Fruits et légumes baissent le risque de cancer chez les hommes

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 20/08/2008

Voilà une étude qui rassurera les amoureux d'aliments verts

Les hommes qui mangent davantage de fruits et de légumes présentent moins de risques de développer un type de cancer de l'œsophage, vient de confirmer une étude réalisée par une équipe médicale japonaise jeudi dernier.

L'étude, dirigée par le ministère de la santé du Japon, a suivi quelques 39 000 hommes âgés de 45 à 74 ans, sur environ huit ans, période au cours de laquelle 116 hommes ont développé le type de cancer de l'oesophage appelé carcinome spinocellulaire (CSC).

Œsophagienne CSC est un type de cancer commun chez les hommes japonais. Ce type de cancer reste étroitement lié au tabagisme et la consommation d'alcool, selon l'étude menée par Shoichiro Tsugane, chef de l'épidémiologie et de la Division de la prévention du Centre national du cancer du Japon.

L'étude a divisé les hommes en trois groupes et a constaté que ceux qui mangeaient le plus de fruits et de légumes ont réduit près de moitié le risque de développer le cancer Oesophage CSC par rapport au groupe ayant consommé le moins de légumes dans leur alimentation.

"Une augmentation de la consommation totale de fruits et légumes de 100 grammes par jour était associé à une diminution de 11% de l'incidence du cancer Oesophage CSC", ont déclaré les chercheurs.

L'étude a conclu que les légumes, en particulier ce que l'on appelle la famille des crucifères (qui comprend des radis et choux), peut aider à prévenir le cancer oesophage CSC.

Une alimentation riche en fruits et légumes pourrait réduire le risque de développer ce type de cancer de près de 30%, même chez les hommes qui fument et boivent, a dit l'étude.

Mais l'étude a mis en garde que les fruits et légumes ne sauraient se substituer aux avantages pour la santé que représente le fait de cesser de fumer ou de boire.

Une étude scientifique menée à l'Institut de Recherche Alimentaire de la Grande-Bretagne a montré en juillet que les hommes qui mangent le plus de brocoli (l'un des légumes crucifères) réduisent leur risque de développer un cancer de la prostate ainsi que d'autres maladies chroniques.

Que pensez-vous de cette actualité ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il y a 3 commentaires sur cet article. Cliquez ici pour lire ces commentaires ou pour donner votre avis sur cet article.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux