Chauffer les nourritures au four à micro-ondes : quels dangers ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 20/05/2011

Réchauffer les plats ou restes des précédents repas dans cet appareil électroménager est-il dangereux ? Voici les réponses.

Quand vous réchauffez au four à micro-ondes les restes du dîner de la veille après une longue journée de travail, combien de temps passez-vous à penser aux dangers potentiels que représenterait cette machine ? Il est probable que très peu d'entre vous n'y pensent pas.

Cet appareil électroménager fait partie intégrante de la vie moderne. Les chiffres gouvernementaux estiment que plus de 85% des foyers français ont au moins un four à micro-ondes. Cependant, peu d'entre nous prennent en compte le fait que cet appareil électroménager populaire est en fait une machine puissante, capable d'émettre jusqu'à 2 000 watts d'électricité et de chauffer les nourritures à plus de 90°C.

Alors, devriez-vous croire toutes ces histoires qui racontent que les four à micro-ondes sont très dangereux ? Est-ce que cet appareil électrique peut vraiment provoquer le cancer ? Et quels sont les dangers d'une cuisson dans cette machine qui pourraient être passés sous silence par les médias à cause du lobbying ? Nous allons répondre à ces questions dans cet article.


> Est-ce que la radiation aux micro-ondes est dangereuse ?

Cet appareil électroménager fonctionne en utilisant des ondes radio haute-fréquence (appelées micro-ondes) pour faire circuler très vite les molécules dans vos nourritures, créant la chaleur. Ce qui rend les fours à micro-ondes si efficaces est que les ondes radio qu'ils émettent ont la capacité de passer à travers le papier, le plastique et le verre tout en étant absorbées par les nourritures.

Les ondes radio utilisées par ces appareils électriques, tout comme avec n'importe quel appareil qui met en place des ondes radio, produisent un type de radiation. Pourtant, aussi effrayant que cela puisse sembler, cela ne veut pas nécessairement dire que votre nourriture est radioactive après que vous l'avez chauffée.

Il existe deux principaux types de radiation : ionisant et non-ionisant. Le rayonnement ionisant est le type de radiation avec lequel vous êtes en contact quand vous faites une radiographie (aux rayons X). C'est également le type de radiation utilisé dans les centrales nucléaires.

Cette forme de radiation peut être dangereuse si vous en recevez de grandes doses parce qu'elle a la capacité à changer votre ADN et endommager votre corps. Elle peut amener le cancer à se produire dans vos cellules, par exemple, et provoquer des malformations congénitales si vous êtes enceintes. Lisez aussi notre article sur les aliments qui aident à prévenir l'empoisonnement par radiation nucléaire, cliquez ici.

Mais les fours à micro-ondes produisent des rayonnements non-ionisants. La radiation non-ionisante n'a pas la puissance pour modifier votre ADN, et n'est pas aussi dangereuse que la radiation ionisante. Toutefois, cela ne veut pas dire que vous ne devez pas prendre des précautions avec votre propre appareil.

La fuite des radiations produites par les fours à micro-ondes est strictement contrôlée par les différents organismes gouvernementaux (comme la FDA aux Etats-Unis par exemple). Et les fabricants doivent prouver que leurs appareils laissent fuir seulement une quantité minuscule de radiations.

Toutefois, si votre four à micro-ondes est défectueux et davantage de radiations sont capables de s'en échapper, vous êtes exposés à un certain risque. Cet appareil électroménager possède la puissance pour brûler les tissus humains et les yeux sont particulièrement sensibles. Découvrez également si l'iode et l'iodure de potassium sont réellement utiles en cas d'accident nucléaire en cliquant ici

Les experts recommandent de ne pas vous tenir debout tout près de votre four à micro-ondes pendant qu'il est en train de chauffer les nourritures. Il est surtout important que les enfants suivent cette recommandation puisque leurs corps absorbent la radiation plus facilement que ceux des adultes. De plus, vérifiez votre machine de temps en temps pour détecter des signes montrant que la porte ou les joints d'étanchéité sont usés ou endommagés.

Si vous craignez que votre appareil peut laisser fuir des micro-ondes, vous devriez arrêter de l'utiliser et contacter votre fabricant ainsi que le service après-vente du magasin qui vous l'a vendu, ils devraient pouvoir tester votre four pour détecter des signes de fuite. Pour tester l'étanchéité de votre appareil, vous pouvez mettre un téléphone portable dans votre four (débranché bien entendu) et l'appeler pour le faire sonner, si ce téléphone sonne alors il y a des problèmes de fuite.

Selon la FDA, la majorité des fours à micro-ondes vérifiés pour détecter les fuites s'avèrent inoffensifs, mais cela peut valoir le coup de vérifier le votre pour être tranquilles d'esprit.


> Risque de cancer lié au popcorn chauffé dans cette machine ?

La question de savoir si le popcorn réchauffé dans cet appareil provoque le cancer est d'actualité depuis quelques années. Tout a commencé il y a plusieurs années quand un cas juridique impliquant une personne travaillant dans une usine qui fabrique du popcorn pour micro-onde et qui a développé une maladie du poumon similaire au cancer du poumon. Lisez aussi notre article sur les risques de cancer avec les grillades, cliquez ici

Heureusement, il n'y a aucune preuve scientifique qui suggère que le popcorn chauffé dans cette machine cause le cancer chez les consommateurs occasionnels. La maladie du poumon trouvée chez la personne évoquée précédemment semble avoir été provoquée par le fait qu'elle a inspiré de grandes quantités d'un produit chimique appelé diacétyle. Il s'agit de l'un des nombreux produits chimiques utilisés pour créer l'enrobage au beurre du popcorn pour micro-onde. La très grande majorité des personnes qui mangent le popcorn chauffé dans cet appareil électroménager n'inspire pas assez de cette substance chimique pour produire un effet négatif sur leur poumon. Découvrez également les aliments cancérigènes dans un autre article.


> Le vrai danger du four à micro-ondes : la surchauffe

Oubliez les brûlures par radiation, le cancer et la maladie du poumon à cause du popcorn chauffé au micro-onde. Le vrai danger d'une cuisson dans cet appareil électroménager est bien plus terre-à-terre, mais pas moins sérieux. Avez-vous déjà fait chauffer dans cette machine un verre d'eau pour préparer rapidement une tasse de café, seulement pour obtenir des bulles d'eau une fois que vous avez ajouté le café instantané dessus ? Cela s'appelle la surchauffe, et il s'agit d'un risque réel quand vous faites chauffer au four à micro-ondes des liquides. Découvrez par la même occasion les bienfaits d'une alimentation crue (très peu chauffée), cliquez ici.

La surchauffe se produit quand les liquides sont rapidement chauffés à une température qui est plus élevée que son point d'ébullition normal. Quand cela arrive, le liquide n'a pas le temps pour libérer la vapeur qui vient d'une ébullition, ce qui le rend très instable. Si le liquide surchauffé est perturbé d'une manière ou d'une autre (par exemple, si vous montez la puissance du four ou le remuez), il peut éclater puisque la vapeur est soudainement libérée de l'intérieur du liquide.

La surchauffe des liquides explique d'innombrables brûlures graves aux mains et au visage puisque des verres de liquide peuvent exploser après avoir été enlevés du four à micro-ondes. Découvrez par la même occasion les 22 aliments et trucs que vous ne devriez pas faire chauffer dans cette machine en cliquant ici.



Pour éviter d'être une victime de la surchauffe, évitez de chauffer des liquides (ou n'importe quelle nourriture par ailleurs) dans cet appareil pendant une longue période de temps. Si vous avez besoin de chauffer des liquides dedans, laissez une cuillère chauffable au micro-onde dans le verre et arrêtez le four périodiquement pour remuer le liquide afin de libérer la vapeur.

