Boissons alcoolisées d'été : comment alléger leurs calories ?

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 23/07/2010
Relu par le comité de rédaction

Les breuvages contenant de l'alcool sont consommés plus souvent pendant la belle saison. Voici nos conseils pour atténuer leurs calories.

Savoir comment délester une partie des calories des boissons alcoolisées fréquemment bues durant la saison estivale peut aider votre ligne à moins souffrir. L'alcool n'apporte que des calories vides (qui n'apportent aucun nutriment utile à l'organisme), et pourtant beaucoup d'entre nous ne vivent pas les mêmes mois de juillet et août sans les breuvages qui contient de l'alcool.

Si vous voulez garder votre silhouette parfaite pour rentrer dans un beau maillot de bain et profiter du beau temps en été, est-il nécessaire de laisser tomber totalement les cocktails et autres boissons enivrantes ? Pas vraiment si vous buvez astucieusement, en choisissant des versions qui apportent le moins de calories (mais toujours en consommant avec modération).


RegimesMaigrir.com vous suggère quelques astuces pour alléger la teneur calorique des breuvages alcoolisés si vous tenez à en boire pendant les mois estivaux :

1) Mojito

Ce cocktail est fait avec du rhum blanc, du sucre, du citron vert, de la menthe et d'eau gazeuse (comme l'eau Perrier).

Le mojito est naturellement pauvre en calories, mais vous pouvez rendre cette boisson contenant de l'alcool encore plus douce pour votre ligne en réduisant la quantité de rhum blanc et de sucre que vous mettez lors de sa préparation, tout en augmentant la quantité d'eau gazeuse. En plus de faire du bien à votre tour de taille, vous risquerez moins la gueule de bois que d'autres buveurs. Attention : l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.


2) Champagne

Ce breuvage enivrant est moins chargé en calories. Un verre de champagne apporte en moyenne 90 calories (kcal), ce qui reste correct pour une boisson aussi rafraîchissante.

Pour rendre votre verre de champagne un peu plus fruité, appréciez le avec quelques gouttes de jus de fruit. Le champagne mélangé au jus d'orange (combinaison aussi connue sous le nom de mimosa) est l'un des rares breuvages que vous pouvez vous permettre de siroter avant midi sans trop de soucis.


3) Bière

Certains experts en bières clament que cette boisson alcoolisée reste l'une des moins malsaines qui existent parce qu'elle contiendrait non seulement des fibres mais aussi des vitamines et minéraux. Peu importe le sérieux de leurs dires, la bière n'est en fait pas aussi malsaine que vous pourriez le croire (sauf si vous luttez contre la cellulite).

Certes, 0,5 litre de bière peut apporter jusqu'à 200 kcal, mais boire des bières en bouteilles reste une bonne façon de surveiller vos portions de breuvages contenant de l'alcool. En fait, certaines bières "allégées" ou "basses calories" n'apportent même que 50 kcal par bouteille. Si la bière allégée vous semble inacceptable, essayez une Guinness glacée (125 kcal). Évitez de boire trop d'alcool si vous voulez lutter contre la rétention d'eau.


4) Sangria

Cette boisson enivrante d'origine espagnole est un autre breuvage souvent préparé pendant la saison estivale. Faite avec du vin rouge, du porto (ou encore de la vodka ou du rhum blanc), du jus de fruit, des fruits frais (entre autres d'agrumes) et de l'eau gazeuse, la sangria contient des antioxydants et des nutriments sains (grâce aux fruits frais).

Un verre de sangria apporte environ 80 kcal, mais certains restaurants et bars font exploser cet apport calorique en ajoutant plus d'édulcorants. Si les calories restent problématiques pour vous, envisagez de préparer votre propre sangria. Au moins vous pourrez remplacer le jus de fruits riche en sucre par davantage de fruits frais.

Si vous n'adorez pas spécialement voir d'énormes morceaux d'orange flotter dans votre boisson, essayez un vin blanc panaché (du vin mélangé avec de l'eau gazeuse comme du Perrier).


5) Bloody Mary

Ce cocktail n'est pas si mauvais pour la santé à plusieurs niveaux. Non seulement le jus de tomate est rempli de lycopène, mais les épices peuvent aussi accélérer votre métabolisme. Appréciez le avec une tige de céleri et vous avez presque une salade dans un verre, avec du vodka cependant, donc à consommer avec modération.


6) Cape Codder (une variante de Cosmopolitan)

Ce cocktail est fait avec 10 cl de vodka, 1 verre de jus de canneberge et un morceau de citron. Le Cape Codder est souvent choisi lors des mois estivaux. Vous pouvez l'alléger en le préparant avec du jus de canneberge pauvre en calories et sans sucre ajouté.

Encore mieux, remplacez la moitié du jus de canneberge par l'eau gazeuse et vous obtiendrez un breuvage gazeux et plus light en calories.


Quelles boissons alcoolisées devriez-vous éviter ? Les Long Island Iced Teas, les margaritas préparées au restaurant (qui contiennent beaucoup de mélange aigre), les Pina Coladas apportent respectivement 780, 750 et 650 calories. Ces cocktails sont vraiment à fuir.


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez les breuvages contenant de l'alcool (même ceux les moins caloriques suggérés ci-dessus) avec modération. A la fin des journées estivales, longues et chaudes, n'oubliez pas que les calories apportées par l'alcool sont des calories vides. Buvez donc modérément afin de ne pas nuire à votre santé et à votre ligne.


Et vous, comment faites-vous pour alléger les calories de vos boissons alcoolisées préférées en été ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez la première personne à donner un avis en cliquant ici.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.