En quoi une alimentation adaptée permet de garder une bonne santé mentale ?

La plupart des gens sont conscients qu'une alimentation saine est importante pour réduire le risque de maladie cardiaque, de diabète, d'obésité et d'autres problèmes de santé physique. Des études récentes ont également suggéré qu'une bonne nutrition peut être tout aussi importante pour notre santé mentale, et qu'un certain nombre de problèmes d'ordre mental peut être influencé par des facteurs alimentaires.

Il n'existe pas assez de preuves scientifiques pour tirer toute conclusion définitive sur les effets de l'alimentation sur la santé mentale, mais des preuves suggèrent qu'une alimentation adéquate protège notre santé mentale.

Bien qu'un régime alimentaire sain puisse aider une guérison/un rétablissement, il doit être accompagné d'autres traitements recommandés par votre médecin en cas de trouble mental.

Vous pouvez faire diverses choses afin de manger sainement dans l'objectif de conserver une bonne santé psychologique :


  • Prendre au moins 3 repas par jour, ne pas sauter un repas (comme le petit-déjeuner par exemple). Vous pouvez même prendre 6 petits repas chaque jour régulièrement espacés afin de garder un métabolisme actif.

  • Consommer moins de nourritures transformées (comme les plats déjà préparés, prêts-à-manger qu'il suffit de chauffer au micro-onde). Eviter les aliments raffinés et privilégier les aliments complets à la place (par exemple choisir le riz brun à la place du riz blanc, choisir le pain complet au blé plutôt que le pain blanc).

  • Inclure des protéines à tous vos repas afin de fournir suffisamment et en continu l'acide aminé tryptophane au cerveau. Diverses études suggèrent que le tryptophane peut influencer l'humeur.

  • Consommer une grande variété d'aliments dans l'objectif de garder votre alimentation intéressante et d'assurer que vous obtenez tous les micronutriments dont votre organisme (y compris le cerveau) a besoin. Incluez par exemple des viandes rouges et poissons (de bonnes sources de vitamine B12, un nutriment qui semble avoir un lien avec l'humeur).

  • Penser aux suppléments d'oméga-3 qui peuvent réduire les symptômes chez les personnes souffrant de dépression (et qui prennent déjà des médicaments antidépresseurs) selon diverses études.

  • Maintenir un poids sain. La dépression affecte diverses personnes de manières différentes. Certaines personnes perdent l'intérêt en la nourriture ou ne peuvent se motiver pour manger alors elles perdent du poids. D'autres trouvent qu'elles mangent davantage et prennent du poids quand elles sont malheureuses. Une perte de poids excessive tout comme une prise de poids exagérée peuvent empirer votre humeur et devraient être évitées. La perte de poids et le manque d'une bonne nutrition priveront le cerveau de glucose et d'autres nutriments qui contrôlent le tempérament.

  • Boire assez d'eau et consommer suffisamment d'aliments à haute teneur en eau afin d'éviter de constater les effets préliminaires d'une déshydratation même légère sur nos sentiments et notre comportement.

  • Limiter votre consommation d'alcool, qui a un effet dépressif sur le cerveau et peut rendre votre humeur très mauvaise.

  • Faire du sport régulièrement pour libérer les endorphines (des produits chimiques dans le cerveau, qui favorisent le bien-être et nous aident à nous détendre, à nous sentir heureux).

  • Prendre des suppléments nutritionnels si nécessaires.

Voici une liste d'articles qui parlent des liens entre l'alimentation et la santé mentale :



Lire toutes les autres actualités santé (plus de 1 400 articles)

Recevez gratuitement notre newsletter :