Tesofensine : nouveau médicament pour maigrir vite très puissant

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 24/10/2008
Relu par le comité de rédaction

Cette pilule amaigrissante du futur est une bonne nouvelle pour les gens qui ont essayé en vain divers régimes pour perdre du poids.

Tesofensine, un nouveau médicament pour maigrir initialement développé pour traiter les maladies du cerveau permet de maigrir plus vite. Ce produit minceur permettrait de perdre du poids 2 fois plus vite donc est 2 fois plus puissant que les meilleurs médicaments capables de faire perdre du poids existants, selon les conclusions d'une étude.

Les patients obèses qui ont pris ce produit tous les jours pendant 24 semaines (6 mois) ont perdu environ 12,5 kilogrammes.

La quantité de poids qu'ils ont perdu s'est révélée 2 fois plus importante que ce qu'ils auraient pu obtenir avec les médicaments anti-obésité actuellement disponibles, sibutramine et rimonabant, selon les experts.

Ce produit médicamenteux, qui supprime la faim et empêche les gens de trop manger, cible les signaux neuronaux des produits chimiques présents dans le cerveau.

Le potentiel de la tesofensine comme médicament amaigrissant a été découvert par accident lorsqu'il était essayé en tant que traitement pour les maladies de Parkinson et d'Alzheimer.

Les médecins ont constaté que les patients obèses à qui ils donnaient ce nouveau médicament pour maigrir ont commencé à perdre du poids.

La nouvelle étude conduite au Danemark a impliqué 161 patients obèses avec un poids moyen d'environ 101,5 kilogrammes.

Les médecins leur prescrivaient des doses journalières variables soit du medicament tesofensine soit de placebo, pendant 24 semaines.

A la fin de cet essai, les patients qui recevaient les 2 doses les plus élevées (0,5 et 1 milligrammes) de tesofensine ont perdu respectivement 11,3 kilogrammes et 12,8 kilogrammes.

Ces pertes de poids sont le double des pertes obtenues par les patients prenant les médicaments minceur sibutramine ou le rimonabant, commercialisés sous les noms de Reductil et Acomplia, ont indiqué les chercheurs sur le site médical "The Lancet".

Le schéma du médicament tesofensine, les actions de la tesofensine sur les centres nerveux
Le schéma du médicament amaigrissant tesofensine (en haut), ses actions sur les centres nerveux (en bas)


Les effets secondaires tels l'assèchement de la bouche, insomnie, tachycardie, constipation, nausées, diarhées, hypertension et augmentation de la fréquence de battement du cœur ont été enregistrés pendant les tests évoqués précédemment. Plus la dose était importante, plus les effets secondaires devenaient gênants. De plus, des accès de colère et d'hostilité étaient observés chez les patients qui prenaient la dose de 1 milligramme de ce produit médicamenteux. A noter enfin que les 2 doses augmentent la confusion.


> Difficultés rencontrées pendant le développement

Les droits de développer et de commercialiser la tesofensine étaient détenus par une compagnie pharmaceutique danoise appelée Neurosearch jusqu'en octobre 2014 (plus d'informations plus bas).

Ce laboratoire comptait procéder aux derniers tests (phase III) des médicaments contenant de la tesofensine dosée à 0,5 milligrammes (parce que cette dose fait perdre quasiment autant de poids que celle de 1 milligramme sans influencer la pression sanguine) début 2009. Malheureusement, le manque de trésorerie obligera la firme à céder les droits en octobre 2014.

Les difficultés financières liées à l'impossibilité de trouver un partenaire économique pouvant assister la recherche et le développement de la tesofensine ont obligé la compagnie danoise NeuroSearch à transférer les droits d'exploitation de ce produit à Saniona en octobre 2014.

Les droits portent sur les projets de développement relatifs aux phases I et II.

NeuroSearch n'a tiré aucun bénéfice de ce transfert de droits. Toutefois, l'entreprise a négocié 20% des profits futurs potentiellement réalisables par Saniona si la tesofensine réussissait à être mise sur le marché.

Ce médicament amaigrissant devait être commercialisée courant 2015 (après avoir terminé les tests cliniques pour diminuer ses effets secondaires). Pour le moment, le repreneur des droits n'a pas encore communiqué sur les dates de finalisation du produit.


> Risques

En général, le profil de sécurité de tesofensine est similaire aux médicaments déjà approuvés pour le traitement de l'obésité.

Les effets indésirables les plus fréquemment rapportés dans la population obèse ont été : bouche sèche, maux de tête, nausées, insomnie, diarrhée et constipation.

Une tendance montrant une dépendance à la dose a été observée pour la bouche sèche et l'insomnie.

Le taux de sevrage global en raison d'événements indésirables survenus lors des essais cliniques effectués sur la population obèse était de 13% avec la tesofensine et 6% avec le placebo.

L'augmentation de la tension artérielle et de la fréquence cardiaque avec les doses thérapeutiques pertinentes de tesofensine (0,25 mg et 0,5 mg) était respectivement de 1-3 mmHg et jusqu'à 8 battements par minute.

Que pensez-vous de tesofensine ? Pensez-vous que ce produit sortira un jour sur le marché ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez la première personne à donner un avis en cliquant ici.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.