La niacine augmente-t-elle le risque d'obésité infantile ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 07/06/2010

La niacine est un nutriment important. Mais une étude souligne le lien possible entre son surplus et le risque d'obésité infantile.

Une trop grande quantité de niacine (l'autre nom de la vitamine B3) fait-elle augmenter le risque d'obésité chez les enfants ? Selon une nouvelle étude, consommer trop de ce micronutriment peut augmenter le risque d'obésité et de prise de poids en général, du moins chez les enfants.


> Qu'est-ce que la niacine ?

Il s'agit d'une vitamine du complexe B, aussi connue sous le nom de vitamine B3. La niacine joue un rôle important dans le métabolisme de l'énergie et aide à maintenir le bon fonctionnement de la peau, du système digestif et du système nerveux. Une carence en niacine cause une maladie appelée pellagre qui se manifeste par des changements de peau, la diarrhée et la sénilité.

Prise à de grandes doses, la vitamine B3 permet de diminuer le taux de cholestérol dans le sang et de réduire le risque de maladies du coeur. Consommer trop de niacine entraîne toutefois une sensation de bouffées de chaleur chez la plupart des gens.

De grandes doses de vitamine B3 sont souvent administrées pour traiter les patients qui présentent un taux élevé de cholestérol dans le sang, et qui peuvent tolérer la réaction de bouffées de chaleur. La viande, les produits laitiers, des produits naturels tels que les noix, les oeufs et certaines plantes sont riches en vitamine B3.


> Vitamine B3 à fortes doses et obésité chez les enfants : existe-t-il un lien ?

En se servant d'un test de tolérance au glucose pour mesurer les effets de la niacine sur le métabolisme du glucose et sur le peroxyde d'hydrogène, des chercheurs ont montré que la vitamine B3 augmentait le taux de sucre dans le sang 1 heure après ingestion et le diminuait 3 heures après ingestion. Ce résultat suggère que cette vitamine pourrait stimuler l'appétit et encourager la surconsommation via un mécanisme qui implique le stress oxydatif.

D'autres résultats montrent que la niacine pourrait contribuer à augmenter le risque d'obésité. Depuis 1938, le pain intègre de la vitamine B3 pour prévenir la pellagre et, depuis quelques années, d'autres aliments en contiennent. Depuis que l'ajout de niacine dans les aliments est devenu une pratique courante, l'obésité chez les enfants a augmenté aussi. Cette augmentation de l'obésité est en corrélation avec l'ajout de vitamine B3 dans les aliments.


> Une quantité trop grande de niacine peut-elle augmenter le risque d'obésité chez les enfants ?

Le lien entre une trop grande quantité de vitamine B3 et l'obésité infantile reste loin d'être prouvé. En tout cas chez les adultes, prendre cette vitamine pour diminuer le taux de cholestérol dans le sang ne fait pas augmenter le risque d'obésité. Pour autant, l'effet de la niacine pourrait être différent chez les enfants. Davantage de recherches sont nécessaires, mais si le lien est confirmé, cela mettrait en doute les bienfaits d'enrichir les aliments avec la vitamine B3.


Et vous, pensez-vous que la niacine augmente-t-elle le risque d'obésité ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
nada  |  24 septembre 2011, 09:37
Depuis quelques années, mon médecin m'a prescrit de la niacin pour abaisser mon taux de cholesterol. le but est atteint, les taux de lipide sanguin s'est stabilise mais j'ai pris 7 kilo .
D'après moi, il y a un lien.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :