Femmes en surpoids : plus de complications pendant la grossesse ?

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 31/01/2011

Une étude menée sur 30 000 femmes enceintes en surpoids ou obèses confirme qu'elles risquent plus de complications pendant leur grossesse.

Une nouvelle étude a trouvé que les femmes qui sont en surpoids quand elles tombent enceintes risquent davantage d'avoir des grossesses prolongées, un facteur qui met en risque leur santé à cause des accouchements compliqués. Lisez aussi : Obèse et enceinte : l'obésité pendant la grossesse et les risques.

Menée chez l'Institut de Médecine Translationnelle de l'Université de Liverpool (Royaume-Uni), l'étude a analysé les cas d'environ 30 000 femmes enceintes (en surpoids ou obèses) sur une période de 4 années. Les médecins devaient souvent provoquer artificellement l'accouchement chez les femmes obèses (chez 30% d'entre elles), qui devaient aussi subir une césarienne. Lisez aussi : Manger enceinte : aliments à manger et éviter pendant la grossesse.

Pendant la période précitée, la grossesse était prolongée chez environ 30% des femmes étudiées (l'accouchement était en retard) de 10 jours en comparaison à 20% chez les femmes de poids normal. Les femmes dont l'Indice de Masse Corporelle (IMC) est supérieur à 25 appartenaient à la catégorie des femmes enceintes en surpoids. Celles qui avaient un IMC supérieur à 30 étaient considérées comme obèses. Lisez aussi : Alimentation de la femme enceinte : attention à la peur de manger.

L'auteure de l'étude, la doctoresse Sarah Arrowsmith dit "l'obésité maternelle est devenue l'un des facteurs de risque qui se produisent le plus souvent dans la pratique obstétrique, y compris un plus grand risque de grossesse prolongée". Rappelons que l'obstétrique est la spécialité médico-chirurgicale qui a pour objet l'étude et la prise en charge de la grossesse et de l'accouchement. Lisez aussi : Sport et grossesse : faire du sport quand vous êtes enceinte.

Le surpoids et l'obésité des femmes enceintes commencent à impacter la manière dont les médecins fournissent des soins de grossesse : davantage d'accouchements provoqués, plus de césarienne, plus d'hémorragie, leurs bébés ont 2 fois plus de risque d'entrer dans les unités de soins spéciaux pour bébés.

Les femmes enceintes en surpoids ou obèses (de toutes les ethnies) ont davantage de risque de :
  • Développer le diabète gestationnel et d'autres complications sérieuses pendant la grossesse comme la pré-éclampsie (une hypertension artérielle gravidique qui apparaît dans la deuxième moitié de la grossesse),
  • Donner une naissance sans vie (les mères obèses en ont deux fois plus de risque),
  • Devoir recourir à la césarienne,
  • Eprouver des problèmes à allaiter,
  • Avoir un gros bébé à la naissance, qui aura davavantage de risque de devenir un enfant obèse plus tard,
  • Avoir un bébé souffrant d'une anormalité (surtout chez les femmes enceintes obèses).

Lisez aussi : "Maigrir après la grossesse, perdre du poids après l'accouchement" et "L'obésité du nourrisson liée à l'alimentation de la femme enceinte".

Publiée dans la revue "British Journal of Obstetrics and Gynaecology", l'étude souligne qu'à part des complications posées à leur grossesse, le surpoids ou l'obésité des femmes enceintes entraînent aussi beaucoup de dépenses publiques. Lisez aussi : L'obésité pendant la grossesse est dangereuse.

Les femmes enceintes qui sont en surpoids ou obèses coûtent beaucoup au système de santé publique parce qu'elles demandent plus de soins infirmiers et d'assistance des sage-femmes. Dans le monde, de nombreux hôpitaux doivent désormais s'équiper en lits et en fauteuils roulants de grande taille pour elles. Lisez aussi : Le lait maternel améliore l'ADN et le système immunitaire du bébé.

Les inquiétudes augmentent lorsque les experts constatent un nombre de plus en plus important de femmes enceintes obèses avec un IMC de plus de 45 (c'est-à-dire souffrant d'obésité morbide, tel est le cas de la plupart des femmes pesant plus de 130 kilos). Lisez aussi : Perdre du poids après la grossesse : 7 conseils.

Un autre souci croissant est la tendance chez les femmes enceintes obèses et âgées de moins de 25 ans. Les statistiques des décès chez les femmes enceintes montrent une sur-représentation des femmes enceintes obèses. Lisez aussi : Perdre du poids pris pendant la grossesse : inutile de se presser.


Si vous êtes (ou avez été) obèse et enceinte, avez-vous (ou aviez-vous) constaté plus de complications pendant votre grossesse ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il y a 1 commentaire sur cet article. Cliquez ici pour lire ce commentaire ou pour donner votre avis sur cet article.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux