Injection de graisse brune : nouvelle arme contre l'obésité ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 21/12/2010

Une étude américaine a trouvé que l'injection de graisse brune peut lutter contre l'obésité. Qu'en est-il exactement ?

L'injection de graisse brune pourrait bien constituer une nouvelle arme contre l'obésité si des études approfondies sont menées pour confirmer les résultats d'une étude américaine. La plupart des cellules de graisse sont appelées les cellules de graisse blanche. Elles stockent l'énergie excédentaire et rendent la perte de poids difficile. Mais des chercheurs ont découvert comment transformer les cellules de graisse blanche (tout au moins celles des souris de laboratoire) en cellules de graisse brune (capables de brûler des calories). Les résultats de cette étude américaine doivent être confirmés sur des humains désormais. Lisez aussi : Graisse brune : une graisse qui aide à perdre du poids (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=298).

Maigrir n'est pas une simple question de changement de masse, il s'agit de trouver des façons de brûler davantage d'énergie (à travers l'activité physique) que nous en consommons (en mangeant). Ces activités peuvent (et devraient) inclure l'exercice physique et d'autres efforts physiques à grande échelle, mais nos cellules individuelles sont aussi capables de jouer un rôle dans la lutte contre la prise de poids. Les cellules de graisse brune sont particulièrement performantes dans ce rôle, puisqu'elles brûlent naturellement l'énergie excédentaire au lieu de la stocker. Lisez aussi : Graisse corporelle : mieux comprendre la graisse dans le corps (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=826).

Maintenant des chercheurs ont trouvé une façon de transformer des cellules de graisse blanche stockant de l'énergie en cellules de graisse brune brûlant de l'énergie. Yu-Hua Tseng, la chercheuse responsable de l'étude, a trouvé que les tissus de graisse et les muscles striés des souris (sur lesquelles des tests de l'étude ont été menés) commenceraient à afficher tous les signes des cellules de graisse brune lorsqu'ils sont exposés à la protéine BMP-7. Lisez aussi : Plus de bonnes graisses & moins de mauvaises graisses pour maigrir (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=836).

Quand les chercheurs ont ajouté le médicament anti-diabétique rosiglitazone (commercialisé sous le nom de Avandia) au mélange, encore plus de graisse brune commença à émerger des cultures de cellules de graisse blanche. Les chercheurs ont également été capables de prendre ces nouvelles cultures de graisse brune et de les injecter de nouveau dans les souris adultes. Les cellules avaient survécu et s'étaient développées en cellules de graisse brune matures, un autre excellent signe qu'il est possible de changer une cellule de graisse en une autre. Lisez aussi : La graisse et les cellules graisseuses : 7 choses à savoir (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=454).

Il existe pourtant un inconvénient. Le traitement repose sur l'obligation de trouver des cellules de graisse particulières qui sont marquées naturellement avec la protéine Sca1. Cette protéine est unique et propre aux souris, nous ne connaissons pas pour le moment son équivalent chez les humains, ce qui rend une mise en parallèle des résultats de cette étude difficile chez les humains. Lisez aussi : Réduire la masse graisseuse, diminuer la graisse dans le corps (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=354).

Toutefois, la protéine BMP-7 semble produire quelques effets modérés lors des tests sur les cultures de cellules de graisse blanche humaine, alors il y a un espoir que ce traitement transformationnel puisse être adapté chez les humains. Lisez aussi : Brûler les graisses : conseils et exercices pour brûler la graisse (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=359).

La chercheuse Tseng explique que les résultats de cette étude sont importants pour les personnes qui luttent contre l'obésité. Elle déclare que "étant donné que l'obésité est un facteur de risque majeur du diabète de type 2, des maladies cardiovasculaires et d'autres maladies métaboliques, trouver de nouvelles manières de réduire le poids corporel est vraiment essentiel". Lisez aussi : Syndrome métabolique, graisse viscérale et maladie d'Alzheimer (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=773).

Elle ajoute : "Bien entendu, adopter une alimentation équilibrée et faire de l'exercice physique régulièrement sont toujours la meilleure approche pour perdre du poids chez la plupart des gens, mais pour les personnes qui sont prédisposées génétiquement à souffrir de l'obésité, ou pour celles qui développent déjà des troubles métaboliques préjudiciables à cause d'un surpoids, il y a un besoin urgent de développer de nouvelles interventions pour une réduction de poids saine et efficace. Les résultats de cette étude suggèrent clairement qu'il faudrait compter sur l'utilisation des cellules de graisse brune pour de telles thérapies". Lisez aussi : Perdre la graisse : aliments anti graisse pour la perte de graisse (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=658).


Une étude américaine réalisée en 2007 avait montré que, sur deux types de souris génétiquement similaires, l'un était enclin à devenir obèse et l'autre était résistant contre l'obésité. Les souris résistantes contre l'obésité avaient des "îles" de cellules de graisse brune nichées à l'intérieur de leur muscle strié. Lisez aussi : Perdre la graisse du ventre ? Facile avec le contrôle des portions (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=839).

"Ces îles de cellules de graisse brune ont très probablement contribué à la résistance de ces souris contre l'obésité", dit la chercheuse Tseng.

Des travaux précédents de Tseng, publiés en 2008 dans la revue "Nature", avaient montré que les souris qui avaient reçu des injections de BMP-7 possédaient davantage de graisse brune que les souris qui n'avaient pas reçu d'injections de cette protéine. Lisez aussi : Addiction aux graisses : les aliments gras rendraient accros (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=699).

La nouvelle étude de Tseng, suggérant que l'injection de graisse brune peut être une arme contre l'obésité, est publiée dans l'édition de la semaine du 20/12 de la revue "Proceedings of the National Academy of Sciences". Lisez aussi : Perte de graisse : comment obtenir une perte de graisse rapide ? (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=895)


Pensez-vous que l'injection de graisse brune puisse être une nouvelle arme contre l'obésité ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :