10 astuces pour perdre du poids sans stress

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 16/03/2009

En temps de récession économique, le stress augmente et on peut faire moins attention à son alimentation ; voici des astuces pour maigrir sans stress.

Un marché financier qui dégringole, un pouvoir d'achat qui baisse, un taux de chômage qui ne s'arrange pas, les employeurs qui délocalisent à l'étranger pour baisser le coût face à la crise... les actualités en cette année 2009 ont de quoi nous stresser. Lorsque la tension et l'anxiété sont élevées dans un aspect de la vie, il n'est pas rare pour les autres aspects de paraître futiles ou moins importants. Ce changement dans les priorités peut conduire à une rupture dans les comportements - tels que le comportement alimentaire - qui pourraient normalement être sous contrôle.

Toutefois, au cours des périodes de stress, il est important de sentir que vous avez un certain niveau de contrôle sur votre vie, surtout quand votre environnement externe est déséquilibré. Donc, être capable de regarder vers l'intérieur et de prendre le contrôle de votre état de santé est très important. Par ces temps difficiles RegimesMaigrir.com vous recommande de concentrer votre attention sur les aspects émotionnels du contrôle de poids.

Les 10 conseils suivants vous aideront à changer votre intérieur, afin que vous puissiez changer votre extérieur :


1) Explorez les modes d'alimentation et créez un audit de votre nourriture, activité physique et vie quotidienne
Plus nous en apprenons sur nous-mêmes, plus nous sommes en mesure de faire des changements à un niveau plus profond. Une équation qui résume cella est la suivante : Auto-évaluation + Réflexion = Apprentissage.

Prenez le temps d'examiner votre passé, vos régimes alimentaires et vos comportements alimentaires (par exemple, comment et quand vous avez trop mangé, les aliments qui ont ruiné vos régimes, votre niveau d'activité physique, votre niveau de stress, vos relations, etc.). L'objectif est d'apprendre sur vous-même, sans vous juger trop sévèrement. Vous devez regarder avec des yeux à la fois critiques et indulgents.


2) Prenez votre responsabilité
Nous sommes tous, pour la plupart, les auteurs de notre propre vie, et nous avons le pouvoir, en dépit de la génétique, l'environnement et/ou un métabolisme lent, d'écrire un résultat différent de celui que nous voyons sur la balance chaque jour.

En fait, une étude a trouvé que les personnes qui estiment que leurs problèmes de poids résulte de leurs choix (plutôt que de leur métabolisme ou de leur génétique) ont eu plus de succès à perdre du poids parce qu'elles pensaient pouvoir contrôler leur perte de poids.

Et une autre étude récente menée par des chercheurs de l'Université d'Utrecht (Pays-Bas) a indiqué que ceux qui ont cru qu'ils pouvaient contrôler leur alimentation et qui ne mettent pas l'excès de poids sur l'excuse des "mauvais gènes" ont perdu plus de poids.


3) Ayez confiance en vous
Une étude publiée dans le "Journal of the American Dietetic Association" (revue de l'Association Diététique Américaine) a constaté que dès que l'auto-efficacité s'améliorait, les habitudes alimentaires se sont également améliorées et la perte de poids était plus grande.

Les facteurs clés sont la capacité de contrôler et de créer vos propres résultats ainsi que l'utilisation de différents outils "santé", tels que regarder des émissions de télévision qui aident à se motiver, lire des livres qui enseignent l'autonomisation, examiner les antécédents familiaux, l'éducation nutritionnelle et l'identification de vos raisons de vouloir perdre du poids.


4) Offrez-vous une discussions énergique avec... vous-même
Commencez par créer des affirmations, des déclarations très positives affirmant des choses désirables chez vous (qui sont de toutes les façons vraies). L'idée est d'utiliser vos propres mots pour vous aider à réussir en "parlant de vous à vous" sous un angle positif.

Une étude publiée dans le "Journal of Sports Sciences" divisait les joueurs de golf de diverses compétences (de hautes à faibles)en deux groupes. Les membres de ces deux groupes ont diverses compétences (les bons golfeurs se trouvaient mélangés aux "mauvais" golfeurs). Le premier groupe a été invité à plusieurs reprises dire à eux-mêmes qu'ils vont bien exécuter une série de coups (des putt), tandis que le second groupe a été chargé de dire à eux-mêmes qu'ils vont ne vont pas réussir ces coups. Les chercheurs ont découvert que les joueurs qui se sont parlés de manière négative jouaient moins bien que ceux qui ont utilisé une manière positive de se parler, quel que soit le niveau de compétence.

Si vous êtes constamment en train de vous maudire, de dire à vous-même que vous ne servez à rien, vous vous poussez trop vers le bas, essayez d'être conscient de vos propres pensées, de remplacer les pensées négatives par celles plus positives. Tentez de renforcer les pensées positives et les sentiments avec des affirmations.


5) Trouvez la vraie raison
Vous avez besoin d'une raison très claire et précise pour laquelle vous voulez perdre du poids. Une raison qui abattra vos excuses les plus puissantes.

Il ne suffit pas de vous dire "pour ma santé", "pour une meilleure apparence", "pour mieux me sentir". Soyez précis(e) comme par exemple "Je voudrais perdre du poids parce que je voudrais être présent(e) à la fête de remise de diplôme de ma petite-fille dans 30 ans." Gardez à l'esprit que si vous n'êtes pas sûr(e) ou si vous traitez la raison avec désinvolture, il y a une forte probabilité que vous n'atteigniez pas votre objectif de perte de poids. Vous pensez que vous savez déjà et qu'il est inutile de vous le dire ? Assurez-vous que vous connaissez vraiment votre raison, et écrivez-la.


6) Faites des compromis mais ne soyez pas conforme
N'importe quel bon programme de contrôle du poids devrait être basé sur le compromis et non sur la conformité.

Qu'est-ce que cela signifie ? Que vous avez besoin de faire des compromis avec vous-même, de manière non conforme à la définition de quelqu'un d'autre de qui vous devriez être.

Si vous vous conformez, vous suivez le régime de quelqu'un d'autre - une ordonnance qui peut paraître séduisante sur le papier et qui pourrait fonctionner à court terme, mais pour réussir à long terme, vous devez trouver votre propre solution idéale, une façon de manger et de vivre fabriquée sur mesure pour vous, non pas quelque chose qui a été prise dans le rayon "prêt-à-manger" de l'alimentation. Et vous faites cela en faisant des compromis avec seule personne qui soit vraiment importante : vous !

Un régime diététique, conçu par un(e) diététicien(ne) pour vous, sur mesure, peut répondre en partie à cet objectif de faire des compromis avec vous-même.


7) Préparez les contre-arguments aux "fausses excuses"
Faites le remue-méninges sur toutes les raisons auxquelles vous pouvez penser pour NE PAS tout faire pour que votre régime fonctionne et pour que les objectifs soient atteints, y compris les doutes, les peurs et l'insécurité. Il y a aussi des excuses à trouver. Ensuite, percez des trous dans vos excuses jusqu'à ce qu'elles ne soient plus étanches aux contre-arguments pour toutes les excuses que vous pourriez trouver. Ecrivez-les, tout vous semblera plus clair, et vous pourrez combattre les "fausses excuses" plus facilement.


8) Planifiez vos rêves
Les rêves peuvent être merveilleux et pleins de vitalité, mais il faut un plan d'action pour les rendre réels. Ecrivez vos objectifs et concevez les mesures que vous allez entreprendre pour y parvenir. Incluez des plans d'urgence (si tout ne se passe pas comme vous vouliez), puis faites un suivi de vos progrès. Il faut que vous vous surveilliez. Prenez le temps au début pour mettre en place les outils dont vous aurez besoin pour y arriver. Avec cette attitude et des choix chargés émotionnellement, vous parviendrez à votre poids souhaité - et y resterez.


9) Utilisez le pouvoir, et pas uniquement la volonté de faire
Ne croyez pas que tout ce qu'il vous faut est une bonne dose de volonté d'aller à l'encontre de votre nature, qui est de vouloir manger les aliments gras et sucrés.

Afin d'éviter les aliments malsains qui vous tentent, gardez la malbouffe hors de votre maison. N'allez pas au supermarché quand vous avez faim, mangez quelque chose avant d'y aller. Avec le temps, les aliments sains non gras et non sucrés deviendront de bon goût à vos yeux.


10) Créez de nouveau modes "sains"
Rendez automatiques votre nouvelle alimentation et vos nouveaux comportements alimentaires en les répétant encore et encore. Vous ne devriez pas avoir besoin de prendre une pause de votre "régime". Si vous deviez prendre une pause, vous avez fait trop de compromis en premier lieu, et votre régime ne durera pas. Les nouveaux comportements alimentaires doivent être confortables et non trop restrictifs, autrement ils mèneront à l'échec.


Que pensez-vous de ces astuces pour perdre du poids sans stress ? En connaissez-vous d'autres ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Loulou  |  10 septembre 2014, 14:40
Zazia, j'ai perdue 40 livres dans un an en arrêtant le blé. Le site myfitnesspal ma beaucoup aidée car il compte nos calories et matières grasse de la journée. Quand tu t'inscris le site te dit combien de calories tu as droit par jour. Bonne chance
ODI  |  22 avril 2013, 12:00
bravo enfin des conseils coherents
zakia  |  02 septembre 2011, 02:39
j'ais un gros vontre et je n'arrive a me d'barasset si vous avez une solution envoyer la moi s v p
salim  |  06 juin 2011, 23:06
bonjour
je demande de me cominuqué dans les meilleures délais
possible,la méthode de mécrir et de ne manger pas trop
merci
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :