Slow Food : pouvons-nous maigrir avec ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 09/01/2011

Le Slow Food suggère notamment de manger plus lentement en savourant les saveurs des aliments. Mais pouvons-nous maigrir avec le Slow Food ?

La notion de Slow Food (aussi appelée écogastronomie) pourrait faire sourire certains d'entre vous, persuadés qu'il s'agit d'une blague (par opposition à fast food). Et pourtant le Slow Food (slow signifiant lent en anglais) n'est pas du tout une blague. Il s'agit d'un mouvement international dévoué à défendre l'environnement, favoriser la diversité culturelle et préserver les cuisines locales "en danger". Nous verrons dans cet article si en adhérant à sa philosophie, nous pouvons maigrir. Lisez aussi : Manger et maigrir : bien manger pour maigrir (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=660).

Le mouvement Slow Food possède également une mission plus pratique : enseigner les gens à apprécier les goûts, la présentation et la préparation des aliments solides et liquides, tout en prenant le temps d'apprécier la vie avec la famille et les amis. L'objectif principal du Slow Food revient en fait à apprendre aux gens d'aimer ce qu'ils mangent, à manger ensemble en savourant les plaisirs de la table tout en prenant du temps pour savoir d'où viennent leurs nourritures afin de les déguster d'une nouvelle manière. Lisez aussi : Comment maigrir quand on adore manger ? (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=567)

Que vous soyez d'accord avec le programme politique du Slow Food ou pas, beaucoup d'experts en nutrition reconnaissent que presque tout le monde peut tirer profit d'un ralentissement du rythme de leurs bouchées et gorgées lors des repas (en bref en mangeant moins vite et consciemment). Prendre le temps de savourer des nourritures préparées avec passion, en compagnie des amis et proches de la famille est bon pour votre silhouette et pour votre tour de taille. Lisez aussi : Manger vite et jusqu'à satiété triple le risque d'être en surpoids (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=135).

Beaucoup de personnes disent qu'elles n'ont pas le temps pour le Slow Food. Or le Slow Food ne signifie pas nécessairement de la nourriture qui demande beaucoup de temps pour être préparée. Cela veut plutôt dire réduire la vitesse à laquelle elles mangent leurs nourritures et augmenter la quantité de temps passé à prendre les repas avec d'autres personnes. Lisez aussi : Manger rapidement : comment manger moins rapidement pour maigrir ? (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=651)

Le problème des gens pressés dans tout ce qu'ils font (y compris quand ils mangent et boivent), comme il en existe beaucoup dans la société moderne, est que trop souvent ils voient l'acte de manger comme un "ravitaillement" plutôt que comme un "grand moment de plaisir à prendre pour apprécier réellement notre nourriture". En nous dépêchant pour manger, nous sommes similaires aux voitures dans une station d'essence. Et il s'agit de l'un des facteurs qui contribue à l'obésité croissante des pays où la restauration rapide est omniprésente (comme aux Etats-Unis par exemple) : consommer un grand nombre de calories sur une période de temps très courte dans un restaurant fast food (ou prendre des repas fast food à emporter). Lisez aussi : Les graisses saturées et la malbouffe font trop manger (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=475).


> Comment le Slow Food est né ? Quels sont les buts du mouvement ?
Carlo Petrini, le fondateur du mouvement Slow Food, voulait en faire un antidote au fast food. Carlo Petrini est un gastronome et journaliste italien. Il écrivit en 1986 le manifeste "The Slow Food Manifesto" pour protester contre l'ouverture d'un restaurant fast food McDonald's près de la célèbre place Piazza di Spagna ("place d'Espagne", à Rome en Italie). Lisez aussi : Inverser les dommages causés par la malbouffe : 4 mesures simples (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=175).

Carlo Petrini écrivit dans son manifeste que "la vie rapide bouleverse nos habitudes, imprègne l'intimité de nos domiciles, nous force à manger du fast food". Le manifeste suggère que la seule façon raisonnable de nous opposer à la folie universelle d'une vie rapide est "une défense ferme des plaisirs matériels tranquilles". Lisez aussi : Aliments malsains : quels types d'aliments éviter de manger ? (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=431)

Des dizaines d'années plus tard, le McDonald's continue à servir des repas fast food près de la place d'Espagne à Rome, mais le mouvement Slow Food a gagné beaucoup en popularité. Le Slow Food est désormais une association internationale à but non lucratif, présente dans une centaine de pays, comptant plus de 100 000 membres et de 1 000 Conviviums actifs (groupes locaux). Lisez aussi : Comment éviter les aliments malsains en 10 conseils (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=432).

En France, l'association "Slow Food France" a été créée en 2003. Elle compte désormais plus de 2 000 membres et une cinquantaine de Conviviums.

Les principaux buts de l'association Slow Food sont :
  • Combattre les effets avilissants de l'industrie et de la culture du fast food (restauration rapide) qui normalisent les goûts,
  • Protéger la biodiversité alimentaire avec les projets de l'Arche du goût et des Sentinelles,
  • Encourager les effets favorables de la consommation délibérée d'une alimentation locale (favoriser la cuisine locale),
  • Soutenir une philosophie de plaisir dans l'acte de manger,
  • Inciter un tourisme qui prend soin de l'environnement,
  • Opérer des programmes de pédagogie du goût pour le grand public,
  • Oeuvrer pour la préservation et la popularisation d'une conscience publique des coutumes et usages gastronomiques,
  • Assister les producteurs-artisans de l'agroalimentaire qui produisent des produits de qualité.

Lisez aussi : "Manger malin pour maigrir : 10 astuces (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=905)" et "Manger plus sain à la maison pour maigrir : 7 conseils diététiques (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=210)".


> Le Slow Food combat-il l'obésité ?
Si le fast food peut nous faire grossir, est-ce que le Slow Food peut nous aider à maigrir ?

Beaucoup d'experts en diététique pensent qu'être adepte du Slow Food peut vous aider à maigrir. Il faut 20 minutes à notre cerveau pour se rendre compte que notre estomac est plein. Alors si nous prenons notre temps pour déguster notre repas et savourer les saveurs de nos plats, cela peut être utile pour manger moins de nourriture (donc pour consommer moins de calories, ce qui contribue à faire perdre du poids si en plus nous faisons de l'exercice à côté). Lisez aussi : Manger au restaurant : manger à l'extérieur sans prendre de poids (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=727).

Le Slow Food nous encourage à vraiment penser à ce que nous sommes en train de consommer, afin de ne pas devenir victimes du grignotage impulsif. En somme, le Slow Food favorise l'action de manger consciemment. Lisez aussi : Manger avec conscience : 10 conseils pour manger consciemment (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=656).

Mais manger lentement et savourer les aliments consommés n'est pas tout dans le Slow Food. Ce que vous mangez est encore plus important que comment vous le mangez. Diverses études ont été menées sur l'effet des tailles des portions et de la densité énergique des aliments, ces études ont trouvé que quand les gens reçoivent de grandes portions d'aliments denses en calories, ils mangent systématiquement plus de calories qu'ils en brûlent. Lisez aussi : Densité d'énergie : se rassasier avec moins de calories (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=780).

Les gens ne se rendent souvent pas compte des quantités de nourriture qu'ils sont en train de manger s'ils n'y font pas attention. Alors vous asseoir avec votre famille ou vos amis pour manger est une bien meilleure idée que de toujours manger sur le pouce et tous seuls. Lisez aussi : Consommation alimentaire : gérer les problèmes alimentaires (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=606).

C'est là où le Slow Food entre en jeu. En mettant l'accent sur l'appréciation du goût, la préparation du repas, la convivialité, le Slow Food encourage les gens à vraiment penser à ce qu'ils sont en train de manger afin de ne pas manger machinalement et inconsciemment. Lisez aussi : Santé de famille : améliorer la santé et la forme de la famille (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=636).

Un autre bienfait du Slow Food est le message transmis à vos enfants et aux adolescents qui vous entourent. La plupart des enfants mangent avec joie des hamburgers, frites, pizzas et sodas, mais des aliments aussi riches en matières grasses et en calories contribuent activement à l'épidémie d'obésité infantile. La solution consiste à enseigner aux enfants comment faire des choix alimentaires plus sains. Et le Slow Food peut participer à cet enseignement afin de lutter contre le surpoids chez les enfants. Lisez aussi : Habituer les enfants à manger sainement et à faire du sport (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=706).


> Adhérer à la philosophie du Slow Food
Voici certaines choses à essayer si vous voulez adopter la manière de penser du Slow Food :
  • Préparer davantage de repas à la maison. Si vous ne faites jamais la cuisine, essayez de préparer votre propre dîner une fois par semaine. Vos recettes ne doivent pas obligatoirement être sophistiquées ou chronophages, mais veillez à bien choisir des ingrédients sains et à savourer les arômes,
  • Toujours manger à table. Ne mangez pas sur le pouce au-dessus du lavabo, dans la voiture, dans les transports communs, etc.
  • Manger seulement quand vous avez faim. Résistez à la tentation de consommer un aliment pour tromper l'ennui, lutter contre l'anxiété, la fatigue, par politesse ou par habitude, ou simplement parce que l'aliment a l'air bon,
  • Visiter le marché du coin. Trouvez les aliments de saison, et les aliments qui sont cultivés localement. Cherchez des recettes qui incluent ces ingrédients et essayer de les préparer,
  • Demander à un proche de vous enseigner comment cuisiner un plat favori. Ecrivez la recette et gardez la comme une partie de l'héritage de votre famille,
  • Manger dans les restaurants qui favorisent le Slow Food, qui proposent des plats de la cuisine locale. Cherchez des restaurants qui utilisent les aliments locaux dans la préparation de leurs recettes,
  • Laisser vos enfants préparer un dîner ou le brunch du dimanche. Aidez les à choisir une recette. Emmenez les acheter les ingrédients au marché. Faites de la préparation des plats une activité amusante à faire en famille,
  • Inviter les amis à regarder une vidéo avec un thème "Slow Food" (comme le film danois "Le Festin de Babette" qui a gagné l'Oscar du meilleur film étranger en 1988, le film britannico-américain "Le Chocolat" avec Juliette Binoche et Johnny Depp, le film taïwannais "Salé, sucré" de Ang Lee). Discutez du film et planifiez un dîner Slow Food,
  • Tenir un journal alimentaire. Enregistrez vos repas et les sentiments ressentis lors de ces repas dans un carnet de notes. Notez dedans toute découverte de nourriture et de recette intéressantes,
  • Rejoindre un groupe local Slow Food. En France, la liste des Conviviums actifs peut être consultée ici (http://www.slowfood.fr/conviviums_slowfoodfrance).


Lisez aussi : "Devriez-vous planifier les repas ou manger quand vous avez faim ? (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=399)" et "Repas de famille : comment préparer les repas en famille sainement (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=653)".


N'oubliez pas que devenir un adepte du Slow Food ne veut pas dire que vous ne pouvez plus jamais manger de fast food ou que vous êtes obligés de vendre votre micro-ondes. Cela veut surtout dire qu'il faut ralentir le rythme auquel vous prenez vos repas, et prendre part à une activité agréable qui sera bénéfique à vous et à votre entourage (notamment en vous aident à maigrir). Lisez aussi : Obésité infantile : lutter contre l'obésité des enfants en famille (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=784).


Que pensez-vous de la philosophie du Slow Food ? Si vous êtes déjà adepte de ce mouvement, avez-vous pu maigrir avec le Slow Food ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Aidan  |  05 décembre 2011, 04:18
3ième paragraphe: soit "soyez"
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :