Quelles nourritures ont le plus de graisses trans ?

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 08/11/2008
Relu par le comité de rédaction

Les plus grandes sources de graisses trans pour les adultes américains sont listées ici. Mais une similitude peut être trouvée avec d'autres pays.

La consommation moyenne journalière de graisse trans (mauvaises pour le cœur) des adultes américains est de 5,8 grammes soit 2,6% des calories.

Voici les plus grandes sources de graisses trans :
1) 40% viennent des gâteaux, cookies, crackers, tartes, pains, etc,
2) 21% viennent des produits animaliers,
3) 17% viennent de la margarine,
4) 8% viennent des frites,
5) 5% viennent des chips de pomme de terre, chips de maïs, du popcorn,
6) 4% de graisse solidifiée (ex. : la margarine solide),
7) 3% des assaisonnements de salades (vinaigrettes, etc.),
8) 1% des céréales au petit-déjeuner,
9) 1% des bonbons.


Qu'est ce que la graisse trans ?
La graisse trans est fabriquée quand les fabricants ajoutent de l'hydrogène à l'huile végétale, un procédé appelé hydrogénation. L'hydrogénation augmente la durée de vie de la graisse et stabilise le goût des nourritures contenant ces graisses trans.

La graisse trans peut être trouvée dans les graisses solides végétales, quelques margarines, les crackers, les cookies, les snacks et autres nourritures faites avec ou frites dans les huiles partiellement hydrogénées.

A l'inverse d'autres graisse, la majorité de la graisse trans est formée quand les fabricants de nourriture transforment les huiles liquides en graisses solides (comme la margarine solide). Une petite quantité de graisse trans est trouvée naturellement, principalement dans les nourritures à bases d'animaux.

Les graisses trans augmentent le mauvais cholestérol LDL, ce qui augmente les risques de maladies du cœur.

Les américains consomment en moyenne 4 à 5 fois plus de graisse saturée que de graisse trans dans leur alimentation.

Bien que les graisses saturées sont le principal coupable alimentaire qui augmente le mauvais cholestérol LDL, les graisses trans et le cholestérol alimentaire y contribuent également de manière significative.


Toutes les graisses sont-elles pareilles ?
Non. La graisse est une source majeure d'énergie pour le corps et aide l'absorption des vitamines A, D, E et K et des caroténoïdes. Les produits dérivés des animaux tout comme des plantes contiennent de la graisse, et quand on les consomme en quantité modérée, la graisse est importante pour la croissance, le développement du métabolisme, et maintient la bonne santé.

En tant qu'ingrédient de la nourriture, la graisse améliore le goût, la consistence et la stabilité, et vous aide à atteindre la satiété.

De plus, les parents doivent savoir que les graisses constituent une source majeure de calories et de nutriments pour les enfants et les bébés (jusqu'à 2 ans), qui ont les plus grands besoins d'énergie par kilogramme de poids que n'importe quel autre âge. Il ne faut donc pas trop restreindre la consommation de graisse pour cette tranche d'âge.


Que pouvez-vous faire de la graisse saturée, la graisse trans et le cholestérol ?
Lorsque l'on compare les nourritures, regardez le panneau des valeurs nutritives (calories, etc.), et choisissez la nourriture avec le moins de graisse saturée, de graisse trans et de cholestérol.

Les experts de la santé recommandent que vous conserviez votre consommation de graisse saturée, de graisse trans, de cholestérol aussi basse que possible, tout en adoptant un mode d'alimentation adéquat sur le plan nutritionnel.

Toutefois, ces experts reconnaissent que l'élimination totale de ces trois éléments de votre alimentation n'est pas pratique parce qu'ils sont inévitables dans une alimentation normale.


Que pensez-vous des graisses trans ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez la première personne à donner un avis en cliquant ici.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.