Diabète gestationnel : symptômes, facteurs de risque, alimentation

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 07/10/2010

Le diabete gestationnel concerne environ 5% des femmes enceintes. Voici ses symptômes et facteurs de risque, l'alimentation pour le gérer, etc.

Avant de voir le moment où le diabète gestationnel est détecté, les problèmes qu'il pose à la femme enceinte et au bébé, ses symptômes et ses facteurs de risque, expliquons d'abord ce qu'est précisément le diabète gestationnel. Lisez aussi : Obèse et enceinte : l'obésité pendant la grossesse et les risques (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=681).

Quand un médecin détecte qu'une femme enceinte a un taux de sucre dans le sang plus élevé et plus persistant que prévu pendant sa grossesse, et si cette femme enceinte n'avait jamais été diagnostiquée souffrant de diabète auparavant, cette future mère a le diabète gestationnel. Lisez aussi : Taux de sucre dans le sang : 8 conseils pour l'améliorer (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=274).

Normalement, votre estomac et vos intestins digèrent les glucides apportés par vos aliments en un sucre appelé le glucose. La principale source d'énergie de votre corps est le glucose. Après la digestion, le glucose va dans votre sang pour donner de l'énergie à votre corps. Lisez aussi : Réduire les glucides ou diminuer les calories : que choisir ? (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=728)

Pour faire sortir le glucose de votre sang et le faire rentrer dans les cellules de votre corps, votre pancréas fabrique une hormone appelée insuline. Si vous avez le diabète, soit votre corps ne fabrique pas assez d'insuline soit vos cellules ne l'utilise pas de la manière dont elles le devraient. A la place, le glucose s'accumule dans votre sang, provoquant le diabète ou encore un taux de sucre dans le sang élevé. Lisez aussi : Prédiabète : quelle alimentation choisir en cas de pré-diabète ? (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=518)

Le diabète gestationnel peut se manifester comme le diabète de type 2 s'il perdure, bien que de nombreuses mères souffrant de diabète gestationnel seront déchargées de leur taux de sucre sanguin élevé après l'accouchement de leur bébé. Lisez aussi : S'alimenter sainement en cas de diabète de type 2 : 7 conseils (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=450).


> Causes de diabète gestationnel
Ce type de diabète serait provoqué par les hormones fabriquées par le placenta, bloquant les effets de l'insuline normalement produite par la femme enceinte. Ce blocage augmente à son tour le taux de sucre dans le sang de l'organisme de la future mère. Lisez aussi : Victoza, médicament anti-diabète faisant maigrir plus que Xenical (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=495).

L'effet bloquant sur l'insuline s'élève au fur et à mesure que la taille du placenta augmente. Davantage de ces hormones sont produites pendant la progression de la grossesse. Habituellement, le corps fabrique encore plus d'insuline pour surmonter le problème. Toutefois, quand le pancréas de la femme enceinte ne peut produire assez d'insuline, elle développe le diabète gestationnel. Lisez aussi : Maigrir après la grossesse, perdre du poids après l'accouchement (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=828).


> Quand le diabète gestationnel est-il détecté ?
Dans le cadre des contrôles de routine effectués pendant la grossesse (examen prénatal), le test du taux de sucre dans le sang est mené à 12 semaines ou à la fin du premier trimestre bien que la plupart des manifestations sont détectées dans les semaines de gestation n°24 à n°28, en utilisant un test de tolérance au glucose. Lisez aussi : Addiction au sucre : existe-t-il une dépendance au sucre ? (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=326)

Mais, chez les femmes enceintes qui ont un antécédent de diabète, le test se fait plus tôt ainsi qu'à des intervalles fréquentes afin de réaliser le contrôle optimal du taux de sucre dans le sang. Lisez aussi : Sucre ajouté : ce qu'il faut savoir sur le sucre ajouté (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=835).


> Comment le diabète gestationnel est-il détecté ?
Les prestataires de soins de santé testeront la plupart des femmes qui ont un risque moyen de développer le diabète gestationnel quand elles sont enceintes de 24 à 28 semaines. Si votre risque est plus élevé que la moyenne (à cause des antécédents par exemple), votre prestataire de soins de santé pourrait vous tester plus tôt, probablement dès que vous savez que vous êtes enceinte. Lisez aussi : L'obésité du nourrisson liée à l'alimentation de la femme enceinte (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=7).

Il existe 2 approches pour tester le diabète gestationnel :
  • Dans la première approche, une femme doit jeûner de 4 à 8 heures. Puis une prestataire de soins de santé mesurera son taux de sucre dans le sang, puis le fera de nouveau 2 heures après qu'elle ait bu une boisson sucrée. Ce type de test est appelé un "test oral de la tolérance au glucose",
  • Dans la seconde approche : un prestataire de soins de santé mesure le taux de sucre dans le sang de la femme enceinte 1 heure après que cette dernière ait bu une boisson sucrée. Les femmes dont le taux de sucre dans le sang est normal après 1 heure n'a probablement pas de diabète gestationnel. Les femmes dont le taux de sucre sanguin est élevé après 1 heure doivent alors passer un test de la tolérance au glucose pour voir si elles souffre de diabète gestationnel.

Lisez aussi : "Alcool et taux de sucre sanguin : 9 conseils pour gérer (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=566)" et "9 astuces pour réduire la consommation de sucre (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=157)".


> Problèmes posés par le diabète gestationnel au bébé
  • Macrosomie foetale (20 % des femmes qui présentent un diabète gestationnel ont un enfant macrosome) qui fait naître un bébé de poids supérieur au poids normal,
  • Malformations congénitales,
  • Naissances prématurées,
  • Syndrome de détresse respiratoire après la naissance (le bébé a du mal à respirer et a besoin d'oxygène ou d'autres aides pour respirer),
  • Hypoglycémie (faible taux de sucre dans le sang),
  • Jaunisse du nourrisson prolongée (provenant la plupart du temps d'une simple immaturité transitoire du foie), le blanc de ses yeux peut également changer de couleur pendant la jaunisse,
  • Tremblements des mains et des pieds, crampes musculaires (à cause d'une insuffisance de minéraux dans son sang),
  • Décès du bébé à la naissance (dans des cas sévères).

Lisez aussi : "Surpoids du bébé mène à l'obésité pendant son enfance (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=290)" et "Obésité infantile : lutter contre l'obésité des enfants en famille (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=784)".


> Plus de détails sur les effets du diabète gestationnel sur le foetus
Le bébé à naître ne développe pas le diabète quand la femme enceinte souffre de diabète gestationnel, mais reçoit tous les nutriments à partir du sucre dans le sang de sa mère, c'est pourquoi il souffrira de macrosomie foetale. La macrosomie survient quand le foetus se développe beaucoup plus (et devient plus volumineux) que la normale à cause d'un taux de sucre dans le sang élevé de sa mère, qui amène le foetus à augmenter la production d'insuline. Lisez aussi : Prévenir l'obésité chez les enfants par 7 mesures (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=291).

L'excès de sucre n'est pas nécessaire pour une croissance normale du foetus et donc il développe sa masse de graisse corporelle, le rendant plus grand que la normale. Quand cela arrive, le bébé est habituellement trop grand pour un accouchement naturel et doit être accouché par césarienne. Lisez aussi : Le lait maternel améliore l'ADN et le système immunitaire du bébé (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=724).

A part le problème de macrosomie, le bébé risque aussi de souffrir d'hypoglycémie. Cela arrive quand le bébé continue à produire de grandes quantités d'insuline pendant une certaine période de temps après la naissance. Le taux de sucre sanguin élevé de sa mère n'affecte plus le bébé, ce qui fait que le taux de sucre dans le sang du bébé s'effondre. Il s'agit d'une maladie qui doit être surveillée soigneusement. Lisez aussi : Les bébés nourris au biberon consomment plus de calories plus tard (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=705).

Le bébé devrait aussi avoir besoin d'un traitement spécial afin de l'aider à garder son taux de sucre sanguin dans la bonne intervalle. Des allaitements plus fréquents ou des injections intraveineuses de glucose sont les méthodes habituelles pour aider le taux de sucre dans le sang du bébé à s'ajuster. Lisez aussi : La niacine augmente-t-elle le risque d'obésité infantile ? (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=741)


> Problèmes posés par le diabète gestationnel à la femme enceinte
  • Eclampsie (complication sérieuse de la grossesse qui se manifeste par des convulsions),
  • Pré-éclampsie (appelée aussi toxémie gravidique, il s'agit d'une hypertension artérielle gravidique qui apparaît dans la deuxième moitié de la grossesse),
  • Infections du système urinaire et autres infections,
  • Nécessité pour la mère de subir une césarienne si le bébé est trop volumineux,
  • Recours éventuel à l'accouchement avant terme,
  • Les femmes enceintes qui souffrent d'un diabète gestationnel non diagnostiqué, ou qui ont le diabète de type 1 ou de type 2 avant leur grossesse ont davantage de risque de faire une fausse couche et d'avoir un enfant mort à la naissance.

Lisez aussi : "Tension arterielle : diminuer pression artérielle et hypertension (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=353)" et "Les probiotiques pour perdre du poids après l'accouchement (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=336)".


> Symptômes et signes qui pourraient indiquer un diabète gestationnel
Dans la plupart des cas, le diabète gestationnel ne fera pas sentir quelque chose d'inhabituel à la femme enceinte bien que les manifestations en dessous peuvent continuer à provoquer des complications. Mais dans certains cas, les femmes enceintes peuvent :
  • Se plaindre d'une fatigue excessive,
  • Avoir besoin d'uriner plus fréquemment,
  • Ressentir davantage de douleur à cause d'un "grand" bébé,
  • Sentir plus de gêne quand le taux de sucre dans le sang augmente pendant la grossesse.

Lisez aussi : "Coups de pompe : éviter les coups de fatigue avec 8 aliments (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=325)" et "Perdre du poids pris pendant la grossesse : inutile de se presser (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=370)".

Même si ces symptômes et signes se manifestent dans un certain pourcentage, il est difficile de les distinguer des symptômes liés à une grossesse normale. Les symptômes d'un diabète gestationnel peuvent donc passer inaperçus à moins qu'un test de taux de sucre sanguin soit réalisé. Lisez aussi : Perdre du poids après la grossesse : 7 conseils (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=225).


> Facteurs de risque du diabète gestationnel
A cause du manque de signes en relations avec le diabète gestationnel, il est obligatoire d'évaluer les femmes enceintes pour analyser leurs risques potentiels et quelques facteurs de risque qui augmentent la probabilité de développer le diabète gestationnel :
  • La femme enceinte est obèse,
  • Antécédent de diabète lors d'une précédente grossesse,
  • Fort antécédent familial de diabète,
  • Grand bébé lors de la grossesse précédente,
  • La femme enceinte a déjà un enfant avec malformations congénitales ou un enfant mort-né.

Lisez aussi : "Perdre du poids améliore la fécondité chez les femmes obèses (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=384)" et "Le thé noir peut aider à lutter contre le diabète (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=421)".


> Prévalence du diabète gestationnel
Il s'agit d'une forme de diabète qui peut se développer pendant le deuxième ou troisième trimestre de grossesse. Le diabète gestationnel survient dans 3% à 6% (selon les pays) de toutes les grossesses. Ainsi, 6% des grossesses ayant lieu aux Etats-Unis sont concernées par le diabète gestationnel. Lisez aussi : Le riz brun est meilleur pour réduire le risque de diabète (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=764).


> Traitement du diabète gestationnel
De nombreuses femmes souffrant de diabète gestationnel vivent une grossesse saine et ont des bébés en bonne santé parce qu'elles suivent un plan de traitement conçu par un prestataire de soins de santé. Lisez aussi : La vitamine K aide à réduire le risque de diabète de type 2 (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=749).

Chaque femme devrait obtenir un plan spécifique, conçu uniquement pour ses propres besoins, mais il existe des façons générales de garder la santé malgré un diabète gestationnel :
  • Connaître votre taux de sucre dans le sang et le garder sous contrôle : en testant pour savoir combien de sucre se trouve dans votre sang, il est plus facile de le garder sous contrôle. Les femmes enceintes ont généralement besoin de tester une goutte de leur sang plusieurs fois par jour pour trouver leur taux de sucre dans le sang,
  • Adopter une alimentation saine (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=670) : votre prestataire de soins de santé peut concevoir un plan avec la meilleure alimentation pour vous. Habituellement, contrôler les apports en glucides est une partie importante d'une alimentation saine pour les femmes qui souffrent de diabète gestationnel, parce que les glucides affectent le taux de sucre dans le sang,
  • Faire régulièrement des activités physiques à intensité modérée : faire de l'exercice peut aider à gérer le taux de sucre sanguin. Votre prestataire de soins de santé peut vous dire les meilleures activités et la bonne durée selon vos capacités physiques,
  • Garder un poids santé : la quantité de poids prise qui soit saine pour vous dépendra de combien vous pesiez avant votre grossesse. Il est important de garder un historique de votre prise de poids globale et le taux de prise de poids entre chaque semaine (lisez aussi : Perdre du poids en cas de diabète de type 2 : conseils pratiques (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=710)),
  • Tenir un journal quotidien de votre alimentation (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=285), de votre activité physique, de votre taux de glucose : les femmes qui souffrent de diabète gestationnel devraient noter les nombres en relation avec leur taux de sucre dans le sang, leur activité physique, ainsi que tout ce qu'elles mangent et boivent dans une sorte de journal intime, à tenir quotidiennement. Cela peut les aider à savoir si le traitement se passe bien et s'il y a des choses à changer.

Lisez aussi : "Sport et grossesse : faire du sport quand vous êtes enceinte (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=617)" et "Poids santé : conseils pour atteindre un poids santé et le garder (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=662)".


> Alimentation à adopter quand vous souffrez de diabète gestationnel
Les glucides produisent le plus grand impact sur le taux de glucose élevé dans le sang, puisqu'ils sont décomposés en glucose pendant la digestion. Il est important de contrôler la quantité de glucides en mangeant la même quantité de glucides avec des protéines et des matières grasses à chaque repas. Lisez aussi : Alimentation de la femme enceinte : attention à la peur de manger (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=696).

RegimesMaigrir.com vous liste les grandes lignes à introduire dans votre alimentation afin de gérer votre diabète gestationnel sainement :
  • Manger 3 petits repas en plus de 2 ou 3 collations à des horaires réguliers tous les jours. Ne sautez pas de repas ni de collations (lisez aussi : Manger plus souvent peut aider à perdre du poids (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=254)),
  • Manger moins de glucides au petit-déjeuner que lors d'autres repas parce que c'est le moment de la journée où la résistance à l'insuline (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=698) est la plus grande,
  • Essayer de manger une quantité constante de glucides lors de chaque repas et collation,
  • Si vous avez la nausée du matin, mangez 1 ou 2 portions de biscuits complets, de céréales ou de bretzels avant de sortir du lit. Mangez fréquemment de petits repas pendant toute la journée et évitez les aliments gras, frits et graisseux. Si vous prenez de l'insuline et avez des nausées le matin, assurez-vous de savoir comment traiter un faible taux de glucose,
  • Choisir des aliments riches en fibres (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=874) tels que les pains complets, les céréales complètes, les pâtes complètes, le riz brun, les fruits et légumes (lisez aussi : Fibre : comment inclure plus de fibres dans votre alimentation (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=306)),
  • Manger des aliments allégés en sucre et en matières grasses,
  • Boire au moins 2 litres d'eau par jour (lisez aussi : Boire beaucoup d'eau aide-t-il à perdre du poids ? (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=301)),
  • Veiller à obtenir assez de vitamines et de minéraux dans votre alimentation quotidienne. Demandez à votre prestataire de soins de santé de l'opportunité de prendre des suppléments de vitamines et de minéraux prénataux pour satisfaire les besoins nutritionnels (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=861) durant votre grossesse,
  • Manger et boire au moins 4 portions de produits laitiers et d'aliments riches en calcium (noix, légumes verts, aliments enrichis en calcium, etc.) par jour pour vous assurer d'obtenir les 1 200 mg de calcium quotidiennement (lisez aussi : Calcium et vitamine D aideraient à éliminer la graisse corporelle (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=280)),
  • Manger au moins 3 portions d'aliments riches en fer (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=785) par jour (viandes maigres, volailles, poissons, oeufs, légumes à feuilles vertes, etc.) pour vous assurer d'obtenir les 30 mg de fer quotidiennement,
  • Choisir au moins une source de vitamine C (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=673) par jour (oranges, brocoli, choux de Bruxelles, poivrons verts, tomates, etc.),
  • Choisir au moins une source d'acide folique par jour (légumes à feuilles vertes foncées, légumineuses, fruits, etc.),
  • Choisir au moins une source de vitamine A (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=669) tous les jours (carottes, potirons, patates douces, épinards, abricots, etc.),
  • Eviter les boissons alcoolisées pendant la grossesse,
  • Limiter la consommation de caféine à moins de 300 mg par jour (2 verres de café de 25 cl). N'oubliez pas que le chocolat contient de la caféine,
  • Manger une variété d'aliments pour obtenir tous les nutriments dont vous avez besoin.

Lisez aussi : "Manger enceinte : aliments à manger et éviter pendant la grossesse (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=723)" et "Alimentation équilibrée : rappels des bases de l'alimentation (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=466)".


Grâce aux avancées médicales, gérer le diabète gestationnel est devenu relativement plus simple. Si vous êtes enceintes et souffrez de diabète gestationnel, veillez à prendre les bonnes mesures pour gérer votre diabète pendant la grossesse, et à évoquer avec votre médecin toutes les inquiétudes et interrogations que vous pourriez avoir. Lisez aussi : Contrôler le diabète en été, comment gérer le diabète en été ? (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=398)


Si vous avez déjà souffert de diabète gestationnel, racontez-nous votre expérience ? Comment le gériez-vous ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :