Vous vous demandez comment un journal alimentaire peut vous aider à perdre du poids ? Vous pouvez partager vos pensées les plus profondes à votre journal intime... vos espoirs, rêves et craintes. Tenir un journal est un bon moyen d'obtenir les pensées de votre tête et peut également révéler bien de choses une fois relu à une date ultérieure. La même chose peut être vraie pour un journal alimentaire. Beaucoup de personnes pourraient rire de cette idée, mais un journal alimentaire peut être un outil très puissant pour aider à perdre du poids.

Tout d'abord, qu'est-ce qu'un journal alimentaire ? C'est très simple. Enregistrez dans un carnet de notes chaque aliment qui passe dans votre bouche, qu'il soit solide ou liquide, avec la date et l'heure à laquelle vous l'avez consommé. Si vous disposez des informations supplémentaires, comme le poids (ou le litrage) des aliments consommés ou leurs quantités caloriques, c'est évidemment encore mieux.

Il est également utile de noter comment vous vous sentez (vos sentiments) au moment où vous mangez... Etiez-vous en train de manger uniquement parce que vous aviez faim ? Aviez-vous tout simplement envie d'un aliment ? Mangiez-vous parce que vous étiez triste par une mauvaise nouvelle ? Ou était-ce simplement "le moment" pour manger ? Vous pouvez trouver que le soir, vous voulez manger une collation non pas parce que vous avez faim, mais juste parce que vous voulez vraiment mettre quelque chose dans l'estomac.

Au fil du temps, vous remarquerez très probablement les tendances dans votre comportement alimentaire. Peut-être que vous avez toujours faim à 15h00, lorsque vous vous trouvez au travail sans disposer de collations saines. Ou pire encore, vous pourriez découvrir que vous prenez souvent des collations dans le distributeur de la salle de repos au travail ou dans la boulangerie à côté, sans même vous rendre compte de toutes les calories que vous consommer.

Les coupables pourraient être un croissant gras pris au matin ou quelques chocolats à faible teneur en cacao après le déjeuner. Ces petites collations consommables un peu trop rapidement peuvent réellement s'additionner sans que vous vous réalisiez mentalement de tous les aliments que vous mangez.

D'autres tendances pourraient être entre autres que certains repas ne vous satisfont jamais, ce qui conduit à rechercher d'autres aliments pour vous satisfaire.

A notre avis, rien que de savoir que vous devrez écrire que vous avez dîné trop vite ou mangé un aliment trop calorique par pure gourmandise pourrait suffire à vous décourager. Il y a quelque chose sur le fait d'être responsable des aliments que vous mangez, qui peut tout simplement changer vos habitudes alimentaires.


Que pensez-vous des journaux alimentaires ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez la première personne à donner un avis en cliquant ici.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.