Contrave : cette pilule combat aussi la dépression et le diabète

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 24/07/2010

Contrave est une gélule anti-obésité polyvalente selon Orexigen son fabricant : faire maigrir, combattre la dépression et le diabète.

Orexigen Therapeutics, le fabricant de la pilule anti-obésité Contrave, vient de déclarer que des essais cliniques (tests contrôlés) ont montré que son comprimé amaigrissant réduit également les symptômes dépressifs.

30 patients obèses ont participé à cette étude, et dans l'ensemble, leurs scores (méthode de sondage) indiquaient une dépression modérée au début de l'étude (avant la prise de Contrave). Après 12 semaines de prise de cette granule pour maigrir, leurs symptômes dépressifs devenaient plus légers. Au bout de 24 semaines de traitement, le sondage révélait que la déprime des patients était en rémission.

Orexigen dit que grâce à Contrave, les patients qui ont terminé complètement les essais cliniques ont perdu 9,2% de leur poids corporel en moyenne, et qu'ils ont aussi connu des réductions significatives de faim et d'envies de manger, en plus de pouvoir mieux contrôler leurs comportements alimentaires.

Les effets secondaires les plus observés pendant ces essais cliniques étaient la nausée, la constipation, les maux de tête et l'insomnie. Une commission de la FDA a planifié une analyse de Contrave le 07 décembre 2010, et la FDA rendra la décision finale quant à l'autorisation de la commercialisation de ce produit médicamenteux sur le marché américain avant le 31 janvier 2011.

Les conclusions de cette étude ne sont guère surprenantes pour les experts, mais elles visaient surtout à rappeler aux investisseurs (Orexigen est côté en bourse aux Etats-Unis) que Contrave est un médicament amaigrissant efficace qui peut être compétitif dans un grand marché.

Orexigen Therapeutics se trouve en compétition avec Arena Pharmaceuticals (avec sa gélule Lorcaserin) et Vivus (avec son produit Qnexa) pour développer les nouveaux traitements anti-obésité et prendre une place dans l'énorme marché des pilules amaigrissantes ciblant entre autres les patients en surpoids et obèses américains. Les experts en médicaments amaigrissants estiment que les ventes de Contrave devraient atteindre au moins 300 millions d'euros en 2014 rien que sur le marché américain.


En plus d'aider les patients obèses à maigrir et à diminuer les symptômes de dépression, une autre étude publiée par Orexigen fin juin 2010 a confirmé que Contrave aide aussi les patients diabétiques à perdre du poids et à contrôler leur taux de sucre dans le sang mieux qu'un placebo.

Cette étude axée sur l'analyse des patients diabétiques a duré plus d'une année. A la fin de l'étude, deux fois plus de patients ayant pris du Contrave ont perdu 5% de leur poids initial que ceux ayant pris un placebo.

Les patients prenant cette pilule avaient également un meilleur contrôle glycémique, attesté par leur niveau de A1C, un type d'hémoglobine utilisé pour déterminer la concentration de glucose sur le temps. Orexigen indique que 44% des utilisateurs de Contrave ont atteint l'objectif d'amener le taux de A1C à moins de 7%.

Orexigen espère pouvoir faire ajouter sur l'étiquette de son médicament amaigrissant une mention "médicament anti-diabétique" (faisant de lui un concurrent potentiel de Victoza). La FDA décidera de cette possibilité après analyse des essais cliniques et autres études présentées par Orexigen. Les experts pensent que la polyvalence de Contrave (pilule pour maigrir, médicament anti-diabétique pareillement capable de diminuer les symptômes dépressifs) aidera beaucoup Orexigen à obtenir l'approbation de la FDA en janvier 2011.


Que pensez-vous de Contrave ? Que vous inspire le fait que cette future gélule anti-obésité puisse aussi réduire les symptômes d'un état dépressif et lutter contre le diabète ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :