Diverticulite : aliments à manger et à éviter

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 05/10/2010

Il y a une alimentation à adopter PENDANT une diverticulite existante ET une alimentation à suivre APRÈS avoir traité ce trouble.

La diverticulite désigne l'inflammation et l'infection d'un ou de plusieurs diverticules (poches qui sortent de la doublure interne du côlon, traversant la couche musculaire externe). Si vous souffrez d'une attaque mineure ou légère, elle peut être soulagée avec une alimentation adéquate. Si cette inflammation était sévère, une hospitalisation pourrait s'avérer nécessaire.

Sachez qu'il n'existe aucun régime alimentaire qui puisse traiter totalement ce problème de santé. Une alimentation anti-diverticulite peut plutôt vous aider à vous sentir mieux pendant que votre médecin traite votre souci de santé par d'autres thérapies (comme les antibiotiques par exemple).

En effet, pendant que votre médecin traite cette inflammation, un programme diététique adapté donne à votre système digestif une chance de se reposer. Votre docteur peut aussi vous recommander de suivre un régime alimentaire spécialement conçu pendant votre traitement si vos signes et symptômes restent légers.

Une fois que votre diverticulite aura été traitée par votre médecin, vous devriez vous alimenter de manière à empêcher de nouvelles inflammations, qui peuvent être plus difficiles à guérir. Nous vous conseillons de consulter un médecin pour commencer un régime "à base de liquide nettoyant" ou "pauvre en fibres" si vous subissez une attaque.

Suivre un régime sans résidus (moins de 10 grammes de fibres alimentaires par jour) peut aussi vous aider à vous rétablir plus vite.


> Alimentation pour soigner cette inflammation

Si vous souffrez ACTUELLEMENT de diverticules enflammés, voici le programme alimentaire à adopter pour combattre et soigner ce problème.

1) Aliments à manger pour soigner une diverticulite existante
En général : eau, bouillons (à base de poulet par exemple), gélatine, glaces, thé ou café sans crème, jus de fruits naturels sans sucre ajouté et sans pulpe.

Céréales : pain blanc raffiné enrichis et brioches, riz blanc, pâtes alimentaires nature, céréales pauvres en fibres.

Légumes (cuits ou en conserve, sans la peau) : pommes de terre sans peau, haricots verts, carottes, céleri, concombre, aubergine, champignons, courgettes, courges, jus de légumes sans la pulpe.

Fruits (cuits ou en conserve, sans la peau) : abricots, fruits en conserve, melons, pêches, pastèques, pommes, etc.

Viandes maigres : poissons ou le poulet bien cuit.

Produits laitiers : demandez à votre médecin ce qu'ils recommandent. Les produits laitiers consommables peuvent varier d'un patient à l'autre.

Schéma expliquant ce qu'est une diverticulite


2) Aliments à éviter lorsque vous souffrez d'une diverticulite
  • Noix et graines,
  • Grains entiers,
  • Haricots et lentilles,
  • Légumes comme le brocoli, le chou-fleur, les choux de Bruxelles, le chou, et d'autres légumes de la famille des crucifères,
  • Fruits crus et fruits séchés tels que les baies et les raisins secs.

De nombreux médecins recommandent d'éviter les graines et les noix pendant la période où vous souffrez d'une inflammation de diverticules, mais il n'existe aucune preuve scientifique concrète qui prouve que ces aliments provoquent des attaques. Il s'agit d'une précaution relativement théorique. Toutefois, si vous trouvez que manger les graines ou les noix déclenche vos attaques inflammatoires, cessez de les manger.

A retenir : notons qu'un régime alimentaire visant à traiter une diverticulite n'est pas nécessaire si vous ne constatez aucun symptôme d'une attaque. Une fois que vos symptômes s'améliorent, vous pouvez augmenter progressivement la consommation de fibres et permettre à votre système digestif de s'ajuster. Pensez également à prendre une multivitamine pendant cette période alimentaire spéciale, afin de vous assurer d'obtenir suffisamment de vitamines et minéraux.


> Alimentation pour prévenir l'inflammation (empêcher une nouvelle attaque)

Si vous NE SOUFFREZ PLUS de diverticules enflammés (vous avez déjà fini le traitement de ce trouble) et souhaitez éviter les rechutes, voici les produits alimentaires à consommer pour vous protéger d'une nouvelle inflammation. Cette alimentation est riche en fibres (visez à manger au moins 25 grammes de fibres par jour si vous êtes une femme et au moins 38 g par jour si vous êtes un homme).

1) Aliments à manger pour prévenir la diverticulite
En général :
  • Pains complets et grains entiers (6 à 11 portions par jour),
  • Produits céréaliers au blé complet, aux grains entiers ou au son,
  • Sarrasin et de maïs moulu,
  • Pain de seigle,
  • Craquelins ou biscottes au blé complet,
  • Flocons d'avoine, son d'avoine ou gruau,
  • Orge sec,
  • Germes de blé,
  • Pâtes au blé complet,
  • Riz brun.

Mangez des fruits frais ou séchés et des légumes crus si possible. Remarquez que découper, éplucher, cuire, réduire en purée, réduire en jus, et tout autre traitement des fruits et légumes peut réduire leur teneur en fibres.

Légumes (3 à 5 portions par jour) : tous les légumes comme les asperges, brocoli, choux de Bruxelles, chou, carottes, légumes verts (comme les feuilles de betteraves, choux-raves, chou, la bette et les feuilles de navet), haricots verts, poivrons verts, oignons, pois, pommes de terre avec la peau, laitue romaine, pois mange-tout, haricots à rames, fèves, épinards, courges, patates douces, navets.

Fruits (2 à 4 portions par jour) : tous les fruits comme les pommes, abricots, bananes, mûres, bleuets, cerises, dattes, figues, pamplemousses, nectarines, oranges, pêches, poires, ananas, prunes.

Lait / produits laitiers (2 ou 3 portions par jour) : augmenter la teneur en fibres dans les yaourts ou fromages blancs en y ajoutant des fruits frais, céréales à grains entiers ou le son.

Viandes / Substituts de viande (2 ou 3 portions ou environ 180 g par jour au total) :
  • Tous les haricots et les pois comme azuki (haricot rouge du Japon), fèves au lard, haricots noirs, fèves, pois chiches, haricots rouges, lentilles, haricots de Lima, haricots pinto et pois cassés,
  • Le beurre d'arachide crémeux, et d'autres beurres de noix crémeux,
  • Toutes les viandes (augmenter la teneur en fibres dans les plats de viande comme le pain de viande, les ragoûts, etc. en ajoutant 2 ou 3 cuillères à thé de son de blé complet ou des haricots pinto, haricots, doliques à oeil noir, ou flocons d'avoine), de la volaille, des poissons et des oeufs.

Graisses et collations :
  • Bretzels au blé complet, chips tortilla au maïs cuits au four, mélange montagnard à base de fruits séchés,
  • Gâteaux, pains et biscuits faits à base de flocons d'avoine ou de fruits,
  • Sauce froide aux haricots (pour manger avec les crudités).


2) Aliments à éviter pour prévenir la diverticulite
Tous les aliments durs ou difficiles à digérer : noix, maïs, coques de maïs, coques de tournesol, citrouille, carvi, graines de sésame.

A retenir : notons que pour prévenir de nouvelles attaques inflammatoires (après avoir fini de soigner ce souci de santé), il ne suffit pas d'adopter un plan nutritionnel capable de prévenir ce problème, il vous faut aussi faire de l'exercice régulièrement et boire beaucoup d'eau. Faire du sport et boire beaucoup de liquides aide à maintenir un bon fonctionnement de l'intestin, ce qui aide à réduire les formations diverticulaires.

Augmenter la consommation de fibres alimentaires aide également à prévenir de nouvelles attaques qui enflamment les diverticules. Certains aliments riches en fibres alimentaires courants incluent les nombreuses sources végétales, les suppléments en fibres, les grains riches en fibres.

Pensez à discuter avec votre médecin avant de suivre un plan nutritionnel contre la diverticulite afin de vous assurer qu'il correspond à vos besoins nutritionnels spécifiques.


Pour en savoir plus : http://www.snfge.asso.fr/ (Société Nationale Française de GastroEntérologie)

Que pensez-vous de cette alimentation anti-diverticulite ? Quels autres aliments (que ceux que nous avons listés) pensez-vous à manger et à éviter pour soigner puis pour prévenir ce problème de santé ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.


> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Nathiemarine  |  03 septembre 2014, 22:05
Bonsoir moi j'ai fait une crise de sigmoïdite en mars et je suis restée une semaine à l'hôpital pour calmer celle ci. Et après pendant un mois j'ai du suivre un régime sans résidu. J'ai refait une crise en juillet et mon médecin traitant m'a donné des antibiotiques du flagyl pour la calmer. Ça a fonctionné. L'autre jour le 30 août je suis retournée aux urgence car j'avais très mal au côté droit ainsi que la veille. C'était la même douleur que la sigmoïdite. Je me suis déjà fait opérée d'une appendicite aiguë il y a plusieurs années. Peut on avoir des diverticules aussi à droite??? L'analyse d'urine et de sang n'ont rien montrées d'anormal. Mais je prenais du flagyl depuis déjà 3 jours. Est ce que ça a masqué l'inflammation??? J'ai fait l'appendicite aiguë et ma crise de sigmoïdite sans fièvre. Après je suis un peu perdue car je lis qu'il faut manger plus de fibres pour éviter les prochaines crises alors que les résidus sont déconseillés ???? Je ne comprends plus ???? On m'a dit que tous les fruits secs comme noisettes, amandes etc étaient proscrits ???? Et c'est souvent ce qui me déclenche des douleurs quand je mange des amandes. Qui peut m'aider s'il vous plait ??? Mon gastro m'a interdit de manger à vie des oignons, des haricots comme les flageolets, les haricots blancs, les choux en général. Merci de bien vouloir m'aider. Pour indice j'ai eu 45 ans en juin. Bonne soirée.
Mat88  |  29 août 2014, 19:31
Bonjour j'ai 28 ans j'ai était opérer ils y a 1 mois(jour pour jour) d'une sigmoidite et rien na faire.
Je fais des indigestions qui me tort les intestins 2 fois ou 3 fois part semaine ça me cloue au lit mon médecin me dit que ces normal mes la je suis a bout(j'ai fait 4 rechutes en 6 mois avant d'être opérer, je me disais que ça irait mieux,après l'opération mes ces pires) je soufre je sais plus quoi faire.Ils y a des personnes qui se sont fait opérer a qui ça a arrivé si oui combien de temps ça a durer? Moi, je suis au max de ce que je peux supporter... Je mange avec modération.(très peu des pâtes un peu de compotes).
josclem  |  18 août 2014, 17:12
bonjour

je subis depuis 4 semaines environ des douleurs denses au niveau du ventre côté gauche douleurs très fortes.
Après un scanner, le verdict est simple "diverticulite aiguë"
je suis sous antibiotique depuis 5 jours, et je souffre toujours .c'est minant - après avoir lu divers courriers j'arrive a déterminer ce qu'il faut faire car j’ignorais complétement cette maladie.

Bon courage à toutes et tous josclem
Marie  |  06 juin 2014, 15:08
Merci de vos commentaires. J'arrive de l'hôpital diagnostic diverticulite et inflammation de l'intestin.Après un cancer du colon...un diagnostic d'insuffisance pancréatique je n'avais pas besoin d'en ajouter. Je ne sais plus quoi manger avec tous mes problèmes mais vos conseils m'ont aidé un peu je vais quand même voir une diététicienne pour un suivi.
Rosebleu  |  02 juin 2014, 17:22
Je veins de finir un traitement de 10 jours de 2 sortes d 'antibiotiques pour guerir infection diverticulitis. J'ai beau coup appreciate vos cons evils surlanutrition car C'est pas facile de savoir quoi manger.Merci de vos bons cons evils. Nicole
Marie  |  23 mai 2014, 03:23
Salut a tout le monde.moi aussi une bonne diverticulite .cest ma 2 iem fois en 3 ans et entre temps ils mon enlever des polyppes 3 fois.la je suis en arret de travail, jai 54 ans , je prevois arreter de travailler lannee prochaine. Sa ete une bonne crise cette fois ci encore.la premiere fois il mon passer ultrason pas trouver et un scanne .de la ils ont bien vue diverticulite.pour ma 2iem fois arriver au urgence dapres ce que je leur ai dit il mon seulement donner 2 medicament a prendre .sa fait5 jours et sa commence a diminuer ma douleur .Mais quand meme faut pas prendre de gros repas hein .je dit merci a tout ceux qui ecrive sur ce site et merci du partage .cest bien de se parler et continuer dy ecrire .
léna  |  13 mai 2014, 18:14
j'ai fait une sigmoîdite , il y a 3 mois ....je suis au régime strict...... mais j'aimerais élargir ce régime ..quelqu'un peut me donner des recettes adéquates .... car cela est très difficile d'en trouver...... Et je dois dire de que c'est très ennuyeux les pommes de terres ..les pâtes ..le bouillon ......
Et puis je manger de temps en temps des glaces et du chocolat ? merci pour vos réponses
rezagnacera  |  01 mai 2014, 10:01
je souffre d'une diverticulose du sygmoide je voudrais savoir si je peux subir une intervention chirurgicale .dans l'attente d'une réponse de votre part recevez mes salutations les plus distingées merci.
Françoise  |  24 avril 2014, 19:08
Bonjour tout le monde.
pour répondre à je ne sais plus qui j'ai aussi affaire à un sombre cretin qui ose avoir le titre de toubib; il y a 1 semaine retour à l'hôpital pour fortes douleurs des diverticules; eh bien vous croyez qu'ils ont fait quoi; 1lavement qui n'a rien donné et à 2h30 du matin j'ai dû rentrer chez moi; un bon conseil; ne venez jamais à l'hôpital de Morges en Suisse car ce sont de vrais incompétents malhonnêtes et prétentieux; si je pouvais aller ailleurs je le ferais mais mon assurance refuse de payer un traitement à l'étranger; en attendant je serre les dents et régime.
A+.
gipone  |  04 mars 2014, 10:05
Bonjour, j'ai été hospitalisée pour une diverticulite sygmoïdaire il y a 3 ans, avec risque péritonite. Traitée par antibiotiques, régimes etc .... Coloscopie, scanner, RV chez le gastro-entérologue résultat 6 mois après diverticulose avérée. Ce qui veut dire que ce ne sera pas fini. Par la suite j'ai eu plusieurs autres crises et suis actuellement en plein dedans. Je me soigne en faisant la diète, le médecin m'a mis sous antibio, mais j'ai l'angoisse de me soigner toute seule.
Ma question est : peut-on prendre des laxatifs durant une diverticulite ???
Merci
patricia  |  18 février 2014, 16:58
Salutation:
serait-il possible de me faire parvenir un Menu hepdomadaire a suivre comprenant des aliments propices pour une "diverticulite" sigmoid du colon.

C'est difficile, au debut, de savoir quel régime adopter et ce qu'il faut manger au petit dejeuner, dejeuner et diner.

Merci
Marie-christine  |  13 février 2014, 17:00
Bonjour,

A mon tour de m'angoisser à la suite d'une hospitalisation pour une diverticulite (la 2è en 8 ans)car après avoir suivi le traitement et le régime sans résidus pendant 4 semaines, j'ai toujours une douleur au niveau de l'intestin.
Je suis censé reprendre une alimentation normale, mais j'hésite. Je ne revois le chirurgien qui m'a suivie à l'hôpital que dans 1 semaine. Faut-il accepter l'opération qu'il m'a été suggéré par mon gastroentérologue? Il m'a dit que ça pouvait se faire sous scélioscopie. Est-ce moins lourd? Moins douloureux? Tout aussi efficace?
Merci d'avance pour vos réponses.
ti-jean  |  06 février 2014, 22:14
Bonjours' Ouf quel enfer je viens de passé 5 jours a l'hôpital et on ma diagnostique un diverticulite au colon descendant, aujourd'hui je suis bien aucune douleur, le coté aigue et passé . maintenant je voie plein de monde qui me dissent tout sort de chose a ne pas mangé et qui manger car cela pourrais enclencher une autre crise.
Maintenant je ne sais pu se qui est bon et pas bon pour moi a manger .

a l'aide

merci

solo  |  20 janvier 2014, 12:31
Bonjour mon histoire c'est que je suis allé a l’hôpital la semaine dernière pour me faire dire que je souffre d'une vermiculite aigu,je suis sous antibiotique pour l'instant j'aimerais savoir quoi manger sans faire une autre crise.
merci pour votre bon travail,
solo
P.s. j'attends de vos nouvelles
lulu  |  14 janvier 2014, 18:22
j ai des crise de diverticule six a sept dans l annee donc a chaque fois hospitalisations apres de retour a la maison jusqu a la prochaine malgre les traitement on veut pas m opere doc régime jusqua la prochene malgre ma souffrance on veut pas faire doperation a tout ceux qui souffre bon courage a tous
Françoise  |  13 janvier 2014, 19:36
A toutes et tous; comme je souffre aussi de cette cochonnerie que l'on appelle diverticulites infectées et diverticules ou diverticuloses du sigmoïde et iléus j'ai trouvé un site complet de ce qu'il faut faire et ne pas faire; il s'agit du Site Hépato Web.
yolande  |  20 décembre 2013, 19:54
Je suis en pleine crise de diverticuies et c'est la première fois,j'aie eu très mal dans le ventre,comme j'aie eu un cancer du colon ,j'aie eu un peu peur,après une analyse de sang pas très bonne , mon médeci m'a mise sous antibiotique, scanner prévu, mais difficile d'avoir une place ,autrement les urgences.mon médecin ne ma pas dit de me mettre au régime,je n'y suis mis toute seule.Je voudrais savoir s'il faut reprendre des légumes après la crise.
nonnoLulu  |  17 décembre 2013, 23:51
2eme crise sévère en 3 ans, scanner en urgence avec un antibiotique pendant 10 jours avec quelques conseils donnés à la vas vite par mon toubib ... Je trouve enfin ici les conseils alimentaires dont j’ai absolument besoin et comprend désormais mieux mes erreurs. Merci infiniment ...(pas vraiment envie de me faire opérer)
Luciano,Mons-Belgique
cdufour  |  21 novembre 2013, 22:31
ouff je ne croyais pas qu'autant de personne en souffrait ... j'ai 36 ans diagnostiqué depuis mes 30 ans je souffre sans fin... ne tolère plus les glutens plus de graines, plus de lactose, lus de viande rouge, je me sens ballonné en permanence.
Je m'entraine 4-5 jours semaine je fais attention a ce que je manges
Je ne sais plus quoi faire quoi manger pour me sentir enfin soulager de ce mal, de ces gonflements de cette maudite constipation
Quelqu'un a un traitement miracel???
Merci
cactus51  |  22 octobre 2013, 12:28
J'ai depuis quelques jours des douleurs en bas du côté gauche mais j'ai mangé des aliments ces derniers temps qui pourraient avoir provoqué ces douleur, raison sans enlever les pépins du chocolat etc...j'ai déjà eu une crise de sigmoidite derrière une coloscopie avec des polypes retirés mais plus de crise depuis.Est-ce grave ou non.Merci pour votre réponse très très anxieuse car je ne veux pas de poche ou autres j'ai très peur.
MANU  |  10 octobre 2013, 23:35
bonjour,à tous qui souffrez de cette cochonerie de diverticulite.J'ai connue m'a premiére crise en mai 2013,une semaine d'hospitalisation ,une rectoscopie,un scanne,diagnostique (épaississement du colon gauche avec inflammation et infection urinaire)soigner à l'antibiotique,puis relacher dans la nature sans explication,aucune recommandation alimentaire ,une coloscopie à distance prévue dans mon dossier .Au bout de 3 semaines ne voyant aucune convocation arrivée je me suis rendu à l'hospital et là! la secretaire n'était pas au courant de cet examen qui était prévu apres m'a sortie :-(.j'ai fait cette coloscopie,hospitalisation de jour puis relacher dans la nature toujours sans m'informer d'un régime alimentaire.Rendez vous avec le médecin qui a pratiquer la coloscopie 2 semaines plustard ,il me dit que je doit avoir un probleme neurologique déclare qu'il envoye un courrier a mon médecin traitant, pour voir dans ce domaine.relacher de nouveau dans la nature sans me parler de diverticules et toujours sans sujet de régime alimentaire.Je reprends ma vie dans mes habitudes et 4 mois plus tard la deuxieme crise encore plus intense que la premiére .ET Là sur mon lit d'hospital je demande à la jeune médecin à l'accent de l'est bien prononcé si elle avait pris connaissance du compte-rendu de m'a coloscopie d'y a 4 mois,embarrassée elle sort de m'a chambre puis reviens 10mn après ,me montrant presque avec fierté mal placer qu'il y avait bien un compte-rendu ,et que celui-ci signalé des diverticules sigmoidienne importantes.Qu'ils allaient me soigner l'infection . Aucune autre information,3jours de diétes mon rendu hyper migraineuse ma gorge fut brulée par la bile que seul contenait mon estomac . A partir de là j'ai enfin su ce dont je soufrais . Et j'ai pris mes renseignement sur internet pour mieux gérer cette maladie ,jamais le médecin de l' hospital ne m'a parler de m'a maladie , aillant pris connaissance sur internet ,j'ai pu aborder le sujet avec lui , mais il ne m'a apporter aucune solution ,n'y préconisation. apres 10 jours d'hospitalisations , je rentre chez moi avec mon traitement antibiotique , j'oubliais que j'ai du réclamer moi meme à l'infirmiére le régime sans résidu obligatoire pour la gérison de l'inflamation et éviter les rechutes .Aujourd'hui 10.10.2013 j'ai pris rendez-vous avec un spécialiste dans une clinique,car j'ai peur de rechuter et de me retrouver admis par le biais des urgences dans ce service.J'ai bientôt 50ans plutôt sportive et de caractere forte ,je vous informe que si l'on me propose l'intervention par célio pour moi se sera ,Un grand OUI ,je ne veux plus me retouver dans cet etat ou j'en paraissait 80.boncourage à toutes et tous.
aline  |  10 octobre 2013, 22:51
j ai fait une diverticulite en aout et la je suis meler dans mes menue je sais plus quoi manger ...au secours un me dit mange des légumes l aures defendue ...ouf moi j adorais tout les légumes verts tous aidez moi a comprendre qui as raison
lydia lydou  |  27 septembre 2013, 12:57
je souffre d'une rch(colite hémorragique)ça fait presque 5 ans;j'été hospitalisé l’année dernière pendante 2 semaines;ils m'ont fait une recto et m'ont donné un traitement à vis ROWASA 500MG JE BOIS 4*2 mais tout le temps des diaprée et je saigne aussi je ne sais plus ni quoi mangé ni quoi faire,j'ai trop mal :et le médecin me propose de changé le médicament et de prendre les corticoïdes mais il ma jamais parlé d'opération;aider moi svp je souffre chaque jours et je suis en plus étudiante en biologie et j'ai que 25 ans aidez moi
lydia nebri  |  27 septembre 2013, 12:54
je souffre d'une rch(colite hémorragique)ça fait presque 5 ans;j'été hospitalisé l’année dernière pendante 2 semaines;ils m'ont fait une recto et m'ont donné un traitement à vis ROWASA 500MG JE BOIS 4*2 mais tout le temps des diaprée et je saigne aussi je ne sais plus ni quoi mangé ni quoi faire,j'ai trop mal :et le médecin me propose de changé le médicament et de prendre les corticoïdes mais il ma jamais parlé d'opération;aider moi svp je souffre chaque jours et je suis en plus étudiante en biologie et j'ai que 25 ans aidez moi
eeee  |  03 août 2013, 12:15
boucher suite a une coloscopie les diverticules cela peut
etre une bonne solution ou faire un régime de 2 jours avec lavement puis boire un produit avis aux chercheurs pour colmater ça peut éviter des opérations
une réponse collégiale pour avancer
roland  |  21 juillet 2013, 00:35
j'ai 66 ans le scanner indique une diverticulite colique c'est ma troisieme crise depuis 2 ans et demie ou trois ans .Je m'applique a prendre des aliments sans residus ce qui n'est pas evident. j'ai la pétoche... dois je prendre les devants et programmer une operation "a froid" ou attendre une prochaine crise en surveillant mon alimentation sachant que tot ou tard le terme se rapproche merci de me guider par vos conseils
iandi  |  17 juillet 2013, 01:37
Salut à tous,
(voir plus bas pour les conseils alimentaires)

HISTORIQUE

Je viens de lire vos messages. Mon cas est classique. Pendant 2 ans j'ai eu la sensation d'avoir des "pierres" dans le ventre du coté gauche. Rendez vous chez le gastro-entérologue, puis coloscopie qui révèle par la suite la présence de diverticules.
Le médecin me recommande donc une alimentation riche en fibres et boire beaucoup d'eau.
Mais ne voilà t il pas que quelques mois après, la crise se déclare: douleur poignante coté fosse iliaque gauche. Appel au SAMU qui présume après mes explications de la diverticulite. Vérification au scanner, puis analyses sanguine. Résultat confirmé, j'étais au bord de la péritonite, par chance, une petite bulle d'air coincée dans le diverticule inflammé n'est pas passée dans le péritoine au regard du scanner. Les analyses révèlent une CRP très élevée (120) et la fièvre monte entre temps. Hospitalisation 7 jours avec 4 jours de perfusion (flagyl, augmentin, glucose, nacl, spasfon et paracetamol) et sans boire ni manger. Puis 3 jour de régime PYC (Potage , Yaourt Compote), puis 2 à 3 semaine de convalescence avec régime sans résidu. Résultat, je vais mieux, mais retour de crise quelques mois après, surtout que j'avais négligé un peu le régime, en pleine période de stress. Cette fois je m'y prend assez tôt des les premières douleurs: traitement classique mais par voie orale, puis régime sans résidus.


CONSEILS

Je conseille d'après mon expérience en alimentation hors crise, en prévention...

Eviter:
Tous les pépins , et autres aliments durs (vous pouvez manger les fruits sans leurs pépins et leur peau). Il faudra vous habituer à nettoyer les raisins ;) . Les particules dures non digérées peuvent rester coincées dans les diverticules et l'inflammer ... Évitez le pop corn, le sésame, les peaux de fruits, de graines (noix) et de tomates. L'alcool est à proscrire absolument, ainsi que les épices brulantes. La laitue, si vous ne la digérez pas bien (présence de morceaux non digérés dans les selles). Les ongles si vous les rongez. Le café, le thé fort, l'abus de tabac (car le goudron se retrouve dans l'intestin), les repas trop gras, trop chargés, le soir en particulier, le cramé (notamment celui des grillades).
Tout ce qui est trop acide, et donc les boissons gazeuses, le vinaigre... Eviter trop de fritures et les aliments donnant des gaz (lentilles, haricots).
En général, éviter tout ce qui ne se digère pas bien et tout ce qui peut irriter l'intestin.

MAIS AUSSI: bien dormir, boire BEAUCOUP d'eau (fait gonfler les fibres et facilite le transit) par petites quantités. Éviter absolument le stress, personnellement je sens la tension au niveau de la zone dans les épisodes de stress! (Suis je le seul où d'autres peuvent confirmer / témoignez, svp ...)
Après je pense que chacun doit s'observer et savoir ce qui lui va ou pas. On dit qu'il faut manger beaucoup de fibres, mais pour ma part, en manger trop ou que ça ne me fait pas que du bien. Il faut trouver le juste équilibre et c'est chacun qui voit avec son corps. Le top c'est un repas mi fibres, mi féculent, comme par exemple un riz carottes avec une chair maigre.
Les pépins et les graines, c'est la roulette russe, 1 paquet de biscuits au sésame, ou un mac chicken c'est du suicide (j'ai trouvé la parade, je prend 2 mac chicken et j'échange la partie du haut avec le sésame contre la partie du bas sans sésame avec ma femme ! et bien sur j'enlève la laitue, lol)
Mangez à des heures régulières, des quantités raisonnables.
Une petite dérogation à ce régime ne vous tuera pas mais ne vous habituez pas à le faire.
J'ai essayé les huiles essentielles , en massage délicat et en bains, ça soulage, évacue les gaz , mais ne guérit pas la crise, c'est bon en préventif.

Je ne sais pas si j'ai tout mis mais ce que j'ai écrit ici c'est le principal, à mon sens. Je ne me base que sur mon expérience, car je ne suis pas médecin. Soyez prudents, observez vous ! Une crise non soignée, opérée à chaud, c'est gros dossier, deux opérations et six mois avec une poche...
edithchar  |  24 juin 2013, 21:20
J'ai des diarées soudaine suite après une opération d'une sigmoidite diverticulaire . Quels aliments faut il ne plus manger pour éviter ces prolèmes ?
Mousseline  |  20 juin 2013, 04:59
Bonsoir, je viens tout juste de sortir de l'hôpital, une grosse douleur du côté gauche et beaucoup de sang perdu. J'ai eu la peur de ma vie, je croyais que j'allais mourir....2 jours à lhôpital, une diète sans résidu pour 3-4 semaines et maintenant je recommence à manger des fibres. Une diététicienne m'a donné un régime adapté pour moi. Ca vaut $80.00 je vous le jure....Le secret 1/3 de tasse de son avec buds et phyllium Kellogg tous les matins mélangés avec une autre céréale. Des légumes verts et des fruits le tout pour renforcir l'intestin.....Il faut éviter les noix, le mais, les graines....enfin....Le secret une bonne alimentaion et surtout évité les fritures...Bien mastiquer et surtout boire beaucoup d'eau...Je suis rassurée de voir que je ne suis pas toute seule......Ma dernière hospitalisation remontait en 1987 pour un autre problème, imaginéez-vous les lits étaient à maniville lollllllllll. J'ai faite rire quelques infirmières...Il nous reste à nous souhaiter bonne chance.



nano  |  03 juin 2013, 22:07
Je suis à ma première crise j'étais hospitalisée 2 jours grâce au scanner et suite a une prise de sang les médecins ont su que je fais une inflammation des diverticules je m'en suis sortie avec un traitement antibiotique et un régime pauvre en résidus pour toute franchise j'ai perdu du poids et je n'ai pas le moral.

J'ai mal de me voir dans cet état les médecins m'ont je peux avoir d'autres crises. J'ai deux enfants ils sont trop jeunes et ils ont beaucoup besoin de moi tout a basculé pour mes projets d'avenir j'aurai aimé savoir si une intervention chirurgicale peut me guérir.
anna  |  27 avril 2013, 19:24
j'ai besoin d'une diète
mais je veux pas que ça soit plate est-ce possible???
Jojo  |  09 avril 2013, 05:58
Après plusieurs crises d'inflammation de diverticules aiguës entre 1998 et 2001; un chirurgien compréhensif a accepté de me faire l'ablation du sigmoïde (j'avais alors 37 ans).
J'ai eu une belle période sans douleur ou je mangeais presque tout. Voilà que les douleurs reprennent en mai 2011 (avec hospitalisation), novembre 2012 (traitement par antibiotiques oraux), décembre 2012 (hospitalisation) et encore récemment mars 2013. Le chirurgien qui me suit actuellement hésite à pratiquer une nouvelle chirurgie (mon jeune âge, un doute quant à la provenance des douleurs...).

En ce moment, je n'ai pas la santé pour travailler et j'ai pratiquement toujours de la douleur au ventre et de la nausée. Est-ce possible de se faire opérer plusieurs fois pour cette maladie ou je devrai vivre comme ça le reste de mes jours... surtout que je n'ai pas 50 ans. Merci !
pierrot  |  05 avril 2013, 19:47
Je voudrais avoir une liste de tous les aliments que je dois éviter afin de ne plus avoir de crises inflammatoires des diverticules. Merci.
Dodo  |  03 avril 2013, 11:41
Bonjour,

J'ai été hospitalisé pour une diverticulite aiguë de niveau 4 éclatée et rebouchée en 2010. Je suis passé très près de la mort. J'ai heureusement évité la septicémie. J'en veux à mon ancien médecin traitant. Ce corniaud prétendait que c'était psychosomatique. Les urgences lui ont répondu que l'on soigne tout sauf les bobos dans le service où je fus admis. Ils m'ont sauvé la vie. Merci à toute l'équipe de l'hôpital des Armées de Legouest service chir viscérale. Donc j'ai eu du bol pas d'opération mais des douleurs digne de la réception d'une balle dans le bas ventre. Effectivement pour éviter les poches et autres inconvénients liés à une opération des antibiotiques très puissants. Il faut surveiller son alimentation, refaire du sport et en principe au bout de quelques mois et années on s'en remet.
Ti-guil la lune  |  29 mars 2013, 21:25
Bonjour, je termine présentement ma médication pour ma première inflammation des diverticules, mais celle ci fut extrêmement sévère !! Je doit donc commencer le régime à résidus minimal et celui qui augmente l'apport de fibres alimentaires...

J'ai besoin de savoir ce qu'il ne faut vraiment pas manger.. Et ce qu'on favorise !!! Je suis conscient qu'en étant atteint de diverticulose, la seule chose qui puisse me sauver ce sont les régimes et les diètes ! Alors je recherche le plus d'infos possible !!!!! merci beaucoup.
André Poirier  |  18 février 2013, 17:09
Mon mari passe actuellement à travers une diverculite, il a été hospitaliser et il faut que je fasse attention à ce qu'il mange et vous m'avez beaucoup aider avec vos suggestions et je tiens à vous remercier. Mais j'ai seulement une question à propos des épices je ne vois nulle part s'il a le droit de prendre le poivre, persil, ciboulette etc.... Ca nous aiderait énormément.
MARIE ALINE  |  16 février 2013, 11:13
MERCI A TOUTES POUR LESCONSEILS, mais à part le régime
iln y a pas de miracle pour éviter les diverticules
il faut seulement beaucoup de persévérence pour choisir
les bons aliments
GINETTE EVEUX

FGINETTE EVREUX 27  |  15 février 2013, 15:32
merci pour les conseils de nutrition
je vais pouvoir mieux organiser mes repas
gin ette evreux 27  |  15 février 2013, 15:29
merci pour ces conseils, cela
MARIE ALINE  |  06 février 2013, 10:17
j ai des diveticules et comme beaucoup, je ne sais plus
quoi manger de peur d une autre crise. les conseils étant
parfois contradictoires, cela n est pas très réconfortant
On ne sait vraiment pas ce qui est bon, mais on sait ce qui
est mauvais et il ne reste pas beaucoup de choix. AVEZ-VOUS
TROUVE UNE BONNE SOLUTION ? MERCI
rick  |  31 janvier 2013, 21:14
Bonjour tout le monde,

Et oui ! J'ai eu une crise sévère d'inflammation diverticulaire. J'ai été hospitalisé 2 semaines avec un traitement aux antibiotiques. Pas facile ! le traitement a quand même bien réussi, mais malheureusement la crise a été trop forte. Alors mon médecin m'a proposé l'opération dans trois mois.

J'ai accepté, car je ne veux plus revivre la douleur que cela procure et je ne voulais pas être au régime le restant de mes jours.. Il m'a proposé la laparoscopie et l'opération a été une réussite. Je suis présentement en repos avec un régime pour 2 semaines. La nutritionniste m'a bien dit que dans 2 semaines je pourrais recommencer a manger normalement. J'ai bien hâte.

Par contre la leçon que j'en tire : boire beaucoup d'eau (je buvais très peu), prendre le temps de mastiquer (j'avalais ma nourriture trop vite), introduire plus de fibres (j'en mangeais très peu avant) et m'entraîner sportivement. (ça, c'était ok).

N'hésite pas à avoir la laparoscopie car sinon si tu as une autre crise, tu risques d'avoir la grosse opération, et ça je ne la voulais pas pour l'or du monde... Merci au docteur Laliberté...
vicki  |  14 janvier 2013, 20:10
je suis âgée de 32 ans et je'en suis a ma 3e crise.. et ca ne fait que commencer.. selon les médecins je suis très jeune pour cette maladie.. effectivement :( je dois rencontrer mon gastro dans 10 jours... je ne sais pas ce qu'il va me proposer.. ça fais peur a mon age de me dire que tout le reste de ma vie je vais devoir faire attention.. ça me déprime! en plus je manque bcp de travail a cause de ça et mes finances commencent a s'en ressentir.. j'ai pas d'assurances.. j'ai hâte de manger ! j'ai faim! ça fais 1 semaine que je ne mange presque plus.. modite diète! a chaque crise le scan a confirmer .. 3 crise en 1an et demi c'est bcp.. en tk je croise les doigts pour l'avenir!
yankov  |  17 décembre 2012, 14:06
salut à tous et bien je vous souhaite bien du courage, j'ai été opérée du colon en Janvier 2006 en urgence, on m'a enlevé 60cm d'intestin, ensuite un long rétablissement avec douleurs permanentes, obligée au fur et à mesure de suprimer des aliments pour être mieux, donc retour au régime sans résidut, voilà de celà 6ans et à nouveau les douleurs sont revenus depuis le début de l'année, j'ai refait une coloscopie et à nouveau j'ai plein de diverticules tout le long du colon, malgré mon régime approprié, une vie saine, en évitant le stress quotidien je suis vraiment déçue d'en être encore là.alors courage il faut prendre son mal en patience, j'ai arrété le travail, je suis épuisée, je fais du sport pour le maintien de ma forme,j'ai 55ans, pleine de vitalité et un moral d'acier mais celà finit par user, je sais d'autre personne on pire comme maladie mais celà ne change rien à cet état ou l'on souffre en permanence.
dom  |  04 décembre 2012, 11:09
bonjour apres deux bonnes crises ,une entree aux urgences une bonne peritonite aigue avec perforation 15 jours d'antibiotiques 6jours d'hosto je suis enfin sorti, et une operation le 05 fevrier !! j'espere que mon régime suffira a ne plus avoir de ces anomalies car j'ai eu trop mal !!!
michaele  |  30 novembre 2012, 08:46
Urgence le 11 novembre inflammation des diverticules, hospitalisée 3 jours aux antibiotiques etc.... Il parle d'opération mais je préférerais que cela se fassee par coloscopie si cela existe. J'aimerais l'avis d'un professionnel. Merci.
michaele  |  30 novembre 2012, 08:40
moi aussi deux crises et il parle d envisager une operation 3jour a l hopital le 11 novembre fievre et scanner ou on voit le diverticule mais je prefererai l operation par coloscopie si cela se fait j aimerais bien avoir l avis d un specialiste
merci
boyau mal en point...  |  08 novembre 2012, 00:30
C'est bizarre qu'on ne puisse pas boucher l'entrée d'un diverticule, ça règlerait le problème me semble.
J'en ai 3 à mon actif, lorsque détectées à temps, 7 jours d'antibiotique et voilà
cathy  |  04 novembre 2012, 19:14
bonjour à tous

voilà je dois subir tous les 5 ans une colonoscopie car un trop grand nombre de diverticule , il y a 5 jours j'ai commencé à avoir des douleurs de chaque côté du bas ventre mais la douleur étant de plus en plus intense j'ai dû me rendre aux urgence ( arrivée à 12h30 et ressortie à 20h30) dingue les urgences , enfin prise de sang dont globules blancs élevés et champ inflammatoire donc scanner à 18h , on peut mourir entre temps et c'est une pérituberculine donc forte dose d'antibiotiques mais j'ai refusé de rester aux urgences , j'aierais connaître qui a eu ce genre de symptome et qui a trouvé le remède , merci
elie  |  30 octobre 2012, 20:43
Après une inflammation diverticulaire 14 jours après traitement, peut-on remanger normalement ou faut-il attendre un mois voire 2 mois ?

Qui a un bon régime, intelligent, pour ne pas replonger ?
Marie  |  01 septembre 2012, 20:52
Est-ce que boire de la bière régulièment peut augmenter le risque d'inflammation diverticulaire ? Merci.
seve18  |  04 août 2012, 14:44
bonjour a tous,
j' ai lu vos témoignages ,je viens de me faire opérer en urgence de diverticule avec peritonite et perforation de l 'intestin mi juillet .Je me fais réopérée en octobre car mon sigmoide est trés abimé .J'ai un régime strict qui m'aide bien à aller aux wc et pour une meilleure préparation pour ma future opération .Est ce que quelqu'un peut me donner plus d' info sur le post operatoire.Merci
tete13  |  20 juillet 2012, 21:55
Bonjour à tous
Après de fortes douleurs sur le côté gauche et dans le bas ventre, j'ai passer une écho et un scanner lundi 16 juillet qui ont révélé une diverticulite sigmoïde, je viens de passer 4 jours en clinique avec un traitement par perfusion FLAGYL, OFLOCET, spasfon, et perfalgan. Me voilà de retour à la maison où je poursuis ce traitement par voie orale avec repos complet pendant 10 jours et un régime strict. Je dois faire un contrôle le 6 août par écho et je me pose plusieurs questions :
- Dois je accepter d'être opérée si le chirurgien l'envisage ?(c'est une première crise avec des CRP à 5)
- nous devons partir en vacances le 11 août, est-il risqué de faire de la voiture (nous partons à 700 KM en trois étape)
- Peut on avoir de l'aide par homéopathie pour éviter les récidives ou d'autre méthode ?
Merci beaucoup pour vos réponses
Francine  |  09 juillet 2012, 12:37
Bonjour à tous,
Je viens de voir et prendre connaissance du sujet, et du problème d'inflammations diverticulaires.

J'ai beaucoup de douleurs régulières, des intestins gonflés comme de gros ballons, envie de vomir certains jours et des constipations régulières, des hémorroïdes internes, et souvent un état fébrile.

Vint un premier séjour hospitalier. Mais ce qui me plombe le plus le moral est que je suis cuisinière de métier en restauration. Alors comment continuer à pouvoir à travailler dans ce milieu là ? Je suis en contact toute la journée avec de la nourriture alors que j'ai un problème de transit chronique (j'ai 54 ans).

Vos témoignages me font du bien. Je ne suis pas seule au monde. Merci.
Zabou  |  18 juin 2012, 19:51
Dans mon cas j'ai fait 2 grosses crises avec hospitalisation et perfusions d'antibiotiques en 5 mois et 2 petites dans la même duree.aucun aliment n'a été déclencheur,je n'ai jamais mal au ventre suite à un repas,aucune possibilité de prévoir les crises excessivement douloureuses,d'où les urgences à 2 reprises.j'ai donc suivi le conseil de ma gastro,mais j'ai par contre choisi un professeur reconnu pour ce problème et je me suis faite opérer il y a maintenant 3 mois:7 jours à l'hôpital et 4 semaines à la maison et voilà je revis
Sabine  |  15 mai 2012, 20:43
Bonjour, je vous explique mon problème, l'année passée j'ai été opérée de diverticules, l'opération s'est bien passée, on m'a fait cela par coloscopie. Le jour où je devais quitter la clinique, j'ai fait une poussée de température à 39,5. Donc hors de question que je sorte, le chirurgien m'a fait passer un scanner et m'a réopéré le lendemain, elle a essayé d'abord par coloscopie, puis finalement a carrément ouvert le ventre, et m'a mis une poche pendant 6 mois, d'après elle il y avait des problèmes de vaisseaux.

Je suis restée 7 semaines à l'hôpital, vu que par la suite j'ai fait des poussées de température, jusqu'à 40,2, et j'ai ramassé le fameux staphylocoque doré.

En octobre, elle m'a fait la réintégration de l'intestin, tout a bien été, mais encore eu ce fameux virus de l'hôpital, qui s'était mis dans ma cicatrice donc elle a dû rouvrir, pour nettoyer l'infection, depuis je ne suis pas au top : constipation, toujours mal au ventre surtout quand je vais à la selle.

Hier je suis retournée voir mon médecin car j'avais de nouveau mal et un peu de sang dans mes selles, il m'a fait repasser une prise de sang et d'après les résultats, il me fera passer un scanner. Il suppose que j'ai de nouveau des inflammations diverticulaires.

Là je suis en rage car ma chirurgienne m'avait dit qu'une fois opérée, cela ne reviendra jamais. Donc aujourd'hui je suis inquiète, et j'aimerais vraiment savoir si les diverticules peuvent revenir. Merci.
bernadette  |  28 avril 2012, 20:55
bonjour, personnellement j'en ai vraiment assez de souffrir à cause de ma diverticulite. Je suis frustrée de me passer de certains aliments que j'adore et ce, depuis des mois.
Mon gastro m'a dit que les chirurgiens ne voulaient plus opérer (j'habite Dijon) car ils partent du principe que les antibios suffisent ! Je ne peux plus me voir comme ça, je redoute les crises car elles sont foudroyantes, c'est délicat lorsque je suis invitée à manger. J'ai également une hernie hiatale qui me gêne beaucoup. Une prise de poids conséquente et rapide dû à un traitement et ensuite des grignotages ne m'a pas aidée. Voilà... Bon courage à vous qui êtes dans le même bateau que moi.
bernadette m  |  24 avril 2012, 05:38
moi ca fait 5 mois que je sourre le matyre apres chaque repas jai diminuer mes repas parce que dans notre situation on na peur de manger mais il faut se prendre em main et ne pas se decourager moi on refuse de mopperer dun sence sa menerve dun autre sence je me dit c est peut etre mieux ainsi pour le moment alors je vais verifier tous ce que je mange et enlever ca qui me fait souffrir je voudrais tellement vous conseiller les amis maias comme nous tous nous savons quesque cest cette maladie alors il faut esperer de souffrir moins et de saccroher quon va arriver a quelle chose de bon je vous souhaite bonne chance a tous ne vous decourager vous pas tant qui iya du courage il ya de lespoir bonjour a tous et bonne chance
bernard 9 02 2012  |  09 février 2012, 19:00
/danielle il est preferable d:/attendre mais faire attention al/alimentation du bon pain de qualite pattes riz pomme de terre a l/eau fruits cuit yaourts toutes les verdures cuites sans peaux sauf haricots en grains le"ntilles et tous les choux et brocolis j/ai eu 3 criseset j/ai achete la petite bibliotheque de l/herboristerie et je prend de la sariette en feuillesdepuis 3 semaines 1 cuiller a soupe pour la mesure d/une petitethellere soit une petite casserole patience petit régimebonne sante
sigrac  |  04 octobre 2011, 17:14
Je te comprends pour l'opération d'être hésitante. Je vis aussi un problème d'inflammation diverticulaire, j'en ai eu 3 à date depuis mars 2010, probablement considérées comme petites, mais tout de même invalidantes.

Mon médecin veut me référer à un chirurgien et j'y pense sérieusement à cette opération, car vivre comme ça en ne sachant jamais quand une nouvelle crise va arriver, je ne suis plus capable.

Dans mon cas, je ne fais pas de fièvre et même que sur le scan ce n'est pas apparent, donc je me pose la question à savoir si c'est vraiment ça, mais il parait que oui, avec les symptômes de la douleur à gauche persistante.

Habites-tu au Québec ? Ce problème empoisonne ma vie actuellement, j'aimerais pourvoir avoir une vie normale, alors donne moi des nouvelles si jamais tu passes par l'opération.
Danielle  |  04 août 2011, 16:06
J'aimerais savoir si ce serait mieux d'attendre pour me faire faire la chirurgie du côlon à cause de 3 ou 4 crises d'inflammation diverticulaire. Depuis novembre 2009 j'ai eu 2 crises sévères soit en novembre 2009, et février 2010.

J'ai eu une moyenne en mai 2010, et une moyenne plus tard en juillet 2011. J'ai besoin de conseils ou de témoignages de gens qui ont le même problème. Un chirurgien veut m'opérer pour octobre 2011 mais j'hésite. Merci.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (ne cochez pas la case si vous souhaitez qu'on vous contacte)

* Texte :

Recevez gratuitement notre newsletter :