Acupuncture pour maigrir

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 06/10/2010

Recourir à cette thérapie pour maigrir n'est pas une idée nouvelle. Faisons le point pour savoir si elle peut réellement faire mincir.

Utiliser l'acupuncture pour mincir est un bon concept selon certains de ses supporters, qui suggèrent que cette thérapie alternative à base d'aiguilles (à enfoncer dans le corps humain) peut aider à obtenir une perte de poids. Il s'agit d'une pratique ancestrale dans la médecine chinoise traditionnelle, qui est censée stimuler le flux corporel d'énergie vitale (le "chi") et, à son tour, améliorer plusieurs facteurs connus pour contribuer aux problèmes de poids en général et à l'obésité en particulier.


> Qu'est-ce exactement ?

L'acuponcture, selon ses praticiens, est un traitement médical alternatif qui implique l'insertion d'aiguilles stériles et très fines dans le corps à des points spécifiques (regroupés en des ensembles appelés des méridiens) selon une cartographie de "voies de l'énergie".

Historiquement, l'acupuncture est un composant d'un programme global de médecine chinoise qui inclut la théorie, la pratique, le diagnostic, la physiologie et l'utilisation des préparations à base de plantes. Cette thérapie est principalement utilisée pour contrôler la douleur, traiter les allergies, soulager les symptômes de sevrage (d'addictions). Selon certains acupuncteurs, recourir à cette thérapie est normal quand vous souhaitez de vous débarrasser des kilos en trop.


> Comment l'acupuncture pourrait-elle favoriser la perte de poids ?

Bien que les scientifiques ne soient pas sûrs de la manière dont l'utilisation de cette thérapie pourrait fonctionner sur l'amincissement, certains experts pensent qu'y recourir pourrait supprimer l'appétit, augmenter le métabolisme, réduire le stress. Toutefois, ces théories n'ont pas encore été beaucoup testées dans des études scientifiques.


> Que dit la science sur le recours à l'acupuncture pour maigrir ?

Bien qu'il n'existe qu'assez peu de soutien scientifique à la théorie que cette thérapie peut aider une perte de poids, certaines études suggèrent qu'elle peut apporter certains bienfaits à des personnes qui cherchent à faire fondre la graisse. Découvrez également comment le Qi Gong et le Tai Chi peuvent être combinés pour chasser les kilos superflus et combattre le syndrome X.

Dans une analyse d'études publiée en 2009 par exemple, des scientifques ont analysé 31 études (menées sur plus de 3 000 participants au total) et ont trouvé que cette thérapie à base d'aiguilles était associée à une réduction significative du poids corporel moyen et à l'amélioration de l'obésité. Toutefois, les auteurs de l'analyse avertissaient que de nombreuses études analysées étaient de mauvaise qualité.

D'autres études sur les effets de l'acuponcture sur l'amaigrissement ont produit des résultats mitigés.

Par exemple, une étude menée en 1999 sur 40 personnes obèses avait trouvé que 12 sessions d'acupuncture hebdomadaire menaient à une amélioration significative d'anxiété et de dépression mais n'aidaient pas à perdre du poids.

Alors qu'une autre étude menée en 1998 avait trouvé que recourir fréquemment à l'acupuncture (appliquée deux fois par jour pendant 4 semaines) avait permis de supprimer l'appétit et d'aider à combattre la surcharge pondérale chez les participants en surpoids.

Une étude menée par l'Université d'Adelaide (Australie) en 1998 avait trouvé que 95% des participants qui recevaient une électro-stimulation sur les méridiens rapportaient une perte d'appétit. Les résultats de cette étude montraient que le groupe ayant bénéficié de la thérapie avait plus de chance de connaître une baisse d'appétit et de maigrir que le groupe de contrôle.

Une étude de 2003, publiée dans la revue "The Journal of Medical Acupuncture", avait trouvé que les participants recourant à cette thérapie perdaient 3 fois plus de poids que le groupe de contrôle.

Il faut noter que dans la plupart des études publiées, les chercheurs ont utilisé l'acuponcture en combinaison avec des méthodes traditionnelles pour perdre du poids comme les régimes amaigrissants et les exercices physiques. Les études qui trouvent des résultats "concluants" sur l'effet positif de cette thérapie chinoise sur la perte de poids sont souvent réalisées sur très peu de participants et/ou sur une période de temps très courte. Ces résultats restent donc peu cohérents et aucune conclusion définitive et valide ne peut en être tirée.

Un acupuncteur plante des aiguilles sur la main d'un patient


> Que disent les théories ? Quelles sont les étapes ?

L'acupuncteur vous dira que pour choisir les points corrects sur votre corps, vous devez d'abord venir dans le cadre d'une consultation pour discuter de vos comportements spécifiques de surconsommation, et laisser le praticien savoir s'il existe des difficultés digestives réelles suite à vos consommations de nourritures.

Ensuite l'acupuncteur vérifiera votre pouls pour discerner l'état général de votre énergie et mesurer l'état de l'énergie de votre estomac en particulier. Puis il regardera votre langue pour vérifier les craquelures, les épluchures ou les boursouflures dans la zone de l'estomac, ou encore une couche épaisse blanche ou jaune suspecte qui indiquerait une chaleur ou une froideur gênante dans l'estomac, et qui fourniraient quelques indices sur la raison pour laquelle le patient prend du poids.

Puis avec ces informations, l'acupuncteur élaborerait un protocole de traitement en utilisant une combinaison de points sur l'oreille et sur le corps.

Les Chinois avaient développé le système d'acupuncture auriculaire (des oreilles) il y a longtemps comme l'un des divers micro-systèmes du corps contenant tous les points relatifs aux principaux organes et parties du corps. Toutefois, c'est un français du nom de Paul Nogier qui a découvert de nombreux autres méridiens sur l'oreille qui concernent la médecine occidentale, tels que les points appelés "surrénal", "hypophysaire", "hormone folliculo-stimulante", "ovaire", "thyroïde", etc.

Certains des points des 2 systèmes d'acupuncture de l'oreille qui seraient importants pour les traitements de perte de poids sont les suivants :
  • Bouche : pour le mangeur impulsif qui peut aussi fumer et parler beaucoup,
  • Estomac : pour la personne qui mange même après avoir été rassasiée ou qui grignote sans arrêt,
  • Faim : pour le contrôle général de l'appétit,
  • Poumons : pour les accros aux nourritures, pour les gens qui adorent le chocolat et les bonbons,
  • Shenmen : un point apaisant, pour la surcouche psychologique qui couvre l'anxiété, la colère, la frustration, l'insécurité,
  • Endocrine : pour la rétention d'eau qui est responsable d'une partie de la prise de poids,
  • Glandes surrénales et ovaires : si le gain de poids est dû à la ménopause ou le syndrome prémenstruel (SPM),
  • Rate : pour les apports déséquilibrés en sucre et les troubles hormonaux,
  • Rein : pour la rétention d'eau, et les déséquilibres du système nerveux et des hormones,
  • Thyroïde : pour le métabolisme lent.

Le praticien choisit 2 ou plus de ces points pour chaque traitement selon le problème du patient et le profil de la personnalité concernant la suralimentation.

Ensuite, l'acupuncteur sélectionne les points du corps.

Pendant les premiers traitements, l'acupuncteur utilisera probablement les points des "Quatre Barrières" (taichong, FO3, et hegu GI4) pour faire circuler l'énergie dans le corps et calmer le système nerveux. Ren 12 (Zhong Fu), le point façade de collecte de l'énergie d'estomac serait choisi pour de nombreux traitements, ainsi que le point Estomac 36, 7,6 cm en aval de l'oeil du genou qui tonifie l'énergie et contribue à faire circuler l'oxygène et le sang de tout le corps et de l'estomac en particulier. Puis, selon le diagnostic, le praticien peut ajouter le point Estomac 40, le point maître pour les muqueuses, ou le point Rein 7 ou 10 pour la rétention d'eau ou l'oedème.

L'acupuncteur peut utiliser l'électro-stimulation sur certains de ces points pour augmenter la libération d'endorphine et pour stimuler le métabolisme. Les aiguilles seraient maintenues en place pendant environ 30 à 45 minutes selon le niveau de soutien qui était nécessaire pour le patient, et après que les aiguilles aient été retirées, des punaises pour oreilles (avec de la colle sur elles) sont souvent placées dans les mêmes endroits sur l'oreille pour continuer la stimulation entre les traitements.

