Manger ses émotions : comment arrêter de le faire ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 27/05/2009

Si vous mangez souvent pour calmer vos émotions, vous pouvez arrêter cette habitude grâce à ces 4 étapes simples.

Manger ses émotions est tentant. Quand les choses se corsent, quand nos émotions débordent (stress, tristesse, déception, contrariété, énervement, colère, nostalgie, etc.), beaucoup d'entre nous foncent vers le réfrigérateur chercher quelque chose à manger, pour les calmer.

Certes, manger une tranche de gâteau au caramel peut vous détourner temporairement de vos émotions, vous distraire momentanément de vos sentiments négatifs ; et certains aliments peuvent vraiment stimuler des substances chimiques du cerveau pour vous améliorer votre humeur. Mais ce n'est pas un bon moyen sur lequel appuyer, ni une bonne chose dans l'optique de perdre du poids ou d'entretenir la ligne. Manger pour calmer vos émotions fait partie des 10 plus grandes erreurs qui empêchent de perdre du poids.

Lorsque nous mangeons parce que nous nous sentons mal, nous sommes enclins à manger trop, et le problème est qu'en général, nous ne mangeons pas des bâtonnets de carotte (un aliment sain, tout comme quinze autres fruits et légumes détaillés ici) mais d'autres aliments trop caloriques.


Ne sabotez pas votre santé et votre ligne. RegimesMaigrir.com vous explique en 4 étapes comment surmonter vos envies de manger à cause de vos émotions :

Étape n°1) Oubliez les "aliments interdits"

Beaucoup de régimes listent leurs "mauvais" aliments, que vous êtes censés ne pas manger pendant que vous suivez ces régimes. Interdire ainsi n'est pas réaliste pour vous, si vous faites partie des personnes qui mangent à cause de leurs émotions.

Une meilleure approche serait de planifier bien à l'avance les consommations de vos aliments favoris, mais avec modération (planifier et emmener un plat faible en calories avec vous est l'un de nos conseils pour maigrir). Sans consommation modérée, vous allez toujours tricher et dérégler votre comportement alimentaire.

S'autoriser de temps en temps un petit plaisir alimentaire est l'une des cinq principes fondamentales pour réussir à mincir.


Étape n°2) Déterminez ce que la vraie faim signifie

Ce n'est pas facile de savoir si vous avez vraiment faim. Beaucoup d'entre nous confondent la sensation de la soif avec celle de la faim. Heureusement, la solution n'est pas si difficile : il vous suffit de boire un grand verre d'eau et de voir si votre envie de manger disparaît (ce qui vous fera en plus consommer moins de calories).

L'autre problème pourrait être le désir d'un aliment spécifique (par gourmandise et non à cause de la faim). Pour distinguer entre une envie de grignoter et la faim, demandez-vous : "Est-ce que c'est une collation saine comme une pomme, une salade ou une tranche de pain complet (en blé entier) que j'ai envie de manger ?". Si vous ne pouvez pas ôter cette barre de chocolat de votre esprit, alors vous avez probablement une simple envie de grignoter ou de manger pour le simple plaisir de manger.


Étape n°3) Surmontez vos envies de grignoter

Déterminer que vous n'avez pas vraiment faim est un premier grand pas, mais reconnaître seulement que vous avez envie de grignoter ne fera pas disparaître cette envie.

La prochaine fois que vous êtes attiré(e) par la cuisine ou les placards à chips, arrêtez-vous un instant pour vous demander : "Comment vais-je me sentir ensuite, si je dévore un sac de chips ou un pot de crème glacée maintenant ?". Il y a de bonnes chances que vous allez vous sentir coupable, déçus, et peut-être ballonné voire "malade".

Au lieu d'aller dans cette voie, résistez pendant 10 minutes aux envies de grignoter et distrayez-vous avec d'autres choses que des aliments (voir l'étape n°4). Si 10 minutes ont passé et que vous pensez toujours aux cookies ou pots de crème glacée, allez-y et profitez-en mais juste un peu.

Ne dépassez pas la moitié d'un petit pot de crème glacée (moitié d'un petit verre), ou pour satisfaire une grosse envie de chocolat, essayez deux petits carrés de chocolat (à 70% de cacao au minimum si possible) ou une tasse de chocolat chaud. Pour manger quelque chose de salée et croustillante, prenez un petit sachet de chips sans sel (mais pas plus d'un petit sachet sinon vous risquez de surconsommer) ou un grand verre de popcorn allégé en beurre. Restez dans les petites quantités pour satisfaire votre envie de grignoter seulement si vous avez déjà tenté de résister pendant 10 minutes au moins (normalement, vous avez des chances de ne plus penser aux grignotages après ces 10 minutes sans penser aux grignotages).


Étape n°4) Planifiez de nouvelles manières de supporter

La clé pour arrêter de manger à causes des émotions est de planifier bien à l'avance afin de savoir ce qu'il faut faire lorsque vous sentez en vous des sensations telles que "Je suis si stressé(e) que je peux manger une grande pizza en entier". Par exemple :

a) Gardez vos chaussures de sport à portée de main
La course à pied, la marche rapide ou danser sur vos morceaux préférés, même pendant à peine 10 minutes peut améliorer votre humeur et lutter contre les effets du stress. Faites ces activités entre 20 à 30 minutes et vous provoquerez rapidement dans votre corps la production des endorphines (des produits chimiques naturels de bien-être). Ou détendez-vous en faisant une activité de relaxation, comme le yoga.


b) Faites une liste de toutes les raisons pour lesquelles vous voulez manger sainement et affichez la sur votre réfrigérateur afin qu'elle reste au frais dans votre esprit
Pensez au-delà du simple désir de rentrer dans votre maillot de bain. Par exemple, vous pourriez penser aux calories saines dont vous avez besoin pour entretenir vos enfants ou proches (attention aux calories cachées), ou encore aux éléments nutritifs qui sont essentiels pour lutter contre les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2.

c) Trouvez une personne dans l'entourage qui a de bonnes habitudes alimentaires
Faites à cette personne des promesses de lui téléphoner (et tenez vos promesses), de lui envoyer des e-mails ou des SMS avant de céder à l'appel de la malbouffe. Elle peut vous remonter le moral, et vous dire avec plus de sérénité que l'aliment caloriqe que vous alliez consommer n'apportera rien de bon à votre corps.


Essayez maintenant ces 4 étapes si vous êtes du genre à manger à cause de vos émotions. N'achetez pas les aliments "déclencheurs" ( ceux que vous ne pouvez pas goûter sans finir par dévorer l'ensemble du sachet ou du paquet). Même si une auto-interdiction permanente de manger un aliment spécifique pourrait finalement vous donner envie d'en manger davantage, il n'y a aucune raison non plus de laisser des tentations autour de vous régulièrement (ne mettez pas les grignotages au bureau ou dans votre sac à main). Gardez ces aliments pour des occasions spéciales, à l'extérieur de la maison (par exemple, commandez une crème glacée pour le dessert dans un restaurant au lieu de laisser s'accumuler des pots de crème glacée dans votre congélateur).

Décidez également de ce que vous allez (et n'allez pas) manger avant d'atteindre le stade d'avoir envie de vous faire plaisir en mangeant sans contrôle (il faut renforcer votre volonté pour contrôler vos envies de manger). Profitez de votre temps libre le dimanche pour planifier les repas et collations de la semaine qui suit (y compris quelques petits plaisirs gourmands et desserts par ci par là). Ensuite, suivez ce plan le plus possible sans faire d'écart alimentaire (croire qu'il est inutile de planifier fait partie des sept fausses croyances habituelles qui empêchent de mincir).


Que pensez-vous de ces 4 étapes pour arrêter de manger à cause des émotions ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
marie  |  06 juillet 2015, 22:40
fifi ! comment vas tu? on pourrais discuter ensemble si tu as besoin
Flore  |  13 juin 2015, 12:07
Bonjour, je souffre de ça... je mange quand ça va pas. Il y a deux ans, je suis allé voir un psy spécialisé dans le comportement alimentaire. Deux après, mes pulsions de manger quand ça va pas on diminuer. Ce qu'elle m'a dit de faire et ce que cet article dit. Savoir définir la vrai faim, trouver un moyen de surmonter cette pulsion (pour moi la musique et le dessin marche bien). La question "et après comment vais-je me sentir?"... plus mal surement mais pas mieux croyez moi. Je n'ai pas vraiment maigri mais j'ai appris a contrôler ça et ça change beaucoup de choses. Je mangeais des yaourts très souvent (par habitude parce que dans ma tête les manger me calmé), je n'en mange plus que 1/2 par semaines. Les pulsions se vont rare, j'en avait bien 5 par mois, j'ai en plus qu' 1 tous les 2 mois. DONC FAITES LE CA NE VOUS FERA QUE DU BIEN !
Fifi  |  31 mai 2015, 15:58
Bonjour , moi je n arête pas manger car je me sent seule et je suis assez malheureuse , donc si quelqu'un pourrait m aide ?merci!
Sab  |  10 juin 2014, 23:16
Merci mille fois pour çe beau discours qui ma effectivement donner envie de vider mon congés de glace et placard de biscuits
Quand je fais me coursés j'essaie tjrs de les faire sans avoir d appétit a çe moment la tjrs faire ses courses sans avoir faim avant ou on achete n'importe quoi de tout et des choses que l'on ne prendrait pas quand on a l'estomac plein juste avant
Merci pour ces conseils précieux
Bonne chance pour la suite et bon courage pour ton blog
Sabine
Nino  |  06 février 2014, 13:46
c'est touchant de voir autant de volonté de la part de nombreuses personnes.. moi même je me sens pris dans cette tenaille de manger mes émotions!! c'est très compliqué de s'en sortir, mais ce site m’amène de nouvelles motivations, et surtout plus de lucidité et de réalisme!! je ne ressens déjà plus les mêmes motivations de grignoter ou trop manger.. courage a tous :)
Stephy  |  30 janvier 2014, 11:18
J'ai beaucoup aimé la teneur de votre article ce que j'aime moins ce sont les spams qui l'accompagnent qui sont n totale contradiction avec le message véhiculé ironie du sort..
marjo  |  28 janvier 2014, 02:11
kikou,
je vais avoir 52 ans et je me rends compte que je mangeais et je mange encore, mes émotions. Merci pour ces 4 étapes. Je vais tenter de les appliquer (avec l'aide d'une diététicienne) car je ne supporte plus ces kilos en trop !!!
et reviendrai vers vous pour des news...
albinus  |  09 décembre 2013, 14:06
J'ai actuellement un cancer du sein et je suis une chimiothérapie : les jours qui suivent la chimio sont extrêmement difficiles. Maux de tête, nausées, insomnie avec le cortisol qui a tendance à m'énerver. Je suis du groupe sanguin AB. Que devrais-je prendre comme compléments ou vitamines sachant que je commence à suivre sérieusement votre régime AB deuxième niveau. Merci de votre réponse
mathidouxB  |  20 août 2013, 13:13
J'ai simplement une référence d'un livre qui m'a vraiment aidé, tous ceux qui sont sur ce site c'est surement que vous ne vous sentez pas bien dans votre corps alors lisez le, je vous assure ce n'est pas une question de volonté la perte de poids, c'est surtout une redécouverte de soi et de ce qui nous fait plaisir pour ne plus avoir envie de manger 24h/24h.
Le livre c'est donc "maigrir, la méthode sans régime" de Raffaele Morelli
alexis  |  16 juillet 2013, 15:13
j'ai 12ans est je fais déjà 55,55 kilos je suis le plus gros de ma classe on me trétre a l'école de gros lard etc.... ma mère m'aide beaucoup mais sa n'arrange pas les choses j'ai plein de cachette dans ma chambre est quand ma mère les trouves est me gronde donc après je suis triste ets je m'enferme dans ma chambre est je remange donc c'est comme un rond je vous remercie de m'avoir aider si vous aver besoin d'aide je suis sur le blogue a ouais j'ai perdus 3 kilos grace au méthode

enrevoir
GROS BISOUS!!!!!
Chocostories  |  06 avril 2013, 14:51
J'en ai vraiment marre ! Je n'arrête pas de faire le yoyo avec mon poids et plus je vieillis, plus la prise de poids est importante et difficile à perdre. Je n'ai plus aucune volonté et je ne mange pas, je m'empiffre ! Hier soir, j'ai englouti 2 paquets de gâteaux en l'espace d'une heure ! Je n'arrivais pas à m'arrêter ! J'avais conscience que c'était mal mais c'était comme une question de survie. Et pourtant je ne faisais pas de régime ! J'avais décidé de manger sainement, 3 fois par jour et faire du sport...mais j'ai l'impression que le déséquilibre est bien plus profond...je me sens pathétique et faible ! Et j'ai horreur de ça moi qui ai toujours été une femme forte et combattive !
Que dois-je faire ?? Comment arrêter et surtout maigrir ??
Michèle  |  15 septembre 2012, 06:46

Bonjour,

Pourquoi ne pas demander votre bilan nutritionnel gratuit? Il vous permet de connaître vos habitudes alimentaires, voire les rectifier, c'est gratuit et vous donne la possibilité de retrouver votre poids de forme. Faites en profiter vos amies !
yoyotte 60  |  16 novembre 2011, 00:17
j en ai marre je sens que je craque de plus en plus jai 48 ans jj avais reussi a perdre 20 kg j etais bien j ai marier mon fils mon couple va bien et puis patatra j ai perdu mon boulot je reste a la maison toute la journee et seule je m ennuie a mort alors je mange je mange j ai deja repris 4 kg depuis le mois d aout je viens de lire votre methode j espere pouvoir la suivre e t reussir a tenir en tous les cas elle ma plus je reviendrais bientot pour vs tenir au courant je croise les doigts et ferme mon frigo et mes placards
lola  |  28 mai 2011, 13:38
Bonjour voila sa va faire maintenant presque six mois que je suis devenue ad dicte à la nourriture, je fais de vrai crise de boulimie je suis sans arrêt rendu dans la cuisine manger un carré de chocolat, un gâteau ou une pomme. J'ai toujours été très fine et la en l'espace de six mois j'ai pris six kilos qui me pourrissent la vie et m'empêche de sortir, de m'habiller comme je voudrais... Maintenant c'est devenu un cercle vicieux plus je reste chez car je ne me sens pas bien plus je mange et moins je fais de sport. Aider moi donner moi des solutions svp
hola  |  23 octobre 2010, 17:03
salut a tout le monde,
c pas facile d'éviter le grignotage pour moi , cette année j'ai decidé de suivre vos conseils pas pour être mince mais pour être en forme aussi , je veux avoir des enfants et je veux vivre avec eux aussi longtemps que possible.
j'ai relevé plusieurs defi dans ma vie , et celui la est mon plus grand defi si je le réussi je gagne a confiance de moi même et je serais capable de surmonter toute les difficultés.
j'ai commencé la lecture pour apprendre sur la meditation et le yoga , croyez moi sa marche super bien.

bonne chancea tout les filles
hola
naddoun  |  08 octobre 2010, 01:53
Merci pour cette page.

J ai suivi vos conseils et j'ai crée un blog pour arreter de me ruer sur le chocolat à chaque coup difficile. C est un peu l étape 4 dont vous parlez finalement. Maintenant a chaque fois que je sens une envie de chocolat monter, je blog! Et ca m'a permis d apprendre pas mal de choses sur moi meme en fait.
De plus ca permet vraiment d avancer!

Voici le lien si d autres veulent en faire autant... chocolico.blogspot.com
Lisette  |  08 septembre 2010, 12:55
Bonjour,

C'est excellent.

J'ajouterais à vos conseils de lire sur la santé, l'alimentation, l'activité physique, de la lecture existentielle. Personnellement lire garde ma tête dans un mode santé et par le fait même me motive. Aussi d'avoir un mantrat qu'on dit à tous les matins.

Je vous partage mon mantrat :

Je suis une manifestation de l'univers (Dieu), je suis l'univers. Je peux donc créer se que je désire et atteindre une grande paix et une grande force intérieure.

Je dis à tous, ne lâchez pas et dites vous que vous allez réussir.

Cordialement,

Lisette
NINA  |  06 août 2010, 22:19

Je suis actuellement dans une etat que je ne peux plus, j´ai 23 ans et jamais j´etais contente avec mon corps. Cette fois j´ai pris la desition de arreter de manger n´importe quoi n´importe quand... j´ai fait confiance a votres conseils et j´éspere que cette fois je peux reussir.
azouzat  |  13 avril 2010, 14:05
Je trouve ces conseils plein de bon sens, maintenant je ne les ai pas encore essayé, mais ca donne envie.
Même si les pulsions alimentaires pour certaines personnes demandent un accompagnement plus profond.
Ca vaut le coup d'essayer pour les autres...
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :