Régime diététique (régime sur mesure)

> Principe et méthode

On appelle la diététique la science qui étudie les aliments nécessaires à une bonne santé et une bonne forme. Selon cette science, nous prenons du poids à cause d'un manque d'équilibre énergétique (alimentaire). Ainsi, pour perdre du poids, nous devons retrouver l'équilibre entre les apports et les dépenses énergétiques.

Pour atteindre cet objectif, il faut connaître : le fonctionnement des énergies, les apports des familles d'aliments, votre type de morphologie, les grandes lignes d'une hygiène de vie saine. En obtenant ces connaissances, vous pouvez manger sans privation tout en gardant la ligne.


Les grandes lignes de la diététique sont les suivantes :

  • Un équilibre donné, dépendant de l'âge et de l'activité du sujet, est nécessaire entre protides, glucides et lipides dans la journée.
  • Les oligo-éléments, ainsi que d'autres éléments comme le calcium, doivent être présents en quantité suffisante (les os sont faits de phosphate de calcium). L'accent est mis aussi sur une quantité minimale de fibres alimentaires sous laquelle il ne faut pas descendre, bien que ces fibres ne soient pas des nutriments.
  • La variété de fruits et de légumes frais (pas de repas sans fruit, au moins cinq légumes différents chaque jour) est recommandée tant pour les vitamines et sels minéraux apportées, que par un effet préventif du cancer du côlon mis en évidence par les statistiques.
  • Une quantité de deux litres d'eau doit être absorbée chaque jour par un sujet adulte sous nos latitudes. Un peu plus du quart de cette eau provient déjà des aliments solides que nous ingérons. Le reste peut venir de boissons froides ou chaudes, ou encore de potages.

Lorsque nous parlons de "régime diététique" ici, nous ne parlons pas de diététique mais d'un régime hypocalorique, toutefois suffisant pour les besoins énergétiques quotidiens.

Ce régime se détermine avec l'aide d'une diététicien. Celui-ci analyse la personne prête à suivre le régime afin de trouver la meilleure adaptation. En effet, le diététicien étudie les goûts alimentaires, les activités physiques, le rythme de vie, les complications existantes (telles le cholestérol, le diabète, l'hypertension, etc.) pour proposer ensuite :


Le régime diététique est basé sur la variété des plats et l'équilibre alimentaire
Ce plan minceur propose des plats riches, variés et équilibrés...


> Avantages

Le régime diététique, par son approche personnalisée (il devient un régime sur mesure), finit toujours par fonctionner. Il permet d'obtenir des résultats durables. Puisqu'il n'exige pas de sacrifices alimentaires ni de bouleversements brutaux de mode d'alimentation, il reste bénéfique à long terme et vous donnera de bonnes habitudes alimentaires.

Ce régime, très équilibré, permet l'apport de tous les nutriments et donc d'assurer tous les besoins énergétiques journaliers. Vous n'aurez donc pas d'effet yo-yo lorsque vous arrêtez ce régime. Comme il vous fera adopter une meilleure hygiène de vie, il vous garantira une meilleure santé.

En somme, il s'agit d'un régime qui s'adapte à votre vie, et non un régime qui exige que vous changiez de vie pour s'adapter à lui. En ce sens, le régime diététique reste l'un des meilleurs sinon le meilleur compromis pour perdre du poids, avec plaisir.


> Inconvénients

Vous perdrez du poids plutôt lentement avec ce régime (mais vous les reprendrez rarement, ce qui est finalement un mal pour un bien).


> Le saviez-vous ?

a) Restaurants d'entreprise et scolaires
Les repas servis dans les restaurants des écoles et des entreprises sont conçus en prenant en compte les instructions de la diététique, si le repas est basé sur :

  • Des crudités,
  • Un plat garni intégrant une source de protéines animales (viandes, oeufs, poissons, abats), une source de légumes cuits et une source de glucides complexes (féculents, céréales ou pain),
  • Un fromage ou laitage,
  • Un fruit (ou une salade de fruits),
  • L'eau pour vous hydrater (1,5 litre/jour d'eau de boisson au total).

Quand ces restaurants fonctionnent en mode libre-service, le repas n'est généralement plus équilibré quand l'un de ces plats n'est pas proposé, ou au contraire s'il est doublé. Il n'est plus équilibré aussi quand une boisson sucrée est servie en accompagnement.

b) Une découverte
La diététique a démontré que presque toutes les cuisines locales du monde mettent en pratique ses principes. Ainsi, le couscous associe les féculents (glucides), les fibres (4 légumes), les viandes (lipides et protéines) et est souvent servi avec du lait caillé (contenant du calcium). Le petit-déjeuner britannique, qui intègre des oeufs, du bacon frit, des patates sautées (et parfois même des saucisses) est très riche en lipides, mais complète idéalement aussi une alimentation qui était autrefois basée traditionnellement sur la bouillie dans la journée.

c) Cours dans les hôpitaux
La Sécurité sociale française a estimé qu'il est rentable de rembourser au patient (lorsqu'il se découvre diabétique) des cours de diététique donnés dans les hôpitaux. En effet, la bonne connaissance d'un régime, tant qu'il est encore temps d'agir (et sous réserve de l'appliquer ensuite) peut contribuer à prévenir pendant des dizaine d'années diverses complications coûteuses qui pourraient apparaître autrement en moins de 10 ans, et de façon irréversible (en particulier une cécité due à la rétinopathie, ainsi que des dysfonctionnements des reins). De tels cours y sont donc organisés en permanence.


> Notez ce régime

 
Note moyenne actuelle : 4.18/5 (nombre de votes : 183)


> À voir aussi

Recevez gratuitement notre newsletter :