La puberté précoce des filles serait liée à l'obésité

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 28/07/2010

La puberté avancée surviendrait plus souvent chez les filles en surpoids ou obèses que chez les autres, selon une analyse de 100 études.

Bien que certains chercheurs clament qu'atteindre l'âge pubertaire tôt dans la vie rend une fillette plus vulnérable au syndrome métabolique et au diabète. En analysant plus de 100 études, la chercheuse Emily Walvoord a trouvé que de telles maladies ne sont pas associées à un passage de l'enfance à l'adolescence précoce mais à un surpoids excessif. Découvrez par la même occasion de quelle manière l'alimentation adoptée par une maman pourrait produire un impact sur l'entrée dans l'adolescence de sa fillette plus tard.

"La puberté prématurée est l'une des nombreux résultats de l'obésité", dit Emily Walvoord (Indiana University School of Medicine, Etats-Unis).

"Il existe clairement d'autres facteurs que nous ne comprenons pas, qui ont affecté le moment de l'arrivée de l'âge pubertaire", ajoute-t-elle.

Tandis que l'obésité infantile s'étend en tant qu'épidémie, la chercheuse suggère que d'autres facteurs (que la corpulence excessive des enfants) incluent une augmentation possible des produits chimiques perturbant les hormones dans l'environnement, ainsi qu'un surplus de stress chronique dans les foyers où se trouvent les enfants.

"Il est vraiment très difficile d'examiner scientifiquement le timing de la puberté simplement en analysant ces études", dit Emily Walvoord. Découvrez aussi comment discuter des soucis de surpoids avec les adolescents.

Elle dit que plusieurs questions restent sans réponses, dont certaines sont troublantes car portées sur l'impact psychologique. L'effet à long terme sur les adolescentes reste peu clair.

Les filles qui atteignent l'âge pubertaire de manière avancée ont davantage de risque de connaître une image corporelle négative, la dépression et d'autres troubles mentaux.

Certains experts pensent bien connaître les effets psychologiques d'une puberté précoce. Jane Mendle, experte de l'Université d'Oregon (Etats-Unis), dit qu'elle n'est pas sûre que "la connaissance des experts sur l'âge pubertaire prématuré soit traduite de la bonne manière pour que la population générale puisse bien comprendre".

Jane Mendle dit que les fillettes qui atteignent l'âge pubertaire plus tôt dans la vie ont tendance à atterrir dans des situations sociales où elles ne sont pas préparées psychologiquement à gérer. A cause de ce manque de préparation, elles pourraient développer certains problèmes psychologiques pendant la puberté.

Les conclusions de l'étude d'Emily Walvoor ont été publiées dans l'édition de juillet de la revue "Journal of Adolescent Health" (Revue de la Santé Adolescente"). Lisez également comment donner de bonnes habitudes aux enfants pour prendre leurs repas sainement et à être plus actifs.


Que pensez-vous de cette étude qui dit que le passage précoce de l'enfance à l'adolescence des filles serait liée à l'obésité ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :