Quelle alimentation pour éviter le cancer du sein ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 17/08/2010

25% des cas de ce type cancéreux peuvent être prévenus grâce à une alimentation saine. Voici nos conseils pour esquiver le cancer du sein.

Être diagnostiquées de n'importe quel cancer est traumatisant, mais savoir qu'on souffre de la tumeur maligne la plus souvent détectée chez les femmes peut être particulièrement angoissant. La bonne nouvelle est que jusqu'à 25% des cancers du sein peuvent être évités en modifiant votre régime alimentaire. Alors, comment des changements nutritionnels peuvent prévenir cette tumeur ?


> Adopter une alimentation saine

L'obésité reste l'un des facteurs de risque les plus reconnus du cancer du sein, alors il devient logique d'adopter une nutrition saine qui aide à garder votre poids adéquat à votre taille et à votre degré d'activité physique. Cliquez ici pour découvrir comment les huiles de poisson pourraient aider à diminuer le risque de tumeur maligne de la glande mammaire.

Faites attention à votre consommation de matières grasses. Privilégiez les matières grasses plus saines comme l'huile d'olive, mais n'oubliez pas que (comme pour toutes les graisses) l'huile d'olive est riche en calories. Ainsi, n'utilisez pas trop de matières grasses lorsque vous faites la cuisine.

Quelques études suggèrent un lien entre un régime alimentaire riche en graisses saturées et un plus grand risque de cancer du sein. Et bien qu'il n'y ait pas encore de preuve concluante, une alimentation à haute teneur en matières grasses n'est pas adaptée à un bien-être général. Limitez la consommation des viandes rouges, qui peuvent être riches en graisses saturées, à 2 portions par semaine.


> Ne pas trop cuire les viandes

Des études ont montré que les viandes bien cuites ou très/cuites cuites augmentent le risque de tumeur maligne de la glande mammaire. La viande recouverte de charbon n'est pas très appétissante, mais ce n'est pas le principal problème.

La viande trop cuite peut représenter un risque pour la santé, alors prenez vos précautions lorsque vous faites un barbecue ou une grillade. Limitez les risques de développer des produits chimiques cancérigènes dans les viandes et les poissons en marinant avant de faire cuire.


> Consommer davantage de produits laitiers

Les produits laitiers sont riches en calcium, et cela paraît logique que les femmes consomment beaucoup de calcium pour lutter contre le risque d'ostéoporose. Il existe aussi des preuves que les femmes qui adoptent une alimentation intégrant beaucoup de calcium diminuent leur risque de cancer du sein.

Consommer des produits laitiers allégés en matières grasses (écrémés ou demi-écrémés) pourrait alors aider à éviter une tumeur maligne dans cet endroit du corps, bien que des études approfondies restent nécessaires sur ce sujet.


> Limiter la consommation d'alcool

Certaines études ont montré un lien entre une consommation (même modeste) d'alcool et une augmentation du risque de tumeur maligne de la glande mammaire. Pourtant, d'autres études suggèrent que la consommation modérée d'alcool (consommation limitée à 2 verres par jour) peut protéger des maladies cardiaques.

A moins que vous ayiez un plus grand risque de développer un cancer du sein à cause des considérations génétiques, la consommation d'alcool avec modération reste possible. Mais pour conserver une bonne santé générale, gardez votre consommation d'alcool sous les limites conseillées, notamment pendant la saison estivale (moins de 2 verres par jour pour une femme).


> Manger plein de légumes frais

Les vitamines et antioxydants qui se trouvent dans les légumes sont connus pour aider à prévenir toutes sortes cancéreuses. Des études récentes suggèrent que manger des légumes verts comme le brocoli, le chou et le chou-fleur, peut aider à empêcher le cancer du sein.

Les légumes de couleur rouge comme la carotte, la tomate, le poivron rouge, la mangue et le melon cantaloup sont riches en beta-carotènes et en lycopene, qui sont connus pour leurs capacités de prévention cancéreuse.


Vous pourriez avoir remarqué que ces conseils alimentaires, recommandés dans le cadre d'une nutrition pouvant prévenir le cancer du sein, restent valables aussi pour adopter une alimentation saine en général. Généralement, un régime alimentaire sain vous protègera de nombreuses maladies, y compris de ce type de tumeur cancéreuse.

Bien entendu, il y a des personnes qui suivent tous ces conseils et qui risquent malgré tout de développer une tumeur maligne de la glande mammaire, mais en adoptant un style de vie sain, vous vous donnez malgré tout les meilleures chances d'éluder ce développement cancéreux.


Que pensez-vous de ces conseils dans le cadre d'une alimentation visant à éviter le cancer du sein ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
HOUHOU  |  26 mai 2013, 16:31
Moi aussi, je suis d'avis de sjm, j'ai un cancer du sein, depuis une année et demi,les gens m'ont conseillé d'éviter la consommation des laitages ainsi que la viande rouge et les sucreries. ces produits augmentent le risque d'avoir un cancer du sein.nous les cancéreux, nous sommes toujours à la recherche des vrais conseils afin d'éviter la récidive. des bons conseils soient les biens venus. merci
sjm  |  01 octobre 2012, 11:31
C'est une abbération de recommander les laitages comme aliments anti-cancer. Tous les nutritionnistes reconnaissent que les produits de la vache sont catstrophiques et favorisent le cancer du sein en particulier.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :