Pourquoi perdre du poids ? Voici 8 raisons

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 26/05/2009
Relu par le comité de rédaction

Perdre des kilos en trop pour améliorer la santé est une bien meilleure raison que pour améliorer l'apparence.

Il existe des personnes qui ont un poids tout à fait standard, mais qui continuent à être obsédées par une volonté de perdre plus de poids. Mais il y a aussi des personnes qui ne veulent pas maigrir alors qu'elles devraient se motiver pour y arriver. La principale raison de vouloir combattre une surcharge pondérale ne devrait pas être d'améliorer l'apparence, mais d'améliorer la santé.

Le risque de décès augmente avec le poids. Selon l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), l'obésité provoque directement plus de 3 millions de décès chaque année.

Les personnes qui ont un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30 ont davantage de risques de décéder que les personnes qui ont un poids standard.


Voici quelques unes des conséquences de l'obésité, autant de raisons de vouloir perdre du poids :

1) Diabète de type 2
Un gain de poids de 5 à 8 kilogrammes multiplie par 2 le risque de diabète de type 2 d'une personne, par rapport à celui d'une personne qui n'a pas pris du poids.

Plus de 80% des personnes atteintes de diabète sont en surpoids ou obèses.


2) Cancers
Le surpoids et l'obésité sont associés à un risque accru de certains types de cancer, y compris le cancer de l'endomètre (aussi appelé cancer du corps utérin, il s'agit plus précisément du cancer de la muqueuse de l'utérus), du côlon, de la vésicule biliaire, de la prostate, du rein et le cancer du sein postménopausique.

Les femmes qui prennent un poids de plus de 9 kilogrammes entre l'âge de 18 ans à 40 ans doublent le risque de cancer du sein postménopausique, par rapport aux femmes dont le poids reste stable (durant la même tranche d'âge).


3) Maladie cardiaque
La fréquence de maladie cardiaque est plus élevée chez les personnes qui sont en surpoids ou obèses.


4) Hypertension artérielle
L'hypertension artérielle est plus fréquente chez les adultes qui sont obèses que chez ceux qui ont un poids standard.

Consultez également notre article "Mincir fait baisser l'hypertension chez les gens en surpoids".


5) Triglycérides et cholestérol
L'obésité est associée à une augmentation des triglycérides (graisses sanguines) et à une diminution du cholestérol HDL ("bon" cholestérol).

Consultez également notre article "Cholestérol : baisser le taux de cholestérol en 8 conseils".


6) Apnée du sommeil
L'apnée du sommeil (respiration interrompue pendant le sommeil) est plus fréquente chez les personnes obèses.


7) Asthme
L'obésité est associée à une prévalence plus élevée de l'asthme.


8) Arthrite
Pour chaque augmentation de poids de 1 kilogramme, le risque de développement de l'arthrite augmente de 9 à 13%.

Avez-vous d'autres motivations à une perte de poids ? N'oubliez pas, vous ne devriez pas penser à le faire pour soigner votre apparence mais pour améliorer votre santé.

Vérifiez votre IMC. Si vous avez déjà un poids standard, soyez heureux et veillez à maintenir ce poids. Si votre IMC est élevé, relisez la liste ci-dessus et mettez en place un programme alimentaire et un planning des exercices physiques pour améliorer votre santé.


Que pensez-vous de ces 8 raisons de perdre du poids ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez la première personne à donner un avis en cliquant ici.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.