Par ailleurs, il est vivement déconseillé de chauffer un biberon contenant du lait dans ce type d'appareil. Si votre bébé crie de faim, il peut être tentant de vouloir chauffer au plus vite du lait pour lui. Mais la bouteille du biberon peut être tiède au toucher alors que le lait peut être extrêmement chaud à l'intérieur (et risque de brûler la bouche et la gorge du bébé) si vous chauffez pendant une durée inadéquate.

Chauffer un biberon en le tenant sous l'eau chaude du robinet ou en le mettant dans un grand bol d'eau chaude, puis tester la température du lait sur votre poignet peut demander quelques minutes de plus, mais permet de minimiser les risques de brûlure et de perte nutritionnelle.

En général, ce n'est pas une bonne idée d'utiliser votre four à micro-ondes pour faire bouillir de l'eau, puisque cela augmente les risques de surchauffe. Une bouilloire électrique qui s'arrête de chauffer automatiquement est plus rapide, plus facile et nettement moins dangereuse pour chauffer de l'eau.


> Le danger caché du four à micro-ondes : la perte nutritionnelle ?

Il y a beaucoup de débat sur le sujet de savoir si la nourriture chauffée au micro-onde est moins nutritive que celle chauffée de manière conventionnelle. Et bien que les études montrent qu'il n'y a rien de naturellement mauvais pour la santé lié au fait de cuire tous vos plats dans cet appareil électroménager, les personnes qui l'utilisent régulièrement pour chauffer leurs nourritures risquent d'être en moins bonne santé que celles qui l'utilisent moins souvent.

En général, la valeur nutritionnelle des nourritures chauffées au micro-onde, comparée à celle des nourritures chauffées conventionnellement, a moins à voir avec la méthode de cuisson elle-même qu'avec le type de nourriture chauffée.

Des études ont montré que les nutriments commencent à baisser en quantité dans les nourritures qui sont surchauffées, que cela ait lieu dans le micro-onde ou sur la cuisinière. Et certaines études ont montré que chauffer au four à micro-ondes pendant des périodes de temps correctes préservent les nutriments, justement à cause de la faible quantité de temps pendant laquelle ces nutriments sont cuits.

Cet appareil électroménager a une mauvaise réputation au niveau nutritionnel parce que la grande majorité des nourritures qui sont commercialisées pour être chauffées au micro-onde (des plats prêts-à-manger, qui sont des nourritures très transformées fabriqués industriellement) sont riches en calories et en sodium, tout en étant pauvres en valeur nutritionnelle.

Il s'agit par exemple des pains de viande, des purées, des hamburgers au fromage fabriqués industriellement. Cela participe à renforcer la pensée globale que la rapidité et la facilité associées à la cuisson au four à micro-ondes laissent la porte ouverte à des repas moins nutritifs.

Cependant, la cuisson au micro-onde peut également être saine. De nombreuses entreprises sont en train de fabriquer des sacs spéciaux qui peuvent être utilisés pour cuire des légumes à la vapeur dans cette machine en faisant perdre très peu de nutriments. Les fours modernes intègrent également des thermostats qui peuvent détecter la température de votre nourriture et vous empêcher de les surchauffer.

En fait, si vous n'utilisez pas beaucoup d'eau et ne faites pas trop cuire les nourritures, une cuisson au micro-onde retient davantage de nutriments que d'autres formes de cuisson. En revanche, si vous faites cuire des nourritures contenant beaucoup d'eau dans cette machine, cela risque effectivement d'épuiser les nutriments. N'utilisez pas trop d'eau, n'en mettez pas trop dans les nourritures chauffées dans ce type d'appareil. Par exemple, le chou, le brocoli, la pomme de terre, les poissons, les viandes, les carottes, etc. peuvent être cuits sans eau, pensez-y.

Chauffer au micro-onde est une partie si importante de notre culture que même les rumeurs les plus effrayantes sur les dangers liés à cet appareil électroménager auraient du mal à empêcher les gens de l'utiliser.

Cela étant dit, il y a vraiment très peu de risques impliqués dans le fait de chauffer les nourritures au four à micro-ondes, malgré ce que les gens qui n'aiment pas cet appareil pourraient vous raconter. Rappelez-vous, quand l'ampoule était inventée par Thomas Edison, beaucoup de gens disaient qu'elle était très nocive pour nos yeux et que nous allions tous bientôt avoir une mauvaise vue à cause de cette ampoule. La technologie évolue, les normes sanitaires également, et l'usage des appareils électroménagers par la société avec. Lisez également 10 idées reçues sur l'alimentation ici.


Si vous refusez de chauffer les nourritures au four à micro-ondes, expliquez-nous pourquoi ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
daelincrane  |  22 août 2014, 16:49
Merci bien pour ces conseils. Il y avait beaucoup de choses que je ne savais pas. J'ai vu une photo d'une expérience faite avec des plantes. On a planté des semences en deux pots. On a donné de l'eau purifiée dans un pot et dans l'autre pot on a mis de l'eau passée à la micro-onde. Seulement la plante avec l'eau purifiée est poussée.
Daelin | ateliersgpaquette.com
laurent  |  27 février 2013, 20:20
J'aimerais savoir dans quelles conditions exactes les expériences divulguées par le Lancet ont-elles été réalisées. Quel type d'aliments, la puissance et la durée de cuisson,le type de micro-onde, etc...

Moi, dans ce domaine, je ne lis que Science et Vie et dans son n° de Septembre 2012, cette revue hautement estimable et rédigée en français nous explique pourquoi les tests de toxicité réalisés sur l'homme et l'animal sont aléatoires et que leurs méthodoligie n'est pas fiable. Pourquoi cette constatation ne s'appliquerait-elle pas aussi aux aliments?

Régulièrement, des scientifiques remmettent en cause leur foi ou leur dogmatisme et n'hésitent pas à jeter d'énormes pavés dans la mare comme récemment le Pr. Philippe Even, professeur émérite à l'Université Paris Descartes et Président de l'Institut Necker dont le franc-parler et le manque de souplesse au niveau de la communication font parfois grincer des dents. Il affirme avec force dans un récent n° du Nouvel Obs qu'il n'y a pas de "bon" ou "mauvais" cholestérol, que celui-ci est, au contraire bénfique pour la santé et qu'il n'a absolument rien à voir avec les complications cardio-vasculaires qu'on lui impute!

Concernant la remarque de fredo, je suis entièrement d'accord.

Tout ce que je sais, c'est qu'une cuisson SURVEILLEE au micro-onde, c'est 9% seulement des nutriments qui sont détruits contre 30% à la vapeur et 70% à l'eau (test réalisé devant huissier dans un laboratoire indépendant pour les besoins de l'émission E=M6 diffusée il y a deux ou trois ans).
Laurent  |  27 février 2013, 19:47
Les expériences concernant la toxicité en général sur l'homme et l'animal étant sujettes à caution (lire Science et Vie de Septembre 2012), celles concerant les produits alimentaires le seraient-elles également? L'observation du Lancet citée par Levieux date de 1990. Hum...Comme le suggère Fredo, ça date un peu et les chercheurs ne cessent de se remmettre en cause et leur dogmatisme s'en trouve quelque fois ébranlé.
Le Pr. Philippe Even (professeur émérité à l'Université Paris Descarte et Président de l'Institut Necker)ne vient-il pas de jeter un pavé, que dis-je, une montagne dans la mare, en affirmant dans un récent n° du Nouvel Obs qu'il n'y a pas de "bon" ou "mauvais" Cholestérol et que celui-ci n'est absolument pas coupable (au contraire!)des accidents cardio-vasculaires qui lui sont imputés?
Levieux nous assène des chiffres et des constats, m
Levieux  |  18 avril 2012, 20:39
A la fin de la guerre, ne sachant que faire des radars inutiles, on les a recyclés en créant des fours à micro ondes.

Personne ne peut dire ce que deviennent les aliments passés au FMO (four à micro ondes).
Il ne s'agit pas d'un four qui produit de la chaleur, non, il ne produit que des vibrations !
Et quelles vibrations ? 2 milliards 450 millions de fois par seconde !
Vous avez bien lu : plus de 2 milliards à la seconde !

A une telle vitesse les molécule de l'aliment sont mises en mouvement et jetées les une contre les autres et c'est le frottement qui produit de la chaleur !

L'organisation et les propriétés intimes de l'aliment sont totalement bouleversées et son énergie vitale est altérée.
Cette dénaturation concerne :
- les vitamines qui sont détruites (Vit. C et B),
- les protéines dont la structure est rendue non métabolisable par le corps humain (The Lancet mars 1990)
- les graisses qui subissent une peroxydation avec formations de radicaux libres (vieillissement cellulaire, athérosclérose, favorisation du processus de cancérisation)

Autrefois, le cancer concernait les personnes âgées de plus de 60 ans. Maintenant, même des enfants de 4 ans meurent du cancer !
Est-ce les biberons chauffés au FMO qui en est la cause ?
Vous ne le saurez jamais car aucune étude ne sera payée pour connaître la vérité !
Quelle honte !

Nous les vieux, avons été nourris simplement avec des fruits et légumes du jardin, sans pâtisseries ni plats industriels, ni graisses trans ou hydrogénées, (maintenant on dirait une alimentation bio avant c'était celle de tous les jours) et nous sommes encore là, Dieu merci ! Mais lorsque je regarde les avis de décès dans le journal, il y quelquefois plus de jeunes de moins de 50 ans que de vieux. Est-ce cela le progrès ?
C'est la première fois dans l'histoire de l'Humanité où l'on verra les enfants mourir avant leurs parents !
Réfléchissez avant de croire tout ce que le marketing et la pub veut vous vendre : est-ce pour votre bien ou pour leur actionnaires ?
Revenez aux fondamentaux de vos parents et grands parents, supprimez toutes les pollutions nocives de vos appartements ou maison, les TV dans les chambres, les réveils électroniques près de votre tête : vous dormirez mieux et sans cachets chimiques.
Retrouvez la joie de vivre près de ceux que vous aimez et qui vous aiment, ce sont les seules bases du Bonheur.
Fredo  |  02 décembre 2011, 04:25
Bonsoir! Fred, 30 ans, électricien. J'en ai appris en lisant cet article , entre autres , le truc du cellulaire. Félicitations pour l'objectivité.
Hey Mathieu, c'est pas sérieux, tu cites une étude d'un soi-disant docteur Quelquechose en 1989, cétait il y a presque 23 ans!!! Se peut-il que la technologie aie évolué depuis?
Je pense que le four à micro-ondes a fait ses preuves, prouvez-moi l'augmentation du taux de cancer lié à l'utilisation accrue de ce four par rapport à il y a 30 ans et on verra!
D'ici-là ne vous en faites pas trop et profitez de la vie!
Ciao! xx
matthieu  |  17 novembre 2011, 23:00
En 1989, le spécialiste en alimentation docteur Hans Hertel analysa les effets des aliments chauffés dans les micro-ondes. 8 individus prenaient part à l'étude. Durant deux mois, ils vivaient à l'intérieur d'un environnement régulé et mangeaient alternativement des aliments crus, des aliments cuits par des moyens standard et des aliments chauffés aux micro-ondes. Des prises de sang étaient effectuées et analysées après leurs repas. L'équipe de chercheurs du docteur Hertel découvrait que consommer des aliments chauffés aux micro-ondes provoque au bout d'un certain temps des modifications importantes dans la composition chimique du sang des personnes testées : comment expliquez-vous cela ?
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :