Déshydratation : comment éviter d'être déshydratés ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 15/02/2010

Une perte d'eau importante fait courir des risques à un organisme. Voici nos conseils pour savoir comment éviter la déshydratation.

La dessiccation est une perte excessive de fluide corporel. Or l'eau est vitale pour entretenir la santé du corps. En effet, jusqu'à 75% de notre organisme sont composés d'eau. Il y a un problème d'hydratation lorsque le volume d'eau qui sort du corps est supérieur au volume d'eau consommé. Savoir comment éviter la déshydratation aide donc grandement à entretenir une bonne santé.

Le corps est très dynamique et change constamment. Cela est particulièrement vrai avec l'eau du corps. Nous perdons de l'eau régulièrement lorsque :
  • Nous respirons,
  • L'air humidifié quitte le corps,
  • Nous transpirons pour rafraîchir le corps (pendant un exercice physique par exemple),
  • Nous urinons ou faisons une évacuation intestinale pour expulser les déchets du corps.

Lorsque le printemps s'approche et que le temps devient plus clément, faire de l'exercice en plein air est conseillé. Le problème est que les températures sont plus chaudes qu'en hiver mais restent relativement froides, ce qui fait souvent oublier un souci lié à l'exercice physique à prendre très au sérieux : la déshydratation.

Des études récentes ont montré que ceux qui font de l'exercice peuvent perdre plus d'eau lorsqu'il fait un temps plus frais et printanier que pendant n'importe quel autre moment de l'année. La déshydratation guette donc les personnes qui font du sport en plein air au printemps.

Certaines personnes pourraient croire aussi que pour combattre la rétention d'eau, elles doivent boire moins d'eau et attendre que le corps consomme toute sa réserve d'eau afin de perdre du poids en eau, s'exposant du coup au risque de déshydratation. Il s'agit d'une erreur grave puisque pour lutter contre la rétention d'eau, il faut entre autres boire beaucoup d'eau.


> Comment se produit l'assèchement ?

Lorsque vous faites de l'exercice, vous avez normalement plus chaud et commencez à transpirer. La transpiration amène votre système nerveux à envoyer un signal au cerveau pour dire "Je vais avoir soif, je dois m'hydrater".

Mais en temps froid ou frais, le cerveau ne reçoit pas le signal de la soif de la même façon. En fait, certaines personnes n'obtiennent pas de signal du tout, elles ne pensent plus à reconstituer leurs réserves en eau et s'exposent au risque de déshydratation.


> Signes et symptômes de dessiccation

Comment savoir si vous êtes déshydratés par un simple test ?
Si vous remarquez simultanément 2 ou plus des symptômes suivants, surtout après une activité physique en plein air, buvez de l'eau à petites gorgées et contactez votre médecin dès que possible :
  • Bouche sèche et collante,
  • Faiblesse musculaire et fatigue extrême,
  • Les yeux ne font plus de larmes,
  • Crampes musculaires,
  • Nausée et vomissement,
  • Mal de tête,
  • Soif extrême,
  • Irritabilité et sensation de confusion,
  • Manque de transpiration,
  • Pas de miction (élimination d'urine) ou urine de couleur jaune foncé,
  • Battements de coeur rapides ou palpitations,
  • Vertiges, étourdissement,
  • Fièvre.

Faites un simple test pour savoir si vous êtes fortement déshydratés : il vous suffit de tirer la peau de votre main avant de la relâcher, si vous êtes asséchés, la peau reste élevée par rapport à son état initial (regardez l'image située à côté pour mieux comprendre). Attention, une déshydratation prolongée et non traitée vous fait courir le risque de tomber dans le coma ou d'endommager le fonctionnement de vos organes. Ne laissez pas une importante perte d'eau se prolonger.


> Qui risque d'être déshydratés avec un temps frais ?

Les athlètes en endurance font beaucoup d'exercice en plein air et connaissent davantage la déshydratation que d'autres personnes.

Les buveurs de café et de thé s'exposent davantage au risque de se déshydrater. En effet, plus vous buvez de boissons caféinées, plus vous devez uriner et donc plus votre corps perdra d'eau.


> Comment éviter la déshydratation au printemps ?

Comprendre pourquoi l'assèchement peut survenir quand il fait frais est nécessaire pour éviter d'être déshydratés. RegimesMaigrir.com vous offre quelques conseils pour éviter de vous déshydrater :

1) Boire beaucoup d'eau
Si vous savez que vous allez faire de l'exercice ou une autre activité physique en plein air, buvez beaucoup d'eau avant, pendant et après votre sortie pour empêcher la déshydratation de se produire. Et selon l'intensité de votre activité physique, le conseil traditionnel de boire 8 verres d'eau par jour pourrait bien ne pas suffire. Parlez à votre docteur de la quantité d'eau que vous devriez boire.

2) Essayer une boisson sportive
La plupart des boissons conçues pour sportifs (Powerade, Gatorade, etc.) va vous aider à rétablir votre équilibre électrolyte après un entraînement physique intense. Essayez de boire un ou deux verres avant et après l'exercice physique pour éviter la déshydratation.

3) En cas de soif, arrêter l'entraînement physique
Votre corps vous dira quand vous avez soif (mais ne la confondez pas avec la faim, s'agissant du même signal envoyé au cerveau que ce soit la soif ou la faim) ou quand vous avez fait trop d'exercice. Apprenez à écouter votre corps et à arrêter vos activités si vous sentez que la déshydratation est imminente.

4) Vous peser
Certains athlètes qui font beaucoup de sports d'endurance se pèsent avant et après un entraînement physique pour mesurer combien de fluides ils ont perdu pendant une activité physique. Lorsque vous vous pesez après avoir fait du sport en plein air, si vous avez perdu plus de 500 grammes, reconstituez vos réserves d'eau le plus vite possible pour éviter la déshydratation.

5) Manger des aliments à haute teneur en eau
Boire de l'eau n'est pas la seule façon de faire entrer des fluides dans votre organisme. Vous pouvez en effet rester bien hydratés en mangeant des fruits et légumes riches en eau pour éviter la déshydratation, comme la pastèque et le concombre par exemple.


> Le saviez-vous ?

L'hydratation indique l'apport d'eau par voie orale ou en intraveineuse pour lutter contre une perte d'eau massive.

La dessiccation peut aussi être provoquée par la prise ou l'injection d'un médicament. Ainsi, les injections d'interféron (pour lutter contre le virus de l'hépatite C) provoquent une déshydratation pendant la durée du traitement (24 ou 48 semaines).


Que pensez-vous de ces conseils pour savoir comment éviter la déshydratation ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.


> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (ne cochez pas la case si vous souhaitez qu'on vous contacte)

* Texte :

Recevez gratuitement notre newsletter :