La façon dont cela fonctionne est la suivante : lorsque le patient ressent une envie de manger, il applique une pression légère sur le point ou frotte d'avant en arrière pendant environ 20 secondes sur le point. Ce type d'acupression stimule le point, provoque une douce libération d'endorphine, détend le patient et l'aide à retrouver sa volonté ou à résister à la tentation de manger avec plus de fermeté.

Le patient retire les punaises à la maison après trois jours et les jette ou les retire plus tôt s'il y a une irritation ou un inconfort. Il est conseillé pendant ce temps de se retirer également du lieu, de la personne ou de la nourriture qui déclenche la résistance au régime ou qui contribue à la rupture de la volonté. Par exemple, le patient devrait rester à l'écart de la cuisine et du réfrigérateur entre les repas.


> Le plan de traitement

Le nombre de traitements nécessaire pour devenir plus maigres dépendrait des objectifs du patient pour perdre du poids, la vitesse à laquelle il veut le faire, et son engagement à stabiliser le poids perdu.

Si la suralimentation est sévère, un traitement tous les jours pendant les cinq premiers jours est approprié. La fréquence peut ensuite diminuer progressivement pendant la deuxième semaine à un traitement tous les deux jours et à partir de la troisième semaine à un traitement tous les trois jours.

Pour le patient moyen qui veut perdre entre 2 et 5 kilos, un traitement tous les trois jours ou deux fois par semaine jusqu'à ce qu'il atteint son objectif de perte de poids reste approprié, puis un traitement d'appoint une fois toutes les deux semaines est optimal.

Après un traitement d'appoint, le patient et le praticien décideront ensemble quand mettre fin à ces traitements fréquents et peuvent alors viser à se réunir environ quatre fois par an lors de chaque changement de saisons, où les niveaux d'énergie sont instables et quand la tonification et l'harmonisation de l'organisme sont appropriées pour tout le monde (même en l'absence de surpoids ou d'obésité).


> Est-ce que cette thérapie est dépourvue de danger ?

Aucun effet secondaire sérieux n'a été rapporté par les études menées sur le sujet. Quelques rares effets indésirables ont été rapportés : maux de tête, nausées, perte d'équilibre, etc. Toutefois, il manque des données pour affirmer quoique ce soit sur le caractère inoffensif de l'usage de l'acuponcture pour amaigrir sur une période prolongée.

Au-delà de 4 semaines de traitement, aucune conclusion ne peut être tirée. Il ne s'agit que d'une constatation scientifique. Il manque des études sérieuses et contrôlées pour évaluer la sûreté de cette thérapie pour mincir au-delà de 4 semaines.


> Devriez-vous utiliser cette thérapie pour mincir ?

A cause du manque de support scientifique sérieux, l'acupuncture ne peut être recommandée avec certitude comme l'une des stratégies principales pour obtenir un amincissement. Si vous cherchez à chasser des kilos en trop, nous vous conseillons plutôt d'adopter une alimentation saine et équilibrée en plus de faire régulièrement de l'exercice.

Vous pouvez aussi consulter un expert de la nutrition/diététique pour déterminer les stratégies de perte de poids qui correspondent à votre style de vie. Si votre médecin l'approuve, vous pouvez envisager de combiner l'acupuncture avec d'autres thérapies alternatives (comme l'agrafage d'oreilles) ainsi que des changements importants de style de vie afin de favoriser la perte de poids.

Toutefois, aucune étude n'a analysé la stabilisation du poids après la fin d'un tel traitement thérapeutique. Ainsi, la totalité des études se terminait juste après la conclusion, aucun suivi post-étude n'a été effectué pour mesurer l'évolution du poids que les participants auraient réussi à perdre grâce à cette thérapie. Ainsi, même si l'acuponcture faisait mincir, rien ne prouve qu'elle puisse le faire durablement.


Que pensez-vous de l'acupuncture pour maigrir ? Avez-vous déjà essayé cette thérapie pour faire partir les kilos superflus ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.


> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (ne cochez pas la case si vous souhaitez qu'on vous contacte)

* Texte :

Recevez gratuitement notre newsletter :